Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-60%
Le deal à ne pas rater :
Forfait mobile 50Go sans engagement à 9,99€ au lieu de ...
9.99 € 24.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Expert haïtien de la république Dominicaine

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9476
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Expert haïtien de la république Dominicaine  Empty
MessageSujet: Expert haïtien de la république Dominicaine    Expert haïtien de la république Dominicaine  EmptyDim 11 Aoû 2019 - 15:06

Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16541
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Expert haïtien de la république Dominicaine  Empty
MessageSujet: Re: Expert haïtien de la république Dominicaine    Expert haïtien de la république Dominicaine  EmptyDim 11 Aoû 2019 - 19:06

MARC;

Dit qu'il est un EXPERT en RD est un VOCABLE fort.

Et puis dire que ce qui nous distingue des autres pays de la RD,ou des autres pays de la region est notre passe esclavagiste.

D'apres eux c'est ce qui explique l'autoritarisme chez nos dirigeants.Il y a meme un discours chez une certaine DROITE que ce dont HAITI a besoin est d'un DICTATEUR ECLAIRE.

Les pays de notre region des CARAIBES ont un passe ESCLAVAGISTE.CUBA par example a connu une guerre de l'INDEPENDANCE sanglante CONDUITE par des ANCIENS AFFRANCHIS et ESCLAVES.
Un passe recent car les ESCLAVES CUBAINS n'ont ete tous liberes qu'en 1898.

Il faut que PHAREL et MANIGAT commencent de divorcer avec la DROITE KLEPTOCRATE sans vision.

Il y a oui 2 ou 3 GRANDS PARTIS en RD.
Ce sont des PARTIS SOCIAUX DEMOCRATES a part le PARTI DE BALAGUER.

En tout cas l'intervention de PHAREL et MANIGAT sont apprecies.Je les ai vu mentionner sur DOMINICAN TODAY et LISTIN DIARIO.
Le premier pas pour un NESMY MANIGAT est travailler pour l'organisation d'E;ECTIONS LIBRES et democratiques en HAITI avec un CONSEIL ELECTORAL ,respecte,a la maniere de celui de la RD.
Est ce qu'il est prest pour ca?
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9476
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Expert haïtien de la république Dominicaine  Empty
MessageSujet: Re: Expert haïtien de la république Dominicaine    Expert haïtien de la république Dominicaine  EmptyDim 11 Aoû 2019 - 21:49

Joel

Nesmy Manigat souhaiterait que vous expliqueriez ce que vous entendez par

''l faut que PHAREL et MANIGAT commencent de divorcer avec la DROITE KLEPTOCRATE sans vision.''


Merci de lui répondre
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16541
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Expert haïtien de la république Dominicaine  Empty
MessageSujet: Re: Expert haïtien de la république Dominicaine    Expert haïtien de la république Dominicaine  EmptyLun 12 Aoû 2019 - 7:31

MARC;

La RD a pris une vitesse de croisiere dans son ECONOMIE apres les ELECTIONS LIBRES ,aprement disputees de 1996.

En 1996 ,une certaine DROITE avait appele a un COUP D'ETAT de l'ARMEE ,disant que PENA GOMEZ et LEONEL FERNANDEZ etaient des COMMUNISTES.

PARADOXALEMENT c'etaient les grands financiers comme CIMINI et FANJUL les personnages les plus riches en RD qui ont persuade l'ARMEE de rester dans ses casernes.

Bien que ,la question haitienne avait ete eploitee;BALAGUER s'etait allie a FERNANDEZ au deuxieme tour sur le pretexte que PENA GOMEZ etait HAITIEN.

A part ca,les ELECTIONS etaient propres ,de la part du CONSEIL ELECTORAL ,avec une grande participation .Le resultat etait respecte et comme je le disais depuis lors la RD a pris sa vitesse de croisiere dans la croissance economique.
MARC;
J'ai lu comme je le disais les interventions de NESMY MANIGAT et de PHAREL dans une conference en RD sur les rapports ebtre la RD et HAITI,dans les journaux DOMINICAINS.

NESMY MANIGAT doit renoncer son alliance avec l'EXTREME DROITE.L'EXTREME DROITE represente l'ABIME pour notre pays d'origine.

Est ce qu'il est prudent?
Est ce qu'il ne veut pas divorcer avec les KLEPTOCRATES;je ne dis pas qu'il est un lui meme.

CIMINI parle du developpement de la region des PEDERNALES-ANSE A PITRES ,avec par la CONSTRUCTION d'un GRAND BARRAGE HYDRO-ELECTRIQUE .
C'est cette sorte de developpement integre qu'est en train d'adopter les PAYS D'AFRIQUE.L'ETHIOPIE est en train de construire un GRAND BARRAGE HYDRO-ELECTRIQUE sur le NILE qui donnera l'ELECTRICITE et IRRIGUERA 6 pays D'AFRIQUE.

Les DOMINICAINS sont serieux,il y a des possibilites,je ne suis pas en position de donneur de lecon,mais il est temps que NESMY MANIGAT prenne position contre les KLEPTOCRATES.
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9476
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Expert haïtien de la république Dominicaine  Empty
MessageSujet: Re: Expert haïtien de la république Dominicaine    Expert haïtien de la république Dominicaine  EmptyLun 12 Aoû 2019 - 11:05

Merci Joel pour ces commentaires très appréciés des lecteurs . Je sais que vous suivez de près la politique de l'autre coté de l'Ile . Je sais que vous essayez toujours de comparer ce qui se fait positivement la-bas avec l'absence d'initiatives haïtiennes pour relancer Haiti . Merci encore pour ces commentaires .

Je ne veux pas répondre pour Nesmy mais pour lui avoir parlé plusieurs fois , je pense qu'il n'a jamais été avec l’extrême droite haitien . Il est un technicien au service du pays . Il ne pratique pas de la politique partisane . Nous pensons que les gens de l'acabit de Nesmy peuvent participer dans n'importe gouvernement avec des objectifs bien précis .Ce qui est compte en final est le résultat pour le pays , pour la population
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16541
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Expert haïtien de la république Dominicaine  Empty
MessageSujet: Re: Expert haïtien de la république Dominicaine    Expert haïtien de la république Dominicaine  EmptyMar 13 Aoû 2019 - 8:15

"Gouverner c'est prevoir" comme on dit;malheureusement que dans cette petite ILE qui a deux ETATS ,il n'y a qu'un seul gouvernement plus ou moins serieux.

C'est en RD.
LISTIN DIARIO avait votre AMI comme INVITE ,il y a environ 3 SEMAINES.
La RD a une PRESSE centre-gauche tandis qu'en HAITI elle est de l'EXTREME DROITE.
Ca merite d'etre AJOUTE:

http://listindiario.com/economia/2019/07/22/574936/faltan-iniciativas-de-haiti-y-rd-para-desarrollar-frontera

NESMY MANIGAT DI ENSTABILITE ANN AYITI SE PASKE GOUVENMAN AP CHANJE TOUT TAN.
NON.
SE PASKE GOUVENMAN AYISYEN YO SE GOUVENMAN KLEPTOKRAT KI PRAN POUVWA LAN VOLO ELEKSYON.
Ce n'est pas lecas an RD....


La globalisation

Initiatives manquantes d'Haïti et de la République dominicaine pour développer la frontière

Des économistes haïtiens ont participé à la réunion du Daily Listín.  JORGE CRUZ

Initiatives manquantes d'Haïti et de la République dominicaine pour développer la frontière

Jhenery Ramírez

jhenery.ramirez@listindiario.com

Santo Domingo, RD


Il n'y a pas de dialogue permanent entre les autorités haïtiennes et dominicaines au sujet d'initiatives binationales qui permettent le développement de la frontière entre la République dominicaine et Haïti, a estimé l'ex-ministre de l'Éducation d'Haïti, Nesmy Manigat.

Pour l'ancien conseiller économique du Premier ministre Laurent Lamothe, chaque pays peut élaborer des politiques publiques nationales, mais pour stimuler les investissements économiques, politiques et sociaux à la frontière, des politiques favorables aux deux pays doivent être promues.

Manigat a évoqué ce sujet en participant à la réunion "Listin in Globalization", organisée par l'économiste Juan Guiliani Cury, à laquelle participait l'économiste international haïtien Kesner Pharel.

«Il y a un intérêt à avoir une utilisation des terres.

Je suis de ceux qui croient que les deux pays font des investissements importants à la frontière, pour diverses raisons.  Cependant, il se trouve que du côté de la République dominicaine, il y a des zones à faible revenu et du côté haïtien, c'est la zone la moins peuplée.  Les opportunités se concentrent dans les extrêmes, à savoir Saint-Domingue et Port-au-Prince », a-t-il déclaré.

Manigat a souligné que les intérêts des deux pays devaient toujours être pris en compte, Haïti étant le deuxième partenaire commercial en importance de la République dominicaine avec un échange commercial allant de 800 millions à 1 milliard de dollars, qu'il y ait ou non une stabilité politique en Haïti.

Quand on lui a demandé s'il était vrai qu'il ne pouvait pas y avoir de consensus binational parce que les autorités haïtiennes n'étaient pas «ouvertes au dialogue», Manigat a expliqué que l'instabilité politique n'aide pas, car en République dominicaine, un gouvernement sera élu pour une durée de quatre ans, mais en Haïti. En moins de cinq ans, il y a eu trois premiers ministres différents et chacun souhaite renégocier différemment.

Partenariat public-privé
L’aéroport le plus utilisé par les Haïtiens vivant à Cap-Haïtien, au nord d’Haïti, est l’aéroport international de Cibao, de Santiago en République dominicaine, car il est moins coûteux d’atterrir à Santiago et de continuer par la route.

Les étudiants qui vivent à Cap-Haïtien préfèrent également étudier dans les universités dominicaines situées à Santiago.

«Les gens font toujours des calculs intelligents, où l'offre de services est moins chère.  Il existe déjà une réalité qui va au-delà de ce que les politiciens dictent, et les citoyens décident comment ils vont utiliser les espaces où ils ont plus d'avantages », a commenté Manigat à ce sujet, qui a recommandé aux entrepreneurs des deux pays d'investir Pas seulement dans votre pays.

Manigat estime qu'il n'est pas nécessaire que les entreprises dominicaines fabriquant des produits exportés en Haïti engagent de la main-d'œuvre haïtienne pour les fabriquer.

Pour lui, l'idéal est que cet investissement se fasse du côté ouest de l'île.

«Il n’existe aucun obstacle juridique empêchant les hommes d’affaires haïtiens et dominicains d’investir dans l’autre pays voisin (…). Les biens consommés en Haïti ne voient pas pourquoi ils ne sont pas fabriqués ici.  Il doit y avoir des partenariats public-privé », a-t-il déclaré.

Pour les affaires
36,9% de la population haïtienne est concentrée à Port-au-Prince.  Ici, les entreprises dominicaines pourraient investir.

Bancaire
81% des dépôts dans le système bancaire haïtien sont effectués dans la capitale haïtienne.

Amortissement
Un dollar américain est remplacé par 94 gourde, qui est la devise haïtienne.  Cela montre une diminution de sa valeur.




Tags

Haïti RD Élaborer des politiques
La globalisation

Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9476
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Expert haïtien de la république Dominicaine  Empty
MessageSujet: Re: Expert haïtien de la république Dominicaine    Expert haïtien de la république Dominicaine  EmptyMar 13 Aoû 2019 - 17:55

Merci pour le lien

Joel ,

Nesmy Manigat est un médiateur . Il ne peut pas prendre position publiquement contre le gvt ou pour l'opposition .Cela fait des années qu'il plaide pour de meilleures négociations avec la république voisine .
Lorsqu'il affirme qu'il y a trop de gouvernements qui passent dans un mandat de 5 ans . Il a raison . Chaque gvt a ses priorités ce qui demontre que le président ou le parti au pouvoir n'a jamais de programme bien défini .
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9476
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Expert haïtien de la république Dominicaine  Empty
MessageSujet: Re: Expert haïtien de la république Dominicaine    Expert haïtien de la république Dominicaine  EmptyMer 14 Aoû 2019 - 17:50

Joel

Le ministre m'a fait parvenir ce reportage daté de 2012

¿Cuál acuerdo comercial entre Haití y República Dominicana?


Bonne lecture

Publicado el: 11 septiembre, 2012

Por: Nesmy Manigat, M.Sc

Sé el primero en comentar
Artículo Anterior

El secreto soviético que Estados Unidos ocultó
Artículo Siguiente

Vino tinto sin alcohol contra la hipertensión
Nadie podría contradecir al economista y diplomático dominicano Federico Cuello Camilo, quién recientemente escribió un artículo sugiriendo la necesidad de Haití de aumentar sus exportaciones agrícolas. El profesional que respondió a la propuesta del presidente Danilo Medina sobre un acuerdo de libre comercio con Haití puso el énfasis en las dificultades actuales de la agricultura haitiana y sugirió algunas pistas de futuro interesante para el desarrollo armonioso de la isla.

No hay duda de que las pequeñas economias del Caribe no pueden prescindir de los mercados exteriores, porque estos constituyen una importante palanca para acelerar el crecimiento de la economía real. Ya sea a través de la creación de empleo o por medio de la generación de divisas, las exportaciones de las economías en crecimiento, en desarrollo o emergentes, requieren elevar su nivel de competitividad mediante la innovación y la aplicación de normas de calidad. Así pues, hoy más que nunca, Haití necesita desarrollar el comercio internacional para eludir la debilidad que presenta su demanda interna efectiva.

Pero la propuesta de una especialización haitiana en la agro-exportación, mientras que la República Dominicana garantizaría la seguridad alimentaria en toda la isla parece arriesgada y difícil de aceptar por el lado haitiano. No se trata de ninguna ambigüedad, tampoco es una posición nacionalista, y mucho menos una posición nostálgica haitiana de autosuficiencia alimentaria como se hiciera en los años 70, ya que la teoría de las ventajas comparativas han formateado las políticas y prácticas del mundo global en que vivimos actualmente.

En ese orden, el gobierno haitiano actual planea aumentar la autosuficiencia alimentaria del 40% que existe hoy día, a un 60% para finales de 2015 y así reducir la inseguridad alimentaria que ha alcanzado el 45% de la población. Sin embargo, le admito al Dr. Camilo su argumentación respecto a la debilidad que presenta la agricultura de Haití la cual ha consagrado el hecho de que la República Dominicana, con o sin negociación, asuma el papel de productora de numerosos rubros agrícolas para 20 millones de consumidores en la isla.

Después de haber sido una colonia exportadora en el siglo 19 para su metrópolis francesa, Haití experimentó en el siglo 20 una política de inversión en la agricultura de exportación durante la ocupación norteamericana de 1915. Los historiadores y los economistas que se han concentrado en estudiar este período son unánimes en reconocer que la política de inversiones para la agro-exportación no estuvo articulada con el resto de la economía lo que condujo a una gran ola migratoria de los campesinos haitianos entre 1915 y 1934 y en los años 50 principalmente hacia la República Dominicana, Cuba, etc.

En la época, muchos pequeños agricultores fueron expropiados para dar paso a las grandes empresas de exportación y otros fueron abandonados por los cierres que provocaron los cambios económicos que se sucedieron en el mercado mundial.

Un siglo después, basar una estrategia de relanzamiento de la producción agrícola solamente contando con las exportaciones haitianas sería otro error similar a la liberalización unilateral de aranceles que se produjo en la década de los 80-90s, sobretodo en este contexto de gran incertidumbre económica de los países de la OCDE.

Con los mercados de productos básicos altamente volátiles, todos los países tratan de mantener un mínimo de soberanía alimentaria con el fin de hacer frente a las diversas crisis. En efecto, confiar su producción alimentaria por completo a otro país presupone que no haya “fronteras” que impidan en cualquier momento la disponibilidad y el acceso en los productos.

Esto también presupone mecanismos de colaboración para la vigilancia y el control de los inventarios y los precios en toda la cadena, desde el productor hasta el consumidor, especialmente en tiempos de catástrofes naturales. Sin embargo, todo esto me parece muy difícil de implementar en el marco de la actual cooperación que existe entre los dos países.

Por último, quiero otorgarle una mayor importancia y significación a la propuesta del presidente Danilo Medina. Un acuerdo comercial entre Haití y la República Dominicana es más que necesario porque no podemos permitir que este mercado de más de mil millones de dólares entre los dos países siga funcionando sin normas adecuadas y sobretodo sin estrategias futuras que permitan satisfacer los retos y aprovechar las oportunidades comunes.

El caso reciente del “salami” es un ejemplo. Ya sea que se trate de la agricultura, las inversiones, las licitaciones públicas, pasando a través de la gestión de las fronteras para lograr la solución de los conflictos, se hace necesario un ambiente moderno que refuerce las sinergias posibles. Les toca ahora a los negociadores producir reglas de juego transparentes, con políticas de competición o de cooperación en beneficio de los 20 millones de habitantes de la isla.




https://hoy.com.do/cual-acuerdo-comercial-entre-haiti-y-republica-dominicana/?fbclid=IwAR1YrFCmay2NghiMUD9r-u9zn4ad1LoqWYLhgRAHt28dq9KNeQJpPk3StWk





E
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16541
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Expert haïtien de la république Dominicaine  Empty
MessageSujet: Re: Expert haïtien de la république Dominicaine    Expert haïtien de la république Dominicaine  EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 8:12

MARC;

Le GOOGLE TRANSLATE de l'ARTICLE de HOY:


Personne ne pouvait contredire l’économiste et diplomate dominicain Federico Cuello Camilo, qui a récemment écrit un article suggérant qu’Haïti doit augmenter ses exportations de produits agricoles. Le professionnel qui a répondu à la proposition du président Danilo Medina sur un accord de libre-échange avec Haïti a mis l'accent sur les difficultés actuelles de l'agriculture haïtienne et a suggéré des pistes intéressantes pour le développement harmonieux de l'île.

Il ne fait aucun doute que les petites économies des Caraïbes ne peuvent pas se passer des marchés étrangers, car ils constituent un levier important pour accélérer la croissance de l'économie réelle. Que ce soit par la création d'emplois ou par la génération de devises, les exportations des économies en croissance, en développement ou émergentes nécessitent d'accroître leur compétitivité grâce à l'innovation et à l'application de normes de qualité. Ainsi, aujourd'hui plus que jamais, Haïti doit développer le commerce international pour éviter la faiblesse de sa demande intérieure effective.

Mais la proposition d'une spécialisation haïtienne en agro-exportation, alors que la République dominicaine garantirait la sécurité alimentaire sur toute l'île, semble risquée et difficile à accepter du côté haïtien. Ce n’est pas une ambiguïté, ni une position nationaliste, encore moins une position nostalgique d’autosuffisance alimentaire haïtienne, comme ce fut le cas dans les années 70, car la théorie des avantages comparatifs a façonné les politiques et les pratiques du monde dans lequel Nous vivons aujourd'hui.

Dans cet ordre, le gouvernement haïtien actuel prévoit d'augmenter l'autosuffisance alimentaire de 40% actuellement, à 60% d'ici la fin de 2015, afin de réduire l'insécurité alimentaire qui atteint 45% de la population. Cependant, je reconnais à M. Camilo son argument concernant la faiblesse présentée par l'agriculture haïtienne, qui consacre le fait que la République dominicaine, avec ou sans négociation, assume le rôle de producteur de nombreux articles agricoles pour 20 millions de dollars. des consommateurs sur l'île.

Après avoir été une colonie d'exportation au 19ème siècle pour sa métropole française, Haïti a connu au 20ème siècle une politique d'investissement dans l'agriculture d'exportation pendant l'occupation américaine de 1915. Les historiens et les économistes qui se sont concentrés sur sont unanimes à reconnaître que la politique d'investissement en agro-exportation n'a pas été articulée avec le reste de l'économie, ce qui a entraîné une grande vague de migration de paysans haïtiens entre 1915 et 1934 et dans les années 50 principalement vers la République dominicaine. , Cuba, etc.

À l'époque, de nombreux petits agriculteurs ont été expropriés pour laisser la place à de grandes entreprises d'exportation et d'autres ont été abandonnés à cause des fermetures qui ont provoqué les changements économiques survenus sur le marché mondial.

Un siècle plus tard, fonder une stratégie consistant à relancer la production agricole uniquement avec les exportations haïtiennes serait une autre erreur similaire à la libéralisation unilatérale des droits de douane survenue dans les années 80-90, notamment dans ce contexte de grande incertitude économique Pays de l'OCDE.

Avec des marchés de produits de base très volatiles, tous les pays tentent de maintenir un minimum de souveraineté alimentaire afin de faire face aux différentes crises. En effet, confier entièrement leur production alimentaire à un autre pays suppose qu’il n’existe aucune «frontière» empêchant la disponibilité et l’accès aux produits à tout moment.

Cela suppose également des mécanismes de collaboration pour la surveillance et le contrôle des stocks et des prix tout au long de la chaîne, du producteur au consommateur, en particulier en période de catastrophe naturelle. Cependant, tout cela semble très difficile à mettre en œuvre dans le cadre de la coopération actuelle entre les deux pays.

Enfin, je souhaite accorder plus d’importance  à la proposition du président Danilo Medina. Un accord commercial entre Haïti et la République dominicaine est plus que nécessaire car nous ne pouvons permettre à ce marché de plus d'un milliard de dollars entre les deux pays de continuer à fonctionner sans normes adéquates et surtout sans stratégies futures nous permettant de relever les défis et de tirer parti des opportunités commun.

Le cas récent de "salami" en est un exemple. Qu'il s'agisse de l'agriculture, des investissements, des appels d'offres publics, de la gestion des frontières pour parvenir à la résolution des conflits, un environnement moderne renforçant les synergies possibles est nécessaire. Il appartient maintenant aux négociateurs de définir des règles du jeu transparentes, assorties de politiques de concurrence ou de coopération bénéficiant aux 20 millions d’habitants de l’île.


MARC;
Les DOMINICAINS passent une grande partie de leur temps a reflechir sur la degradation de la situation economique en HAITI.
Ils le font de plus en plus dans leur "think tank".
Ils realisent de plus en plus que le DESASTRE en HAITI aura un EFFET sur eux.

Vous dites que l'article date de 2012.Qu'est il arrive aux predictions du gouvernement don't NESMY MANIGAT faisait parti?

Dans cet ordre, le gouvernement haïtien actuel prévoit d'augmenter l'autosuffisance alimentaire de 40% actuellement, à 60% d'ici la fin de 2015, afin de réduire l'insécurité alimentaire qui atteint 45% de la population. Cependant, je reconnais à M. Camilo son argument concernant la faiblesse présentée par l'agriculture haïtienne, qui consacre le fait que la République dominicaine, avec ou sans négociation, assume le rôle de producteur de nombreux articles agricoles pour 20 millions de consommateurs sur l'île.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Expert haïtien de la république Dominicaine  Empty
MessageSujet: Re: Expert haïtien de la république Dominicaine    Expert haïtien de la république Dominicaine  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Expert haïtien de la république Dominicaine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: