Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Pokémon EB06 : chez quels marchands trouver des ...
Voir le deal

 

 Le côté pervers de la démocratie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Antitétanix
Star
Star
Antitétanix

Masculin
Nombre de messages : 937
Localisation : Haïti
Opinion politique : le camp d'Haïti
Loisirs : Lecture, sports.
Date d'inscription : 01/01/2015

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Aucun

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyLun 2 Fév 2015 - 20:08

Je crains que certains Haïtiens n'aient déjà rejoint ces Antillais et ces Africains qui osent demander à quoi notre indépendance nous a servi. Vous en tirerez votre propre conclusion. Moi, je n'ai pas cassé mes chaînes pour être libre ensuite de choisir mon propre maître.

Je reviens à la journaliste qui disait que ce pays d'Haïti se serait donné des défis dont il n'a pas les moyens. Cela rejoint l'approche de ceux qui veulent tout chambarder en Haïti sous le coup de l'émotion pour ensuite constater impuissants les dégâts.

Le français est un atout et fait aussi partie de notre identité comme notre cuisine et nos moeurs ont souvent peu à voir avec une Afrique très lointaine. Ce n'est pas en rejetant ces aspects de notre parcours que nous nous réapproprions notre Histoire.

Regardez ce qui se passe chez les hôtes américains et canadiens: février, mois de l'Histoire des Noirs. Même si cette période est plutôt froide et que je ne suis pas nécessairement attiré par l'idée de je ne sais quelle célébration, je reconnais qu'elle constitue un moment de réflexion et que c'est bien de ne rien laisser de côté si l'on veut informer les gens et s'il faut combattre l'ignorance. De plus, rien ne sert mieux l'être humain, et les peuples colonisés que de se connaître et d'accepter leurs contradictions.

Comme je disais à un camarade internaute, on ne peut que reconnaître à l'Haïtien le droit d'être en colère. Nous n'en serions pas là aujourd'hui si nous étions convaincus que ce pays était sur la voie du progrès. La mauvaise foi des uns et des autres a fait en sorte que nous tournons en rond sur les questions les plus cruciales pour libérer notre pays.

Jugez-vous chanceux aujourd'hui de pouvoir choisir dans quelle langue vous voulez vous exprimer ou continuer à vous cultiver. Ce n'est pas si mauvais que ça, n'est-ce pas?


Dernière édition par Moreau le Mar 3 Fév 2015 - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyLun 2 Fév 2015 - 20:33

Je crains que certains antillais pensent que l'indépendance d'Haiti n'a servi à rien. Vous en tirerez votre propre conclusion. Moi, je ne vais rien dire là dessus.


Dernière édition par K H L le Jeu 5 Fév 2015 - 8:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17053
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMar 3 Fév 2015 - 7:46

Non MOREAU;

Vous semblez etre un type raisonnable mais ne continuez pas de repeter ces sottises qui sont devenues pour certains des CLICHES.
Le NIGER a pris son independance des FRANCAIS en 1961;oui en 1961 .Le NIGER est l'un des pays les plus pauvres au monde.
Seulement 38% de la population du NIGER savent lire et ecrire.
Je pourrais vous donner d'autres examples de pays AFRICAINS relativement ,"nouvellement" independants.

Le FRANCAIS n'est pas un "asset" ;ce n'est pas un ATOUT,c'est un CAUCHEMAR.

Et certains voudraient donner l'example des anciennes colonies francaises ,maintenant DEPARTEMENTS.
Les ESCLAVES de la MARTINIQUE et de la GUADELOUPE avaient ete liberes en 1848 ,apres des annees de lutte.
Ces anciens esclaves avaient commence a avoir des SIGNATURES en 1850.
Et puis ils n'etaient libres que de NON ,parce que les BEKES les avaient amarre a leur plantation.
Sans HAITI ,les FRANCAIS auraient traite ces ANTILLAIS comme ils ont traite les AFRICAINS mais avec l'ESCLAVAGE par surcroit.
Je doute que sans la REVOLUTION HAITIENNE que nous et les autres colonies FRANCAISES ne se reveilleraient ESCLAVES au 20eme siècle.

AMI MOREAU;
Le FRANCAIS n'est pas un atout ;c'est juste une langue et je crois bien que l'ANGLAIS,l'ESPAGNOL,le PORTUGUAIS-BRESILIEN (different du PORTUGUAIS du PORTUGUAL) seraient plus un ATOUT pour nous que le FRANCAIS.

Cette affaire que la langue francaise ferait partie de notre heritage;ce n'est pas base dans la realite.
Nous pouvons avoir une discussion sur la question.Prouvez moi cette affirmation et j'essaierai de vous prouver le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Antitétanix
Star
Star
Antitétanix

Masculin
Nombre de messages : 937
Localisation : Haïti
Opinion politique : le camp d'Haïti
Loisirs : Lecture, sports.
Date d'inscription : 01/01/2015

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Aucun

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMar 3 Fév 2015 - 10:02

Mon cher JOEL,

Il arrive que j'apprécie la langue française comme j'aime certains sports. Je suis un peu songeur quand, au moment où je souscris à vore commentaire sur la langue française qui n'est pas la propriété (exclusive) de la France), vous dites plus loin que cette langue nous a été imposée. Remarquez qu'on pourrait en dire autant pour les millions d'hispanophones et de lusophones. Une fois que les colonies de la Nouvelle France (ou de la Nouvelle Angleterre) furent cédées aux États-Unis, le futur pays indépendant "francophone" d'Haïti devint une anomalie.

Ceux-là qui jetèrent les bases de la nation adoptèrent le français comme langue véhiculaire. Je pense qu'ils croyaient bien faire. Nous n'avions pas copié platement les Français même si le français est resté la langue administrative. Par exemple, sur le plan juridique, on ne peut pas parler de Code Napoléon en Haïti comme il a été le cas ailleurs. Nos législateurs prirent le soin de la modifier à plusieurs égards et de l'adapter aux spécificités de l'époque post-coloniale jusqu'à jours si bien qu'on parle de Code d'Haïti.

Nous sommes au vingt-et-unième siècle où les idées républicaines devraient primer sur les différences linguistiques.

Certains Haïtiens se sont mis à exécrer le français simplement à la manière des Américains qui trouvent snob toute personne parlant français. Pourtant, cela ne les empêche pas de se payer de la bonne culture française, de l'élégance, du bon vin, de l'excellent cognac, des bons livres, etc. (lol)

Mais JOEL, si je dois blâmer quelqu'un, c'est les aïeux. A vous de me dire quel langage administratif et diplomatique Haïti aurait du adopter pour commercer à l'époque. D'une part, Les Américains nous ont lancé un message utile en embrassant le créole haïtien, en comprenant mieux que nos dirigeants que notre première langue était le créole. D'autre part, ils se sont rendus à l'évidence qu'il est impossible de déraciner le français en Haïti. La langue n'est donc pas une barrière pour commercer avec l'extérieur. Il ne nous reste donc qu'à nous occuper nous-mêmes de nos affaires et à être ingénieux.

J'ai lu quelque part que le temps arrivera où Haïti ressemblera à un pays comme Ste Lucie tellement l'anglais gagne du terrain chez nous. Je vous rappelle que les Ste Luciens considèrent le français comme faisant partie de leur héritage culturel. Or Ste Lucie, par exemple, est un minuscule pays passé d'abord aux Britanniques. Alors que dire d'Haïti, un pays plus vieux qui a toujours gardé le français? Ce n'est pas nécessairement une révérence, une courbette devant la "métropole" si je dis que la langue française fait partie de notre héritage.

JOEL, je devrais maintenant saisir votre position mais je serai content de lire votre commentaire. A vous donc de me prouver le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17053
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMar 3 Fév 2015 - 11:06

Non MOREAU;

Le francais est devenu la langue parlee et usee par les FRANCAIS a la fin du 19eme siècle avec la scolarite universelle de JULES FERRY.
Ce qui avait ete combattu par l'EGLISE CATHOLIQUE qui avait une primaute si pas l'exclusivite sur l'EDUCATION en FRANCE.

La bourgeoisie en FRANCE comme celle en HAITI n'etait pas pour l'EDUCATION pour tout le monde;en FRANCE elle etait forcee par les SOCIALISTES de JULES FERRY.

Il y avait meme une tentative de COUP D'ETAT MILITAIRE par le GENERAL BOULANGER qui etait MINISTRE de l'INTERIEUR et de la GUERRE en 1886

Les PATRIOTES FRANCAIS ont resolve qu'il fallait l'`education pour tous ,apres la DEBACLE de la GUERRE de 1870 ou les SOLDATS ALLEMANDS usaient la TRIGONOMETRIE pour cibler leurs CANNONS ,alors queles SOLDATS FRANCAIS etaient des ANALPHABETES.

Je ne peux pas etre trop long ;savez vous que apres la REVOLUTION de 1789 ,quand le gouvernement francais envoyait un message ou faisait une PROCLAMATION a SAINT DOMINGUE que c'etait en CREOLE
Je peux en mettre 1 ou 2 pour vous.
Il existe au moins 40 ,jusqu'en 1804.
Le francais comme langue d'administration existe en HAITI apres 1804 et ce n'etait pas sur que ce serait le cas.
Des personnages importants comme le BARON DE VASTEY dans le NORD ou GERIN dans l'ouest ou le SUD etaient pour le maintien du CREOLE.
Revenir en haut Aller en bas
Antitétanix
Star
Star
Antitétanix

Masculin
Nombre de messages : 937
Localisation : Haïti
Opinion politique : le camp d'Haïti
Loisirs : Lecture, sports.
Date d'inscription : 01/01/2015

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Aucun

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMar 3 Fév 2015 - 21:24

JOEL,

Je sais que Sonthonax prononça sa proclamation à partir d'un texte créole. Je ne nie pas que les colons ne parlaient pas tous français mais personne ne doute qu'avec le retour des fils blancs, sang-mêlés et des affranchis dans la colonie, le français devint une pratique courante chez les plus instruits. On raconte les belles soirées culturelles, les fameux bals en particulier dans mon coin de pays où les négresses mulâtresses  l'emportaient en coquetterie sur les créoles. (lol)

Toussaint écrivait déjà à Bonaparte dans un français assez mal orthographié, même pour l'époque. Les fils de Toussaint furent aussi envoyés étudier en France. Dans quelle langue l'Acte de l'Indépendance d'Haïti est-il rédigé?

Vous souligniez dernièrement le sectarisme de la bourgeoisie capoise. Rappelez-moi si c'est bien la ville du Cap qu'on appela le Paris de Saint Domingue. Cela dit, je connais des bons et des grands bourgeois nationalistes haïtiens.

C'est vrai qu'en France tout ne s'était pas passé automatiquement. La bourgeoisie et l'aristocrtatie allaient se fondre au détriment du peuple. On comprend d'où vient l'indifférence d'une certaine classe dans le nouveau pays face au sort du reste de la population démunie. Et détrompez-vous car cette tare est toujours présente dans l'ADN des sectaires. C'est l'une des raisons pour lesquelles je ne suis pas certain qu'une réforme linguistique tant approfondie soit-elle suffira pour corriger les disparités et les contradictions de la République d'Haïti.

JOEL, vous ne serez plus là, je partirai probablement plus tard rejoindre mes parents et mon Dieu (lol), Haiti reviendra toujours à la case départ si l'on continue le rafistolage. Le problème est avant tout politique. Les changements durables doivent être imposés même quand cela se passe démocratiquement. Cela prend un gouvernement populaire avec un mandat clair sans l'ingérence néfaste des grands amis d'Haïti.

JOEL a écrit:
Les PATRIOTES FRANCAIS ont resolve qu'il fallait l'`education pour tous ,apres la DEBACLE de la GUERRE de 1870

En effet, cette idée germa déjà dans la tête de Voltaire (mort en 1770) qui disait que quand la population serait dotée des outils pour mieux communiquer, les barrières seraient renversées. Il parlait de l'éducation. A part quelques grossières erreurs, probablement à cause de l'époque, Voltaire, le mal commode, est, d'après moi, l'un des êtres connus les plus intelligents qui aient foulé cette terre.


Dernière édition par Moreau le Mer 4 Fév 2015 - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMer 4 Fév 2015 - 3:19


Moro,
Mwen fè anpil vwayaj lan Sentlisi paske premye madan m mwen se te moun lan peyi saa.

Sosyete saa paralèl ak Ayiti lan sans ke Angle gen menm plas e menm istwa ke Franse genyen ann Ayiti.

Majorite popilasyon yo inileng Kreyòl. Menmjan ak Ayiti e jen lan boujwazinan gen menm pwoblèm avèk kreyòl ke yo aprann avèk anplwaye domestik.
An pasan, pa gen restavèk e moun ki vin travay lan kay boujwa yo gen lè pou yo travay e lè pou yo rantre lakay pa yo. Yo gen yon salè minimòm ki respekte.
Lan pwen saa, yo pi lwen pase nou.

Kreyòl pa p rekile, okontrè, la p ranfòse kòm lang ofisyèl e mizik e kwizin e koutym, tout se
.

Yo pa gen agiman ak konfwontasyon pou lang, paske se yon fyète menm pou boujwa yo pou yo di kèk mo kreyòl lan konvèsasyon angle yo.
Yo gen anpil lqn kwayans ke nou genyen, menm pwovèb sanble ak pa ayisyen.
Kreyòl Sentlisi pa gen pretansyon ak prekosyon ke nou edite de franse yo.

Yon nèg rive lan tribinal, jij la mande l kijan l rele, misye reponn: Fouk Sal.
Yon nèg pese 300 liv, yo rele l : Simityè kodenn.
Lè de moun ap danse kole yo rele sa : Gaye pwèl.
Mwen konpran kijan yo konsidere yo gen eritaj kiltirèl lang franse.
Sa pa gen rapò avèk peyi Lafrans, men orijin lang kreyòl lan se franse.
Revenir en haut Aller en bas
Antitétanix
Star
Star
Antitétanix

Masculin
Nombre de messages : 937
Localisation : Haïti
Opinion politique : le camp d'Haïti
Loisirs : Lecture, sports.
Date d'inscription : 01/01/2015

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Aucun

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMer 4 Fév 2015 - 6:06

Sasaye,

C'est justement mon point. Ce n'est pas en rejetant des aspects de sa culture qu'on se réapproprie son Histoire.

Vous savez, Sasaye, il y a de cela à peine un an, je parlais avec une Ste-Lucienne et je lui disais que les Haïtiens aimaient inclure Ste-Lucie dans leur débat sur le créole. J'en ai profité pour lui citer une phrase louisianaise rien que pour appuyer cet héritage commun qu'on finit par se comprendre même quand les expressions utilisées ne sont pas exactement pareilles.

A ce que je sache, Saint-Domingue reste une colonie française. Quand elle est devenue Haïti, les vestiges coloniaux n'ont pas disparu d'autant plus que nos institutions sont calquées sur le modèle français. Cela ne revient pas à dire que nous devons être révérencieux envers la France. Prenons le Québec comme exemple. On a beau être des indépendantistes irréductibles, on a beau détester le Canada Anglais, on a beau avoir des cousins français mais les les Québécois en parlent ouvertement qu'ils n'ont pas tant que ça en commun avec les Français à part la langue. Et devinez quoi? Ils sont bien heureux d'hériter du système parlementaire britannique.

C'est pourquoi je conseille à mes compatriotes d'être inventifs comme d'autres peuples, comme les juifs. Je suis prêt à me battre pour le créole jusqu'au bout mais les champions haïtiens de l'anglais se bercent d'illusion s'ils croient que le futur de ce pays est dans cette langue.

Le problème est avant tout politique. Comme le dit Le gros Roseau, il faudrait aussi éradiquer une certaine vermine aussi si l'on veut assainir le climat politique et social en Haiti.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17053
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMer 4 Fév 2015 - 6:30

Le CREOLE de SAINTE LUCIE est presque identique a la notre.J'avais entendu un PREMIER MONISTRE de SAINTE LUCIE parler CREOLE.
Il avait le meme accent que nous ;il parlait CREOLE mieux que certains de nos politiciens haitiens PRETENTIEUX comme un ANDRIS RICHE ou comme un VICTOR BENOIT ;pour montrer qu'ils sont eduques ,melangent le CREOLE au FRANCAIS.
MOREAU;

Vous introduisez toujurs cette affaire qu'on voudrait remplacer le FRANCAIS par l'ANGLAIS.
C'est un canard!
Le CREOLE est la langue des HAITIENS ;Il faut specifier LE CREOLE HAITIEN.
Le debat est la langue d'EDUCATION que les HAITIENS usent dans un pays ou la totalite de la population parle CREOLE et que le FRANCAIS est use comme langue d'EDUCATION.
C'EST UN HANDICAP MAJEUR,TRES MAJEUR.
Quand un petit QUEBECOIS vas a l'ECOLE ;il ne doit pas apprendre le FRANCAIS ,il le parle deja.
Un petit HAITIEN doit apprendre le FRANCAIS pour apprendre l'ARITHMETIQUE,LA GEOGRAPHIE ,LES SCIENCES NATURELLES etc.
Ces petits haitiens passent leur temps a essayer de dechiffrer ce que ces mots veulent dire;la grande partie d'entr'eux ne reussissent pas a le faire ,ce qui est l'une des plus grandes raisons de leur echec scolaire.
Revenir en haut Aller en bas
Antitétanix
Star
Star
Antitétanix

Masculin
Nombre de messages : 937
Localisation : Haïti
Opinion politique : le camp d'Haïti
Loisirs : Lecture, sports.
Date d'inscription : 01/01/2015

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Aucun

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMer 4 Fév 2015 - 14:09

JOEL,

Si vous regardez plus haut, vous verrez là où j'écris "le créole haïtien". De toute façon, je ne vois pas où est la confusion.

L'échec scolaire des élèves et des étudiants haïtiens est dû à une combinaison de facteurs. L'incompétence des professeurs, l'approche pédagogique qui, semble-t-il, est toujours basé sur le par-coeurisme dans toutes les matières, entre autres. La faillite du pays s'explique par le sous-développement généralisé et l'absence de plannification. Trop de désordre.

Les mots s'apprennent. C'est pourquoi on faisait de exercices de vocabulaire. Le créole haïtien était une langue fermée, peu riche en vocabulaire pendant longtemps. Je n'exagère pas si je dis qu'en général, le créole est resté au même stade de ce qu'on appelle "colloquial English". Si bien qu'on observe fréquemment le phénomène que vous décrivez ci-dessus chez ces deux hommes. Les langues évoluent au contact des autres cultures et avec l'avancement de la société.

Il y aura toujours des cancres, des élèves travaillants et des plus doués. Même si l'enseignement se fait en créole en Haiti, un enfant qui grandit dans un camp de sinistrés part défavorisé par rapport à un autre qui évolue dans un entourage normal quoiqu'il ne s'agisse pas obligatoirement d'une fatalité ou d'une règle absolue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMer 4 Fév 2015 - 14:32

Messyé méssyé, kalmon nou.. restons zen.. une petite chanson.. yap di ke la musik kalm lè doulè.. o do..
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17053
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMer 4 Fév 2015 - 15:42

Moreau a écrit:
JOEL,

Si vous regardez plus haut, vous verrez là où j'écris "le créole haïtien". De toute façon, je ne vois pas où est la confusion.

L'échec scolaire des élèves et des étudiants haïtiens est dû à une combinaison de facteurs. L'incompétence des professeurs, l'approche pédagogique qui, semble-t-il, est toujours basé sur le par-coeurisme dans toutes les matières, entre autres. La faillite du pays s'explique par le sous-développement généralisé et l'absence de plannification. Trop de désordre.

Les mots s'apprennent. C'est pourquoi on faisait de exercices de vocabulaire. Le créole haïtien était une langue fermée, peu riche en vocabulaire pendant longtemps. Je n'exagère pas si je dis qu'en général, le créole est resté au même stade de ce qu'on appelle "colloquial English". Si bien qu'on observe fréquemment le phénomène que vous décrivez ci-dessus chez ces deux hommes. Les langues évoluent au contact des autres cultures et avec l'avancement de la société.

Il y aura toujours des cancres, des élèves travaillants et des plus doués. Même si l'enseignement se fait en créole en Haiti, un enfant qui grandit dans un camp de sinistrés part défavorisé par rapport à un autre qui évolue dans un entourage normal quoiqu'il ne s'agisse pas obligatoirement d'une fatalité ou d'une règle absolue.

Votre argument est trop simpliste MOREAU.
C'est devenu un lieu commun pour ceux qui pensent comme vous.
"Le francais n'est pas le probleme" se plait on a dire.
Le francais n'est pas le "seul" problem ,mais c'est un probleme majeur.
Presque tous nos enfants font connaissance avec le francais quand ils vont a l'ecole,la langue qui sert comme langue d'enseignement.
C'est la raison pour laquelle l'ONU avait envoye JOSEPH BERNARD pour remedier a cette question.
D'ou pensez vous que proviennne la REFORME BERNARD?
BERNARD avait ete court-circuite ,par ceux qui se sentaient menaces par cette REFORME.
Dans une entrevue qu'il avait donne a MIAMI,avant de mourir,il disait que c'etait son plus grand regret,qu'il n'avait pas eu le temps d'implementer cette REFORME.

Je le repete ,nous n'irons nulle part si le FRANCAIS reste notre langue d'EDUCATION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMer 4 Fév 2015 - 17:08

No fighting


Dernière édition par K H L le Jeu 5 Fév 2015 - 7:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMer 4 Fév 2015 - 17:11

je ne suis pas d'accord le racisme et l'anti- sémitisme. JE préfère le silence du MC gill..


Dernière édition par K H L le Mer 4 Fév 2015 - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMer 4 Fév 2015 - 17:12

Il dit un certain nombre de vérités Joel.. Il faut l'avouer..


Dernière édition par K H L le Jeu 5 Fév 2015 - 8:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17053
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMer 4 Fév 2015 - 18:10

Je ne sais pas de quoi vous parlez;sincerement KARL.

Quant a MOREAU;
On ne se chamaille pas ;il peut tout dire ;il ne m'a pas insulte ,comme l'autre aime le faire.

La problematique de la langue est un debat trop important pour ne pas etre fait.

J'essaie de faire ce debat;sans pretention!
Revenir en haut Aller en bas
Antitétanix
Star
Star
Antitétanix

Masculin
Nombre de messages : 937
Localisation : Haïti
Opinion politique : le camp d'Haïti
Loisirs : Lecture, sports.
Date d'inscription : 01/01/2015

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Aucun

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMer 4 Fév 2015 - 20:50

JOEL a écrit:
Votre argument est trop simpliste MOREAU.
C'est devenu un lieu commun pour ceux qui pensent comme vous.
"Le francais n'est pas le probleme" se plait on a dire.
Le francais n'est pas le "seul" problem ,mais c'est un probleme majeur.
Presque tous nos enfants font connaissance avec le francais quand ils vont a l'ecole,la langue qui sert comme langue d'enseignement.
C'est la raison pour laquelle l'ONU avait envoye JOSEPH BERNARD pour remedier a cette question.
D'ou pensez vous que proviennne la REFORME BERNARD?
BERNARD avait ete court-circuite ,par ceux qui se sentaient menaces par cette REFORME.
Dans une entrevue qu'il avait donne a MIAMI,avant de mourir,il disait que c'etait son plus grand regret,qu'il n'avait pas eu le temps d'implementer cette REFORME.

Je le repete ,nous n'irons nulle part si le FRANCAIS reste notre langue d'EDUCATION


JOEL,

Mon raisonnement n'est pas aussi simpliste que vous le trouvez. D'aileurs, ce n'est pas exactement ce que j'ai dit ou que j'ai insinué. J'ai écrit qu'une telle réforme aussi approfondie soit-elle ne suffira pas pour corriger les disparités et les contradictions dans la République d'Haïti. De toute façon, ce n'est pas moi qui décide de ces choses-là.

Croyez-vous que je m'en ferais si on mettait le pied dans l'arrière-train des clébards? Comme il faut penser à nos compatriotes qui vivent à l'étranger, nous devons nous retenir et nous montrer hospitaliers malgré leur indiscrétion. Passons.

JOEL, vous avez bien dit que Joseph Bernard avait été court-circuité. Là vous parlez. Vous devriez comprendre pourquoi l'implantation d'une telle réforme est difficile.

J'étais justement en train de penser aux entreprises privées en éducation, aux écoles internationales qui ne sont pas obligées de dispenser l'éducation en créole. Et surtout, à la confiance de la population qui, croyez-moi, n'est pas acquise. Je pense aux bras-de-fer et aux batailles juridiques qui attendent l'État haïtien.

L'éducation de la population est la responsabilité de l'État. Savez-vous combien d'enfants d'âge scolaire ne vont pas à l'école et combien de jeunes gens flânent dans ce pays? Si nous ne sommes pas capables de rebâtir un réseau national pour restaurer l'instruction publique et de moderniser l'enseignement, nous ne pouvons pas corriger le phénomène des poulaillers et concurrencer les institutions privées.

Je ne suis point contre les réformes mais je me demande à quoi ça va servir si les institutions sont absentes qui doivent les consolider.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyMer 4 Fév 2015 - 21:25

Wap pale gwo franse Joel ap refize toujou konprann.

Se menm bagay mwen di li de fason senplis. se pa yon
pwoblèm esansyèl  lang zafè echèk anseyman.
Minis Bernard ak tout bonn entansyon mal sible pwoblèm lan.

Enfrastrikti souvan non konfom, popilasyon elve,  pwof pa nivo,
pwogramm non pefoman
Mete sou tout bagay sayo, ti moun nou yo an grann majorite pa vreman an kondisyon pou aprann, yo nan grangou. Map pale sitou nan rezo piblik la.

MEN KISA JOJO REFIZE KONPRANN LA, POUKISA SE
PWEN DE VI SELMAN DEGREFF AK LOT LI VLE TANDE.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17053
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyJeu 5 Fév 2015 - 4:29

RICO;
Pa antre lan DEBA a.Sa nou ap diskite an ,dapre mwen pa gen anyen pou l we ak mwenmen ou byen MOREAU;pa jwe jwet RAVET!
Se ONI ki te voye JOSEPH BERNARD ann AYITI ;misye se te ansyen ANPLWAYE yo.ONI te we lan ki pwen SISTEM EDIKASYON an ye ann AYITI E LIDE ke pou yon MOUN aprann ,fo k se lan LANG MATENEL li ,ap diskite lan LONI depi lan fen lanne 1950s yo.
Se youn lan REZON ke la FRANS te konsidere sa tankou yon MENAS a ENFLIYANS yo e yo te ANKOURAJE LEOPOLD SEDAR SENGHOR ak HOUPHOUET BOIGNY fonde "FRANCOPHONIE"

MOREAU;
L'AFRIQUE DU SUD a 14 LANGUES D'EDUCATION.Beaucoup de ces langues avant 1994 etaient des langues peu ecrites,excepte le ZOULOU et l'AFRIKAANS et certainement l'ANGLAIS qui est l'une des 14 langues.
Comment expliquez vous ces nouveaux developpements au SENEGAL ;encourages par l'UNION EUROPEENNE ,je dois ajouter;
LE POINT est un journal francais qui remarque que le WOLOF ,la langue parlee par 60% des senegalais est a la hausse ,alors que le francais est a la baisse.
Quand les pays AFRICAINS;les anciennes colonies francaises feront comme tout le monde et usent leurs langues millenaires ;LE FRANCAIS SERVIRA A QUOI ALORS?



Sénégal : les députés débattent dans leur langue maternelle

Les propos des parlementaires sénégalais seront traduits en simultanée grâce à un système d'interprétation inauguré ce mardi. Une première !


Par Véronique Fortes

Peul, sérère, le wolof, le diola, mandingue et soninké. Voici les six langues nationales qui "seront utilisées en interprétariat direct, dans un premier temps", en plus du français.

Traduction simultanée en six langues

L'Assemblée nationale sénégalaise s'est équipée pour traduire les débats en son sein simultanément en six langues nationales. C'est une première dans ce pays qui a le français comme langue officielle. Le "système d'interprétation simultanée" des débats au Parlement, officiellement inauguré mardi, "permettra à la majorité des députés de s'exprimer dans leur langue maternelle, de suivre et de participer aux débats en séances plénières", indique dans un communiqué le Parlement.

Le Sénégal, un pays "multilingue"

Il est souvent arrivé lors de débats publics que les députés s'expriment en wolof, parlé par la majorité, ou dans d'autres langues. Mais leurs propos ne sont pas systématiquement traduits. Lors de la cérémonie d'inauguration, le président de l'Assemblée nationale, Moustapha Niasse, a souligné que même si le français est la langue officielle du Sénégal, ce pays d'un peu plus de quatorze millions d'habitants est "multilingue" et que tous les députés "ne sont pas nécessairement des locuteurs de la langue officielle".

Écouter et comprendre ses collègues

Désormais, "tout député pourra, dans l'hémicycle, intervenir dans sa langue maternelle ou dans la langue nationale qu'il maîtrise le mieux et se faire comprendre de tous. De même [...] tout député sera en mesure d'écouter et de comprendre ses collègues, à travers sa propre langue ou la langue française", a affirmé Moustapha Niasse.

Un financement de l'Union européenne

"Ce système d'interprétation simultanée, en gestation depuis plusieurs législatures, a été réalisé grâce à un cofinancement Union européenne-État du Sénégal", selon l'Assemblée. D'après Moustapha Niasse, le Sénégal "a pris en charge le tiers du budget du projet tandis que les deux tiers l'ont été par l'UE". La chef de la délégation de l'UE au Sénégal, Dominique Dellicour, a fait état d'une contribution européenne de 300 millions de FCFA (plus de 457 000 euros).

Le wolof est en situation d'expansion

L'Organisation internationale de la francophonie (OIF) estime que le français est parlé par 29 % de la population dans cette ex-colonie française, dans son rapport sur la situation de la langue française dans le monde en 2014 publié en novembre. Selon ce document, "de manière générale, les observateurs s'accordent à penser que le wolof est en situation d'expansion, à la fois au détriment des autres langues nationales et du français".
     


http://afrique.lepoint.fr/actualites/senegal-les-deputes-debattent-dans-leur-langue-maternelle-04-12-2014-1886690_2365.php

Tou senpman ,lang FRANSE ,inevitabman ap pedi enpotans lan SENEGAL.Apre sa ki MOUN ki pral fe menm bagay lan ,lan ansyen KOLONI FRANSE yo :KOTDIVWA,MALI,NIGER?

Mesye INYON EWOPEYEN yo ap SENYEN sa k te rete lan ENPERYALIS FRANSE an!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyJeu 5 Fév 2015 - 8:09

Joel, Moreau dit un certain nombre de vérités.. Il faut les entendre.. Répondre point par point.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17053
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyJeu 5 Fév 2015 - 9:01

KARL;

Comme on dit en CREOLE "NE ME FAITES PAS CA" "PA FE M SA"

Vous etes d'accord avec MOREAU ;alors il dit certaines verites.
Il a ses opinions ;je vous assure que si je lui demande de me repondre point par point ;il ne le fera pas.

Moi ,je vais lui demander ;si vous avez une reponse ;vous pouvez ajouter votre opinion.

L'education ne se fait pas dans une langue qu'on apprend a l'ecole ,pas au niveau d'un pays.
Comment se fait il que nous sommes l'un des rares pays qui continuent a le faire?

Les pays AFRICAINS ,les anciennes colonies francaises ont fait ca avec figurativement un couteau sur la gorge.
Pour continuer sur la meme veine ;ces pays qui ont adopte ce moyen de faire ont les plus hauts degres d'analphabetisme en AFRIQUE.
On ne peut pas dire qu'ils n'ont pas assez d'ECOLES car les FRANCAIS ont laisse ces pays au debut des annees 1960s.
Ils ne les avaient pas vraiment laisse ,parce que apres l'INDEPENDANCE de pays comme le SENEGAL et de la COTE D'IVOIRE pour ne nommer que ceux la ;la grande majorite des cadres etaient restes FRANCAIS.
Prenant 2 pays contigus :le NIGERIA cette ancienne colonie ANGLAISE a environ, un peu plus de 30% d'analphabetisme ;tandis que le NIGER ,levoisin,cette ancienne colonie francaise a environ 70% d'analphabetisme.
La population du NIGERIA est Presque 200 MILLIONS tandis que celle du NIGER est moins que 30 MILLIONS.
J'ai mes theories sur les causes,les pourquoi et les comment mais je sais que vous et MOREAU n'aimeraient pas mes explications.
Ne parlons pas de RICO ,qui commencerait a m'injurier.

Ce n'est pas une affaire de mauvaises ecoles ;loin de la.
MEDINA ;le president DOMINICAIN vient d'accomplir un miracle en moins de 4 ans en DOMINICANIE.
Il a alphabetise pres de 800000 DOMINICAINS avec le cout de peut etre 2 CARNAVALS de SWIT MIKI ;avec une majorite de VOLONTAIRES!

ALORS MESSIEURS!MESSIEURS!MESSIEURS!
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyJeu 5 Fév 2015 - 11:57

Alors, l'embauchage massive de professeurs haïtiens, au Congo et ailleurs sur le continent africain, a contribué à cette faillite?
Revenir en haut Aller en bas
Antitétanix
Star
Star
Antitétanix

Masculin
Nombre de messages : 937
Localisation : Haïti
Opinion politique : le camp d'Haïti
Loisirs : Lecture, sports.
Date d'inscription : 01/01/2015

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Aucun

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyJeu 5 Fév 2015 - 12:35

JOEL a écrit:
L'education ne se fait pas dans une langue qu'on apprend a l'ecole ,pas au niveau d'un pays.

Pas au niveau d'un pays... vous avez fait cette rectification probablement en pensant à votre propre famille.

JOEL, JOEL, JOEL,

Personne ne nie que le français a été une langue discriminatoire mais vous omettez toujours que cela n'a pas commencé en Haïti. Je décris cette situation comme une de nos tares coloniales mais on aurait changé les mentalités plus tôt en optant pour une société juste et égalitaire.

Il ne faut pas croire que parce que l'on remet en question les arguments des créolistes, on est automatiquement anti-créole. Les propos des tenants radicaux sont chargés d'émotion. Les causeries sur le créole sont plus une occupation qu'une préoccupation pour les Déjean, les Degraff et leurs confrères antillais. Vous pouvez me croire: ils parlent tous français à la maison avec leurs enfants.

Je pense aux jeunes enfants des familles d'immigrants. Pour ceux qui sont en bas âge, c'est moins difficile. Malgré tout, ceux qui avaient déjà commencé l'école dans leurs langues maternelles s'adaptent à leurs langues secondes. Les résultats sont partout similaires: il y en a qui maîtrisent mieux la langue seconde que d'autres et souvent mieux que des locaux (native).

Donc cette idée que l'éducation ne se fait pas dans une langue qu'on apprend à l'école porte à confusion. Même si vous auriez voulu dire "qu'on apprend à parler à l'école".

Je suis bousculé et par le temps et par toutes ces idées qui me viennent. On peut continuer ce débat, on peut le refaire mille fois, il reste que votre point de vue est valable quand vous vous démarquez des extrémistes sans être applicable dans l'immédiat. En d'autres termes, il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs.

Le créole n'est pas une langue millénaire, le créole s'est développé en même temps que le français est apparu dans les colonies. Le fait que le créole est une langue à base lexicale française vous irrite. Cela crée une sorte de prédisposition chez le jeune haïtien à apprendre (de droit) le français. Les imperfections sont normales et les échecs sont compréhensibles car, comme un autre interlocuteur semble dire, ventre affamé n'a pas d'oreille.

Je tiens à ce que la majorité des petits Haïtiens continuent à être immergés dans le français dès le jeune âge. Un outil qui a bien servi même ses dénigreurs. Je ne changerais rien en ce qui a trait à l'anglais. L'anglais n'a pas sa place dans le débat. Ce que Le gros Roseau et vous proposez comme un choix salutaire signifie plutôt: changement de main, changement de vilain. (lol)
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17053
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyJeu 5 Fév 2015 - 14:59

SASAYE;

Mwen pa konnen si anbochay pwofese ayisyen yo te ede non.
Se te yon yon GOUT DLO lan yon VE sa pa t fe anpil diferans non.

Se NEG ki ap mande ki kote ENDEPANDANS AYITI te ede ki pou poze wi SASAYE.
Gen NEG ki menm ap di nou te pran ENDEPANDANS two bone.

Se KOLONYALIS yo ke pwofese AYISYEN yo te ede wi.Se an 1961 ke FRANSE yo te kite AFRIK DE LWES wi ;tankou m te di l,san kite l vre.
FRANSE yo pandan preske 100 AN kolonizasyon AFRIK DE LWES pa t bati okenn LEKOL non.

Pou yomenm NEG EDIKE se te danje.
Pou BELJ yo yomenm lan CONGO ;ou te ka konte sou DWET ou ,NEG NWA ki te menm fini lekol segonde wi.

Mesye WO!!!!

Si nou pa t fe sa nou te fe an ;nou t ap rive petet lan 20yem SYEK lan lan ESKLAVAY e pa bliye ESKLAVAY FRANSE yo se te ESKLAVAY ki pi TERIB ki genyen.

Kiba ak BREZIL libere ESKLAV yo lan lanne 1880s yo ,e yo te fe l apre kek REVOLT lan BREZIL ,e lan KIBA menm apre yon GE SANGLAN.
S fe m MAL wi ,SASAYE FRE M, le gen AYISYEN ki ap pale konsa toujou!
Se sa k fe mwen pa konprann TEKS ORIJINAL MOREAU an!
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie EmptyJeu 5 Fév 2015 - 15:21

Mezanmi,
Diskisyon saa gen 2 aspè ke nou pa dwe konfonn.

- Premye a se adopsyon, ranfòsman ak rekonesans Kreyòl (Ayisyen) kòm lang nasyonal peyi dAyiti.

-Dezyèm nan se pou chanje enfliyans politik/sosyal/ekonomik Lafrans, ann Ayiti.

Mwen dakò san pou san ak premye aspè an ki primòdyal pou devlopman pèp ayisyen ki vini anvan devlopman peyi an. Youn pakapab fèt san lòt.
Men rekonesans saa pa anpeche pèsonn aprann nenpòt lòt lang.

Tout lang etranjè genyen tandans enfiltre lang natif. Alô, se travay Akademi oubyen ajans gouvènman pou veye sou entegrite lang nasyonal lan.
Si nap chèche endepandans lengwistik, ni franse, ni pangnol, ni angle pa dwe vin yon gwo  Enfliyans.

Kreyòl gen anpil koreksyon ki pou fèt lan definisyon mo ak tèm nou anplwaye toulejou men ki pa kòrèk.

Dezyèm aspè a pa lengwistik. Se politik. E mwen dakò ak li sou pèspektiv ke
Nou pap janm deklare endepandans kiltirèl e akòs de sa nou rete depandan e lan mantalite franse ak tout defo l. ak tout prejije sosyal ak politik frankofil.
Li lè nou deklare endepandans lan sans saa.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le côté pervers de la démocratie Empty
MessageSujet: Re: Le côté pervers de la démocratie   Le côté pervers de la démocratie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le côté pervers de la démocratie
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: