Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -46%
Montre connectée HONOR Band 5 Sport
Voir le deal
14.44 €

 

 Le syndicat et la police haitienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9591
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Le syndicat et la police haitienne  Empty
MessageSujet: Le syndicat et la police haitienne    Le syndicat et la police haitienne  EmptyJeu 5 Mar 2020 - 8:44

Le SPNH va-t-il se faire rouler dans la farine comme l’a été une partie de l’opposition?

D’entrée de jeu, il est opportun de rappeler qu’une accréditation syndicale ne se donne pas par l’employeur, mais plutôt par le commissariat du Travail relevant du ministère du Travail et des affaires sociales. Tout groupe de travailleur voulant se syndiquer peut constituer son propre syndicat ou se joindre à un syndicat déjà existant. Il suffit de se réunir, procéder à un vote, obtenir une majorité, dresser le procès-verbal de la réunion et du vote et ensuite, l’acheminer à l’instance concernée afin d’obtenir l’accréditation syndicale.

L’accréditation syndicale obtenue est signifiée à l’employeur. L’employeur se retrouve dans la situation suivante : négocier un contrat de travail avec le syndicat ou fermer son entreprise. Il ne peut pas prendre des recours contre les employés pour activités syndicales puisque la loi garantit le droit d’exercer des activités syndicales. La Constitution de 1987 garantit ce droit.

Par conséquent, le SPNH n’a pas à demander à la Direction générale de la PNH l’autorisation de se constituer un syndicat, il doit seulement lui signifier son accréditation syndicale.

Aujourd’hui, le nouveau premier ministre de facto veut jouer au papa « bon cœur ». À l’instar de son chef, il miroite des promesses aux policiers. Attention! La question à se poser : est-ce que c’est Haïti qui innove le syndicat dans la police? Non. Cela existe dans pas mal d’autres pays. À titre d’exemple, le Canada qui est réputé l’un des meilleurs pays au monde a des syndicats dans ses corps de police. Au Québec, on a la Fraternité de police de Montréal, Fraternité de Police de Laval, etc., alors que ces corps de police sont munis de tout, leurs dirigeants ne sont pas des menteurs. Pourquoi se sont-ils syndiqués?

La réponse

Quand une organisation, une institution ou une entreprise est syndiquée, tout se trouve dans le contrat de travail communément appelée convention collective (salaires, vacances, congés annuels, congé-maladie, congés sociaux, congé sabbatique, promotion, mesures disciplinaires, etc). L’ancienneté acquise ou les années d’expérience dans l’institution sont à la base de toutes décisions concernant les employés. Ce qui, en quelque sorte, protège les employés des abus de l’employeur. Sur cette base, en Haïti, on ne peut pas ignorer les plaintes des policiers, les exigences faites

aux femmes des policiers abattus dans l’exercice de leurs fonctions pour avoir ce qui leur est dû. Laisser tomber le SPNH pour embrasser les promesses creuses du gouvernement de facto est un piège à éviter si on ne veut pas se faire traiter de la même façon que les leaders d’opposition dits « modérés ».

Disons-le tout net, Haïti n’est pas dirigée. Un gouvernement de facto supplée un gouvernement intérimaire illégal, à quoi s’attendre si ce n’est le vol des deniers publics pour satisfaire ses intérêts personnels. En tout cas, la communauté nationale et internationale est avisée, le peuple haïtien n’est pas responsable d’aucun décaissement de fonds et d’accord engagé avec ledit gouvernement de facto.

Férère Coffy, BAA, MAP

Montréal, Canada 2020-03-04
Revenir en haut Aller en bas
 
Le syndicat et la police haitienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: