Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% sur le polo Lacoste uni slim fit
Voir le deal
66 €

 

 Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Zanm Bandonnen
Senior


Masculin
Nombre de messages : 55
Localisation : Europe
Date d'inscription : 22/10/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le convaincant

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyMer 16 Mai 2007 - 11:56

Rappel du premier message :

Nombreux sont ceux qui louent (1) le gouvernement de Mr Preval pour sa bonne gestion de certains paramètres délicats de notre société (sécurité, économique, taux de change, taux d'inflation, etc.). Le président s'enorgueillît même de ces résultats que son rival jumeau ne pouvait obtenir. Il a su montrer également contre son frère, que gouverner, c'est maîtriser l'art du compromis.

Mais, l'accalmie constatée inaugure-t-elle, pour autant, une ère de stabilité?

La réponse à cette question dépend de la perception politique de chacun, de sa façon de comprendre la stabilité politique de notre société, et des paramètres socio-politiques qu'il considère pour la mesurer.

Si je m'en tiens à mes hypothèses développées dans l'ancien forum, je dirais que Mr Preval manifeste sa volonté et sa détermination à jeter les premières pierre fondant la stabilité politique. Ce pour quoi je l'applaudis chaudement. Mais, nous en sommes encore très loin. Pour vous aider à comprendre mes propos, permettez-moi de vous rappeler brièvement quelques unes de ces hypothèses:

1-J'ai développé à une époque sur l'ancienne version de ce site qu'il y a, dans notre société, une classe moyenne politiquement dominante et au sein de laquelle aucun consensus politique n'existe sur l'orientation politique globale à donner à notre pays, et une classe d'affaires ou bourgeoise économiquement dominante. Aucune entente n'existe non plus entre ces deux grandes catégories sociales dominantes. De plus, elles ont des tendances répulsives l'une à l'égard de l'autre. Or, l'on sait qu'il y a stabilité socio-politique, c'est quand la catégorie sociale politiquement forte l'est aussi sur le plan économique. Remarquer bien que la catégorie défavorisée est toujours abandonnée à elle-même.

2-Nous avons un régime parlementaire et un peuple qui le regarde avec des habitudes du système présidentiel.

3-Je montrais à l'époque comment notre société ne soumet pas encore la structure géographique de notre espace national qui reste, pour nous, un grand défi, etc.

Rien n'est encore fait pour renforcer économiquement la classe moyenne et construire son unité politique interne. Il ne faut jamais oublier que c'est elle qui contrôle tous les compartiments de l'Etat. Elle a généralement de soucis sérieux quand à sa stabilité d'emplois et son avenir financier. C'est pourquoi, elle est le paramètre socio-économique à contrôler avec le plus d'attention. Considérant ce qui précède, je peux dire que le pouvoir, finalement, n'aborde pas encore les problèmes de fond de la stabilité politique.

Malgré l'apparence, notre pays n'a pas encore une conscience claire de son état et du chemin à parcourir pour inverser la tendance. Pour cela, il reste encore aux responsables gouvernementaux d'envisager la plus audacieuse des initiatives, à savoir inventer un autre peuple. On dit souvent qu'un peuple a le gouvernement qu'il mérite, le système politique qu'il mérite. Au regard de nos réalités culturelles et mentales, la démocratie reste un grand idéal pour notre société. Il n'est pas possible de faire émerger une stabilité politique sans un travail en profondeur sur la culture et la mentalité de notre peuple.

A ceux qui jubilent, je leur dis ceci. Tant que la minustha est présent en Haïti, nous ne sommes pas en mesure d'apprécier valablement où nous sommes avec la stabilité de notre société. De plus, il nous faut attendre encore la fin de deux autres quinquennats à partir de 2011, soit 2021, pour avoir une évaluation valable de notre situation socio-politique.

En effet, n'y a t-il pas une certaine exagération dans le concert de louange à l'égard du gouvernent? Correspond-t-il à la réalité? Ce qu'il ne faut pas perdre de vue dans ces évaluations, c'est qui les fait? Quelles sont leurs perspectives socio-politiques? A quelle catégorie sociale appartiennent-ils? Les réponses peuvent nous indiquer la nature et le sens de ces évaluations.

Pour un élément de la catégorie économique dominante ou un entrepreneur étranger, l'appréciation qualitative des différents paramètres cités dans l'introduction à ce texte, est un indice certain que les choses sont sur une bonne voie. Les conditions sont remplies pour une reprise des affaires. Ce qui est très bien globalement pour la création des richesses. Mais, le pays n'est pas seulement macro, il est fondamentalement micro.

Dès lors, qu'en est-il de nous autres, les défavorisés? Au moment même où l'on décerne un satisfécit au gouvernement dans son ensemble, parallèlement une vague de réfugiés fuit le pays. Au dire de certains journalistes, même au temps fort de la transition, un tel flot n'était pas remarqué. Pourquoi ce frappant contraste? Chaque catégorie sociale a ses critères d'appréciation de la réalité socio-économique. S'il en est qui privilégient les paramètres macro. Nous autres, les défavorisés, nous privilégions les paramètres micro. C'est pour cela que nous attendons du gouvernement qu'il s'attaque à notre ennemi public # 1, à savoir les raquetteurs. Nous ne voulons plus les voir au Camep, à la DGI, dans les lycées, dans les marché publiques, dans les douanes, à la circulation, à l'immigration, etc… Nous ne voulons plus de marraine ni de parrains. Nous voulons un Etat qui déssert tous ses fils à parité égale. C'est pourquoi, nous applaudissons de toute nos forces la décision du chef de l'Etat d'affronter frontalement ce virus qui nous rend la vie difficile sur la terre d'Haïti. Pour nous, c'est maintenant qu'il commence à s'intéresser véritablement à nous autres, les plus pauvres de la société.

D'un travail de qualité sur ces différents paramètres dépend l'émergence lente de la stabilité politique. Un travail sérieux ne peut se faire que dans le cadre d'une ambiance sociale tranquille. En d'autres termes, Mr Preval essaye de créer les conditions qui permettent de commencer la lutte contre l'instabilité socio-politique. Cette lutte ne peut pas être menée frontalement par des politiciens, mais par les différents professionnels et techniciens de tout genre de façon calme et pacifique.

Zanm Bandonnen

1- Je tiens particulièrement à saluer cette nouvelle tendance de la société haïtienne à féliciter et encourager la bonne performance de l'actuel gouvernement haïtien. C'est une grande première depuis la chute de Jn Claude Duvalier en 1986. Je garde l'espoir qu'elle restera dans cette voie très prometteuse pour la stabilité politique.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6201
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyVen 25 Mai 2007 - 22:03

Ami Zanm

Jusqu'à maintenant nous avons examiné les problèmes reliés au bon fonctionnement de l'état haitien. Je suis très content de voir que nous avons des petits désaccords qui maintiennent, bien sur , ces échanges combien importants sur l'avenir de notre pays (Haiti). Sans Malice a avancé quelques idées. Vous et moi nous poursuivrons le débat tout en espérant que d'autres membres du forum ou futurs membres y participeront.


Citation :


Là, Mr Henri, je pense qu'il faut faire gaff. Les idéologies ne peuvent pas nous éviter les confusions. Au contraire, il y a quelque choses qui nous enfoncent dans la confusion, c'est bien les idéologies. Moi, je pense qu’idéologies, convictions et doctrines politiques, ce sont trois composantes qu'il faut éviter d'amalgamer.



Mon argumentation sur l’absence de clarté idéologique des partis politiques haïtiens se veut un rappel aux principes en politique. En effet, lorsqu’on parle de politique, il y a, bien sûr, des choix à faire et pour faire de bons choix, il faut avoir une conviction politique et pour avoir cette conviction, elle doit se reposer sur une pensée, une idée, une théorie politique. En fait, l’idéologie politique constitue un facteur important dans le fonctionnement d’un parti politique, peu importe le système politique dans lequel il évolue.

Cher ami Zanm , je pense que l'idéologie politique se situe au coeur du développement économique et social. C'est le premier facteur qui attire les nouveaux membres. C'est une condition importante d'intégration au système et de réalisation des partis politiques. Elle est la base même de la stratégie politique de tout parti politique. C'est avec elle qu'un parti politique élabore son programme économique et social. C'est Pourquoi aujourd'hui que j'invite les partis politiques haitiens à choisir leur option politique.

Aux États-Unis, nous immergeons dans le système capitalisme, le choix est clair entre un parti politique conservateur(le parti républicain) et un parti que l’on pourrait appeler de social démocrate(le parti démocrate). Il n’y a aucune confusion, les choses sont claires. On sait que si on vote républicain, à quoi que l’on peut s’attendre et vice versa pour le parti démocrate. Les militants politiques peuvent choisir entre un parti qui se désengage et qui laisse beaucoup de place au secteur des affaires dans le développement économique de ce même état et un parti qui s’engage dans l’état.

Nous avions eu un bel exemple avec les dernières élections françaises ou les électeurs français avaient deux programmes politiques assez clairs entre la gauche et la droite à choisir. Contrairement à Haïti ou les jeux ne sont pas toujours lumineux. Il est souvent difficile de comprendre les partis politiques dans leur fondement politique. Que veulent les partis politiques ? Sont-ils de gauche , de droite ou du centre? Difficile d'avoir une réponse claire.

Voilà des questions auxquelles les partis politiques doivent y répondre et d’y voir plus clairs pour être en mesure de se fusionner afin d’inverser la confusion politique qui règne dans leur pratique comme organisation politique qui aspire à transformer l'état haitien. Peut-on continuer à parler de développement politique quand on ne peut pas définir clairement l'idéologie d'un parti politique au pouvoir ou dans l'opposition en Haiti ? En tout cas, je demeure convaincu que si nous avons un parti politique qui s'identifie clairement au conservatisme ou au social démocrate, nous arriverons rapidement dans l'ère de la stabilité politique permanente dont aura besoin Haiti pour aller jouer dans la cour des grands.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6201
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyVen 25 Mai 2007 - 22:36

Citation :
Est-ce Dieu qui ordonne au pays qui se trouve dans l'impossibilité de ramasser les ordures dans les rues au point ce sont les Venezueliens qui nous fassent le don de quelques camions

Sans Malice, je vous répondrais une seule chose s'il n'y avait pas de relation diplomatique entre le Caracas et Port-au-Prince. On n'aurait jamais eu ces camions d'Hugo Chavez.

Citation :
Personne ,et je dis personne ne me fera croire qu'Haiti ,un petit pauvre qui ne produise presque rien et qui demande l'aumone pour boucler son budget doit avoir tous ces diplomates.

La réponse de Zanm a été très éloquente et je n'ai rien à ajouter.

Citation :
Allez dans les mornes d'haiti demandez aux habitants ce qu'ils preferaient un peu d'eau potable, un dispensaire ou etre representés à Genève ou a l'onu?


Allez à Washington, demandez à l'ambassadeur Joseph comment préparer la visite d'un président haitien à la maison Blanche afin de renforcer les liens entre les deux pays et vous comprendrez finalement l'utilité de certaines missions haitiennes à l'étranger.



Au fait monsieur Rodlam, souhaiteriez-vous qu'un autre état représenterait Haïti à l'étranger ? Attention, Haiti n'a que 40 missions diplomatiques dont la majorité sont des consulats qui donnent des services aux haitiens, il ne faut pas l'oublier.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 50
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: MEN SA SANMALIS AP PALE A   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyDim 27 Mai 2007 - 0:46

Haïti-Diplomatie-Népal


Etablissement de relations diplomatiques entre Haïti et le Népal


Perspectives de coopération politique, commerciale et culturelle

samedi 26 mai 2007,
Radio Kiskeya






Haïti et le Népal ont officiellement établi des relations diplomatiques vendredi à New York par l’intermédiaire de leur représentant respectif au siège de l’Organisation des Nations Unies, rapporte samedi la presse népalaise à Khatmandou.

Le représentant permanent d’Haïti, l’ambassadeur Léo Mérorès et le chef de la mission népalaise, Madhuraman Acharya ont signé à cet effet un communiqué conjoint.

"Port-au-Prince et Khatmandou s’engagent à promouvoir et à renforcer la coopération bilatérale sur le plan politique, commercial et culturel", selon le texte rendu public à New York.

Haïti représente désormais le 126e pays avec lequel le Népal entretient des relations diplomatiques.

Les autorités haïtiennes ont aussi considérablement élargi ces dernières années le champ des partenaires diplomatiques du pays. Mais, cela reste souvent au niveau de la simple représentation.

Sur un autre plan, depuis 1995, le Népal a manifesté à plusieurs reprises sa présence en Haïti à travers des forces internationales de paix déployées sous mandat onusien. Plusieurs centaines de casques bleus népalais font partie de la composante militaire de la Mission de stabilisation de l’ONU (MINUSTAH) créée en 2004. spp/RK
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyDim 27 Mai 2007 - 7:53

Tabernacle ,comme vous dites ,pensez-vous réellement que ces dons soient accordes aux haitiens par le President Chavez à cause de la présence d'une mission diplomatique à Caracas?Je ne dis pas qu'il faut eliminer toutes les missions diplomatiques .Certes,il faut maintenir quelques unes comme celles du Canada ,des Etats-Unis et de tous les pays ou resident un grand nombre d'haitiens et ou les echanges commerciaux bilateraux sont importants et avantageux .Mais je maintiens nous n'avons pas besoin d'avoir toutes ces missions qui coutent tant au trésor public tandis que nos enfants ne peuvent pas frequenter l'ecole,nos rues sont defoncées et remplies de fatras,nos infrastructures routières sont inexistantes.

Regardez ce qui vient de se passer cette semaine a cause des innondations à la capitale.Il y a trop de besoins urgents pour qu'on gaspille les maigres ressources du pays en creant des missions diplomatiques inutiles;ou des ministères par ci par la pour caser les amis de nos chefs d'etat.C'est la tragedie de notre pays :Nous n'utilisons pas nos ressources pour creer des biens et des services ,mais nous les gaspillons à payer un gouvernement trop dispendieux pour notre production nationale.Comment comptez-vous developper un pays sans une epargne nationale?Vous ne produisez meme pas assez pour boucler votre budget et vous voulez imiter les structures des pays developpes.C'est ce non sens qu'il faut corriger.
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6201
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyDim 27 Mai 2007 - 8:18

Du calme ami Rodlam! De plus , nous sommes le dimanche, jour du seigneur. il ne faut surtout pas sacrer...

Citation :
,pensez-vous réellement que ces dons soient accordes aux haitiens par le President Chavez à cause de la présence d'une mission diplomatique à Caracas?

Quand on a de bonnes relations avec un autre, ça aide beaucoup. Il faut dire que le travail d'un ambassadeur dynamique pourrait porter des fruits pour Haiti.

Citation :
Je ne dis pas qu'il faut eliminer toutes les missions diplomatiques .Certes,il faut maintenir quelques unes comme celles du Canada ,des Etats-Unis et de tous les pays ou resident un grand nombre d'haitiens et ou les echanges commerciaux bilateraux sont importants et avantageux

Là nous sommes tombés d'accord. Je suis vraiment satisfait de votre réponse cher ami. Mais si vous jetez un coup d'œil rapide sur les missions diplomatiques haïtiennes, elles ne sont pas si nombreuses que cela. Elles ont peut-être ...trop de personnel, j'en conviens qu'il faut le réduire au strict minimum. Vraiment au strict minimum. Il parait que le consulat général de la république dominicaine en Haïti est géré comme un vrai business. Son chiffre d'affaires fait fonctionner le consulat. Pas un seul sou n’est venu de l'état dominicain pour faire fonctionner le consulat dominicain à Port-au-Prince. Je pense que les consulats de Miami, de Boston, de New York et l'ambassade d'Haiti à Washington ont les moyens de s’autogérer sans l'aide de port-au-Prince, au contraire, ils peuvent après leurs dépenses en salaires et débours divers, envoyer les profits à Port-au-Prince dans la caisse de l'état. Pour y arriver, il faudra une saine gestion dans la planification, dans la direction, dans le contrôle et dans l'organisation des services offerts par les missions. C’est faisable. Il faut exiger des résultats aux chefs des missions.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti


Dernière édition par le Lun 28 Mai 2007 - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyDim 27 Mai 2007 - 8:28

Alors s'il faut un deboursement du Ministère des affaires etrangères pour payer la facture du courant à l'ambassade d'haiti a Washington il faut en deduire que ce potentiel dont vous faites allusion est un leurre ou le chef de la mission n'est pas a la hauteur de ses fonctions;dans les deux cas il faut operer des changements.
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6201
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyDim 27 Mai 2007 - 8:45

Sans malice

L'ancien ministre des affaires étrangères sous Aristide 2001-2004 avait opéré des changements qui avaient donné des résultats tangibles en matière de finances notamment à Washington, New York et quelques autres missions haïtiennes dans le monde. Ces missions étaient rentables. Je vous invite donc à consulter les états financiers de ces missions sous le leadership de ce ministre des affaires étrangères 2001-2204. Monsieur Rodlam, il suffit de vouloir pour pouvoir rentabiliser les missions diplomatiques haïtiennes.

Il est regrettable de voir que les gens ont tendance à oublier les bons coups du président Aristide dans la gestion des missions diplomatiques de 2001-2004. En effet, l'ancien Ministre des affaires étrangères du président Aristide dont le nom m'échappe avait fait un travail précieux durant ces trois ans à la tête de la chancellerie haïtienne. C'est un gestionnaire expérimenté, efficace dont je pense pourra être un bon conseiller pour remettre les pendules à l'heure dans les missions diplomatiques haitiennes.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 50
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyDim 27 Mai 2007 - 14:30

IL S'APPELE JOSEPH ANTONIO
Revenir en haut Aller en bas
Zanm Bandonnen
Senior


Masculin
Nombre de messages : 55
Localisation : Europe
Date d'inscription : 22/10/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le convaincant

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyLun 28 Mai 2007 - 21:42

Salut Mr Henri,

Je m'excuse de ne pas pouvoir vous répondre en ce moment. J'ai un empêchement. Je vous promets de réagir sous peu.

Désolé pour le retard pris à réagir.

Zanm Bandonnen
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6201
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyMer 30 Mai 2007 - 12:52

On parlant du loup, on voit sa queue;





Ouverture ce Jeudi à l’hôtel Karibe de la première convention des partis politiques haïtiens




Le thème retenu : partis politiques et construction démocratique.

Les représentants de 12 partis politiques vont pendant deux jours discuter du problème de la prolifération et du fonctionnement des partis. Cette convention devra se solder par une proposition de loi sur la réorientation des partis politiques qui sera présentée par devant le parlement.

Invité à commenter cette initiative de ces 12 organisations politiques, l’ambassadeur Edwige Lalane émet des doutes sur les résultats que cette convention des partis politiques pourrait donner.

Selon le diplomate, la classe politique est trop complaisante vis-à-vis du gouvernement en place dont elle accepte toutes les actions. Ce qui est dangereux pour le processus de démocratisation, a-t-il soutenu.
Source Signal FM
mercredi 30 mai 2007

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyMer 30 Mai 2007 - 18:09

Kisa anbasadè ya vle di lè li di :"la classe politique est trop complaisante vis-à-vis du gouvernment en place dont elle accepte toutes les actions"kouman fok se yon lot chire pit anko ki pou leve pou yo pa "complaisante".

Nanpren moun ki mete babouket nan bouch personn; tout moun genyen dwa pote kritik konstriktif nan edifikatyon demokrasi an ayiti men sa pa vle di pou chire pit la ou byen "l'ote-toi que je m'y mette"dire eternelman. Fok nou ba peyi ya yon souf tou.Zafè yon paket ti chapel ki ap preche levangil yon paket evangelis san bousol fok li fini si se vre se byen peyi ya nou ap defann.Nanpren oken rezon valb ki oblije genyen tout pati sa yo an ayiti si ayisyen pat egoyist ,anbitye ,renmen pouvwa kom si se vre pouvwa san moyen ekonomik ka regle yon bagay pou ayisyen.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16894
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyMer 30 Mai 2007 - 19:41

San Malis,

Si w tande nèg ki rele Edwidge Lalanne lan ap pale,ou pa t ap menm okipe sa misye ap di la a.

Ou konnen sa nou rele yon "blow hard' bò isit lan ,se sa misye ye.
Nonm lan patetik,se li ki konnen pase tout moun e nan diplomasi menm ,se Metternich ak Kissinger li ye.

Se sou gouvènman pouchis yo ak JCD an,misye te diplomat .
Lè ou wè misye ap pale de "complaisance" lan ,se pa dòt bagay ,se koumanse mete baton nan wou gouvènman pou li pa ka fonksyone;paske nèg tankou Edwidge Llalnne bezwen gouvènman pouchis pou li sa jwenn djob.

Misye se youn nan nèg ou gen dwa rele "pouchis pèmanan" yo
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyMer 30 Mai 2007 - 20:01

Mesye Paul magloire te konn rele :"les eternels mecontents."Yo pè travay di ,se yon sel bagay yo renmen se prime a la paresse tankou Maurice Sixto di ya.Lè w tande neg sa yo perdi paradi saa ya manje w tou kri.Sam fini pa remake nan politisyen ayisyen 95% nan yo se enterè personel yo yap defann nan oposityon nan gouvenman nanpren yonn nan yo ki ap defann enterè pep ayisyen an vre.

Lè yon moun ap tande pawol politisyen ayisyen wa ba yo pote chaj ke yo pa ka pote men apre pale anpil se nad marinad.pafwa yo pran pouvwa menm kabinè yo pa konn ki moun ke pou yo nonmen ,yo pa genyen oken plan pou yo retire peyi nan malsite ke li ye ya depi 2 syek.men depi se [pa yo ki o pouvwa kanta pou kritike se ralfor selman ki fo tankou yo.
Revenir en haut Aller en bas
Zanm Bandonnen
Senior


Masculin
Nombre de messages : 55
Localisation : Europe
Date d'inscription : 22/10/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le convaincant

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptySam 9 Juin 2007 - 22:08

Je m'excuse de réagir si tard. Mais, c'était indépendant de ma volonté.

Citation


<< Mon argumentation sur l’absence de clarté idéologique des partis politiques haïtiens se veut un rappel aux principes en politique.>>.


Où les principes politiques puisent-ils leur force, Mr Henri? Dans les idéologies politiques ou dans les conditions sociales de vie et psychologiques du militant politique? Dans notre contexte socio-politique, est-il possible d'avoir une clarté idéologique? Je vais même plus loin. Notre contexte socio-culturel, permet-il l'existence d'idéologies politiques? (1). Dans quelles conditions les idéologies politiques émergent-elles?

En effet, nos réalités socio-culturelles globales étant confuses, tout ce dont elles fondent et déterminent l'existence, est forcément confus. Les structures de production de notre pays ne sont pas encore fondamentalement rationnelles dans tous ses compartiments. Donc, aucune réflexion haïtienne sur l'instabilité politique de notre société, ne s'est pas encore imposée de façon générale. C'aurait pu être un pas vers l'émergence d'une idéologie haïtienne. Nous sommes très loin de cette phase décisive de l'appropriation de nos problèmes nationaux (2).

A moins d'importer telles quelle les idéologies occidentales. Mais, si on importe seulement les concepts et non leurs contenus, vous serez d'accord qu'on doit reconstruire ces concepts en fonction de nos réalités socio-culturelles (3). L'une des raisons qui explique certains problèmes politiques dans certains pays du sud, est le fait que leurs politiciens pensent pouvoir appliquer les idéologies importées telles quelles dans leurs pays respectifs sans aucun remaniement, alors qu'elles ont été élaborées à partir de certaines réalités socio-culturelles spécifiques. Nos réalités de gauche ne sont pas celles de la gauche en France, en Angleterre, au Canada ou aux USA, tout comme celles de droite. Ainsi, une approche peut être de gauche en Haïti et être qualifiée de droite en France ou dans d'autres sociétés occidentales, vice versa. Par exemple, on s'était évertué à qualifier l'ancienne dictature anarcho-populiste de gauche. Mais, à considérer les caractéristiques ainsi que le mode de fonctionnement des droites rétrogrades de certains pays, de quoi devait-on qualifier valablement cette dictature sanguinaire?

Citation

<< En effet, lorsqu’on parle de politique, il y a, bien sûr, des choix à faire et pour faire de bons choix, il faut avoir une conviction politique et pour avoir cette conviction, elle doit se reposer sur une pensée, une idée, une théorie politique.>>

Là, je ne suis pas d'accord. On peut avoir la meilleure pensée, idée, théorie, bref, tout ce que vous voulez en politique, et faire le mauvais choix. Pour faire un bon choix en politique, il faut peut-être ce que vous disiez précédemment, mais il faut surtout une connaissance fine de la nature des problèmes qui paralysent le corps social et une compréhension valable des méthodes d'approche et des solutions à proposer par les différents groupes politiques. D'ailleurs, la pensée, idée, théorie et tout ce que vous voulez en politique, sont des reflets très pales des solides réalités sociales qui ne cessent d'évoluer et de se transformer.

Citation:

<< Cher ami Zanm , je pense que l'idéologie politique se situe au coeur du développement économique et social.>>



Moi, je ne crois pas que l'idéologie soit au cœur du développement économique et social. Vous pouvez avoir toutes les idéologies politiques. Si vous n'avez pas une connaissance parfaite des problèmes socio-politiques à résoudre et de la façon de les résoudre, vous risquez de ne pas pouvoir améliorer la situation sociale dans son ensemble. Ce qui est important pour résoudre les problèmes sociaux, ce n'est pas l'idéologie, mais les méthodes d'approche. A mon avis, la considération de l'idéologie dans la gestion politique d'un Etat est très récent. L'idéologie est considérée dans la gestion politique d'un Etat en dernière instance, c'est à dire, après sa constitution et sa stabilité. Car, alors, elle concerne le mode de partage global de la richesse sociale au sein de la société.


Citation:

<< Aux États-Unis, nous immergeons dans le système capitalisme, le choix est clair entre un parti politique conservateur(le parti républicain) et un parti que l’on pourrait appeler de social démocrate(le parti démocrate). Il n’y a aucune confusion, les choses sont claires. On sait que si on vote républicain, à quoi que l’on peut s’attendre et vice versa pour le parti démocrate. Les militants politiques peuvent choisir entre un parti qui se désengage et qui laisse beaucoup de place au secteur des affaires dans le développement économique de ce même état et un parti qui s’engage dans l’état.>>

Là, je ne suis pas d'accord avec vous. Aux USA, les choix ne sont pas clairs. Il y a des nuances légères entre les partis. Dans le fond, toutes les politiques sont les mêmes. Les électeurs américains ne sont pas libres de choisir qui ils veulent. Tous les prétendants aux postes électifs sont choisis par les deux grands partis. Avant de pouvoir postuler à un poste, le système s'assure de la maîtrise de ceux appelés à l'administrer globalement. C'est pourquoi, les électeurs américains choisissent en fonction de ce qu'on leur propose de choisir. N'importe qui ne peut pas se déclarer candidat n'importe comment. Contrairement à ce que vous pensez, la politique en France ne sont pas si clairs que vous le pensez. En choisissant Mr Sarkozy au lieu de Mme Royal, qui vous dit que les électeurs français n'ont pas fait un choix de gauche contre un choix de droite? Finalement, qu'est ce qui compte le plus pour vous? Les mots ou les réalités?

Zanm Bandonnen


1-Moi aussi, en tant que militant politique qui milite sur le côté où se trouve la vie, le cœur à savoir à gauche, n'échappe pas à cette confusion idéologique. Je cherche toujours dans nos réalités socio-culturelles, les concepts de gauche; au lieu de chercher les concepts de gauche dans nos réalités socio-culturelles. J'admets qu'il me manque le courage, la patience et la détermination de mon rêve politique, à savoir une connaissance approfondie de nos problèmes socio-politiques et l'élaboration d'hypothèses pour les résoudre.

2- Malgré toutes les critiques que l'on peut avoir des griots, ils restent une tentative valable de théoriser nos problèmes nationaux et de tenter des propositions de solution. Ce n'est pas sans raison, semble-t-il, que le duvaliérisme qui est une expression dominante réalisée des griots, soit le courant qui a marqué très fortement notre histoire moderne. Même un intellectuel de grand calibre qu'était Jacques Roumain n'était pas parvenue à présenter une analyse approfondie de nos réalités socio-culturelles. Il faut dire que ses approches étaient très dépendantes des clichés marxisants dominants de son époque.



3- Malgré toutes ses dérives, le zapatisme reste la meilleure tentative d'actualiser sur un plan national non occidentalisé les concepts marxisants de l'idéologie de la gauche. Fort de toute sa fougue philosophique et analysant les causes des différents échecs des mouvements de libération nationale dans le monde sous développé, le sous-commandant Marcos a compris qu'on ne pouvait plus partir des idéologies occidentales. Qu'il fallait partir des limites de ses réalités nationales spécifiques, pour pouvoir se construire idéologiquement. C'est pour cela, il a fait la synthèse du zapatisme et du guevarisme pour rester plus proche de sa réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16894
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyDim 10 Juin 2007 - 10:32

Bandonnen,

C'est pourquoi on ne peut pas vous prendre au sérieux .Vous continuez les mèmes rengaines.
Quelle était cette dictature sanguinaire ,anarcho populiste?
c'était le gouvernement d'Aristide n'est ce pas?
Vous savez bien,que vous ne dites pas la vérité.
C'était comme ,après le premier renversement d'Aristide ,on entendait Manigat qualifier le gouvernement d'Aristide d'ètre anarcho-populiste et en mème temps ,il ne soufflait mot sur la répression sanglante des militaires,qui selon tout ce qu'on relatait était la répression la plus sanglante de toute l'histoire d'Haiti jusqu'alors.

C'était aussi comme ce qui se passait au vénézuela après le Coup d'Etat contre Chavez.
C'était le règne de la dictature sous le gouvernement de Chavez disait les putschistes et en mème temps les koudetayis lançaient un koukourouj après les CHAVISTAS les plus prééminents.

Aseez de ces dissertations à propos de la démocratie;commencez à respecter le vote et la volonté du peuple et surtout ,il n'y a pas un droit divin pour certains d'entre vous d'occuper des places dans la fonction publique!
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyDim 10 Juin 2007 - 10:39

Il est difficile de savoir si nous sommes finalement entrés dans l'ère de la stabilité;seul l'avenir nous le confirmera .Ce dont nous pouvons etre surs :nous sommes entrés dans l'ère de la desertification.

En nous écartant de notre ideologie d'union ,de liberté,d'egalité et de fraternité au Pont Rouge nous nous sommes condamnés à cette perpétuelle lutte pour le pouvoir sans nous soucier de ses effets néfastes pour le pays.On croirait qu'après toutes les humiliations essuyées nous aurions enfin compris la nécéssité de nous unir pour relever les defis de l'ignorance, du sous-developpment et de la misère qui nous degradent tous.Mais helas nous preferons choisir les luttes sans grandeur au lieu de nous retrousser les manches et de nous unir dans une trève pour sauvegarder cet oeuvre sublime de notre independance.

Oui au lieu d'oeuvrer pour le bien public nous preferons pratiquer le "sauve qui peut."en pillant le trésor national qui aurait du servir à creer des biens et des services pour notre peuple. Quand donc aurons-nous le courage de nous redresser et comme nos aieux prendre la resolution de nous debarrasser de nos mesquineries et prejugés pour enfin batir ce pays dont rèvait nos ancetres.
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6201
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyLun 11 Juin 2007 - 0:51

Citation :
Où les principes politiques puisent-ils leur force, Mr Henri? Dans les idéologies politiques ou dans les conditions sociales de vie et psychologiques du militant politique? Dans notre contexte socio-politique, est-il possible d'avoir une clarté idéologique? Je vais même plus loin. Notre contexte socio-culturel, permet-il l'existence d'idéologies politiques? (1). Dans quelles conditions les idéologies politiques émergent-elles?
Je dirais les deux. Pourquoi ? Parce que d'une part, le militant politique doit se positionner politiquement (gauche, droite ou au centre) et, d'autre part, je dois vous avouer que je n'ai pas grandi en Haïti et de ce fait, ma condition de vie sociale est différente d'un militant politique qui a vécu les événements des vingt dernières années en Haïti. Cependant, je me permets d'apporter ma petite contribution dans ce débat sur la stabilisation effective de la première république noire du monde.

Bien entendu, nous n’allons pas refaire la roue. Nous devrons importer des modèles politiques qui ont réussi dans certains pays et les adapter au contexte haïtien. Ma foi, il n’y a pas cent façons de faire de la politique tout comme il n’y pas mille façons de produire un état financier. En politique, ou on s'identifie comme gauche , droite , au centre ou à l’extrême ou bien on laisse tomber la politique pour le catholicisme ou le protestantisme.

Cher ami Zanm , Vous avez parlé des approches et des méthodes que je considère très importantes pour faire avancer ce débat. Il va sans dire que l’on ne peut pas parler des approches sans parler des stratégies et on ne peut pas parler de stratégies sans avoir identifié au préalable notre idéologie politique.

Monsieur Bandonnen , lorsqu’on combine l’idéologie et les conditions de vie sociales, il est possible voire facile de se positionner. Mais je dois reconnaitre, toutefois, que plusieurs leaders dit de gauche dirigent à droite quand ils sont au pouvoir et que ceux de droite dirigent à gauche quand ils administrent l’état. Mais il y a une différence dans leur approche. Vous conviendrez avec moi que l’approche d’un Sarkozy à gauche ne serait pas la même d’une madame Royale à droite. Le premier n’irait jamais si loin à gauche et le second n'aurait pas pu virer la France à droite si elle avait été elue, présidente, parce qu'elle n'a pas une culture de droite et son parti n'est pas de droite , faut-il bien souligner? Certes, il y a des limites pour un chef de parti socialiste à ne pas traverser tout comme il y a des limites à ne pas traverser pour un chef de parti de droite qui aurait tendance à virer à gauche.

Dans notre contexte est-il possible d'avoir une clarté idéologique ?

Comme j'ai tenté d'expliquer dans mes précédentes interventions, la dimension idéologique d'un parti politique a une incidence certaine sur la motivation du militant politique. Vous savez dans une autre discussion au forumhaiti, nous avions vu comment Messieurs Joël et Rodlam plaidaient pour le parti démocrate Américain. Ce sont donc deux démocrates américains-haitiens trrès motivés à voter et à promouvoir le parti démocrate aux USA même au forumhaiti tellement qu'ils sont convaincus que le parti démocrate est le meilleur parti politique pour les minorités visibles et ethniques. Pourquoi ? Demandez à Joël et à sans malice, ils vous répondront surement...


Bien sur, les militants politiques issus d'une culture à tendance collectiviste se positionneront plus à gauche ou au centre tandis que les personnes à tendance individualiste se rangeront du coté des conservateurs. Cependant, comme vous avez posé une question fondamentale sur les conditions de vies des militants, je ne peux pas rester indifférent à votre questionnement sur le contexte culturel haïtien.

Considérant que les valeurs et les attitudes sont déterminées par la culture, j’avoue que tout projet politique qui est incompatible avec le contexte culturel haïtien sera voué à l'échec.

A suivre !

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyLun 11 Juin 2007 - 6:52

Sans aucune pretention de discourir sur les ideologies politiques et sociales qui ont été adoptées dans divers pays à travers le temps,j'aimerais savoir s'il existe réellement une corrélation entre l'instabilité en haiti et une doctrine ou ideologie sociale quelconque.Nos ancètres ,malgré leur education relativement mediocre ,nous ont legué l'ideologie qui convient à notre pays:C'est la devise de notre drapeau;l'Union fait la force;liberté .egalité, fraternité.Ce sont ces idées qui ont forgé l'union des affranchis et des esclaves et qui nous ont donné cette patrie. notre instabilité est le corollaire de notre ecartement de ces idées matrices qui sont la fondation de notre independance.

Inutile de rechercher ailleurs des doctrines sociales qui ne conviennent pas ni à notre culture ni à notre histoire.L'haitianisme est la doctrine qui convient aux Haitiens.Ce que j'entends par haitianisme :l'amour du pays, le respect des uns et des autres. la repartition equitable des richesses du pays,le pragmatisme de diriger le pays selon nos besoins et ressources,l'adaption des autres ideologies sociales,que ce soit le socialisme ,le communisme, ou le capitalisme à la realite geographique, economique ,culturelle,temporaire et sociale de notre pays.

Marc ,une parenthese :je ne pense pas qu'il soit inapproprié ou inconvenant de discuter la politique americaine ou canadienne sur le forum des haitiens.Nous devons considerer non seulement le nombre de nos compatriotes qui vivent dans ces deux pays ,mais aussi l'influence de nos grands voisins dans nos affaires.Si Joel et moi debattions parfois sur les elections americaines ou sur la politique etrangere des deux partis ,c'est pour inciter les haitiens qui ont le droit de voter à faire un choix judicieux.Je pense qu'il en est de meme quand vous ecrivez sur les partis canadiens.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16894
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyLun 11 Juin 2007 - 7:31

Oui,nous haitiens avons le pouvoir d'influencer la politique américaine envers notre pays d'origine.

Il y a deux modèles ,et mème trois;Ce sont les Irlandais,les Juifs et les Cubains.
Les Irlandais ,quand mème quand ils ètaient 5yème génération ou plus n'avaient jamais cessé de lutter pour l'indépendance de l'Irlande.
Le premier président de la République Irlandaise était né aux Etats unis ,je veux parler d'EAMON DE VALERA et plus tard ,ces mèmes Irlandais avaient forcé les présidents américains de prendre position dans la lutte pro indépendantiste de l'Irlande Du Nord.
Quand les leaders de l'IRA étaient en tournée en Amérique du Nord,ils étaient reçus comme des stars du Rock.

Quant aux Juifs ,n'en parlons pas;les Etats Unis accordent 3 milliards de dollars d'aide par an à Israel et on connait l'influence des Juifs dans les Arts et la Presse;Questionnez cette aide ou l'appui des Etats Unis à Israel et les Juifs Américains vous détruiront.

Quant à Cuba ,malgré les recommandations de la BUSINESS ROUNDTABLE,l'organisation du big business américain, pour lever l'embargo sur Cuba,personne n'ose.
A cause de leur position stratégique en Floride,il est presque impossible pour un Républicain d'ètre élu ,sans l'appui des Cubains.

Je le dis ,ce sera la fin de cette petite classe de profiteurs et de parasites en Haiti,quand les haitiens de Floride commencent à utiliser leur vote afin d'influencer la politique américaine.
Ce sera la fin des considérations économiques ,stratégiques et autres en Haiti ,parce que pour appliquer une politique ,toute politique .il faut premièrement se faire élire!
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6201
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyLun 11 Juin 2007 - 10:04

Monsieur Rodlam


Monsieur Zanm disait dans sa dernière intervention que les idéologies ne sont pas claires aux USA. J'ai estimé important de lui rappeler que joel et vous considèrent que le choix politique est clair aux USA d'ou vous votez régulièrement pour le parti démocrate. Pourquoi ? Parce que les deux idéologies sont clairement définies entre le parti républicain et celui du démocrate. N’est-ce pas ? C’était juste un rappel non seulement pour vous inviter à participer dans ce débat sur l’avenir des partis politiques en Haïti et sur la nécessité de fusionner les partis de même tendance politique pour en faire des grands partis comme le parti démocrate qui regroupe la gauche et une partie du centre aux EU. Voilà pourquoi, cher ami, que j’ai cité les noms de Joël et Rodlam.

Oui sans Malice, il faut rapporter aux lecteurs du forumhaiti les informations sur la politique interne des USA tout comme je partage les informations sur la politique canadienne avec les lecteurs du forum.

Sans Malice

Si on veut aller de l'avant avec Haïti, nous devrons nous comparer avec nos voisins limitrophes. Il faut se demander constamment qu'ont fait les dominicains pour être plus forts que nous ? Que font les Mexicains ? Les brésiliens ? Comment peut-on les suivre. Comment pourrait-on challenger la Republique dominicaine. C’est mon but dans ce débat lancé par mon bon ami Zanm Bandonnen. Enfin , vous savez en Marketing qu’il existe quatre stratégies. Stratégie du leadership, du challenger, du suiveur et les stratégies du spécialiste…


_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6201
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyLun 11 Juin 2007 - 10:21

Joel et moi sommes sur la même longueur d'onde. Oui il y a des modèles scandinaves que l'on pourra importer en Haiti. Le modèle Castro c'est un mélange de tout ça, une sorte de sociologie politique très diversifiée ou l'on peut trouver un peu de communiste, du socialisme et du capitalisme. EN effet, Castro a une structure centralisée qui lui permettait de mobiliser les meilleures ressources de l'État. On peut appeler cela ''dictature '' certes mais au fait l'idéologie dont parle mon ami Rodlam n'est-elle pas ce qu'on appelle au Québec la sociale démocratie ? Liberté, égalité, fraternité ! Mais le problème dans cette devise on ne peut pas dire que cette idéologie historique possède une cohérence et une signification pour les haïtiens…


Messieurs , j'apprecie enormement votre participation dans ce débat sur la construction des partis et sur l'avenir de la societé haitienne. Si seulement Monsieur Bandonnen pouvait trouver un peu de temps pour nous...

Mèsi anpil

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti


Dernière édition par le Mar 12 Juin 2007 - 11:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6201
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyLun 11 Juin 2007 - 10:34

Citation :
Sans aucune pretention de discourir sur les ideologies politiques et sociales qui ont été adoptées dans divers pays à travers le temps,
Enfin sans malice, votre opinion peut faire toute la différence alors exprimez-vous. Je ne suis pas non plus un expert en sciences politiques mais j'ai des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. Alors, j'exprime des opinions que je considère importantes dans ce débat de société. Ici au forum nous avons tous des expériences de vie différentes. J'ai travaillé toute ma vie dans l'organisationnelle. J'ai fait du bénévolat dans des partis politiques. J'ai été chef syndicat, ouvrier, patron ce sont donc des expériences enrichissantes qui valent mieux que des diplômes. Alors sans malice ne soyez pas trop modeste, continuez à nous inculquer des notions du savoir-faire...

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyLun 11 Juin 2007 - 11:03

'Mais le problème dans cette devise on ne peut pas dire que cette idéologie historique possede une coherence et une signification pour les haitiens."

J'ai bien dit c'est notre ecartement de cette ideologie d'union, de liberte, d'egalité et de fraternité qui soit la cause de nos turpitudes et de notre instabilité.Oui vous pouvez le comparer aux ideologies des sociaux democrates au Canada ou de la Suisse.Notre retard, comme vous pouvez le constater en lisant l'histoire d'haiti, est du à notre indiscipline ,notre egoisme,notre manque de patritotisme et d'amour pour nos frères et soeurs.Quelle que soit l'ideologie que les haitiens adopteront à l'avenir cela ne changera pas le sous developpement et la misère si nous perpetuons ces luttes pour le pouvoir .si nous ne respectons pas les règles de cette ideologie.Je ne le souhaite pas peut-etre qu'il nous faut un Staline pour deraciner nos mauvaises moeurs et coutumes.
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6201
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyLun 11 Juin 2007 - 11:23

Citation :
En effet, nos réalités socio-culturelles globales étant confuses, tout ce dont elles fondent et déterminent l'existence, est forcément confus. Les structures de production de notre pays ne sont pas encore fondamentalement rationnelles dans tous ses compartiments. Donc, aucune réflexion haïtienne sur l'instabilité politique de notre société, ne s'est pas encore imposée de façon générale. C'aurait pu être un pas vers l'émergence d'une idéologie haïtienne. Nous sommes très loin de cette phase décisive de l'appropriation de nos problèmes nationaux (2).


En effet, il faut continuer ce débat monsieur Bandonnen. Je ne sais pas si c'est une coïncidence, on dirait que les partis politiques haitiens ont suivi ce débat au forumhaiti. Ils se sont rencontrés récemment pour parler de leur avenir. S'ils ne veulent pas faire ce débat, nous le faisons pour eux au forumhaiti.
Citation :
A moins d'importer telles quelle les idéologies occidentales. Mais, si on importe seulement les concepts et non leurs contenus, vous serez d'accord qu'on doit reconstruire ces concepts en fonction de nos réalités socio-culturelles (3). L'une des raisons qui explique certains problèmes politiques dans certains pays du sud, est le fait que leurs politiciens pensent pouvoir appliquer les idéologies importées telles quelles dans leurs pays respectifs sans aucun remaniement, alors qu'elles ont été élaborées à partir de certaines réalités socio-culturelles spécifiques. Nos réalités de gauche ne sont pas celles de la gauche en France, en Angleterre, au Canada ou aux USA, tout comme celles de droite. Ainsi, une approche peut être de gauche en Haïti et être qualifiée de droite en France ou dans d'autres sociétés occidentales, vice versa. Par exemple, on s'était évertué à qualifier l'ancienne dictature anarcho-populiste de gauche. Mais, à considérer les caractéristiques ainsi que le mode de fonctionnement des droites rétrogrades de certains pays, de quoi devait-on qualifier valablement cette dictature sanguinaire?

Tout à fait d'accord avec vous sauf que les systemes politiques se ressemblent et les idéologies aussi. L'essentiel c'est de nous adapter en tenant compte de notre culture politique et de nos moyens. Mais pour y arriver , il faut avoir des stratégies pour survivre dans cette globalisation et de Mondialisation des marchés et des cultures.

Citation :
Là, je ne suis pas d'accord. On peut avoir la meilleure pensée, idée, théorie, bref, tout ce que vous voulez en politique, et faire le mauvais choix. Pour faire un bon choix en politique, il faut peut-être ce que vous disiez précédemment, mais il faut surtout une connaissance fine de la nature des problèmes qui paralysent le corps social et une compréhension valable des méthodes d'approche et des solutions à proposer par les différents groupes politiques. D'ailleurs, la pensée, idée, théorie et tout ce que vous voulez en politique, sont des reflets très pales des solides réalités sociales qui ne cessent d'évoluer et de se transformer

Je me pose souvent des questions sur le succès des uns et l'échec des autres. En observant les USA, je me dis que ses fondateurs avaient eu la bonne idée, la meilleure pensée et la bonne théorie quand ils ont lancé la fédération des États Unis. Et nous, nos fondateurs Dessalines, Toussaint, Pétion avaient-ils fait ce qu'il fallait au moment de donner naissance à la première république nègre du monde ? Je pose la question tout simplement.

En effet, la science politique n'est pas une science exacte. On peut avoir la meilleure idée au monde et échoué mais si l'idée est appuyée largement sur des jugements rationnels, il faudra croire que nous pourrons changer le monde avec de bonnes idées en politique. Il me semble.



Male , mwen bral travay à bientôt.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6201
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 EmptyMer 9 Déc 2020 - 21:57

Il était une fois , ForumHaiti
J'invite les lecteurs à lire ou à relire ces discussions

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Contenu sponsorisé




Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007   Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007 - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité? Mai 2007
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: