Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais

Aller en bas 
AuteurMessage
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16505
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais Empty
MessageSujet: Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais   Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais EmptySam 1 Juin 2019 - 7:12

Mwen pa konnen sa ANBASADE FRANSE an vle di.

FRANSE yo pa konsene vre.
Antouka ,mwen ta pran plis not ,si pawol sa yo te soti lan bouch ANBASADE AMERIKEN an.


Interview
L'ambassadeur José Gomez condamne le détournement du fonds PetroCaribe
Haïti ne progresse pas dans la lutte contre la corruption. C’est en tout cas le constat de l’ambassadeur de France en Haïti. Pour José Gomez, « il est insupportable, dans un pays pauvre comme Haiti, que des centaines de millions de dollars, dans le cadre de PetroCaribe, aient été détournés ». Dans cette deuxième partie de cet entretien accordé mercredi dernier au Nouvelliste, le diplomate a été également interviewé sur des points comme l’insécurité, l'avertissement de voyage des États-Unis, le respect des droits humains, entre autres.
Publié le 2019-05-31 | Le Nouvelliste

1 / 1
Partager  Tweeter  Email  Partager

Le Nouvelliste : La corruption, un sujet qui fâche en Haïti. Avez-vous constaté du progrès dans la lutte contre la corruption en Haïti ces deux dernières années ?

J.G : Vous dites que c’est un sujet qui fâche, c’est un sujet qui fâche avec raison. Il est insupportable, dans un pays pauvre comme Haïti, que des centaines de millions de dollars, dans le cadre de PetroCaribe, aient été détournés. Les gens ne l’acceptent pas ! Ils ont raison de ne pas l’accepter. Ce que nous souhaitons, par exemple, c’est que la Cour des comptes remette, dès que c’est possible, au Parlement la deuxième partie de son rapport. À cet égard, les pressions qui sont exercées sur la Cour des comptes pour qu’elle ne remette pas la deuxième partie de ce rapport sont inacceptables dans une démocratie.

Nous souhaitons que cette deuxième partie du rapport soit remise dès que possible et qu’ensuite, la procédure juridique suive son cours. Je remarque aussi que la communauté internationale peut aider. Il existe une commission internationale des Nations unies contre l’impunité au Guatemala ; il existe au Honduras une mission contre la corruption, et l’Équateur vient de demander à l’OEA de mettre en place une mission pour l’aider à lutter contre la corruption.

Je sais que l’OEA serait prête à aider Haïti en mettant en place une telle mission anticorruption qui  suivrait ces dossiers et qui aiderait la justice haïtienne à les traiter. Des propositions ont été faites en ce sens, et je regrette profondément que le gouvernement haïtien n’ait pas saisi cette opportunité de renforcer la lutte contre la corruption.

L.N : Nous revenons sur la question, Monsieur l’ambassadeur. En deux ans avez-vous constaté des progrès dans la lutte contre la corruption en Haïti ?

J.G : Et vous ? Écoutez…pour l’instant non ! J’ai entendu l’expression d’une volonté pour lutter contre la corruption, maintenant cela doit se traduire par des procès et des condamnations. Quand les procès et les condamnations auront lieu, je vous dirai qu’il y a eu des progrès. Pour le moment, ce n’est pas le cas !

L.N : Très souvent, on met Haïti sur le banc des accusés pour les violations des droits humains, avez-vous un commentaire sur ce qui s’est passé à La Saline ?

J.G : Haïti n’est pas sur le banc des accusés. Ce qui est sur le banc des accusés, ce sont les individus qui violent le droit des Haïtiens. C’est une chose complètement différente…

L.N : Cependant, Monsieur l’ambassadeur, on met les avertissements de voyage sur Haïti, pas sur des individus ?

J.G : Oui, tout à fait. Mais les coupables de ces violations sont, comme vous l’avez dit, des bandits. J’ai reçu, le 10 mai, un certain nombre d’organisations des droits de l’homme et j’ai été très  frappé par le fait que les militants des droits de l’homme avaient reçu des menaces de mort. C’est une situation qui est absolument inacceptable. Je les ai assurés du soutien politique et moral de la France.

C’est vrai qu’il s’est produit des massacres à La Saline au mois de novembre dernier. Certains parlent d’une cinquantaine de morts, d’autres de soixante-dix. En tout cas, des gens ont été exécutés dans des conditions atroces. Des enquêtes ont été menées. Ce que nous espérons, c’est que les coupables de ces massacres seront jugés et punis. Pour ma part, j’attends aussi avec beaucoup d’intérêt le rapport sur les droits de l’homme de la MINUJUSTH qui, six mois après les événements, n’a pas été publié. Je trouve que c’est très long. Pour la France, la défense des droits de l’homme est essentielle. Je constate que souvent, les victimes sont les populations les plus démunies qui sont livrées aux gangs.

L.N : Vous vous sentez en insécurité en Haïti ?  

J.G : Le problème, ce n’est pas ma situation. Moi, je ne me sens pas en insécurité en Haïti. Mais je parle avec beaucoup d’Haïtiens qui vivent dans la peur. Ils vivent dans des quartiers difficiles. Quand il y a des échanges de tirs, ils n’osent pas sortir de chez eux. Au mois de février, ils ont passé des journées entières terrés chez eux avec des difficultés à s’alimenter. Les Haïtiens ont peur. La peur est un sentiment très répandu en Haïti. C’est pourquoi nous pensons que le dialogue peut permettre de surmonter cette situation.

Le Nouvelliste : Est-ce que votre pays s’aligne sur les avertissements de voyage des États-Unis vers Haïti ?

José Gomez : Non, la France ne s’aligne pas de manière générale. Vis-à-vis d’Haïti, nous avons la politique que nous croyons utile à Haïti et utile à nos relations bilatérales indépendamment de la politique d’autres États. Quant à la diplomatie de Monsieur Trump, ce n’est pas à moi de la commenter.


Robenson Geffrard
Auteur

Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9469
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais Empty
MessageSujet: Re: Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais   Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais EmptySam 1 Juin 2019 - 10:59

Les carottes sont cuites ...
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9469
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais Empty
MessageSujet: Re: Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais   Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais EmptySam 1 Juin 2019 - 12:24

Cet ambassadeur ne fait-il pas partie du core Group ?
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16505
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais Empty
MessageSujet: Re: Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais   Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais EmptySam 1 Juin 2019 - 16:22

Certainement,il fait partie du CORE GROUPE.

La communaute europeenne voie la politique haitienne avec les yeux de la FRANCE.

Je suis prudent avant de faire une conclusion ,ce vieil home est circonspect (LOL),il a trop vu;cependant de plus en plus il est devenu de plus en plus difficile de defendre cette equipe au pouvoir en HAITI.

Une organisation de droits humains a GENEVE ,90 pays membres,a emis un communique la semaine derniere condamnant le gouvernement haitien pour sa CORRUPTION et les differents massacres dans les quartiers populaires.

Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16505
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais Empty
MessageSujet: Re: Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais   Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais EmptyLun 3 Juin 2019 - 8:00

Pou yon rezon ou pou yon lot,FRANSE yo fann lan dengonn JOVENEL MOISE ak TET KALE yo.

Sa a se yon ATIK sou media piblik FRANSE an RFI.




Haïti: le président au cœur «d’un stratagème de détournement de fonds»

Par RFI    Publié le 01-06-2019   •  Modifié le 01-06-2019 à 08:10  

media
Le président haïtien Jovenel Moïse lors d'une conférence de presse à l'Elysée, à Paris, le 11 décembre 2017.

LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

En Haïti, le président Jovenel Moïse est épinglé au cœur « d’un stratagème de détournement de fonds ». Les juges de la Cour des comptes ont publié vendredi,  un long audit très attendu sur la gestion du fonds d’aide vénézuélien Petrocaribe. Les plus de  600 pages relatent des suspicions de fraudes et de détournements, les juges n’épargnent aucune entité qui a eu à gérer de l’argent tiré des fonds Petrocaribe, y compris l’entreprise que dirigeait l'actuel chef de l'Etat avant sa prise de fonction.

Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

« Il y a eu collusion, favoritisme », le verdict des juges de la Cour des comptes est catégorique : le contrat passé en 2014 entre l'État et l'entreprise Agritrans n’a pas respecté la loi.

Avance de 5 millions de gourdes

En fait, tout commence avant même la signature du premier contrat. Près de deux mois avant de parapher tout engagement pour la réhabilitation d'une route, l'entreprise de Jovenel Moïse avait déjà reçu une avance de 5 millions de gourdes. Ensuite, le montant du contrat a tout pour éveiller la suspicion : 39 millions 990 399 gourdes, juste en deçà des 40 millions de gourdes qui constitue le seuil pour les passations de marché public.

Pour ce chantier, les juges ont réalisé une visite de terrain et selon leurs propres mots « l'état de ce tronçon de route […] démontre qu'il y a un décalage énorme entre les sommes dépensées et la réalité des travaux qui auraient été effectués ».

« Stratagème »

L'affaire pourrait s'arrêter là mais sur ce même chantier, le ministère des travaux publics a signé un contrat équivalent avec une autre entreprise. Une entreprise avec un autre nom, Betexs, mais avec le même matricule fiscal, le même personnel technique et les mêmes expériences qu’Agritrans. Pour les juges, ça « n’est ni plus ni moins qu’un stratagème de détournement de fonds ».

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais Empty
MessageSujet: Re: Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais   Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Etonnante interview donnee par l'embassadeur francais
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» Interview avec CM Punk
» Sheamus en interview !
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested
» Interview avec le directeur de l'INARA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: