Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -44%
XIAOMI Redmi 9C NFC 64 Go Gris
Voir le deal
109.99 €

 

 Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie

Aller en bas 
+2
revelation
piporiko
6 participants
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie Empty
MessageSujet: Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie   Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie EmptyVen 25 Mai 2007 - 11:55

Lettre ouverte à la présidente de la chambre des représentants Américaine
Madame Nansy Pelosi.

United States House of Representatives
235 Cannon House Office Buileding
Washington, D.C. 20515-0508


Paris, le 10 mai 2007

Madame,

Comme le statu quo le prouve, l’enlèvement du Président Jean Bertrand ARISTIDE en date du 29 février 2004, après une campagne audacieuse animée par des mensonges éhontés contre sa personne, a entraîné une situation extrêmement confuse en Haïti. En tant qu’haïtiens de France, formant le « comité de résistance de fanmi lavalas et de soutien au peuple haïtien », nous déplorons cette situation et nous ne cachons pas notre scepticisme quant à l’avenir de notre pays.

Le trio : Bush, Chirac et Martin, ex-premier ministre du Canada, kidnappeur du président ARISTIDE, après avoir commis son forfait, a installé en Haïti une machine répressive pour contraindre le peuple haïtien d’accepter cet affront. Cette machine qui fonctionne encore et qui s’appelle MINUSTAH, a transformé les quartiers populaires, de la capitale spécialement, en un véritable abattoir génocidaire lequel a déjà coûté la vie à environ 20.000 personnes; sans compter les disparus. Tandis que les prisonniers et les exilés politiques se chiffrent par milliers, malgré le soi-disant retour à l’ordre constitutionnel depuis février 2006. Pour justifier les carnages dans ces quartiers populaires, ils utilisent le phénomène kidnapping comme prétexte contre « des pauvres gens qui n’ont que la belle étoile pour toit ». Alors que les principaux auteurs de ces actes de kidnapping, à l’exception de quelques arrestations des subalternes, ne sont toujours pas inquiétés.

Madame la présidente, avant l’arrivée au pouvoir du gouvernement républicain de Mr Bush, les Etats-Unis représentaient encore un modèle de démocratie pour d’autres peuples du monde. Mais aujourd’hui, plus d’un s’interroge sur la politique mise en œuvre depuis quelques années par ce même gouvernement qui incarne : la haine, l’intolérance et la violence. Cela aurait été sûrement pire sans la vigilance du peuple américain qui a finalement compris qu’il ne fallait pas suivre cette politique raciste qui ne cesse de ternir l’image de son pays.

Haïti, victime à deux reprises des fureurs de la famille Bush : « père et fils », ne pardonnera jamais ces deux personnages qui ont tout fait pour parvenir à la plus grande confusion qui règne aujourd’hui dans ce pays. Pour sortir de ce cauchemar, le peuple haïtien compte beaucoup sur les forces progressistes des Etats-Unis, notamment sur le parti politique que vous représentez Madame la présidente.

Les haïtiens n’en veulent jamais au peuple Etats-unien, mais plutôt à certains de ses dirigeants qui profitent de leur pouvoir pour régler des comptes personnels avec ceux qui refusent d’obéir à leurs ordres. C’est là le mobile principal de l’événement du 29 février 2004, avec bien entendu la complicité de politiciens haïtiens utilisés, moyennant de fortes sommes d’argent, pour réaliser la campagne de déstabilisation ayant précédé l’événement.

Cette humiliation, le peuple haïtien ne l’a jamais digérée. Il l’a démontré lors de la dernière élection présidentielle en allant voter massivement pour un seul homme, à savoir Mr René G. Préval, parmi les 34 candidats à la présidence. Cette participation massive avait pour objectif d’une part : éclairer le monde entier sur le fameux complot dont le Président Jean Bertrand ARISTIDE a été victime, et d’autre part : changer la stratégie de lutte pour son retour en Haïti. Monsieur Préval, qui avait promis de faire des revendications du peuple l’une de ses priorités, n’a manifesté, jusqu’ici, aucune volonté de respecter ses engagements.

En procédant à la destitution du Président ARISTIDE, ses kidnappeurs avaient pour but : d’organiser des élections truquées et priver ainsi le peuple haïtien de la liberté de choisir ses propres dirigeants. Comme le témoigne le scrutin du 7 février 2006, avec la découverte des centaines de milliers de bulletins de vote dans les décharges publiques pendant que d’autres brûlaient, et ce, afin de favoriser les ennemis acharnés du président destitué, devenus principaux adversaires de Mr. Préval. Ils se sont trompés ! Par la transformation de cette sélection programmée en une vraie élection, le peuple haïtien, par son intelligence, a su donner une bonne leçon démocratique aux détracteurs d’ARISTIDE lesquels avaient pourtant déclaré que des élections libres et honnêtes étaient impossibles à organiser tant que ce dernier restera au pouvoir.

Madame la présidente, nous autres, haïtiens de la diaspora, de concert avec l’immense majorité de la population haïtienne vivant en Haïti, nous réaffirmons notre volonté d’aller jusqu’au bout de nos revendications à savoir :

- le retour physique, sans condition et sans délai de Jean Bertrand ARISTIDE dans son pays ;
- la libération de tous les prisonniers politiques ;
- que des enquêtes sérieuses soient diligentées par des organismes indépendants en vue de faire toute la lumière sur tout ce qui s’est passé avant et après l’événement de février 2004 en Haïti ;
- le départ de toutes les forces étrangères d’Haïti ;
- l’arrestation de tous ceux qui ont assassiné filles et fils du pays ;
- justice et réparation pour toutes les victimes de 2004 à nos jours, sans distinction.

Ceux qui s’opposent à ces revendications ont tort car notre détermination pour obtenir satisfaction est irréversible et nous profitons de ce moment particulièrement difficile et exceptionnel de notre histoire pour inviter les vrais amis d’Haïti à nous rejoindre dans le combat que nous menons pour faire respecter nos droits, notre liberté en tant que peuple, et pour faire triompher la démocratie.

Quant à vous, Madame la présidente, le peuple haïtien, dans son ensemble, attend aussi beaucoup de vous et de vos homologues afin de l’aider à sortir de cet enfer programmé.

Dans l’espoir de vous voir accorder une attention particulière à notre cause,

Veuillez agréer, Madame la présidente, l’expression de nos salutations les meilleures.


YOU SÈL NOU FÈB
ANSAM NOU FÒ
ANSAM ANSAM NOU SE LAVALAS


Comité de résistance de fanmi lavalas et de soutien au peuple haïtien en France
Revenir en haut Aller en bas
revelation
Super Star
Super Star
revelation

Masculin
Nombre de messages : 3086
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie Empty
MessageSujet: Re: Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie   Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie EmptyVen 25 Mai 2007 - 13:10

Comité de résistance de fanmi lavalas et de soutien au peuple haïtien en France ekri:
Citation :
Lettre ouverte à la présidente de la chambre des représentants Américaine Madame Nansy Pelosi.
Si wap voye yon let bay yon potanta ameriken fok w kap epele non madamn nan korekteman. Non madam nan se Nancy Pelosi e le pli souvan, protokol mande ke se nan lang moun kap resevwa let la pou ekri let .
Answit tit Madam nan se pa "presidente". Tit li se "Speaker of the United States House of Representatives".
The Speaker of the House does not normally personally preside over debates, instead delegating the duty to other members of Congress.
Mesye Parizyen yo kontinye di:
Citation :
Madame la présidente, nous autres, haïtiens de la diaspora, de concert avec l’immense majorité de la population haïtienne vivant en Haïti, nous réaffirmons notre volonté d’aller jusqu’au bout de nos revendications à savoir :
- le retour physique, sans condition et sans délai de Jean Bertrand ARISTIDE dans son pays.
Kom Ayiti se yon peyi demokratik ke li ye konnyen la, nou gen ticket avyon pou Aristide e tout fanmi li antre an Ayiti, si li vle tounin.
Nou pa bezwen mande blan pemisyon.
Nou se granmoun tet nou!!

Let sa sanble li fo e tout lot fo tape e mesaj manti yo pap fe politik etranje ni sho, ni fret. Paske yo detekte yo anvan menm ke yo pase.
Si nou gen yon revandikasyon pou fe kounyen la,, fe li a govenman Preval/Alexis a ki o pouvwa!!
Preval/Alexis ale kote ke yo vle, Cuba, Venezuela, e tout lot peyi dan le mond san rand kont e san pe peson!!

Kidonk si Preval/Alexis vle Aristide tounin e si Aristide vle tounin, Preval/Alexis kap pran dispozisyon e fe de aranjman protokole nesese pou li tounin normalman avek tout fanmi li. Min fok Aristide e lot blan kamarad li yo kite voye'l ale fimin kashimbo la paix a e rekonsilye.

Voye let sa bay blan ameriken pou mande pemisyon an e tanpri souple a pafe sans!!

Se sak fe ke lot mesye yo gen avantaj sou nou. They have leverage, and know how to lobby.

Bonn chans

Revelation
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6208
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie Empty
MessageSujet: Re: Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie   Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie EmptyVen 25 Mai 2007 - 23:04

Citation :
Monsieur Préval, qui avait promis de faire des revendications du peuple l’une de ses priorités, n’a manifesté, jusqu’ici, aucune volonté de respecter ses engagements.
Le retour d'Aristide ne faisait pas partie du programme électoral du candidat et Président Préval. EN ce qui a trait aux priorités, le président est en train de les attaquer étape par étape. 1)En finir avec l'insécurité en pourchassant les bandits dans les cités et enfin la création des milliers d'emplois par l'investissement local et étranger.

Citation :
le retour physique, sans condition et sans délai de Jean Bertrand ARISTIDE dans son pays ;


Je suis d'accord , c'est son pays il devra retourner quand il le voudra.

-
Citation :
la libération de tous les prisonniers politiques ;
-

A ce que je sache, nous avons un gouvernement démocratique en Haiti, il ne peut pas avoir des prisonniers politiques actuellement en Haiti.


Citation :
que des enquêtes sérieuses soient diligentées par des organismes indépendants en vue de faire toute la lumière sur tout ce qui s’est passé avant et après l’événement de février 2004 en Haïti ;
-
La caricom l'avait demandé et on l'avait refusé. Alors, je ne peux vous dire que vous allez attendre tres longtemps.


Citation :
le départ de toutes les forces étrangères d’Haïti ;
-

Vous blaguez !

Citation :
l’arrestation de tous ceux qui ont assassiné filles et fils du pays
;
[/quote]

On parle de la contunuité de l'état et vous demandez que l'on arrête tous ceux et celles qui ont renversé le président Aristide. Vous melangez fiction et réalité.

Citation :
- justice et réparation pour toutes les victimes de 2004 à nos jours, sans distinction.



Je crois que le gouvernement par l'entremise de son programme d'apaisement social est en train de réparer les victimes de 2004.

En 2007, Haiti doit avancer . Il faut avancer.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie Empty
MessageSujet: Re: Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie   Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie EmptyVen 25 Mai 2007 - 23:30

QUEL PROGRAMME D'APAISEMENT SOCIAL TU VEUX PARLER?IL FAUDRAIT DIRE "programme d'assassinat social" ou programme d'ajustement social.PASKE KOMINOTE ENTENASIONAL LA AP BAT BRAVO POU GOUVENMAN AN TANDISKE PEP LA AP MANJE GRENN BWA E LAP PRAN KANTE.SAW BEZWEN AN PLIS POU WE GOUVENMAN RESRAVEK LA ESHWE.....
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie Empty
MessageSujet: Re: Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie   Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie EmptyDim 27 Mai 2007 - 21:31

Citation :
Monsieur Préval, qui avait promis de faire des revendications du peuple l’une de ses priorités, n’a manifesté, jusqu’ici, aucune volonté de respecter ses engagements.

Titidis sa yo vrèman nan konfizyon, depi ki lè retou yon diktatè demagòg se te "priyorite" nan ajenda pèp-la ? Yon pèp pa menm ka manje, li pral nan okipe milti milyonè k'ap pase yo nan betiz tchiiiiiiiiiiiiiip !

Citation :
Cette machine qui fonctionne encore et qui s’appelle MINUSTAH, a transformé les quartiers populaires, de la capitale spécialement, en un véritable abattoir génocidaire lequel a déjà coûté la vie à environ 20.000 personnes; sans compter les disparus. Tandis que les prisonniers et les exilés politiques se chiffrent par milliers, malgré le soi-disant retour à l’ordre constitutionnel depuis février 2006.

Mezanmi, kote moun sa yo jwenn ak chif sa yo ? San dout yo konte moun ki mouri nan Sida, machin kraze, vòlè yo lenche, maladi kè e latriye... Mwen toujou ap mande, eske nèg sa yo pran tout moun pou Ti bebe ?

Lavalas modere yo, lè nou tonbe sou jan de pwopagann sa yo, fòk nou denonse yo. Se pa paske nou rayi yon chen pou nou di li anraje, no way pou minista ta touye 20.000 moun an ayiti mesyeee !

menm pwopagann mesye sa yo paka fè.
Revenir en haut Aller en bas
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie Empty
MessageSujet: Re: Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie   Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie EmptyLun 28 Mai 2007 - 0:15

Pour informations, dasn une entrevue accordee a Radio Metropole, le premier ministre JEA parlait un peu du PAS.

Le PAS est divise en 4 programmes distincts:

- le dedommagement des employes revoques illegalement de la fonction publique haitienne.

- le paiement des arrieres de salaires des employes de l'Etat.

- le reglement du dossier des militaires demobilises.

- les differents travaux au niveau des communes a haute intensite de main d'oeuvre et servant a la rehabilitation des infrstructures.

Le dossier des militaires a ete mis de cote pour le moment car l'Etat n'a pas les moyens de s'occuper de ce dossier.

Le gouvernement (et la communaute internationale) ont accorde la priorite aux 2 premiers points et tant bien que mal, le travail a ete fait ou est en train d'etre fait dans ces domaines.

Le PM a dit qu'il esperait beaucoup plus de support de la communaute internationale pour le point 4), mais que les promesses ne se sont presque jamais materialisees en ce sens. Donc, ce point n'a pas eu l'ampleur que le gouvernement aurait aime lui accorder. Differents travaux finances par la communaute internationale et le gouvernement sont par contre regroupes sous cette rubrique.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17236
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie Empty
MessageSujet: Re: Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie   Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie EmptyLun 28 Mai 2007 - 10:11

Thunder,
Se pa oumenm ki pou kòmanse pale de moderasyon!

Ou se yon anti-Lavalas ki depase radikal.Ou se yon anti-Aristide anraje.
Depi se sou sijè Aristide,rezon kouri kite sèvo w.

Revelatyon,

Ou di mesaj sa a ,se yon fo.Nan ki sans?
Mwen wè ke mesye yo ,siyen mesaj yo an ,epitou sa pa di ke se pa ann angle ,yo voye mesaj lan e sa ke nou li an se tradiksyon an.
Ou konnen byen ,ke ranvèsman Aristide lan pa fè inanimite nan milye politik ameriken yo,paske Aristide pa t yon menas pou enterè politik ameriken yo!

Okontrè,mwen li anpil ekspè ameriken di ke mesye ki te chanpyone ranvèsman sa a nan administrasyon ameriken an,se yon bann kreten e menm gen de repibliken ki rekonèt sa.
ANTONIO NORIEGA,DOUGLAS FIFE,OTTO REICH,kote yo ye.YO TOUT REVOKE.
Yo estime ke mesye sa yo ki te pistonnen ranvèsman Aristide lan e ak lòt jan zak estipid konsa ,responsab ostilite ki ekziste kont Etazini nan Amerik Latin lan.

Epitou menm nan kominote ayisyen an ,limenm ,mwen kwè ou okoran sa ki ap pase yon bann politisyen ayisyen nan Florid ki te senpatize ak gouvènman latortue an.Anpil ladan yo an difikilte!
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie Empty
MessageSujet: Re: Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie   Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie EmptyMar 29 Mai 2007 - 22:34

Joel ekri :

Citation :
Thunder,
Se pa oumenm ki pou kòmanse pale de moderasyon!

Ou se yon anti-Lavalas ki depase radikal.Ou se yon anti-Aristide anraje.
Depi se sou sijè Aristide,rezon kouri kite sèvo w.


Non Joel, pa fè manti sou mwen san ke mwen poko mouri. Chaje lavalas sou fowòm sa-a ke mwen genyen pou relasyon vityèl ak yo, menm lè nou pa dakò sou menm estrateji, men se menm konba-a ke n'ap mennen.

Moun ki vrèman genyen pwoblèm ak mwen se Titidis yo, sa ki vle fè Diktatè san manman-an pase pou Jezi yo, tankou wou menm, Piporiko yo.

Diferans ki genyen ant mwen ak nou, se ke :

_ nou menm, nou denonse tout lòt sektè, eksepte Lavalas ak Aristidism.

_ Mwen menm, m'denonse yo tout, mwen pa rete ak pèsòn. Lè se dil dwòg k'ap denonse, mwen denonse ni militè panzouyis, ni lavalasyen, ni aritidis demagòg... Lè se vòlè lajan leta, mwen fè menm jan. Lè se kraze zo etidyan se menm bagay, lè se pou masakre moun nan Site Solèy ak Lasalin se menm bagay...

Nou trouve ke mwen denonse Aristide plis, se pou 2 rezon :

a) Se desas lavalas la ke mwen te vrèman viv an dirèk sou teren-an.
b) Se nou menm Aristidis alekstrèm ki sou sit sa-a sèlman, genyen lòt moun ak lòt tandans sou fowòm-nan, men pa nou-an alekstrèm. Se nou k'ap fè pwopagann la-a, donk se nou k'ap pran kou nan nen.

Pa foure men nan gòj mwen, pou'm pa vomi sou nou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie Empty
MessageSujet: Re: Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie   Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les haitiens en France se souviennent de la mère-patrie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Mi-temps :: Tribune libre - Nap pale tèt kale-
Sauter vers: