Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -43%
-43% sur la carte mémoire microSD SanDisk ...
Voir le deal
104.66 €

 

 Diferans ant ayisyen ann Ayiti e sa k lan Dyaspora

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Diferans ant ayisyen ann Ayiti e sa k lan Dyaspora Empty
MessageSujet: Diferans ant ayisyen ann Ayiti e sa k lan Dyaspora   Diferans ant ayisyen ann Ayiti e sa k lan Dyaspora EmptyJeu 5 Juin 2014 - 5:19



NATIONAL
Sur le terrain…
Sa m- we, sa m- tande, kote m-ale…


Le Nouvelliste | Publié le : 04 juin 2014




Avez-vous déjà eu ce genre de conversation avec des dyasporas, au cours de laquelle vous détaillez une situation récurrente dans le pays, et ils vous disent, avec insistance généralement, que c’est nous les locaux qui sommes responsables de ci, qui avons les torts dans ça, et que si nous faisions ceci… si nous prenions les dispositions pour cela… etc. les choses ne seraient plus comme ça.

Quand j’étais plus jeune, ce genre de discussions inutiles m’énervait, et je ne manquais pas de leur demander pourquoi ils n’abandonnaient pas tout simplement leur bien-être là-bas pour venir réparer ou arranger la patrie-mère! Vous savez ce que c’est, lorsqu’une personne est assise devant un petit écran à regarder une partie de football ou de basket-ball par exemple. Ah les recommandations, les remarques, les joumans, les reproches que les spectateurs leur font ! Heureusement, ou plutôt dommage que ces derniers n’aient pas à monter sur le terrain pour performer.

C’est comme si, à écouter certains compatriotes qui sont loin, les votants locaux sont des experts-idiots, des analphabètes passifs, et que sais-je encore! C’est tellement facile de sortir des inepties du genre : ‘Oh il faudrait déplacer la population pour reconstruire ce pays suivant les normes!’ Ou encore : ‘Mezanmi, dire qu’on croyait que les gens allaient vivre ou agir différemment après le séisme!’. Comme si les problèmes par bord ici étaient dus à une question de localisation ou de réactions tout simplement!
Oui c’est évident, les efforts et actions de sensibilisation, de motivation, de rééducation, de changement de mentalité, etc. sont essentiels, mais n’allez pas me dire que vous croyez qu’ils sont suffisants! Ne dit-on pas que granmoun ak moun fou font ce qu’ils veulent? Et compte tenu du fait que, par bord ici, les gens croient (à raison?) que la justice n’est pas une chose à la portée du simple citoyen, ils ont donc toujours peur de relever et dénoncer certains écarts ou abus, question d’éviter d’être mangés ou victimes de rayisab.

Qu’est-ce qui arrive donc? Ceux qui ont bois derrière leur banane prennent leur pose de granmoun. Les plus futés s’imposent en appliquant la politique gwo ponyèt et puis zafè les autres citoyens. Sans oublier le côté passif ou bon enfant de l’Ayisyen : il faut que tout le monde vive, dégager n’est péché, plutôt nous sommes laids mais nous sommes là, etc.

Nous déplacer pour rebâtir! La belle affaire! Comme si c’était la disposition ou l’architecture des immeubles, le tracé des rues et des routes, la signalisation routière et que sais-je encore qui font la qualité de vie, le respect des lois et des principes, le respect de la personne humaine en terre étrangère? De quoi est donc responsable le simple contribuable?

Faisons un petit tour d’horizon : tout le monde sait par bord ici que les premiers soins sont comme des étrennes du Père Noël (tout moun pap jwenn); que les véhicules de transport public sont généralement trop chargés et leurs conducteurs pas forcément bien formés; que celui qui se fait estropier ou édenter dans un accident de la circulation n’a pas beaucoup de chance d’avoir un avenir prometteur; que l’assurance-véhicule, à moins d’être privée et dépendant des couvertures, n’est ni pour, ni contre tiers dans un accident (c’est au maitre du corps de veiller son corps).

Regardons les règles de priorité sur les obstacles et les rues en pente par exemple. Combien de chauffeurs peuvent dire par exemple qui a la priorité dans le sens d’une montée ou d’une pente? De quoi tient-on compte dans le cas d’un passage étroit? Dans les ronds-points? Dans le cas d’un obstacle (cas courants) sur la chaussée?

Avant de délivrer une patente ou un permis de construire ou de fonctionner à un citoyen, quelle instance a la responsabilité ou le devoir de faire une inspection des lieux pour vérifier que le local devant loger une entreprise ou une institution a la structure adéquate, qu’il est logé dans un quartier où ses activités ne dérangeront pas?

Prenons l’exemple d’un citoyen qui décide d’ouvrir un biznis de boissons en gros et détail dans un bâtiment situé sur la tête d’une rue. Il sait déjà qu’il lui faudra recevoir des camions de la brasserie, des camions qui livrent des blocs de glace, des brouettes ou autres moyens de transport des clients. Tout ce beau monde se gare comme il peut. Le trottoir étant déjà occupé par autre chose, les débarqueurs ou embarqueurs sont obligés d’utiliser une partie de la chaussée pour faire leur livraison.

En plus déjà de ne pas vraiment savoir qui a la priorité, les chauffeurs doivent aussi surveiller les motos qui doublent dans tous les sens, les grosses cylindrées qui circulent à contresens, les piétons qui déambulent et traversent comme ayant perdu leur bon sens, sans oublier les trous (causés ou agrandis par les dernières pluies), les égouts, et, certains jours dans certaines zones, les cailloux. Et voilà ce genre de biznis pratiquement dans tous les quartiers, donc ce genre de situations également.

Miserere nostri! C’est à se demander si Victor apprécierait cette version de son poême: ceux qui vivent par bord ici ce sont ceux qui butent, ce sont ceux dont le destin forme des rides sur leur front, ceux qui marchent dépressifs, s’attendant à être victimes, ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour, ou quelque grand malheur, ou quelque grand dégout...

D’outre-mer, vous êtes libres de juger, de compatir, de blâmer les victimes et non les responsables. Mais vous êtes devant le petit écran. Un court séjour pour cause de décès, de clôture d’un terrain, pour de courtes vacances, en mission, etc. ne saurait vous renseigner sur les pressions et les contraintes du terrain. Contentez-vous de commenter le jeu, les joueurs sont sur le terrain.




@SisterMhaiti
Revenir en haut Aller en bas
travers
Super Star
Super Star
travers

Masculin
Nombre de messages : 2130
Age : 70
Localisation : dans le petrin
Opinion politique : boulanger
Loisirs : hehehe!!les filles
Date d'inscription : 25/08/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le cathare

Diferans ant ayisyen ann Ayiti e sa k lan Dyaspora Empty
MessageSujet: Re: Diferans ant ayisyen ann Ayiti e sa k lan Dyaspora   Diferans ant ayisyen ann Ayiti e sa k lan Dyaspora EmptyJeu 5 Juin 2014 - 6:48

sassaye je t aime beaucoup
mais je me tairai car cet homme a raison
je frequante des disporas et ils ne sont pas comme vous
car ils frecantent un autre monde que vous ne pouvez comprendre
et forcement ils ont une autre vision des choses
ce n est pas une inssulte non,c est juste une remarque en toute simplicite
pour la plus grande partie vous refusez d evoluer ce qui fait l affaire de ceux qui vous commande et cela peux durer longtemps,vous ne voyez pas vous etes aveugles
se relevement dois venir de vous les autres ne peuvent rien pour vous
car vous avez 200 ans de retard dans votre mentalite
je m scuse c est la realite et vous ne le voyez pas
si je vous ais blesser pardon  study 
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17041
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Diferans ant ayisyen ann Ayiti e sa k lan Dyaspora Empty
MessageSujet: Re: Diferans ant ayisyen ann Ayiti e sa k lan Dyaspora   Diferans ant ayisyen ann Ayiti e sa k lan Dyaspora EmptyJeu 5 Juin 2014 - 9:01

SASAYE;

Se fòt ELIT ann AYITI yo ,se youn ap repete lòt.Se tankou yon CHANM a EKO.

Se tout tan genyen ki ap di ki jan bagay yo fèt lan peyi ETRANJE men se pou apiye sa yo vle fè;men lè sa peyi etranje ap fè pa koyenside ap enterè yo ;yo di `w se AYITI ,se pa peyi etranje.

Annou pran kèk egzanp.Nou pa p pale de LANG ki ize lan EDIKASYON ,lang FRANSE an ke de plizanpli moun ki gen bon sans ap reyalize ke izaj lang sa a pou edike timoun nou yo, se yon ABSIDITE;men NÈG refize chanje ,paske LANG FRANSE an se tankou yon KAPITAL pou yo.
Menmsi KAPITAL lan pa bay randman ;men se tankou jan BOUJWAZI an fonksyone an jeneral ;yo achte pou revann ;san yo pa transfòme.

Se SISTÈM EDIKASYON FRANSE an ke MESYE yo kopye ,byen ke FRANSE yo pou yo ka kenbe TÈT a konpetisyon yo ;se tout tan y ap repanse SISTÈM yo an.
La FRANS te gen 2 BAKALOREYA menm jan ak nou ;men kounye an ,yo gen yon sèl.E yo te di, tande byen wi ,ke 2 BAKALOREYA koute twòp LAJAN.
FRANSE yo tou vin fè BAKALOREYA yo an tèlman fasil ke lan premye tou se preske 90% TIMOUN yo ki pase ;lan 2zyèm tou yon lòt 5 %
Pou w echwè lan BAKALOREYA FRANSE an ,se pou w yon panyen pèse NÈT.
Gen de FRANSE mwen konn wè JOUNAL FRANSE yo ap montre ke TI FRANSE yo ekri ;mesyedam sa yo pa t ap pase 3zyèm SEGONDÈ lan yon bon lekòl ann AYITI,ale wè BAKALOREYA.

Vwazen nou yo an DOMINIKANI ap gradye 150000 TIMOUN; ann AYITI ,apèn si noumenm n ap gradye 30 a 40000.
Alòs ou tande NÈG ap plenyen pa gen ase pwofesè ;ki kote pou yo ta al jwenn PWOFESÈ yo ou pa konnen.

Se yon KILTI ki merite pou konbat ann AYITI.
Lepandyè ki vle kopye FRANSE yo ,tikrik tikrak yo te lan SÒBÒN?';kopye yo byen.
Pa bay JACQUES DELORS lidè sosyalis FRANSE an rezon ;misye di ansyen koloni FRANSE yo renmen kopye la FRANS ,men se sa ki pi mal ka FRANSE yo,sa k pa bon yo,yo jeneralman kopye!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Diferans ant ayisyen ann Ayiti e sa k lan Dyaspora Empty
MessageSujet: Re: Diferans ant ayisyen ann Ayiti e sa k lan Dyaspora   Diferans ant ayisyen ann Ayiti e sa k lan Dyaspora Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Diferans ant ayisyen ann Ayiti e sa k lan Dyaspora
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: