Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-10%
Le deal à ne pas rater :
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
899 € 999 €
Voir le deal

 

 Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours

Aller en bas 
AuteurMessage
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16643
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours Empty
MessageSujet: Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours   Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours EmptyMar 17 Mar 2020 - 10:10

En HAITI ,si on demande a la grande majorite des HAITIENS d'ou elle vienne ,elle vous repondra ADAM et EVE.

Rien n'est fait pour combattre cette absurdite,ennemie de la genetique.

Les CUBAINS dans leur majorite sont des VODOUISANTS ,cela n'empeche pas que CUBA est l'un des pays les plus avances dans la GENETIQUE ET CUBA est en train encore de le demontrer.

http://rezonodwes.com/2020/03/16/le-salvador-place-une-requisition-de-6-000-boites-dinterferon-alpha-2b-de-cuba-pour-traiter-covid-19

Mesures de prévention à la base de cette commande placée auprès de Cuba à deux reprises.

Mardi 16 mars 2020 ((rezonodwes.com))– Le gouvernement du Salvador a informé qu’il avait réquisitionné quelque six mille unités du médicament interféron alpha 2B, utilisé avec succès en Chine pour traiter le COVID-19.

Selon un communiqué du Palais de la présidence du Salvador, cette demande répond à la politique du président Nayib Bukele d’anticiper l’impact éventuel de la pandémie, bien qu’à ce jour aucun cas positif n’ait été signalé dans le pays.

La ministre de la Santé Ana Orellana a demandé initialement trois mille unités, et devait placer une nouvelle commande lundi.

La directrice du cabinet présidentiel, Carolina Recinos et le vice-ministre des opérations sanitaires, Francisco Alabi, ont coordonné la semaine dernière l’achat en tandem avec l’Ambassadeur de Cuba au Salvador, René Cabello.

Rappelons que l’Interféron alpha 2B a été développé par le Centre cubain de génie génétique et biotechnologique en 1986, et a prouvé son efficacité pour renforcer le système immunitaire face à l’attaque du virus.


Alerte ! La République Dominicaine sollicite le droit d'usage du
Alerte ! La République Dominicaine sollicite le droit d'usage du "médicament cubain" pour lutter contre le coronavirus
16 mars 2020

Dans "Actualités"

Le Nicaragua fait appel à la coopération médicale de Cuba contre COVID-19
Le Nicaragua fait appel à la coopération médicale de Cuba contre COVID-19
16 mars 2020

Le Nicaragua fait appel à la coopération médicale de Cuba contre COVID-19
[/b]

Un autre article sur le meme sujet

http://reseauinternational.net/comment-cuba-guide-le-monde-dans-la-lutte-contre-le-coronavirus
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16643
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours Empty
MessageSujet: Re: Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours   Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours EmptyJeu 19 Mar 2020 - 10:49

Coronavirus : Pourquoi le gouvernement de facto fait-il des yeux doux au pays de Fidel Castro ?
By Rezo Nodwes -19 mars 2020015

L’on connait l’histoire de la trahison du Venezuela par le gouvernement de Jovenel Moïse au niveau de l’Organisation des Etats Americains, en dépit de l’aide apportée par le Venezuela à Haïti dans le cadre du programme PetroCaribe.

La question qui vient immédiatement l’esprit lorsqu’on voit la place réservée à Cuba aux côtés des États-Unis dans le mémorandum du Ministère des Travaux Publics Transports et Communications (MTPTC), en date du 16 mars 2020, adressé à l’Office Nationale de l’Aviation Civile (OFNAC), demandant que les vols à destination ou en provenance de l’étranger, à l’exception de ceux provenant ou vers les États-Unis ou Cuba, ne soient pas autorisés à atterrir ou décoller des aéroports de Port-au-Prince et du Cap-Haitien, c’est : Pourquoi le gouvernement de facto de Joseph Jouthe fait-il des yeux doux à Cuba à l’occasion de cette pandémie de Coronavirus ?

Il est clair que le Premier Ministre de facto, Joseph Jouthe, et le Président Jovenel Moïse se réservent , ainsi , une porte de sortie au cas où la pandémie arrive en Haïti, en attendant la prochaine occasion de trahir à nouveau ses bienfaiteurs.

Cependant pour bien comprendre les raisons de cette attirance subite des autorités de facto d’Haïti pour le pays de Fidel Castro et de Che Guevara, nous vous invitons à prendre connaissance d’un texte paru dans la revue « Solidarité » sous le titre : « Un médicament cubain efficace contre le coronavirus » et sous la plume de Isabelle Vanbrabant.

Jeudi 19 mars 2020 ((rezonodwes.com))– Un médicament antiviral cubain a démontré son efficacité en Chine pour traiter des patients atteints du coronavirus. Qu’en est-il exactement ? Comment Cuba a-t-elle réussi à être une pionnière de l’innovation biotechnologique depuis des décennies ? Quelques éclaircissements…

De quel médicament s’agit-il ?

Parmi les 30 médicaments sélectionnés par la Commission nationale chinoise de la santé pour lutter contre le coronavirus, on retrouve un antiviral cubain : l’Interferon Alfa 2b. Ce médicament est produit en Chine depuis 2003* par l’entreprise cubano-chinoise ChangHeber.

Plus de 1 500 Chinois ont été traités avec succès avec ce produit.

L’Interferon Alfa 2b a démontré son efficacité contre les virus présentant des caractéristiques similaires à celles du Covid-19. Ce médicament permet d’éviter les complications et la multiplication des symptômes chez les patients. Il ne s’agit donc pas d’un vaccin, mais d’un médicament servant à atténuer la gravité de la maladie. Jusqu’à présent, plus de 1 500 Chinois ont été traités avec succès avec ce produit. Plus de 15 pays ont déjà demandé à Cuba le droit de recourir à ce médicament, déjà utilisé au Venezuela, au Panama et au Costa Rica.

Comment Cuba est-elle parvenue à mettre au point un tel médicament ?

Le médicament développé à Cuba montre l’avancement de l’industrie biotechnologique de l’île. C’est en1981 que Cuba a développé et utilisé pour la première fois des interférons (protéines naturellement produites par les cellules de notre système immunitaire) pour stopper une épidémie mortelle de virus de la dengue. Suite à cette expérience positive, Cuba a mis en œuvre une industrie biotechnologique de pointe au niveau mondial.

Les interférons ont été identifiés pour la première fois dans un laboratoire de Londres à la fin des années 1950. Dans les années 1970, l’oncologue (spécialiste des cancers) américain Randolph Clark Lee a repris les recherches à ce sujet. Lorsque, sous le président américain Jimmy Carter, les relations entre les USA et Cuba se sont légèrement réchauffées, le Dr Clark Lee s’est rendu à Cuba, où il a rencontré Fidel Castro et l’a convaincu que l’interféron était un nouveau médicament prometteur.

Les Cubains ont alors rapidement appris à en produire eux-mêmes, en grandes quantités.

Juste à temps… Car quelques semaines plus tard, Cuba était frappée par une épidémie de dengue, une maladie potentiellement mortelle transmise par les moustiques, jusqu’alors absente du continent américain. L’épidémie a touché 340 000 Cubains et coûté la vie à <a 180 personnes, dont 101 enfants.

Le ministère cubain de la Santé a immédiatement utilisé l’interféron produit localement pour tenter d’endiguer l’épidémie de dengue, ce qui a fait chuter drastiquement le nombre de décès. Le pays a sur-le-champ lancé la plus vaste campagne antivirale à l’interféron au monde.

Pourquoi Cuba est-elle si efficace en biotechnologie ?

Dès le début de la révolution cubaine (1959), le gouvernement a investi massivement dans les soins de santé et l’éducation. Compte tenu du blocus américain contre Cuba, toujours plus dur, il était prioritaire de fournir à la population cubaine le plus de médicaments possible produits à Cuba. Dans les nouveaux laboratoires et centres de recherche, la priorité a été donnée aux projets visant à trouver des traitements pour les maladies affectant la population cubaine. C’est ainsi que le développement de l’industrie pharmaceutique et biotechnologique cubaine a pris son essor.

Aujourd’hui, 569 des 857 produits figurant sur la liste cubaine des médicaments dont l’utilisation est approuvée dans le cadre du système national de santé sont fabriqués dans le pays même.

Les chercheurs cubains plus rapides (et efficaces) que GlaxoSmithKline (GSK)

Revenons à l’interféron cubain. Une fois l’épidémie de dengue maîtrisée, Cuba a organisé de nombreux congrès qui ont rapidement attiré l’attention au niveau international. Convaincu de sa capacité à contribuer à une santé publique forte et de l’importance stratégique de l’innovation scientifique sur le plan médical, le gouvernement cubain a créé le Frente biológico (« front biologique ») en 1981 pour développer ce secteur. Les scientifiques cubains sont partis à l’étranger pour étudier, principalement en Union soviétique, mais aussi dans des pays occidentaux. Dans leurs recherches, ils se sont tournés vers l’innovation en procédant à des expériences de clonage de l’interféron.

À la fin des années 1980, les Cubains ont été les premiers à découvrir une méthode alternative de production de l’interféron, adaptable à une production de masse. L’interféron Alfa 2b était né. Au grand dam de la firme nord-américaine GlaxoSmithKline (GSK), qui menait également des recherches sur la question.

Comment l’industrie biotechnologique cubaine est-elle organisée ?

En 1960, toutes les entreprises pharmaceutiques de Cuba, tant étrangères que nationales, ont été nationalisées. Le nouveau gouvernement a pris en main les propriétés, les terrains et les actifs de l’industrie pharmaceutique, qui a connu un certain nombre de transformations au fil des ans.

En 2012, BioCubaFarma a été créée en tant qu’agence de coordination supervisant les 31 sites de production et de recherche et développement (R&D) des secteurs pharmaceutique et biotechnologique.

Le gouvernement cubain a ouvert le Centre de génie génétique et de biotechnologie (CIGB), de renommée internationale, dans les années 1980. Ce centre de recherche héberge l’ensemble du cycle scientifique, de la recherche initiale à la production et à la commercialisation des médicaments. Il vise en premier lieu à créer des médicaments abordables destinés au système de santé publique cubain. Néanmoins, certains produits sont commercialisés afin de permettre au centre de financer ses propres recherches. Cuba exporte actuellement des produits pharmaceutiques et biotechnologiques vers une cinquantaine de pays.

L’industrie de la biotechnologie contribue à l’économie cubaine à hauteur de plus de 500millions de dollars par an. La CIGB a gagné plus de 100 millions de dollars grâce à l’exportation de ses produits et de son savoir-faire.

La santé d’abord, pas le profit.

En Occident, ce sont les intérêts commerciaux des multinationales qui décident du développement et de la production de médicaments. Ou de leur arrêt s’ils n’offrent pas de perspectives de profit direct. À Cuba, en revanche, les produits ne sont développés que s’ils répondent aux besoins sanitaires des Cubains.

Les bénéfices sont investis pour maintenir la gratuité et la qualité des soins de santé publique pour tous à Cuba<br>Cela présente un avantage supplémentaire : ce que les scientifiques cubains développent pour leur marché intérieur profite également aux plus de cinq milliards de personnes dans le monde qui ne peuvent tout simplement pas s’offrir la plupart des médicaments des sociétés pharmaceutiques classiques. Même pour les ventes commerciales de produits pharmaceutiques de haute qualité à l’étranger, Cuba applique des prix solidaires. Les bénéfices qui reviennent à Cuba ne finissent pas dans les poches des PDG et des actionnaires, mais sont investis pour maintenir la gratuité et la qualité des soins de santé publique pour tous à Cuba.

Le secteur cubain de la biotechnologie, de renommée mondiale, joue un rôle de plus en plus stratégique, tant pour la santé publique que dans le plan national de développement économique de Cuba. Et, comme nous le voyons avec la crise actuelle du coronavirus, il a également un rôle clé à jouer dans la lutte contre la pandémie (épidémie présente très largement sur un ou plusieurs continents) de coronavirus, en Chine comme ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6067
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours Empty
MessageSujet: Re: Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours   Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours EmptyJeu 19 Mar 2020 - 11:10

Joel

Espérons que les traites au pouvoir ne trahiront pas Cuba comme ils ont fait dans le cas du Venezuela .

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16643
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours Empty
MessageSujet: Re: Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours   Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours EmptyVen 20 Mar 2020 - 7:55

Yo ka fe sa ,san vire gad deye,si sa ka ede yo rete sou pouvwa a.

L'INTERET DU PAYS EST SEGONDAIRE POUR EUX!
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16643
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours Empty
MessageSujet: Re: Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours   Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours EmptyJeu 26 Mar 2020 - 7:49

Coronavirus : plus de 300 médecins et infirmiers cubains volent au secours d’Haïti
By Rezo Nodwes -25 mars 2020021

Avec la précarité du système sanitaire haitien, ne disposant à peine que d’une centaine de lits pour des soins intensifs de plusieurs millions d’haitiens au cas échéant, un apport de Cuba en soutien au personnel médical haitien, les sous-payés, se révèle substantiel en matière de lutte contre le coronavirus.

Port-au-Prince, mercredi 25 mars 2020 ((rezonodwes.com))–Le gouvernement Cubain déploie une brigade de 348 médecins et infirmières en Haïti dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Dans le contexte où la pandémie Covid-19 fait des dizaines de milliers de morts dans le monde, notamment en Espagne et en Italie, le gouvernement cubain a accepté l’envoi en Haïti de 348 médecins et infirmières pour aider ce pays déjà touché par cette pandémie, à limiter d’éventuels dégâts. Selon les autorités sanitaires haïtiennes, huit cas de Covid-19 sont jusqu’à mercredi soir confirmés, après des tests effectués au laboratoire national.

Cette nouvelle a été relayée par le ministre haitien de facto des Affaires Etrangères, Claude Joseph qui, sur son compte tweeter, s’empressa de remercier le gouvernement cubain « au nom du président Jovenel Moise et du peuple haitien« , et le félicitant ouvertement « pour le déploiement d’une brigade médicale de 348 médecins et infirmiers en Haïti dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus« .

Il est à souhaiter qu’à l’avenir Jovenel Moise ne viendra pas renier le régime castriste pour ce bienfait comme il l’a fait pour les chavistes en feignant d’oublier la forte contribution de Chavez et de Maduro à la reconstruction d’Haïti. Mais malheureusement une équipe d’hommes et fde emmes emmenés par Préval-Bellerive, Martelly-Lamothe/Paul, Privert-Enex, Jovenel-Lafontant se sont arrangés, d’après le rapport officiel de la Cour des Comptes, pour détourner et dilapider plus de $3 milliards de dollars des fonds de Petro Caribe.

Par ailleurs, soulignons que le gouvernement cubain a déjà déployé un ensemble de médecins et d’infirmières en Italie pour aider ce pays qui est sévèrement touché par cette toute première pandémie du XXIè siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16643
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours Empty
MessageSujet: Re: Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours   Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours EmptyHier à 8:39

Europe – Coronavirus : la principauté d’Andorre bénéficie du soutien des médecins cubains
By Rezo Nodwes -31 mars 202006

Mardi 31 mars 2020 ((rezonodwes.com))– Cuba a envoyé samedi dernier 39 médecins et infirmiers vers la principauté d’Andorre, deuxième pays européen auquel l’île apporte son renfort dans la lutte contre le coronavirus, après l’Italie.



« Ils vont remplir une mission à un endroit où il y en a besoin, c’est une décision personnelle et volontaire », a assuré à l’AFP le docteur Jorge Delgado, directeur des services de collaboration médicale cubaine.

L’île agit sur demande de la principauté de 70.000 habitants, située entre deux des pays européens les plus touchés par la pandémie – la France et l’Espagne – et qui a enregistré 267 cas dont trois décès.

« Nous avons une grande nouvelle: des médecins et infirmiers spécialisés en ventilation assistée de Cuba viennent nous aider », a annoncé samedi le ministre de la Santé d’Andorre, Joan Martinez.

« C’est la première fois que notre brigade (groupe de professionnels de santé cubains envoyés à l’étranger, ndlr) va dans un pays riche, avec une technologie de pointe, donc nous nous adapterons à leurs conditions », a confié à l’AFP la médecin Vilma Vargas.

En comptant ce nouveau groupe, Cuba a envoyé ces dix derniers jours 508 médecins et infirmiers dans d’autres pays pour aider à lutter contre le coronavirus: en Italie et dans 11 pays d’Amérique latine et des Caraïbes, dont le Venezuela, le Nicaragua et Haïti.



L’île a quant à elle enregistré 119 cas, dont trois décès.

« Cuba a tendu la main de nombreuses fois, mais jamais autant en si peu de temps », a souligné sur Twitter le ministre cubain de la Santé, José Angel Portal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours Empty
MessageSujet: Re: Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours   Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore une fois la connaissance la science de CUBA vient au secours
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: