Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-64%
Le deal à ne pas rater :
TACKLIFE T8 800A – Démarreur de Batterie de Voiture
35.99 € 99.99 €
Voir le deal

 

 SE PA GWADLOUP SELMAN-MATINIK LAN WON TOU

Aller en bas 
AuteurMessage
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17128
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

SE PA GWADLOUP SELMAN-MATINIK LAN WON TOU  Empty
MessageSujet: SE PA GWADLOUP SELMAN-MATINIK LAN WON TOU    SE PA GWADLOUP SELMAN-MATINIK LAN WON TOU  EmptySam 9 Mai 2015 - 15:19

SE PA GWADLOUP SELMAN ;Lan pi gwo ZILE yo MATINIK ap mande KONT tou!




Martinique. Lettre ouverte de Garcin Malsa au Président français

 08 Mai 2015  CCN

 Martinique


Martinique. Lettre ouverte de Garcin Malsa au Président français



Fort-de-France. Vendredi 8 mai 2015. CCN. Le Conseiller Général, Canton de Sainte Anne, Président du Mouvement International pour les Réparations et du Comité National des Réparations

A Monsieur le Président de la République Française

Monsieur le Président,

Le court passage que vous ferez en Martinique puis en Guadeloupe et dans d’autres pays de la Caraïbe ne vous laissera le temps de connaitre ni les odeurs soufrées incommodantes pour de nombreux riverains de notre littoral, ni les pertes financières de ces nombreuses entreprises dont l’activité économique dépend étroitement de la mer.

Si je me permets ici d’évoquer l’invasion biologique que constituent ces fameuses algues sargasses, ce n’est pas tant pour vous demander de nous dicter les procédures pour les transformer en atout à notre développement (car nous savons bien le faire grâce à notre intelligence) que pour signaler combien les exactions humaines peuvent dérégler les cycles des écosystèmes et perturber ainsi la vie des êtres humains.

Par ailleurs, il me semble que vous ne manquerez pas d’évoquer la transition énergétique comme l’un des enjeux permettant de lutter contre l’augmentation de l’effet de serre sans pour autant compromettre les conditions de vie actuelle des populations. Et pour cela il vous sera présenté comme décor des panneaux solaires précipitamment apposés dans un espace de la Savane de Fort de France. Ce lieu chargé d’histoire ne saurait être traité comme un simple symbole de la transition énergétique ou même écologique.

La réalité est, qu’une fois votre visite éclair terminée la vie reprendra son cours habituel chez nous avec notamment un système de transport désuet et désordonné qui favorise la voiture individuelle aux dépens de l’usage collectif. Ce choix qui rend les déplacements insupportables le long des embouteillages qui s’amplifient de semaine en semaine, contribue à augmenter régulièrement l’utilisation de combustible fossile (le pétrole), ainsi que le volume des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Comme pour aggraver la situation la préférence est donnée au pétrole importé de 7000km alors que celui du Vénézuéla qui nous est proche et moins cher, nous a été interdit pour des critères relevant de règlementations européennes, version du pacte colonial .

Toutes ces pratiques qui sont contraires aux préconisations faites pour lutter contre le réchauffement climatique semblent avoir encore de longues années d’existence d’autant que des sommes importantes sont prélevées sur la quantité de combustible consommée pour alimenter les recettes de fonctionnement des budgets des collectivités. Quel paradoxe !

Tout ce que je viens d’exprimer n’est qu’une parenthèse à mon propos dont l’essentiel repose sur des considérations plus profondes. Celles-ci s’appuyant sur des faits sociaux culturels, économiques qui sont le résultat des rapports entre individus au cours de leur histoire.

Associer la Martinique et la Guadeloupe pour accueillir les Chefs d’Etat de la Caraïbe et certains Chefs d’Etat d’Afrique, peut-être perçu comme une manœuvre géopolitique de votre part ; ou encore comme une volonté d’affirmer l’emprise française dans certaines régions. A vrai dire cela revient au même et les enjeux traités en Martinique et en Guadeloupe ont des similitudes que seules les évolutions historiques peuvent révéler.

En ayant choisi la Martinique pour rencontrer les Chefs d’Etat de la Caraïbe afin d ‘échanger sur la question du climat au sujet de laquelle l’ONU a programmé une conférence à Paris en décembre 2015, vous vous placez dans la continuité de la démarche que les Elus martiniquais ont engagée depuis 2006. En effet du 11 au 13 décembre 2006, s’était tenu à l’Atrium, à l’initiative du Conseil Général présidé par Claude Lise, un colloque international dont l’intitulé était : le Réchauffement Climatique : La Caraïbe en danger ». Cela se faisait dans le cadre de l’agenda 21 Martinique installé par le Conseil Général depuis 2005.

Vous inspirez des conclusions remarquables de ce colloque réalisé sous le Haut Patronage du Président Jacques Chirac et de la Présidence d’honneur du Sénateur Paul Vergès, Président de l’ONERC, ne saurait vous être que bénéfique. Car il avait réuni des sommités de la Caraïbe, des Etats Unis, d’Europe et des experts du GIEC pour débattre de cette problématique qui selon moi est l’enjeu le plus important du 21ème Siècle.

Vous comptez le 10 mai prochain rencontrer ces même Chefs d’Etat et d’autres hautes personnalités en Guadeloupe pour inaugurer le Mémorial ACTe. J’aime à le rappeler pour sceller la vérité, ce magnifique ouvrage réalisé par le Conseil Régional de la Guadeloupe relève de l’initiative des combattants pour la Restitution de la Mémoire de nos ancêtres africains et pour les Réparations liées à l’esclavage, la déportation, l’extermination sur le continent américain. Vous comprendrez ainsi pourquoi aujourd’hui les instigateurs d’hier tiennent à ce que ce lieu symbole ne soit pas dévié de sa mission originelle.

Ironie de l’histoire ! Ces deux enjeux : celui du climat lié à l’écologie et celui qui pose la problématique des Réparations occupent presqu’en même temps et avec la même acuité la scène internationale.

La première mondialisation qui remonte à la pénétration de la civilisation européenne dans le continent africain puis en Amérique a, comme vous le savez, été faite dans la sauvagerie, dans la violence et dans la souffrance entrainant ainsi des catastrophes tant sur l’Environnement que sur les civilisations anciennes qui avaient été installées par les peuples autochtones.

Parti à la conquête des territoires nouveaux et avec des appétits de plus en plus féroces, l’homme européen a développé des techniques de plus en plus sophistiquées pour répondre à ses exigences de conquêtes de plus en plus grandes.

Et quand les puissances européennes sont entrées à leur tour en compétition pour satisfaire leurs appétits expansionnistes, elles ont employé les méthodes guerrières pour s’imposer et éliminer des populations entières. C’est ainsi qu’apparaissent des systèmes de domination basée sur la couleur des êtres humains, leur morphologie et leur hiérarchisation en races. Une nouvelle invention prenait racine pour justifier l’extermination, la déportation, l’esclavage qui pendant des siècles avaient saigné à blanc le continent africain et réduit à l’état de meubles des êtres humains non blancs dans le continent américain.

Avec de tels pratiques prédatrices mise en œuvre par les européens la Nature, ses écosystèmes et leurs cycles ne furent pas épargnés. L’Afrique et le Nouveau Monde » (le Continent Américain) furent livrés au même sort quant à la destruction des vies humaines et des écosystèmes aux diversités exceptionnelles.

Cette longue période va être rattrapée par la colonisation qui va se prolonger avec l’ère industrielle sous d’autres formes. L’Europe sera rejointe par d’autres puissances nouvellement créées par des européens dans des contrées où les populations furent déstructurées, désorganisées. Ainsi apparait l’Occident qui va aider à coloniser les peuples partout sur la planète. « Nos chercheurs en Martinique disent qu’il y a eu un phénomène de créolisation dans le monde, car dorénavant l’Occident va imposer ses goûts, sa culture, sa vision du monde à des peuples qu’il colonise. Fanon dira que même le sol, les rivières, l’air, les végétaux vont connaître la colonisation.

Depuis l’Europe élargie au reste de l’Occident a pris une telle avance dans l’industrialisation dumonde qu’elle en est devenue le principal pollueur. En voulant la rattraper, les Etats autrefois colonisés et très peuplés commettent les mêmes erreurs à l’égard de la Nature qu’ils contribuent à détruire en gaspillant les ressources au même rythme que les européens.

Cette petite incursion faite dans l’histoire de l’humanité nous montre comment il y a une corrélation entre l’accélération du réchauffement climatique dont la cause anthropique est avérée et la demande réparations liées aux crimes contre l’humanité et contre l’environnement commis par l’Occident.

Aussi la contradiction principale qui existe entre les pays industrialisés principaux pollueurs et pays non industrialisés n’est pas prête à trouver des solutions tant qu’on ne sera pas dans la logique d’association entre les deux enjeux que sont la lutte contre le réchauffement climatique et la question de réparations liées aux crimes contre l’Humanité et contre l’Environnement.

C’est dans cette logique, Monsieur le Président, que vous devriez vous trouver le 9 mai en Martinique et le 10 mai en Guadeloupe. Vous avez tous les éléments pour y être. Les Etats de la Caraïbes regroupés dans la CARICO M ont dès 2012, lancé cette de demande de réparation dans les Tribunes des Nations Unis.

Par ailleurs, les experts du GIEC, dont certains vous accompagneront, pressent les Chefs d’Etats du monde de prendre des mesures d’urgence pour éviter des pires catastrophes, relevant de l’accélération du réchauffement de la planète.

C’est En termes de Justice Sociale et de Paix, que le Colloque sur le climat doit poser clairement la question des réparations liées à l’esclavage, à la déportation des Africains, au génocide Amérindien.

Je vous d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mon profond respect .

Garcin MALSA


- See more at: http://www.caraibcreolenews.com/index.php/caricreole/martinique/item/2201-martinique-lettre-ouverte-de-garcin-malsa-au-president-francais#sthash.fI0ZGaH9.dpuf
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17128
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

SE PA GWADLOUP SELMAN-MATINIK LAN WON TOU  Empty
MessageSujet: Re: SE PA GWADLOUP SELMAN-MATINIK LAN WON TOU    SE PA GWADLOUP SELMAN-MATINIK LAN WON TOU  EmptyDim 10 Mai 2015 - 11:07

HOLLANDE lan peyi l ,lan yon DEPATMAN FRANSE ,pou misye PE kon sa?

Sa k ap pase la a?


450 gendarmes et une centaine de policiers déployés pour la visite de François Hollande

Autour du Mémorial ACTe et d'autres points stratégiques, un disposif de sécurité important a été déployé pour la visite de François Hollande. Il a demandé la mise en place de moyens supplémentaires.



Environs 450 gendarmes et plusieurs centaines de policiers sont déployés autour du Mémorial ACTe et plusieurs points stratégiques pour la visite de François Hollande en Guadeloupe.

Un déplacement sous haute protection qui a nécessité des moyens supplémentaires. Deux escadrons sont arrivés un peu plus tôt que prévu pour remplacer des collègues mutés ailleurs. En outre, deux autres escadrons (environ 150 gendarmes) sont venus spécialement pour le déplacement de François Hollande. Arrivés cette semaine à l'aéroport, ils ne sont pas passé inaperçus au vu de leur grand nombre. Ces gendarmes mobiles sont mis à la disposition de la police pour le maintien de l'ordre. Des équipes qui viennent renforcer les escadrons présents quotidiennement en Guadeloupe. C'est donc 6 escadrons qui encadreront l'événement d'aujourd'hui.

François Hollande devrait être également accompagnés de sa garde rapprochée, composée de gendarmes et de policiers. Un dispositif discret. En effet, ils agissent en civile.

Anaëlle Edom


Tribulations d’une mère dans une « Strike Island* ...

Une vision décalée dans RCI+… Celle de Fleur de Lys. Ce slameur habitué des anciens rendez-vous "Pawol-la-ka-fèt" de l’Atrium s’est glissé dans la peau et dans la vie d’une jeune mère de famille confr...

Revenir en haut Aller en bas
 
SE PA GWADLOUP SELMAN-MATINIK LAN WON TOU
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Blogue :: Esprit Critique-
Sauter vers: