Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-79%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
22.95 € 110 €
Voir le deal

 

 USA_élections :Comment expliquer ce sondage

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6070
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

USA_élections :Comment expliquer ce sondage  Empty
MessageSujet: USA_élections :Comment expliquer ce sondage    USA_élections :Comment expliquer ce sondage  EmptyDim 29 Mar 2020 - 18:05

15% : pourcentage des partisans de Bernie Sanders qui ont l’intention de voter pour Donald Trump à l’occasion de l’élection présidentielle de 2020, selon un sondage ABC News/Washington Post publié ce dimanche.

Dans un face-à-face hypothétique, Joe Biden récolte l’appui de 50% des adultes américains contre 44% pour Donald Trump. Son avance auprès des adultes inscrits sur les listes électorales est plus mince : 49% contre 47%. En février, l’ancien vice-président devançait le président par 7 points de pourcentage (52% contre 45%) auprès des mêmes électeurs.
Source: Le Blogue de Richard Hétu

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16683
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

USA_élections :Comment expliquer ce sondage  Empty
MessageSujet: Re: USA_élections :Comment expliquer ce sondage    USA_élections :Comment expliquer ce sondage  EmptyLun 30 Mar 2020 - 13:43

MAK,

Men ekstre yon ATIK ke yon EDITORYALIS NYTIMES ekri.
Sa etone m ke "poll numbers" TRUMP yo pa pi wo pase sa.

Gen yon fenomen OZETAZINI ki rele "rally around the flag".Le popilasyon an santi l menase li gen tandans pou l bay prezidan an fonksyon "le benefice du doute"

Pa eganp apre atak JIHADIS SEPTANM 2001,"approval rating" GEORGE BUSH te 92%.

I would submit that in general, a national crisis benefits the incumbent, if the nation is perceived to be at war against an outside actor. In such cases, there is a predictable nationalistic rallying. Fear becomes an adhesive; heroism becomes an antidepressant. And the president’s bully pulpit is amplified, as networks carry his news conferences and announcements live and the American public tunes in.

People need reassurance, stability and leadership, and changing the person in command in the middle of the process might not appeal to many.

As such, Donald Trump has tried in every way to make fighting the pandemic feel like fighting a war. As he tried to frame it: “We’re at war, in a true sense we’re at war, and we are fighting an invisible enemy.” But an invisible enemy doesn’t work as well as a visible one, so Trump now regularly refers to the virus as the “Chinese virus.”

The problem for Trump is that this actually isn’t a war. It’s a health crisis. The government may attempt to mobilize in some of the same ways it would if the country were actually at war, but a health crisis carries a different psychological freight than a combat war.

A virus is invisible, as Trump originally phrased it, so there isn’t a person or a people to vilify. An invisible army of submicroscopic infectious agents with no mind and no capacity for malice isn’t an enemy that calls up patriotic defensive cohesion.

Calling the virus “the Chinese virus” is the closest Trump can get to a target, to racist, cultural scapegoating. Regardless of where the first case of this virus was identified, the United States now has more confirmed cases than any country in the world.



"je dirais qu'en général, une crise nationale profite au titulaire, si la nation est perçue comme étant en guerre contre un acteur extérieur. Dans de tels cas, il y a un rassemblement nationaliste prévisible. La peur devient un adhésif; l'héroïsme devient un antidépresseur. Et la chaire d'intimidation du président est amplifiée, alors que les réseaux diffusent ses conférences de presse et ses annonces en direct et que le public américain se connecte.

Les gens ont besoin de réconfort, de stabilité et de leadership, et changer de responsable au milieu du processus pourrait ne pas plaire à beaucoup.

À ce titre, Donald Trump a essayé par tous les moyens de faire en sorte que la lutte contre la pandémie ressemble à une guerre. Comme il a essayé de l'encadrer: "Nous sommes en guerre, dans le vrai sens du terme, nous sommes en guerre et nous combattons un ennemi invisible." Mais un ennemi invisible ne fonctionne pas aussi bien qu'un ennemi visible, donc Trump se réfère désormais régulièrement au virus comme le «virus chinois».

Le problème pour Trump est que ce n'est pas vraiment une guerre. C’est une crise sanitaire. Le gouvernement peut tenter de se mobiliser de la même manière qu'il le ferait si le pays était réellement en guerre, mais une crise sanitaire porte un fardeau psychologique différent d'une guerre de combat.

Un virus est invisible, comme le disait à l'origine Trump, il n'y a donc pas une personne ou un peuple à vilipender. Une armée invisible d'agents infectieux submicroscopiques sans esprit ni capacité de malveillance n'est pas un ennemi qui appelle la cohésion défensive patriotique.

Appeler le virus «le virus chinois» est le moyen le plus proche pour Trump d'atteindre une cible, un bouc émissaire raciste et culturel. Quel que soit l'endroit où le premier cas de ce virus a été identifié, les États-Unis comptent désormais plus de cas confirmés que n'importe quel autre pays dans le monde."
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6070
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

USA_élections :Comment expliquer ce sondage  Empty
MessageSujet: Re: USA_élections :Comment expliquer ce sondage    USA_élections :Comment expliquer ce sondage  EmptyLun 30 Mar 2020 - 18:55

Dans ce cas ci Joel
L'avantage serait au président Trump .

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16683
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

USA_élections :Comment expliquer ce sondage  Empty
MessageSujet: Re: USA_élections :Comment expliquer ce sondage    USA_élections :Comment expliquer ce sondage  EmptyMar 31 Mar 2020 - 7:44

L'avantage devrait etre a TRUMP.

C'est presque inexplicable qu'il continue de trainer dans les sondages.

Ces deux dernieres semaines ,il est sur les ecrans de television,7 jours sur 7.

Son probleme est que il trouve toujours quelque chose d' etrange,d'irrationelle a dire.

Comme on dit,cet homme est son pire ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9555
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

USA_élections :Comment expliquer ce sondage  Empty
MessageSujet: Re: USA_élections :Comment expliquer ce sondage    USA_élections :Comment expliquer ce sondage  EmptyMar 7 Avr 2020 - 21:17

Allo Joel

J'ai lu cet article et je le partage avec vous . Je pense que vous seriez d'accord avec le pont de vue de l'auteur de designer le gouverneur de Michigan comme colistier de Biden .
Que pourriez-vous nous dire davantage?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16683
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

USA_élections :Comment expliquer ce sondage  Empty
MessageSujet: Re: USA_élections :Comment expliquer ce sondage    USA_élections :Comment expliquer ce sondage  EmptyMer 8 Avr 2020 - 10:28

Oui,MARC

Il y a grande possibilite que GRETCHEN WHITMER sera la co-listiere de BIDEN.

Elle a tous les atouts.Elle est PROGRESSISTE pour balancer le "CENTRISTE" JOE BIDEN.

Elle est une femme  populaire dans son ETAT du MICHIGAN;un ETAT CRUCIAL pour une victoire dans la CARTE ELECTORALE pour les DEMOCRATES.

Elle est CHARISMATIQUE,COMPETENTE;elle ressemble a "une reine de beaute";elle est relativement JEUNE(48 ans).

Trump dans son "style inimitable" a deja commence a envoyer des "pointes" vers GOUVERNEURE WHITMER.
Trump a deja commence a la traiter de "this woman" ,cett femme,"fanm sa a".

Mais MARC on est seulement en AVRIL.6 mois avant les ELECTIONS,dans cette annee hors du commun.

By the way MARC;

Bernie Sanders a officiellement jeter l'eponge.Joe BIDEN est donc le nomine du PARTI DEMOCRATE ,attendant d'etre ratifie par la CONVENTION du PARTI DEMOCRATE.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16683
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

USA_élections :Comment expliquer ce sondage  Empty
MessageSujet: Re: USA_élections :Comment expliquer ce sondage    USA_élections :Comment expliquer ce sondage  EmptyJeu 9 Avr 2020 - 8:59

MARC;
Men tou sa w vle konnen sou GRETCHEN WHITMER:

http://en.wikipedia.org/wiki/Gretchen_Whitmer


Gretchen Whitmer
Du contenu créé par la communauté sur ce sujet est également disponible
Traduction automatique
Contribuer
Gretchen Esther Whitmer (née le 23 août 1971) est une politicienne américaine agissant comme 49e gouverneur du Michigan . Membre du Parti démocrate , elle a siégé à la Chambre des représentants du Michigan de 2001 à 2006 et au Sénat du Michigan de 2006 à 2015.

Gretchen Whitmer
Le gouverneur Gretchen Whitmer (recadrée) .jpg
49e gouverneur du Michigan
Titulaire
Prise de fonction
1 janvier 2019
Lieutenant
Garlin Gilchrist
Précédé par
Rick Snyder
Procureur du comté d'Ingham
Au bureau
21 juillet 2016 - 31 décembre 2016
Précédé par
Stuart Dunnings III
succédé par
Carol Siemon
Leader minoritaire du Sénat du Michigan
Au bureau
1 janvier 2011 - 1 janvier 2015
Adjoint
Steve Bieda
Précédé par
Mike Prusi
succédé par
Jim Ananich
Membre du Sénat du Michigan
du 23e arrondissement
Au bureau
21 mars 2006 - 1 janvier 2015
Précédé par
Virgil Bernero
succédé par
Curtis Hertel Jr.
Membre du
Chambre des représentants du Michigan
Au bureau
1 janvier 2001 - 21 mars 2006
Précédé par
Laura Baird
succédé par
Mark Meadows
Circonscription électorale
70e arrondissement (2001-2003)
69e arrondissement (2003-2006)
Détails personnels
Née
Gretchen Esther Whitmer
23 août 1971 (48 ans)
Lansing , Michigan , États-Unis
Parti politique
Démocratique
Conjoint (s)
Gary Shrewsbury (div.)
Marc Mallory (m.2011)
Les enfants
2
Résidence
Manoir du gouverneur
Éducation
Université d'État du Michigan ( BA , JD )
Signature

Site Internet
Site Web du gouvernement
Née et élevée dans le Michigan en tant que fille de deux avocats, Whitmer est diplômée du Forest Hills Central High School près de Grand Rapids , de la Michigan State University et du Michigan State University College of Law . Elle a couru sans succès pour la maison d'État dans les années 1990 avant d'être élue en 2000. En 2006, elle est devenue sénatrice d'État, un poste qu'elle a conservé jusqu'à ce que les limites de son mandat l'aient forcée à démissionner en 2015. Elle a été la première femme démocrate au Sénat de 2011 à 2015. En 2013, Whitmer a attiré l'attention nationale pour un discours au cours d'un débat sur l' avortement au cours duquel elle a partagé son expérience d' agression sexuelle . Pendant six mois en 2016, elle a été procureur du comté d' Ingham County .

Whitmer a été élu gouverneur lors de l'élection du gouverneur de 2018 , battant le procureur général républicain Bill Schuette . En tant que gouverneur, Whitmer s'est concentré sur les soins de santé et les infrastructures. En février 2020, elle a été sélectionnée pour donner la réponse démocrate au discours sur l'état de l'Union 2020 du président Donald Trump .

Contenu
Petite enfance et éducation
Gretchen Whitmer est née en 1971 à Lansing, Michigan , en tant que l'aînée de trois enfants de Sharon H. "Sherry" Reisig et Richard Whitmer, tous deux avocats. [1] [2] Son père a été chef du département du Commerce de l'État sous le gouverneur William Milliken et a été président et chef de la direction de Blue Cross Blue Shield du Michigan entre 1988 et 2006. [3] La mère de Whitmer a travaillé comme procureur général adjoint sous la direction du procureur général du Michigan, Frank Kelley . [4] Ses parents ont divorcé lorsqu'elle avait 10 ans; elle et ses frères et sœurs ont déménagé avec leur mère à Grand Rapids . Son père a voyagé de son domicile à Detroit pour rendre visite à la famille au moins une fois par semaine. [5] Elle est diplômée de Forest Hills Central High School , juste à l'extérieur de Grand Rapids. [6] Elle a reçu un BA en communications de la Michigan State University en 1993 et ​​un JD du Detroit College of Law de la Michigan State University en 1998.

Législature d'État
Chambre des députés
Whitmer a initialement couru pour la Chambre des représentants du Michigan dans les années 1990, mais sans succès. [7] En 2000, elle a réessayé et a été élue pour représenter le 23e district législatif. Elle a été réélue en 2002 et 2004. [8]

Sénat d'État
En mars 2006, Whitmer a quitté la chambre d'État et est devenu sénateur de l'État . Elle a été élue et réélue en 2006 et 2010. En 2011, les collègues démocrates de Whitmer l'ont choisie à l'unanimité pour être la leader démocratique du Sénat, faisant d'elle la première femme à diriger un caucus de parti au Sénat. Elle a continué à jouer ce rôle pendant le reste de son séjour là-bas. [4] En raison de limites de mandat , Whitmer n'a pas pu se présenter aux élections en 2014 et a quitté ses fonctions en 2015. [9] En 2013, elle a reçu une reconnaissance nationale lorsqu'elle a discuté de son expérience d' agression sexuelle . [10] Elle a raconté l'histoire lors d'un débat sur les droits à l' avortement , en particulier pour les victimes de viol , en faisant valoir que les victimes devraient être autorisées à mettre fin aux grossesses résultant d'un viol. [11]

Procureur du comté d'Ingham
Le 11 mai 2016, il a été annoncé que les juges du 30e circuit judiciaire du Michigan avaient choisi à l'unanimité Whitmer pour purger les six mois restants du mandat du procureur sortant du comté d'Ingham Stuart Dunnings III [12] après son arrestation le 14 mars. 2016 et inculpé de 11 chefs d'accusation de relations sexuelles avec une prostituée et de quatre chefs de négligence volontaire dans l'exercice de leurs fonctions. [13] Dans une lettre datée du 29 mars 2016, Dunnings a annoncé qu'il démissionnerait le 2 juillet. [14]

Le 21 juin 2016, Whitmer a reçu le serment d'office de procureur de la juge en chef de la cour de circuit du comté d'Ingham, Janelle Lawless. Elle a déclaré que ses principales priorités au cours de ses six mois de service seraient de déterminer si d'autres fonctionnaires du bureau du procureur étaient au courant des crimes présumés de Dunnings et de changer la façon dont le bureau traitait les cas de violence domestique et d'agression sexuelle. [15]

Le 22 juillet 2016, Whitmer a publié un rapport de 11 pages indiquant si l'activité criminelle présumée de Dunnings avait affecté des cas traités par le bureau. Le rapport conclut que les employés "n'ont jamais été invités à compromettre une affaire ou à détourner le regard" et qu'elle avait "... toute confiance que tout problème qui avait existé dans ce bureau avait été laissé à M. Dunnings". [16] [17] Le mandat de Whitmer a expiré le 31 décembre 2016.

Gouvernance

Whitmer s'exprimant lors d'une cérémonie de la Garde nationale en janvier 2019
Élection 2018
Le 3 janvier 2017, Whitmer a annoncé qu'elle participerait à la course des gouverneurs du Michigan en 2018 . [18]

Le 7 août 2018, Whitmer est devenu le candidat démocrate au poste de gouverneur du Michigan. [19] Elle a gagné tous les 83 comtés dans l'état dans le primaire démocrate [20] .

En juillet 2018, des responsables républicains ont accusé Whitmer de soutenir le mouvement pour l' abolition de l' ICE , une affirmation contestée par Whitmer. Elle a dit que si elle était élue, elle se concentrerait sur l'amélioration des "fondamentaux" du Michigan, tels que les écoles, les routes et les systèmes d'eau. [21]

Le principal adversaire de Whitmer était le républicain Bill Schuette , le procureur général à durée limitée du Michigan . Les deux candidats se sont rencontrés pour un débat le 12 octobre 2018 à Grand Rapids à WOOD-TV . Un deuxième débat a eu lieu dans les studios WDIV de Détroit le 24 octobre. [22]

Whitmer a battu Schuette aux élections du 6 novembre par une marge de près de 10 points. [23]

Mandat
Whitmer se dit capable de travailler avec des législateurs d'État sous différents angles politiques.

En tant que candidat au poste de gouverneur et en tant que gouverneur, l'un des engagements clés de Whitmer était de "réparer les fichues routes", une référence aux infrastructures en difficulté du Michigan. Mais son plan post-électoral initial pour financer la réfection des routes avec une augmentation de la taxe sur l'essence de 45 cents le gallon était profondément impopulaire, un sondage le trouvant opposé à 75% des électeurs du Michigan, y compris des majorités démocrates et indépendants. [24] Même les législateurs démocrates de l'Assemblée législative contrôlée par les républicains du Michigan ont en grande partie refusé de soutenir le plan, qui aurait presque triplé la taxe sur l'essence du Michigan et pourrait en faire la plus élevée de la nation. [25] [26]

Le premier budget de Whitmer a affecté plusieurs milliards de dollars à des investissements dans les infrastructures. [27] [28] [29] En 2019, elle a lutté avec la législature contrôlée par les républicains pour adopter un budget et a fait plusieurs concessions. [27]

L'élection du gouverneur et la conversation nationale pendant le mandat de Whitmer au pouvoir se sont concentrées en grande partie sur les soins de santé. Pendant l'élection, elle était la seule candidate démocrate à ne pas soutenir un système de santé à payeur unique. [30] En tant que gouverneur, elle s'est concentrée sur les soins de santé des femmes et l'expansion de Medicaid . [27]

En février 2020, Whitmer a été sélectionné pour livrer la réponse démocrate au discours sur l'état de l'Union de Donald Trump en 2020 . Le Michigan est considéré comme un État swing lors de l' élection présidentielle de 2020 , et il a été émis l'hypothèse que les démocrates espéraient que la sélection de Whitmer renforcerait leurs chances de gagner l'État. [27] [31] [32].

Histoire électorale
Chambre démocratique du district 70 du Michigan Chambre des représentants, 2000 [33]
Fête Candidat Votes % ±
Démocratique Gretchen Whitmer 2,434 47,4 N / A
Démocratique Mary Lindemann 2,152 41,9 N / A
Démocratique John Schlinker 284 5.5 N / A
Démocratique Robert McCann 263 5.1 N / A
Majorité 281 5.5 N / A
Élection du district 70 de la Chambre des représentants du Michigan, 2000 [34]
Fête Candidat Votes % ±
Démocratique Gretchen Whitmer 17 409 56,6 -0,1
Républicain Bill Hollister 13 355 43,4 +3,6
Majorité 4,054 13,2 -3,7
S'avérer 30 764 +21,5
Prise démocratique Balançoire
Élection du district 69 de la Chambre des représentants du Michigan, 2002 [35]
Fête Candidat Votes % ±
Démocratique Gretchen Whitmer 18 002 62,5 +5,9
Républicain Larry Ward 10 783 37,5 -5,9
Majorité 7,219 25,0 -10,8
S'avérer 28,785 +12,9
Prise démocratique Balançoire
Élection du district 69 de la Chambre des représentants du Michigan, 2004 [36]
Fête Candidat Votes % ±
Démocratique Gretchen Whitmer (I) 26 828 65,7 +3,2
Républicain Angela Lindsay 14 307 34,3 -3,2
Majorité 12 521 31,4 +6,4
S'avérer 40 865 +42.0
Prise démocratique Balançoire
Élection du district 23 du Sénat du Michigan, 2006
Fête Candidat Votes % ±
Démocratique Gretchen Whitmer 64 404 69,8 +16,4
Républicain Frank Lambert 27 931 30,2 +16,4
Majorité 36 473 39,5 +32,8
S'avérer 92,335 100 +11,6
Prise démocratique Balançoire +16,4
Élection du district 23 du Sénat de l'État du Michigan, 2010
Fête Candidat Votes % ±
Démocratique Gretchen Whitmer (titulaire) 49,974 64,0 -5,8
Républicain Kyle Haubrich 28 127 36,0 +5,8
Majorité 21 847 28,0 -11,6
S'avérer 78 101 100 -15,4
Prise démocratique Balançoire -5,8
Élection du gouverneur du Michigan, 2018 [37] [38]
Fête Candidat Votes % ±
Démocratique Gretchen Whitmer
Garlin Gilchrist 2 256 791 53,34% + 6.48%
Républicain Bill Schuette
Lisa Posthumus Lyon 1 853 650 43,81% -7,11%
Libertaire Bill Gelineau
Angelique Chaiser Thomas 56 752 1,34% + 0,21%
vert Jennifer V. Kurland
Charin H. Davenport 28 857 0,68% + 0,21%
Constitution Todd Schleiger
Earl P. Lackie 24 701 0,58% -0,03%
Loi naturelle Keith Butkovitch
Raymond Warner 10 258 0,24% -
Majorité 403 141 9,53% + 5.47%
S'avérer 4 231 009 34,04%
Gain démocratique du républicain Balançoire
Positions politiques
Éducation
Whitmer aimerait mettre en place une journée de pré-maternelle universelle pour les enfants de 4 ans dans le Michigan. Elle souhaite également réduire le coût des services de garde pour les familles en difficulté. Elle éliminerait la politique actuelle de lecture ou de raté de 3e année du Michigan, qui, selon elle, pénalise les élèves qui ont échoué dans le système éducatif, et s'efforcerait plutôt d'améliorer leurs compétences en lecture. Elle propose que tous les élèves du secondaire se voient offrir deux ans d'enseignement supérieur sans dette, soit une formation collégiale ou postsecondaire pour les métiers spécialisés. [39]

Soins de santé
Whitmer a déclaré qu'elle lutterait contre les efforts républicains pour retirer les protections pour les patients souffrant de conditions préexistantes. Au Sénat de l'État, Whitmer a réussi à étendre la couverture de Medicaid dans l'État. Elle s'est déclarée irréaliste contre les soins de santé à payeur unique. Elle a déclaré qu'elle s'efforcerait de réduire le coût des médicaments sur ordonnance et se débarrasserait de la loi sur l'immunité des médicaments de Shuette, qui, selon elle, protège les sociétés pharmaceutiques des problèmes juridiques si leurs médicaments nuisent ou tuent des personnes. [40]

Imposition
En mars 2019, Whitmer a proposé d'augmenter la taxe sur l'essence de 45 cents le gallon pour financer les réparations routières. S'il est adopté, le Michigan aura la taxe sur les carburants la plus élevée des États-Unis . [41]

Vie privée
Whitmer a deux enfants avec son premier mari, Gary Shrewsbury. Le couple a divorcé et en 2011, elle a épousé le dentiste Marc Mallory, qui a trois enfants de son précédent mariage. [42] [43] Whitmer et Mallory vivent à East Lansing, Michigan , avec ses deux filles, Sherry et Sydney, et ses trois fils, Alex, Mason et Winston. [44] [45]

Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9555
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

USA_élections :Comment expliquer ce sondage  Empty
MessageSujet: Re: USA_élections :Comment expliquer ce sondage    USA_élections :Comment expliquer ce sondage  EmptyJeu 9 Avr 2020 - 15:12

Merci Joel

Mwen remake ke m t bliye ajoute lien article la ki t pale des choix de colistiers de Biden . Misye t rete selman sou Gouverneur Michigan ki mieux place pou ede Biden pran etat repibliken nan main Trump .

Merci se on kokenn fanm Gretchen ye .
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16683
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

USA_élections :Comment expliquer ce sondage  Empty
MessageSujet: Re: USA_élections :Comment expliquer ce sondage    USA_élections :Comment expliquer ce sondage  EmptySam 11 Avr 2020 - 7:56

MARC;

Ou ka renmen nouvel sa a.
BIDEN ap elaji AVANS li sou TRUMP.
53% BIDEN
42% TRUMP
Li enpotan pou le mond antye ke TRUMP pa reyeli.
Yon "caveat";nou selman ann AVRIL.
http://theguardian.com/us-news/2020/apr/10/trump-poll-numbers-dip-handling-coronavirus

Trump's poll numbers dip over handling of coronavirus pandemic
Republican allies and advisers said to be concerned
Biden leads in head-to-head match-up, CNN poll finds
Some media outlets reported that Republicans are worried about Donald Trump’s rambling performances in his White House briefings.
Some media outlets reported that Republicans are worried about Donald Trump’s rambling performances in his White House briefings. Photograph: Getty Images
Adam Gabbatt
@adamgabbatt
Published onFri 10 Apr 2020 13.52 EDT
1,045
Support for Donald Trump’s handling of the coronavirus has plunged over the past week, polls show, as some of his advisers and Republican allies are said to be concerned over the US president’s daily briefings on the pandemic.

Confirmed worldwide Covid-19 death toll passes 100,000 – as it happened
Read more
Trump experienced an upturn in public support as the virus hit the US, and his job approval rating surged to almost the highest rating since he was elected. As concerns over the government’s response have grown, however, the number of people who believe the president is doing a good job appears to be settling back to pre-coronavirus levels.

A Reuters/Ipsos poll this week found approval of Trump’s handling of Covid-19 had dipped to 42%, down from 48% the week before. Trump’s overall approval rating was at 40%, close to where it has been for much of his presidency. According to a survey by CNN, 45% of Americans approve of Trump’s coronavirus response.

Perhaps more worrying for Trump are his dwindling numbers in a match-up against Joe Biden. CNN found that Biden leads Trump 53% to 42% among registered voters nationwide.

A number of Trump’s advisers and Republican allies are said to be among those unimpressed with his performance at his press briefings, which have become a daily ritual and often last several hours. Axios and the New York Times reported that a series of senior figures have become dismayed at the briefings, which Trump has used to propagate lies and disinformation about his response to the pandemic.

“White House allies and Republican lawmakers increasingly believe the briefings are hurting the president more than helping him,” the Times reported.

Even the Trump loyalist Lindsey Graham is among those who wants Trump to rein in his briefings, which frequently run on for more than an hour and regularly feature an upset president lashing out at the press.

Graham told the New York Times that Trump “sometimes drowns out his own message”, and said he had counseled the president to limit the briefings to once a week. Axios reported that Republicans are worried the rambling performances, along with the White House’s wider response to the coronavirus, could harm Trump’s re-election chances.

“The next 4-8 weeks is really going to decide whether Trump gets re-elected,” Stephen Moore, a former Trump nominee for Federal Reserve, told Axios.

The normally forgiving editorial board of the conservative Wall Street Journal has also come out against Trump’s daily presentations.

“The briefings began as a good idea to educate the public about the dangers of the virus, how Americans should change their behavior, and what the government is doing to combat it,” the Journal wrote. “But sometime in the last three weeks Mr Trump seems to have concluded that the briefings could be a showcase for him.”

Despite the pleas, it seems unlikely that Trump, who is increasingly using the briefings to push out the kind of messaging usually reserved for his campaign rallies, will put a halt to them any time soon.

“Any suggestion that President Trump is struggling on tone or message is completely false,” the White House spokesman Judd Deere told the New York Times.
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9555
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

USA_élections :Comment expliquer ce sondage  Empty
MessageSujet: Re: USA_élections :Comment expliquer ce sondage    USA_élections :Comment expliquer ce sondage  EmptySam 11 Avr 2020 - 12:30

Wi Joel


Mwen t li artik sa sou yon blog quebecois . Antouka mwen panse ke kriz sa bay demokrat yo anpil outil pou arrete Trump et fe misye soti nan maison blanch la . Trump pouve ke li pa genyen konpetans pou fe fas a on kriz mondyal . Mwen kwe ke se mesaj sa ke democrat bral itilize kont misye .
En pasan , mwen we ke Obama koumanse ap parèt tèt li nan kanpay la .

Antouka neg democrat genyne anpil zouti nan main yo pou bat Trump .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




USA_élections :Comment expliquer ce sondage  Empty
MessageSujet: Re: USA_élections :Comment expliquer ce sondage    USA_élections :Comment expliquer ce sondage  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
USA_élections :Comment expliquer ce sondage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Un croisement innatendu [Pv Yuko & Hideaki][Hentaï][Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: