Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou?

Aller en bas 
AuteurMessage
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16525
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou? Empty
MessageSujet: Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou?   Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou? EmptyJeu 26 Juin 2014 - 10:53

Ekzamen sa a se yon EKZAMEN DETA ;sa vle di sa koute LAJAN pou prepare l;lajan ki ta ka itilize lòt kote lan SISTÈM lan.

Konbyen TIMOUN ki ap konpoze e konbyen ki ap pase ?
Yon lòt gaspiyay ,paske anpil TIMOUN yo ap double ,genyen ki pral kontinye gwosi sal klas yo e gaspiyaj ILTIM lan ,genyen ki ap kite LEKÒL.
FRANSE yo te wè PWOBLÈM sa yo ,sa gen plis ke 50 an deja e se sa k fè yo te siprime EKZAMEN sa a.
Sitou LEKÒL ann AYITI se wè konbyen TIMOUN ki ap ECHWE e pa kantite TIMOUN ki pou ale lan klas pi WO yo.
Se gade konbyen TIMOUN ki pral pase lan EKZAMEN sa a.
Si gen plis ke 10% e RESPONSAB EDIKASYON NASYONAL yo kite l konsa ;y ap merite mete anba kòd
Si gen 300 MIL TIMOUN ki ap konpoze lan EKZAMEN SÈTIFIKA yo ;se pou omwens 275 MIL ki reyisi lan premye TOU e pou gouvènman an degaje l kòm MÈT JANJAK pou preske tout rès lan pase lan 2zyèm TOU!
Si nou pa kòmanse la ;n ap rete ESKLAV DOMINIKEN yo e LAVNI yon peyi se lan EDIKASYON.
Lan ti TAN DANILO MEDINA gen sou pouvwa a ,misye deja INOGIRE plis ke 200 LEKÒL!

Haïti - Examens : Irrégularités et erreurs graves dans les textes de la 6e année fondamentale, relève l’Unnoh
Début des épreuves pour la 9e année fondamentale
mercredi 25 juin 2014

2

P-au-P, 25 juin 2014 [AlterPresse] --- Alors que les examens de la 9e année fondamentale ont débuté, le mardi 24 juin 2014, l’Union nationale des normaliennes et normaliens haïtiens (Unnoh) dit relever des irrégularités et erreurs graves dans plusieurs textes d’examens pour les épreuves de la 6e année fondamentale, déroulées du mardi 17 au mercredi 18 juin 2014.

Dans le texte d’examen de la communication française, pour la 6e année fondamentale, il y a avait des erreurs, dont certaines concernent des règles grammaticales, alors que d’autres ont rapport à des questions de clarté et de sens, souligne l’Unnoh.

« Nous pensons que cela n’est pas correct, puisque ce sont des textes d’examens d’Etat qui doivent évaluer des élèves », dénonce Josué Mérilien.

Un extrait d’un texte, tiré du livre de « Gouverneurs de la rosée » de Jacques Roumain, n’a pas été à la hauteur des connaissances des élèves de la 6e année fondamentale, critique-t-il, entre autres.

La durée de deux heures de temps, octroyée aux candidates et candidats pour l’étude de ce texte, n’aurait pas été suffisante.

299 mille 200 candidates et candidats de la 6e année fondamentale ont subi les épreuves officielles du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp), afin d’accéder à la 7e année fondamentale.

Environ 195 mille candidates et candidats sont attendus aux examens officiels pour la 9e année fondamentale sur tout le territoire national.

Du mardi 24 au jeudi 26 juin 2014, ces écolières et écoliers sont évalués, respectivement en communication française et sciences expérimentales, communication créole et sciences sociales, mathématiques et anglais ou espagnol.

Mérilien appelle les responsables concernés à prendre de réelles dispositions, pour éviter la répétition de telles erreurs ou fautes, enregistrées dans les examens de la 6e année fondamentale, dans les autres épreuves, comme celles de la 9e année fondamentale en cours cette semaine.

Ces irrégularités et erreurs peuvent affecter la valeur même de ces épreuves.

La commission d’observation du déroulement des examens d’Etat (Codexe) devrait alerter le Menfp sur ces cas regrettables.

« Il est encore tôt pour parler sur ce dossier », réagit un responsable du Menfp, contacté par AlterPresse, qui déclare attendre le rapport final de la commission d’observation de l’ensemble des examens.

L’Unnoh recommande, en tout cas, au Menfp d’engager des spécialistes pour assurer une lecture fine des textes d’examens, avant leur soumission.

Par ailleurs, Mérilien souligne un manque de participation des professeurs dans la réalisation des examens, notamment dans l’Artibonite, où des gens - n’ayant aucun lien avec le métier d’enseignant - sont privilégiés dans l’organisation des épreuves.

186,942 bâchelières et bâcheliers sont attendus, du lundi 30 juin au jeudi 3 juillet 2014, aux examens de baccalauréat première partie (Rhéto). Les élèves réguliers et les recalés subiront les examens en même temps.

Pour la philo et le nouveau secondaire, les examens sont programmés, du lundi 7 au vendredi 11 juillet 2014, pour 76,737 candidates et candidats.

Entre janvier 2014 et début mai 2014, de nombreux jours ont été perdus par les élèves dans les écoles publiques, en raison de la grève des enseignantes et enseignants du secteur public.

Malgré tout, le Menfp a décidé de maintenir les dates initiales pour les examens d’Etat. [emb kft rc apr 25/06/2014 1:30]




Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16525
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou? Empty
MessageSujet: Re: Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou?   Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou? EmptyJeu 26 Juin 2014 - 11:57

Wi mesyedam ;nou pral fè KANAVAL DÈ FLÈ?
Konbyen sa ap koute?
3 MILYON DOLA.
Konbyen lekòl 3 MILYON sa a ta ka bati ?
Omwens 5,6 LEKÒL?
Wi tankou m di l lan mwens ke 3 ZAN MEDINA gen sou pouvwa a ,li gen tan inogire anviwon 200 LEKÒL.
Semèn pase an ,misye inogire 13 LEKÒL ki koute anviwon 9 MILYON DOLA.
Misye limenm se pa lan PSUGO TÈT KANNA kòb sa yo ap depanse non.
L ap inogire LEKÒL yo pou tout MOUN wè.
M ap plede repete l ;si se konsa nou prale konpare ak DOMINIKEN yo ,n ap rete ESKLAV yo:

www.dominicantoday.com/dr/local/2014/6/21/51874/President-Danilo-Medina-opens-13-new-schools-in-Moca
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16525
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou? Empty
MessageSujet: Re: Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou?   Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou? EmptyLun 30 Juin 2014 - 18:48

Youn lan REZON ke la FRANS siprime EKZAMEN SÈTIFIKA a ,se paske dapre yo si yo fè EKZAMEN an e yon grenn TIMOUN pa reyisi ;se yon grenn TIMOUN an plis ki sakrifye.
7 an EDIKASYON dapre yo pa ase pou yon MOUN fonksyone lan MOND MODÈN lan se sa k fè se 9 an ki OBLIGATWA lan lekòl FRANSE an.

Epitou n ap tann konbyen TIMOUN ki pral echwe lan EKZAMEN SÈTIFIKA AYISYEN an .Ann AYITI se sa pou di ,paske EKZAMEN SÈTIFIKA a se kòmansman sistèm DANMIJANN ak ti KOU ,ti GOULO an kòmanse.

Imajine yon NESMY MANIGAT ki ta fè yon konferans pou l di KOREKTÈ yo pou yo pi ENDILJAN lan jan y ap korije TIMOUN yo.
Li pa p janm fè l paske li se yon manm ,yon pwodwi SISTÈM OLIGACHIK ""ti kou"" damijann AYITI an.

Se sa gouvènman FRANSE an ,ap fè .Yo gen yon program pou preske tout TIMOUN ki antre lan MATÈNÈL yo ,rive pase lan BAKALOREYA.
Se pa pi ENTELIJAN ti FRANSE yo pi ENTELIJAN pase TIMOUN nou yo.
Men kòm se FRANSE yo nou ap imite lan SISTÈM EDIKASYON nou an ;imite yo byen !



Actualité > Education > Hamon ne veut plus de "notes sanction"
Hamon ne veut plus de "notes sanction"
Le Nouvel Observateur avec AFPPar Le Nouvel Observateur avec AFP
Voir tous ses articles
Publié le 24-06-2014 à 06h31
A+A-
Le ministre de l'Education nationale lance ce mardi une vaste consultation nationale pour trouver un système de notation "qui stimule" les élèves.
Benoît Hamon dans une école à Tourville, le 23 juin 2014. (GUILLAUME SOUVANT/AFP) Benoît Hamon dans une école à Tourville, le 23 juin 2014. (GUILLAUME SOUVANT/AFP)


RECEVOIR LES ALERTES

À LIRE AUSSI
Après l'enquête Pisa, les solutions venues d'ailleurs
Pisa 2012 : ce qu'il faut retenir du rapport
Quels rythmes scolaires pour vos enfants à la rentrée ?
Le ministre de l'Education nationale, Benoît Hamon, lance mardi 24 juin une "conférence nationale sur l'évaluation des élèves", espérant parvenir d'ici à décembre à un "consensus" sur une notation plus "bienveillante".

Aujourd'hui, notre système d'évaluation souligne les lacunes et les échecs des élèves, ce qui peut être très décourageant pour certains", déclare Benoît Hamon dans un entretien à publié ce mardi dans "Le Parisien".

L'enquête Pisa de l'OCDE montre que "les jeunes Français sont ceux qui redoutent le plus l'erreur" et qui s'abstiennent le plus de répondre "par peur de faire une faute", souligne-t-il.

La note peut "paralyser" les élèves

Pour le ministre, "l'évaluation doit permettre aux enseignants et aux enfants de mesurer les progrès accomplis et ceux qui restent à accomplir. Il faut qu'elle soit plus exigeante, qu'elle en dise plus, qu'elle soit bienveillante et qu'elle stimule au lieu de décourager".

En dictée par exemple, un élève qui progresse en syntaxe mais continue à faire trop de fautes en grammaire peut être toujours noté zéro. "Comment peut-il savoir qu'il a progressé ?", demande-t-il.

"La note doit être utilisée à bon escient. Elle est utile, mais quand elle paralyse, on doit lui substituer d'autres formes d'évaluation", prône-t-il. "On doit pouvoir apprendre et évaluer différemment comme avec les travaux personnels encadrés (TPE) par exemple, qui permettent de juger l'aptitude de l'élève à travailler de manière collective."

Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, est venu lui apporter son soutien mardi matin sur RTL :



Concertation nationale sur 6 mois

La conférence nationale sur l'évaluation des élèves associera de juillet à décembre la communauté éducative et la société civile, sous l'égide d'un comité d'organisation présidé par le recteur de l'Académie de Rennes Michel Queré.

Ses travaux se concluront avec "une semaine de l'évaluation" du 8 au 12 décembre. Benoît Hamon recevra ensuite les conclusions d'un jury composé de professionnels et d'usagers du système éducatif, présidé par le physicien Etienne Klein. Leurs recommandations devront s'appuyer sur "les résultats de la recherche, les connaissances scientifiques, les pratiques de terrain nationales et internationales".

Le principe de faire évoluer l'évaluation des élèves pour éviter une "notation-sanction" figure dans la loi de Refondation de l'école défendue par l'ancien ministre Vincent Peillon. Avec l'évaluation, Benoît Hamon ouvre son premier chantier depuis son arrivée rue de Grenelle.

Si le ministre espère parvenir à un consensus, le sujet peut se révéler délicat à traiter, entre des habitudes qui poussent à l'inertie et la crainte qu'une notation renouvelée n'aboutisse à une baisse des exigences et du niveau des


Le nouvel ObservateurLe PlusChallengesSciences et AvenirServices ObsBoutique ObsEspace abonnésS'abonner à l'Obs à partir de 13 €
Suivez-nous Recevez nos newslettersOK
Aller au menuAller au contenuAller à la recherche
Les zones à risque d'échec scolaire. Extrait de l'"Atlas académique" des risques sociaux d'échec scolaire : l'exemple du décrochage", Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Cereq), 30 juin 2014. CARTES. Echec scolaire : ces zones où il frappe le plus Expo Tatoueurs TatouésDes bagnards aux stars, tatoueurs et tatoués s'exhibent Marine Le PenLe Pen s'accroche au marronnier de la double nationalité
Actualité politique, internationale, société par le Nouvel Observateur, infos du jour
Education
PolitiqueSociétéMondeÉcoCultureHighTechSportSantéEducation
Obsession
TEMPS FORTSCoupe du mondeCoupe du mondeRésultats Bac 2014Rythmes scolairesConjugaisonSynonymesAide aux devoirs


Revenir en haut Aller en bas
Shaka Zoulou
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 270
Localisation : Paris
Opinion politique : Centre
Loisirs : Tennis
Date d'inscription : 10/12/2014

Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou? Empty
MessageSujet: Hotel california : Toussaint   Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou? EmptyMer 4 Fév 2015 - 16:37

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou? Empty
MessageSujet: Re: Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou?   Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pouki sa nou genyen EKZAMEN SÈTIFIKA toujou?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voila l'homme qui merite d' etre Ministre de l'education en haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Blogue :: Le coin des mélomanes-
Sauter vers: