Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
-20% sur le Sweat à capuche Nike pour Femme Hoodie effet color block
47.97 € 59.99 €
Voir le deal

 

 Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9952
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Empty
MessageSujet: Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen   Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen EmptyJeu 25 Sep 2014 - 20:41

Nan konferans pou Laprès MOPOB bay ayè mèkredi a, Mirlande H Manigat deklare tèlman tèt Sauveur Pierre Etienne anfle, msye kwè li se premye politològ ayisyen. Selon madan Manigat, sauveur Pierre Etienne menm rive panse, li se yon politològ mondyal. a écrit:
Source Haiti Cherie , Yvener Millien
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Empty
MessageSujet: Re: Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen   Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen EmptyJeu 25 Sep 2014 - 21:43

SE NENPOT KWA SE BON SIY PALE DE YON  MOUN,  AN BYEN OU MAL, MEN SE PALE DE LI.


KANTA MADAN MANIGA SELAVI FOK GEN RAJENISMAN KLAS POLITIK LA
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17331
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Empty
MessageSujet: Re: Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen   Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen EmptyVen 26 Sep 2014 - 5:16

monhaiti a écrit:

Source Haiti Cherie , Yvener Millien
Se sa monhaiti.Madan MANIGAT konnen ke SPE se yon grenn 5.Mwen di nou ankò SPE ak K-PLIM ap chache dedwane MATELI ak LAMÒT.
Mwen menm mwen deja wè yon SENARYO ki ka debloke e fè nou regilarize SITIYASYON an.
AYISYEN pa vle sa MATELI ak KONPAYÈL li yo ap vann.
Alòs se fè madan MANIGAT pran TÈT yon gouvènman PWOVIZWA ak pwomès ke li pa p poze KANDIDATI l.
Li ap satisfè ANBISYON l pou l prezidan ,e li pa p bezwen fè KANPAY.
Li ap òganize ELEKSYON LIB e LIBÈ ke TOUT MOUN ka patisipe e li ap antre lan LISTWA kòm yon PATRIYÒT,yon MOUN ki wè peyi .diferaman de MARI li..
Li lè pou AYITI vin yon peyi NÒMAL ;se pa paske nou pòv ke nou paka fè sa.
Li lè pou nou vire DO bay FASIS ,NEYO-FASIS,PROTO-FASIS,KRYPTO-FASIS .
De BLOFÈ tankou SAUVEUR PIERRE ETIENNE ap blije al chache lòt bagay pou yo fè.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Empty
MessageSujet: Re: Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen   Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen EmptyVen 26 Sep 2014 - 12:17

Wouyyyyyyyy ki koze sa ak politolog Joel, kap konpetisyonen  SAUVEUR P. ETIENNE. Mezanmiro
tradwi an bon kreyol pou le pèp: NEYO-FASIS,PROTO-FASIS,KRYPTO-FASIS.

E PWI ZAFÈ SITE MADAN MANIGA KI SOUS, REPRANN EZAKTEMAN SALI TE DI AK REFERANS YO.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17331
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Empty
MessageSujet: Re: Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen   Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen EmptyVen 26 Sep 2014 - 12:53

Lè w aprann ke SAUVEUR PIERRE ETIENNE ak madan MANIGAT se PÈSONAJ PIBLIK ki gen ANBISYON POLITIK w a reponn sa MOUN di.
Mwen di w ankò lè w sispann rele ARISTID KRIMINÈL,VÒLÒ,KOKEN w ap kapab fè OBJEKSYON ak sa nenpòt MOUN ap di de nenpòt lòt pèsonaj politik;pa anvan!
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Empty
MessageSujet: Re: Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen   Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen EmptyVen 26 Sep 2014 - 13:59

Joel a écrit:
Lè w aprann ke SAUVEUR PIERRE ETIENNE ak madan MANIGAT se PÈSONAJ PIBLIK ki gen ANBISYON POLITIK w a reponn sa MOUN di.
Mwen di w ankò lè w sispann rele ARISTID KRIMINÈL,VÒLÒ,KOKEN w ap kapab fè OBJEKSYON ak sa nenpòt MOUN ap di de nenpòt lòt pèsonaj politik;pa anvan!
Tonas eske se mwen ki jounalis, anketè UCREF ki fè konnen Aristide se gwo makou, mimi. Ki koze sa, sanble w gen foli fou. Se lidè kinan w lan pou mande prezante devan jij li pou yo retire dosye volo, kowonpi e latriye.

E PWI ZAFÈ SITE MADAN MANIGA KI SOUS, REPRANN EZAKTEMAN SALI TE DI AK REFERANS YO.




ESKE SE MWEN KI DEKLARE TANKOU ATIK SA:


Publié par Edouard Boulogne

Haïti : Jean-Bertrand Aristide ou la tragédie d'un corrompu


Nul n'a oublié ( formule rituelle qu'il ne faudrait surtout pas prendre à la lettre ), peu de temps après qu'il eut-été élu président de la république d'Haïti en 1990, la visite qu'il rendit aux lieux de la diaspora haïtienne, et notamment à la Guadeloupe, ( qu'il dénommait « le septième département » ) pour y chercher soutien, aide financière, et tenter d'y répandre sa méthode « d'éveil des consciences » ( Aristide, Tidide, comme il aimait se faire appeler par ses affidés fut l'instaurateur d'une « méthode d'évangélisation » par le biais des TKL : Ti Kominotés Légliz ! ).
Personne n'a oublié ( voir plus haut ) ses discours enflammés chez nous, notamment à Boissard ( quartier populeux, à la limite de Pointe-à-Pitre et des Abymes, aujourd'hui disparu, grâce à, notamment, l'action persévérante et continue de l' Etat Kolonial fwancé ), sous l'oeil, à la fois jaloux, extasié, libidineux, à la limite de la catalepsie, d'un dirigeant ecclésiastique de chez nous ( qui n'était pas l'évêque d'alors; tout de même ), qui l'avait pour modèle.
Hélas! Le modèle a foiré, et l'Histoire ( avec une majuscule SVP ! ) à montré que certaine « théologie de la libération » pouvait libérer en certains « libérateurs » autres choses que des bons sentiments : des appétits peu avouables.
En effet el Libertador a connu des déboires dans son propre pays, que certains attribuent à l'action de la CIA, mais de plus en plus à la révélation, pour tous, ou presque, des passions cupides de Titide. ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Bertrand_Aristide )
Après une période d'exil, en Afrique du sud, Jean-Bertrand est revenu en Haïti. Dans quelles intentions?
L'AFP nous apprend aujourd'hui ce qui suit.
 
INTERIM.
 
AFP à Port-au-Prince – L’ancien président haïtien Jean-Bertrand Aristide (2001-2004) fait actuellement l’objet d’une enquête judiciaire pour «détournement de fonds publics, corruption et trafic illicite de stupéfiants», a-t-on appris jeudi de sources judiciaires à Port-au-Prince.
«Effectivement, il y a deux dossiers concernant l’ancien président Aristide au tribunal se rapportant à du blanchiment d’argent, de la corruption et du trafic illicite de stupéfiants», a indiqué à l’AFP le juge Raymond Jean Michel, doyen du tribunal civil de Port-au-Prince.
«Ces dossiers, qui remontent à 2006 et 2007, ont été confiés à un juge d’instruction», a ajouté le magistrat.
«Le dossier est dans mon cabinet, je confirme», a pour sa part répondu à l’AFP le juge Lamarre Bélizaire, en charge de l’instruction.
Celui-ci a cependant refusé d’indiquer si une mesure d’interdiction de quitter le territoire avait bien été prise contre l’ex-président, comme l’affirme la presse haïtienne.
Une dizaine de personnes ont été convoquées jeudi au cabinet du juge d’instruction, dont des proches de M. Aristide et d’anciens dignitaires de son régime, ont précisé ces mêmes sources.
Après son renversement en 2004 par une insurrection armée, une institution administrative avait ouvert en 2005 une enquête sur la gestion du gouvernement de M. Aristide, concluant qu’il y avait des détournements de fonds publics estimés à plusieurs dizaines de millions de dollars.
Un parlementaire du parti de l’ancien président a considéré cette annonce comme une persécution politique contre l’ancien homme fort d’Haïti à l’approche de la période des élections législatives prévues en octobre prochain, trois ans après la date initialement prévue.
Depuis son retour d’exil en 2011 M. Aristide a été déjà entendu par un autre juge dans le cadre d’une enquête judiciaire sur l’assassinat d’un journaliste. Plusieurs proches de l’ex-président avaient été inculpés pour le meurtre en 2000 du journaliste Jean Dominique, tué dans la cour de sa station Radio Haïti inter.
«L’ancien président Aristide n’est pas inculpé», avait précisé le magistrat.
Jean-Bertrand Aristide a dirigé Haïti à deux reprises: il est arrivé à la tête du pays en 1991 pour cinq ans, mais son mandat a été interrompu dès la première année par un coup d’État militaire. Après trois années d’exil aux États-Unis, il a été rétabli en 1994.
Il est ensuite revenu à la tête du pays en 2001, mais a été contraint de démissionner en 2004 avant de passer sept ans en exil en Afrique du Sud.
M. Aristide est revenu en Haïti en mars 2011.
 
  
Nul n'a oublié ( formule rituelle qu'il ne faudrait surtout pas prendre à la lettre ), peu de temps après qu'il eut-été élu président de la république d'Haïti en 1990, la visite qu'il rendit aux lieux de la diaspora haïtienne, et notamment à la Guadeloupe, ( qu'il dénommait « le septième département » ) pour y chercher soutien, aide financière, et tenter d'y répandre sa méthode « d'éveil des consciences » ( Aristide, Tidide, comme il aimait se faire appeler par ses affidés fut l'instaurateur d'une « méthode d'évangélisation » par le biais des TKL : Ti Kominotés Légliz ! ).
Personne n'a oublié ( voir plus haut ) ses discours enflammés chez nous, notamment à Boissard ( quartier populeux, à la limite de Pointe-à-Pitre et des Abymes, aujourd'hui disparu, grâce à, notamment, l'action persévérante et continue de l' Etat Kolonial fwancé ), sous l'oeil, à la fois jaloux, extasié, libidineux, à la limite de la catalepsie, d'un dirigeant ecclésiastique de chez nous ( qui n'était pas l'évêque d'alors; tout de même ), qui l'avait pour modèle.
Hélas! Le modèle a foiré, et l'Histoire ( avec une majuscule SVP ! ) à montré que certaine « théologie de la libération » pouvait libérer en certains « libérateurs » autres choses que des bons sentiments : des appétits peu avouables.
En effet el Libertador a connu des déboires dans son propre pays, que certains attribuent à l'action de la CIA, mais de plus en plus à la révélation, pour tous, ou presque, des passions cupides de Titide. ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Bertrand_Aristide )
Après une période d'exil, en Afrique du sud, Jean-Bertrand est revenu en Haïti. Dans quelles intentions?
L'AFP nous apprend aujourd'hui ce qui suit.
 
INTERIM.
 
AFP à Port-au-Prince – L’ancien président haïtien Jean-Bertrand Aristide (2001-2004) fait actuellement l’objet d’une enquête judiciaire pour «détournement de fonds publics, corruption et trafic illicite de stupéfiants», a-t-on appris jeudi de sources judiciaires à Port-au-Prince.
«Effectivement, il y a deux dossiers concernant l’ancien président Aristide au tribunal se rapportant à du blanchiment d’argent, de la corruption et du trafic illicite de stupéfiants», a indiqué à l’AFP le juge Raymond Jean Michel, doyen du tribunal civil de Port-au-Prince.
«Ces dossiers, qui remontent à 2006 et 2007, ont été confiés à un juge d’instruction», a ajouté le magistrat.
«Le dossier est dans mon cabinet, je confirme», a pour sa part répondu à l’AFP le juge Lamarre Bélizaire, en charge de l’instruction.
Celui-ci a cependant refusé d’indiquer si une mesure d’interdiction de quitter le territoire avait bien été prise contre l’ex-président, comme l’affirme la presse haïtienne.
Une dizaine de personnes ont été convoquées jeudi au cabinet du juge d’instruction, dont des proches de M. Aristide et d’anciens dignitaires de son régime, ont précisé ces mêmes sources.
Après son renversement en 2004 par une insurrection armée, une institution administrative avait ouvert en 2005 une enquête sur la gestion du gouvernement de M. Aristide, concluant qu’il y avait des détournements de fonds publics estimés à plusieurs dizaines de millions de dollars.
Un parlementaire du parti de l’ancien président a considéré cette annonce comme une persécution politique contre l’ancien homme fort d’Haïti à l’approche de la période des élections législatives prévues en octobre prochain, trois ans après la date initialement prévue.
Depuis son retour d’exil en 2011 M. Aristide a été déjà entendu par un autre juge dans le cadre d’une enquête judiciaire sur l’assassinat d’un journaliste. Plusieurs proches de l’ex-président avaient été inculpés pour le meurtre en 2000 du journaliste Jean Dominique, tué dans la cour de sa station Radio Haïti inter.
«L’ancien président Aristide n’est pas inculpé», avait précisé le magistrat.
Jean-Bertrand Aristide a dirigé Haïti à deux reprises: il est arrivé à la tête du pays en 1991 pour cinq ans, mais son mandat a été interrompu dès la première année par un coup d’État militaire. Après trois années d’exil aux États-Unis, il a été rétabli en 1994.
Il est ensuite revenu à la tête du pays en 2001, mais a été contraint de démissionner en 2004 avant de passer sept ans en exil en Afrique du Sud.
M. Aristide est revenu en Haïti en mars 2011.
 
Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Ob_9b039c_aristide
SOUS BLOG LE SCRUTATEUR
http://www.lescrutateur.com/2014/08/haiti-jean-bertrand-aristide-ou-la-tragedie-d-un-corrompu.html


Dernière édition par Rico le Ven 26 Sep 2014 - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Empty
MessageSujet: Re: Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen   Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen EmptyVen 26 Sep 2014 - 14:07

Rico a écrit:
Joel a écrit:
Lè w aprann ke SAUVEUR PIERRE ETIENNE ak madan MANIGAT se PÈSONAJ PIBLIK ki gen ANBISYON POLITIK w a reponn sa MOUN di.
Mwen di w ankò lè w sispann rele ARISTID KRIMINÈL,VÒLÒ,KOKEN w ap kapab fè OBJEKSYON ak sa nenpòt MOUN ap di de nenpòt lòt pèsonaj politik;pa anvan!
Tonas eske se mwen ki jounalis, anketè UCREF, lajistis ki fè konnen Aristide se gwo makou, mimi. Ki koze sa, sanble w gen foli fou. Se lidè kinan w lan pou mande prezante devan jij li pou yo retire dosye volo, kowonpi e latriye.



ESKE SE MWEN KI DEKLARE TANKOU ATIK SA:


Publié par Edouard Boulogne

Haïti : Jean-Bertrand Aristide ou la tragédie d'un corrompu




Nul n'a oublié ( formule rituelle qu'il ne faudrait surtout pas prendre à la lettre ), peu de temps après qu'il eut-été élu président de la république d'Haïti en 1990, la visite qu'il rendit aux lieux de la diaspora haïtienne, et notamment à la Guadeloupe, ( qu'il dénommait « le septième département » ) pour y chercher soutien, aide financière, et tenter d'y répandre sa méthode « d'éveil des consciences » ( Aristide, Tidide, comme il aimait se faire appeler par ses affidés fut l'instaurateur d'une « méthode d'évangélisation » par le biais des TKL : Ti Kominotés Légliz ! ).
Personne n'a oublié ( voir plus haut ) ses discours enflammés chez nous, notamment à Boissard ( quartier populeux, à la limite de Pointe-à-Pitre et des Abymes, aujourd'hui disparu, grâce à, notamment, l'action persévérante et continue de l' Etat Kolonial fwancé ), sous l'oeil, à la fois jaloux, extasié, libidineux, à la limite de la catalepsie, d'un dirigeant ecclésiastique de chez nous ( qui n'était pas l'évêque d'alors; tout de même ), qui l'avait pour modèle.
Hélas! Le modèle a foiré, et l'Histoire ( avec une majuscule SVP ! ) à montré que certaine « théologie de la libération » pouvait libérer en certains « libérateurs » autres choses que des bons sentiments : des appétits peu avouables.
En effet el Libertador a connu des déboires dans son propre pays, que certains attribuent à l'action de la CIA, mais de plus en plus à la révélation, pour tous, ou presque, des passions cupides de Titide. ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Bertrand_Aristide )
Après une période d'exil, en Afrique du sud, Jean-Bertrand est revenu en Haïti. Dans quelles intentions?
L'AFP nous apprend aujourd'hui ce qui suit.
 
INTERIM.
 
AFP à Port-au-Prince – L’ancien président haïtien Jean-Bertrand Aristide (2001-2004) fait actuellement l’objet d’une enquête judiciaire pour «détournement de fonds publics, corruption et trafic illicite de stupéfiants», a-t-on appris jeudi de sources judiciaires à Port-au-Prince.
«Effectivement, il y a deux dossiers concernant l’ancien président Aristide au tribunal se rapportant à du blanchiment d’argent, de la corruption et du trafic illicite de stupéfiants», a indiqué à l’AFP le juge Raymond Jean Michel, doyen du tribunal civil de Port-au-Prince.
«Ces dossiers, qui remontent à 2006 et 2007, ont été confiés à un juge d’instruction», a ajouté le magistrat.
«Le dossier est dans mon cabinet, je confirme», a pour sa part répondu à l’AFP le juge Lamarre Bélizaire, en charge de l’instruction.
Celui-ci a cependant refusé d’indiquer si une mesure d’interdiction de quitter le territoire avait bien été prise contre l’ex-président, comme l’affirme la presse haïtienne.
Une dizaine de personnes ont été convoquées jeudi au cabinet du juge d’instruction, dont des proches de M. Aristide et d’anciens dignitaires de son régime, ont précisé ces mêmes sources.
Après son renversement en 2004 par une insurrection armée, une institution administrative avait ouvert en 2005 une enquête sur la gestion du gouvernement de M. Aristide, concluant qu’il y avait des détournements de fonds publics estimés à plusieurs dizaines de millions de dollars.
Un parlementaire du parti de l’ancien président a considéré cette annonce comme une persécution politique contre l’ancien homme fort d’Haïti à l’approche de la période des élections législatives prévues en octobre prochain, trois ans après la date initialement prévue.
Depuis son retour d’exil en 2011 M. Aristide a été déjà entendu par un autre juge dans le cadre d’une enquête judiciaire sur l’assassinat d’un journaliste. Plusieurs proches de l’ex-président avaient été inculpés pour le meurtre en 2000 du journaliste Jean Dominique, tué dans la cour de sa station Radio Haïti inter.
«L’ancien président Aristide n’est pas inculpé», avait précisé le magistrat.
Jean-Bertrand Aristide a dirigé Haïti à deux reprises: il est arrivé à la tête du pays en 1991 pour cinq ans, mais son mandat a été interrompu dès la première année par un coup d’État militaire. Après trois années d’exil aux États-Unis, il a été rétabli en 1994.
Il est ensuite revenu à la tête du pays en 2001, mais a été contraint de démissionner en 2004 avant de passer sept ans en exil en Afrique du Sud.
M. Aristide est revenu en Haïti en mars 2011.
 
  
Nul n'a oublié ( formule rituelle qu'il ne faudrait surtout pas prendre à la lettre ), peu de temps après qu'il eut-été élu président de la république d'Haïti en 1990, la visite qu'il rendit aux lieux de la diaspora haïtienne, et notamment à la Guadeloupe, ( qu'il dénommait « le septième département » ) pour y chercher soutien, aide financière, et tenter d'y répandre sa méthode « d'éveil des consciences » ( Aristide, Tidide, comme il aimait se faire appeler par ses affidés fut l'instaurateur d'une « méthode d'évangélisation » par le biais des TKL : Ti Kominotés Légliz ! ).
Personne n'a oublié ( voir plus haut ) ses discours enflammés chez nous, notamment à Boissard ( quartier populeux, à la limite de Pointe-à-Pitre et des Abymes, aujourd'hui disparu, grâce à, notamment, l'action persévérante et continue de l' Etat Kolonial fwancé ), sous l'oeil, à la fois jaloux, extasié, libidineux, à la limite de la catalepsie, d'un dirigeant ecclésiastique de chez nous ( qui n'était pas l'évêque d'alors; tout de même ), qui l'avait pour modèle.
Hélas! Le modèle a foiré, et l'Histoire ( avec une majuscule SVP ! ) à montré que certaine « théologie de la libération » pouvait libérer en certains « libérateurs » autres choses que des bons sentiments : des appétits peu avouables.
En effet el Libertador a connu des déboires dans son propre pays, que certains attribuent à l'action de la CIA, mais de plus en plus à la révélation, pour tous, ou presque, des passions cupides de Titide. ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Bertrand_Aristide )
Après une période d'exil, en Afrique du sud, Jean-Bertrand est revenu en Haïti. Dans quelles intentions?
L'AFP nous apprend aujourd'hui ce qui suit.
 
INTERIM.
 
AFP à Port-au-Prince – L’ancien président haïtien Jean-Bertrand Aristide (2001-2004) fait actuellement l’objet d’une enquête judiciaire pour «détournement de fonds publics, corruption et trafic illicite de stupéfiants», a-t-on appris jeudi de sources judiciaires à Port-au-Prince.
«Effectivement, il y a deux dossiers concernant l’ancien président Aristide au tribunal se rapportant à du blanchiment d’argent, de la corruption et du trafic illicite de stupéfiants», a indiqué à l’AFP le juge Raymond Jean Michel, doyen du tribunal civil de Port-au-Prince.
«Ces dossiers, qui remontent à 2006 et 2007, ont été confiés à un juge d’instruction», a ajouté le magistrat.
«Le dossier est dans mon cabinet, je confirme», a pour sa part répondu à l’AFP le juge Lamarre Bélizaire, en charge de l’instruction.
Celui-ci a cependant refusé d’indiquer si une mesure d’interdiction de quitter le territoire avait bien été prise contre l’ex-président, comme l’affirme la presse haïtienne.
Une dizaine de personnes ont été convoquées jeudi au cabinet du juge d’instruction, dont des proches de M. Aristide et d’anciens dignitaires de son régime, ont précisé ces mêmes sources.
Après son renversement en 2004 par une insurrection armée, une institution administrative avait ouvert en 2005 une enquête sur la gestion du gouvernement de M. Aristide, concluant qu’il y avait des détournements de fonds publics estimés à plusieurs dizaines de millions de dollars.
Un parlementaire du parti de l’ancien président a considéré cette annonce comme une persécution politique contre l’ancien homme fort d’Haïti à l’approche de la période des élections législatives prévues en octobre prochain, trois ans après la date initialement prévue.
Depuis son retour d’exil en 2011 M. Aristide a été déjà entendu par un autre juge dans le cadre d’une enquête judiciaire sur l’assassinat d’un journaliste. Plusieurs proches de l’ex-président avaient été inculpés pour le meurtre en 2000 du journaliste Jean Dominique, tué dans la cour de sa station Radio Haïti inter.
«L’ancien président Aristide n’est pas inculpé», avait précisé le magistrat.
Jean-Bertrand Aristide a dirigé Haïti à deux reprises: il est arrivé à la tête du pays en 1991 pour cinq ans, mais son mandat a été interrompu dès la première année par un coup d’État militaire. Après trois années d’exil aux États-Unis, il a été rétabli en 1994.
Il est ensuite revenu à la tête du pays en 2001, mais a été contraint de démissionner en 2004 avant de passer sept ans en exil en Afrique du Sud.
M. Aristide est revenu en Haïti en mars 2011.
 
Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Ob_9b039c_aristide
SOUS BLOG LE SCRUTATEUR
http://www.lescrutateur.com/2014/08/haiti-jean-bertrand-aristide-ou-la-tragedie-d-un-corrompu.html
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9952
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Empty
MessageSujet: Re: Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen   Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen EmptyVen 26 Sep 2014 - 17:56

De la bouillie pour les chats gnbis .
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17331
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Empty
MessageSujet: Re: Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen   Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen EmptyVen 26 Sep 2014 - 18:09

monhaiti;

Ou wè NÈG yo an dezespwa ;yo pral deniche BLÒG RANS.
Mwen di NÈG ke mwen pa nonmen yo ,lè mwen mete yon PÒS alòs pouki sa yo blije adrese m!
PA ADRESEM mwen di yo!

Tankou pawòl FRANSE yo di ""ILS SONY FAITS COMME DES RATS"".Apre plis ke 10 ZAN MATRAKAJ SAN PRAN SOUF,PWENN FÈ PA MÒ RÈD,ARISTID pi POPILÈ KE JAME.
M ap di yo ke lè mesye LAVALAS yo ap ka reponn yo sou RADYO ann AYITI ,pou di la verite si se yo pa p VOLE GAGÈ?
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9952
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Empty
MessageSujet: Re: Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen   Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen EmptyVen 26 Sep 2014 - 19:40

La citation du jour
Apre plis ke 10 ZAN MATRAKAJ SAN PRAN SOUF,PWENN FÈ PA MÒ RÈD,ARISTID pi POPILÈ KE JAME.
M ap di yo ke lè mesye LAVALAS yo ap ka reponn yo sou RADYO ann AYITI ,pou di la verite si se yo pa p VOLE GAGÈ?
Joel ForumHaiti
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Empty
MessageSujet: Re: Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen   Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen EmptyVen 26 Sep 2014 - 20:06

monhaiti a écrit:
La citation du jour
Apre plis ke 10 ZAN MATRAKAJ SAN PRAN SOUF,PWENN FÈ PA MÒ RÈD,ARISTID pi POPILÈ KE JAME.
M ap di yo ke lè mesye LAVALAS yo ap ka reponn yo sou RADYO ann AYITI ,pou di la verite si se yo pa p VOLE GAGÈ?
Joel ForumHaiti

BAY KO NOU KOURAJ ARISTIDE DWE PREZANTE DEVAN JIJ LI. LI MÈT KACHE NAN FANT JANM MINOU. YON JOU LAP FOUKE POU REPONN TOUT SAYO REPWOCHE L.

JOU SA, JOU SA PINGA NOU DI SE LA FRANS OU LÈ ZETAZINI KI LAKOZ.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17331
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Empty
MessageSujet: Re: Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen   Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen EmptyDim 28 Sep 2014 - 11:11

Mwen vin dekouvri ARNOUSSE BEAULIERE sou HUFFINGTONPOST/FRANCE.
Misye ap ekri yon seri de bagay ke w pa jwenn lan PRÈS LANG FRANSE an.
Alòs di SAUVEUR PIERRE ETIENNE ,sispann pale de ""Opposition Radicale"" paske gen MOUN ki ap swiv yo ,genlè se pa JOUNAL LANG ANGLE yo sèlman:

www.huffingtonpost.fr/arnousse-beauliere/haiti-opposition-tet-kale_b_5611464.html

Haïti: l'opposition dans le viseur du pouvoir "Tèt Kale"
Publication: 24/07/2014 07h33 CEST Mis à jour: 23/09/2014 11h12 CEST
Partager
17
Tweeter
1

E-Mail
0
Commenter
4
inShare
0
Le président haïtien, Michel Martelly, est-il entré en campagne électorale pour son Premier ministre, son ami Laurent Lamothe, dans la perspective des prochaines élections présidentielles de 2015, sous la bannière de son parti Tèt Kale? La réponse est oui si l'on suit le mensuel Haïti Monde dans son édition spéciale de mai 2014 intitulée "2015, la bataille présidentielle est lancée: Lavalas contre Tèt Kale". Fanmi Lavalas étant le parti politique de l'ancien président Jean-Bertrand Aristide, dont l'Assemblée des "candidats à la candidature" vient de désigner officiellement la coordinatrice du parti, Dr Maryse Narcisse, comme candidate à cette bataille présidentielle.

Le samedi 19 juillet 2014, un pas a été franchi du côté du pouvoir en place dans cette campagne non encore officielle. Ce jour-là, le président haïtien a prononcé un discours devant un public, apparemment acquis à sa cause, à Miami, à l'occasion de la 9è édition du programme "Gouvènman an lakay ou" (Le gouvernement chez vous). Dans cette ambiance qui ressemblait fort bien à un meeting électoral, il a vanté les actions du gouvernement Tèt Kale et mis en garde ses compatriotes de la diaspora quant à l'idée de voter pour un "communiste"! Cette allusion au communisme n'est pas passée inaperçue en Haïti, pays où de nos jours, répertorier un communiste reviendrait presque à chercher une aiguille dans une botte de foin. Elle rappelle, surtout, de tristes et macabres souvenirs de la période où régnait le régime des Tontons Macoutes des Duvalier père et fils.

Lire aussi:
• Haïti, une entité chaotique ingouvernable?
• Épidémie de Choléra en Haïti : L'ONU accusée d'avoir propagé la maladie sur l'île
• Haïti: "Une terre défigurée"
• "Le gouvernement chez vous" ou comment apporter la démocratie à tous en Haïti
En effet, sous la dictature duvaliériste et à l'époque de la guerre froide, les opposants au régime étaient souvent qualifiés de "communistes", de "Kamoken". Recherchés, chassés, emprisonnés, torturés, tués. De nombreux opposants ont dû prendre l'exil pour sauver leur peau. L'écrivain canado-haïtien Dany Laferrière de l'Académie Française le raconte très bien dans ses livres. Lui qui a dû fuir son pays natal en plein été 1976 pour le Canada de peur de se faire emprisonner, torturer ou tuer par les sbires de ce qu'il appelle la "dictature tropicale" dans Chronique de la dérive douce (Grasset, 2012).

Et aujourd'hui, c'est l'actuel président haïtien, Michel Martelly -grâce à qui le dictateur Jean-Claude Duvalier se la coule douce au pays après ses années passées sur la Côte d'Azur sous protectorat de la France, et dans l'indifférence totale de la "communauté internationale", au mépris des milliers de victimes répertoriées sous son régime sanguinaire- qui se met à taxer, à son tour, ses opposants de "communistes". Mauvais signal!

Trois remarques supplémentaires

D'une part, le président haïtien, qui semble être allergique à toute opposition à son pouvoir, se rend-il vraiment compte de la portée de sa déclaration quand il qualifie ses opposants de "communistes"? Avec une telle déclaration, ne donne-t-il pas raison à la coalition de l'opposition qui considère son pouvoir comme étant l'incarnation d'un néoduvaliérisme new look? Ou bien s'agit-il de sa part d'une énième provocation délibérée comme il en a l'habitude à la manière de Sweet Micky, son nom de scène?

D'autre part, le plus burlesque dans cette affaire, c'est que parmi les pays qui apportent une aide substantielle à Haïti figurent, hormis les "amis" habituels tels que les Etats-Unis, la France, le Canada, etc., d'autres pays notoirement communistes comme le Venezuela et Cuba. Venezuela avec les fonds du programme "Petrocaribe" -accord du gouvernement vénézuélien garantissant aux pays de la Caraïbe et de l'Amérique Centrale un approvisionnement pétrolier à des conditions préférentielles. Et Cuba qui envoie régulièrement en Haïti des centaines de médecins dont l'immense contribution au fonctionnement du système de santé haïtien est reconnue de tous. Comment les partenaires vénézuéliens et cubains vont-ils réagir face à ce qui pourrait ressembler à une faute politique sur le plan diplomatique?

Enfin, sur le plan sociopolitique interne, cette déclaration du président Tèt Kale montre à quel point l'opposition haïtienne, censée incarnée des valeurs de gauche, de progrès, de justice sociale, doit retrousser ses manches pour offrir une alternative crédible au peuple haïtien à travers un solide travail idéologique et programmatique pour sortir Haïti de l'impasse dans laquelle elle se trouve depuis tant d'années.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.
Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
PLUS: Diaspora Cuba Communisme Nations Unies Élection présidentielle International Haiti
par TaboolaLiens Sponsorisés


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Empty
MessageSujet: Re: Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen   Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mme Manigat di ke Sauveur P Etienne kwe li se premye politikolog ayisyen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: