Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-13%
Le deal à ne pas rater :
PC portable 16,1″ Honor MagicBook Pro 16
699 € 799 €
Voir le deal

 

 AVNI PATI LAVALAS SOMB, MASAK POU LE POUVWA, SAKI PRAL ANPOTE L

Aller en bas 
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

AVNI PATI LAVALAS SOMB, MASAK POU LE POUVWA, SAKI PRAL ANPOTE L Empty
MessageSujet: AVNI PATI LAVALAS SOMB, MASAK POU LE POUVWA, SAKI PRAL ANPOTE L   AVNI PATI LAVALAS SOMB, MASAK POU LE POUVWA, SAKI PRAL ANPOTE L EmptySam 5 Avr 2014 - 22:29

AVNI PATI LAVALAS SOMB, MASAK POU LE POUVWA, SAKI PRAL ANPOTE L Pierre_raymond_dumas_329013730
   Pierre Raymond Dumas


  L’avenir politique et électoral de Fanmi Lavalas


Pour relever les défis des prochaines élections, Fanmi Lavalas de Titid  aura besoin de sa base bruyante et mobilisatrice. Pour l’heure, l’affrontement – tout  au moins à Port-au-Prince –  entre la tête du parti de Tabarre et les organisations populaires – indique une éventualité d’affaiblissement, d’agitation et encore plus de guerre fratricide. C’est dans la composition  et la détermination des alliés et des militants de ce parti que se trouve son avenir politique et électoral. Fanmi Lavalas  sans Aristide a-t-il  un avenir? Pourquoi Aristide doit-il se tourmenter quand tous les exemples (coup d'État, exil) sont là pour le rappeler qu’il se sort toujours de tout? 

La dimension conjoncturelle et épique est également haletante dans toute cette histoire. C’est aussi  déchirant que si nous assistions soudain à une querelle  de personnes asphyxiante entre les contempteurs de Maryse Narcisse –  l’actuelle coordonnatrice de Fanmi Lavalas – et, à un niveau plus médiatique, les adeptes du départ anticipé du président Martelly. Or, il y a eu en ce moment une situation politique des plus confuses.

La vérité est que l’on est en présence, au fond, d’une lutte pour le pouvoir horrible. Une lutte due à la diversité des groupes et forces politiques qui se réclament de la mouvance Lavalas  à la faveur d'une conjoncture peu propice à la tolérance et à la raison. Le label Fanmi Lavalas, jusque-là enviable et fort convoité malgré les dérives antérieures, en est la cible première. C’est un fonds de commerce extraordinaire pour certains.  Pour le bruyant sénateur Moïse Jean-Charles et le député Arnel Bélizaire, entre autres, chantres d'un populisme irréductible. Est-ce que le  «meurtre du Père» aura lieu?

On «se massacre» au nom de la personne qui doit être considérée comme le successeur effectif de Jean-Bertrand Aristide qui connaît là sa première grande  épreuve politique depuis son retour en 2011.   Aujourd’hui,  nous avons un ancien  chef d’État qui n’a pas un goût particulier pour les grands discours et les actes spectaculaires.

L’idée que l’on  puisse trouver, pour Fanmi Lavalas, une stratégie électorale en dehors des « franges dissidentes ou contestataires anti-Maryse Narcisse» relève  avant tout d’un problème  capable de faire le jeu des secteurs anti-Fanmi Lavalas. C’est une sale affaire. C’est sûr. En tout cas, et c’est essentiel, ces déchirements que d’autres partis et regroupements ont connus dans le passé – la mise à l’écart de Jacques Édouard Alexis en 2010 au profit de Jude Célestin, par exemple– ne sont jamais anodins. 

Composé d'une pléiade de célébrités et de têtes bien faites (Maryse Narcisse, Anthony Dessources, Claude Roumain, Gérald Gilles, etc.), le directoire de Fanmi Lavalas, sous le regard pesant d’Aristide, aura besoin de prendre des décisions aussi significatives que celles qu’’exigeront les circonstances   et les contraintes de la vie nationale.

Incontournable, la question se pose alors de l’opportunité qu’il y a à «gérer» de façon satisfaisante ou pas les dossiers  houleux de ces O.P. dissidentes et du vrai-faux divorce d'avec Moïse Jean-Charles. Et bien voilà ce qu’il faut dire à Titid pour le rassurer : serre les dents, ne dis rien à personne, et tu verras, avant les élections (générales en 2015), que l’heure de la tranquillité aura sonné.
Pierre Raymond Dumas
Le Nouvelliste
Revenir en haut Aller en bas
 
AVNI PATI LAVALAS SOMB, MASAK POU LE POUVWA, SAKI PRAL ANPOTE L
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: