Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Carte graphique MSI Radeon RX 6700XT Gaming X 12 Go ...
Voir le deal
889.90 €

 

 L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9759
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir  Empty
MessageSujet: L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir    L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir  EmptyDim 7 Fév 2021 - 9:36

L'ancien président haïtien Jovenel Moise refuse de quitter le Palais National . Qu'est-ce que les autorités légitimes du pays attendent-elles pour présenter les nouveaux dirigeants à la nation ?

1- Le pouvoir judiciaire dit non à Jovenel
2- Le pouvoir législatif dit non à Jovenel
3- Le peuple rejette le régime
4- La Presse est relativement contre l'ex-president

Nous sommes en droit de nous de demander ; qu'attend l'opposition pour mettre en place l'accord consensuel signé par les leaders politiques ?
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17047
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir  Empty
MessageSujet: Re: L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir    L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir  EmptyDim 7 Fév 2021 - 14:56

Atmosphere de fin de regne?

Je ne m'empresse pas de dire ,ce qui est derriere cet enlevement.

En tout cas,le Juge en CASSATION YVIQUEL DABRESIL a ete enleve.

CURIEUSEMENT,il avait ete nomme par les TET KALE.

Est ce que c'est pour lui donner une certaine legitimite?

CE JUGE etait un des noms cites pour prendre la direction d'un gouvernement provisoire:

Haïti : L’Association Nationale des Magistrats Haïtiens condamne »l’enlèvement », par les autorités, du juge à la Cour de Cassation, Yviquel Dabrésil
By Rezo Nodwes -7 février 2021021


Dimanche 7 février 2021 ((rezonodwes.com))– L’ Association Nationale des Magistrats Haìtiens (ANAMAH) est informée que des hommes lourdement armés, en jaket et en uniforme s’adonneraient à des manoeuvres d’harcèlenent et d’intimidation à l’encontre des membres du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire ( CSPJ), des Magistrats de la Cour de Cassation notamment, Yviquel DABRÉSIL, Wendelle COQ et d’autres magistrats comme Jean wilner MORIN, Durin DURET Junior et Noé Pierre Louis MASSILLON.



L’ ANAMAH en appelle aux Magistrats de tout rang, grade et qualité à se tenir prêts à défendre l’intégrité de la magistrature, son esprit de corps et son indépendance.
Voici venu le jour où les ténèbres disparaissent.

Etant parvenue au fait de l’enlèvement de l’honorable Juge DABRESIL.

L’Association Nationale des Magistrats Haïtiens (ANAMAH) appelle les Magistrats des dix huit juridictions de la République à un arrêt de travail à partir de la publication de la présente en vue de protester contre l’infamie faite à la magistrature haïtienne.

Elle exige aux ravisseurs de l’honorable Juge Yviquel DABRÉSIL sa libération immédiate et inconditionnelle.En dehors de cela, il n’existe aucune autre alternative à la reprise des travaux judiciaires en Haïti.



Seuls des cas relevant de la liberté individuelle seront pris en compte pendant la durée de l’arrêt.

FORCE ET HONNEUR !

Pour le Directoire National

Juge Jean Wilner MORIN
Président


Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17047
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir  Empty
MessageSujet: Kijan NY TIMES we bagay yo   L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir  EmptyDim 7 Fév 2021 - 16:29

http://nytimes.com/2021/02/07/world/americas/haiti-protests-President-Jovenel-Mois.html

Haiti Braces for Unrest as President Refuses to Step Down
Haiti is “on the verge of explosion,” the country’s Episcopal bishops say. Many accuse the government of supporting gangs to stay in power as a constitutional crisis looms.



A burning barricade in Port-au-Prince during a demonstration calling for Haiti’s president to resign.
A burning barricade in Port-au-Prince during a demonstration calling for Haiti’s president to resign.Credit...Joseph Odelyn/Associated Press
By Harold Isaac, Andre Paultre and Maria Abi-Habib
Feb. 7, 2021
Updated 10:17 a.m. ET
PORT-AU-PRINCE, Haiti — The poor now target the poor in Haiti. Many fear leaving their homes, buying groceries or paying a bus fare — acts that can draw the attention of gangs out to kidnap anyone with cash, no matter how little.

Many schools shut their doors this month, not over Covid-19, but to protect students and teachers against a kidnapping-for-ransom epidemic that began haunting the nation a year ago. No one is spared: not nuns, priests or the children of struggling street vendors. Students now organize fund-raisers to collect ransoms to free classmates.

Their hardship may only worsen as Haiti hurtles toward a constitutional crisis. The opposition is demanding that President Jovenel Moïse step down on Sunday in a political showdown likely only to deepen the country’s paralysis and unrest.

After years enduring hunger, poverty and daily power cuts, Haitians say their country, the poorest in the Western Hemisphere, is in the worst state it has ever seen, with the government unable to provide the most basic services.

Haiti is “on the verge of explosion,” a collection of the country’s Episcopal bishops said in a statement last weekend.

Mr. Moïse’s five-year presidential term ends on Sunday, which is why the opposition is demanding that he step down. But the president is refusing to vacate office before February 2022, arguing that an interim government occupied the first year of his five-year term.

ImagePresident Jovenel Moïse’s term ends on Sunday, but he is refusing to vacate the office before February 2022.
President Jovenel Moïse’s term ends on Sunday, but he is refusing to vacate the office before February 2022.Credit...Jean Marc Herve Abeland/EPA, via Shutterstock
On Friday, the United States government weighed in — an important opinion for many Haitians, who often look to their larger neighbor for guidance on the direction the political winds are blowing.

A State Department spokesman, Ned Price, supported Mr. Moïse’s argument that his term ends next February and added that only then “a new elected president should succeed President Moïse.”

But Mr. Price also sent a warning to Mr. Moïse about delaying elections and ruling by decree.

“The Haitian people deserve the opportunity to elect their leaders and restore Haiti’s democratic institutions,” Mr. Price added.

Mr. Moïse has led by presidential decree since last year, after suspending two-thirds of the Senate, the entire lower Chamber of Deputies and every mayor throughout the country. Haiti now has only 11 elected officials in office to represent its 11 million people, with Mr. Moïse having refused to hold any elections over the last four years.

Mr. Moïse is seeking to expand his presidential powers in the coming months by changing the country’s Constitution. A referendum on the new Constitution is set for April, and the opposition fears the vote will not be free or fair and will only embolden his budding authoritarian tendencies, assertions Mr. Moïse denies.

André Michel, 44, a leader of the opposition coalition, the Democratic and Popular Sector, vowed that if the president did not step down, the opposition would stage more protests and engage in civil disobedience.

“There is no debate,” he said. “His mandate is over.”

The opposition hopes to tap into the discontent of the millions of unemployed Haitians — more than 60 percent of the country lives in poverty — to fuel the protests, which in the past have often turned violent and shut down large parts of the country.

Although the president has never been weaker — holed up inside the presidential palace, he is unable to move freely even in the capital — observers say he has a good chance of staying on the job. A weak and feeble opposition is plagued by infighting and cannot agree on how to remove Mr. Moïse from power or whom to replace him with.

The political uncertainty has sowed feelings of dread, with fears that street demonstrations in coming days will turn violent and that a refusal by Mr. Moïse to leave office will plunge the country into a long period of unrest.

ADVERTISEMENT

Continue reading the main story

Zamor, a 57-year-old driver who would give only his middle name because of fears of retribution, said his daughter was snatched off the street in Port-au-Prince, the capital, last month. He now keeps his three children at home and prevents them from attending school.

“People need to have confidence in the state,” Zamor said, adding the government “is filled with kidnappers and gang members.”

Before the kidnapping epidemic, Haitians could listen to music with their neighbors on the street, play dominoes, go to the beach and commiserate with friends and neighbors about their economic despair. But now the fear of being abducted pervades the streets, hindering routine daily activities.

“The regime has delegated power to the bandits,” said Pierre Espérance, 57, a leading human rights activist.

“The country is now gangsterized — what we are living is worse than during the dictatorship,” he said, referring to the brutal autocratic rule of the Duvalier family that lasted nearly 30 years, until 1986.

Haitians suspect that the proliferation of gangs over the last two years has been supported by Mr. Moïse to stifle any dissent. At first, the gangs targeted opposition neighborhoods and attacked protests demanding better living conditions. But the gangs may have grown too big to be tamed and now seem to operate everywhere.

Students marching through the country’s capital last month in response to the kidnapping of an elementary school student that morning.Credit...Valerie Baeriswyl/Agence France-Presse — Getty Images
In December, the United States Treasury Department imposed sanctions on Mr. Moïse’s close allies — including the former director general of the interior ministry — for providing political protection and weapons to gangs that targeted opposition areas.

The sanctions highlighted a five-day attack last May that terrorized neighborhoods in Port-au-Prince. The Treasury Department said that gang members, with the cover and support of government officials, raped women and set houses on fire.

The government denies providing support to any gangs.

Tourism has ground to a halt, and the vast Haitian diaspora in the United States and elsewhere is staying away from the country.

“Things have gotten more and more difficult since the arrival of Jovenel Moïse,” said Marvens Pierre, 28, a craftsman trying to sell souvenirs in a public square in the capital.

He had entrusted his two young children to his mother because she was receiving remittances from abroad and could afford to feed them. He said he was finding it difficult to sell his products.

“I can easily spend two weeks without being able to sell my stuff,” Mr. Pierre lamented. “This morning I had to ask a neighbor for her soap to bathe.”

Harold Isaac and Andre Paultre reported from Port-au-Prince, Haiti, and Maria Abi-Habib from Mexico City. Kirk Semple contributed reporting from Mexico City.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17047
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir  Empty
MessageSujet: Re: L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir    L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir  EmptyLun 8 Fév 2021 - 6:57



Jovenel Moise passé pour un menteur devant un officiel américain qui n’a cru un seul mot du plan avorté de « l’atteinte à sa vie »
By Rezo Nòdwès -7 février 20210150


Jovenel Moise essaie de créer des événements, à l’instar de François Duvalier, pour tenter de maîtriser une situation.



Dimanche 7 février 2021 ((rezonodwes.com))–Jovenel Moise, un usurpateur de titre, selon un rapport de la Cour des Comptes sur la dilapidation des fonds de Petro Caribe, n’inspire confiance à personne et ses dernières déclarations sur une présumée atteinte à sa vie, sont mises à rude épreuve par un parlementaire américain.

« Sans aucune preuve à l’appui de ses allégations de conspiration d’atteinte à sa vie, Moïse prouve ce que mes collègues et moi avons évoqué« , a indiqué le Congresman américain Andy Levin soulignant à l’encre rouge qu’ « il n’y a aucune chance de la tenue d’élections réelles, d’établissement de démocratie réelle ou de responsabilité réelle tant que celui-ci reste au pouvoir« .

Sans ambiguïté, le Représentant de la Chambre basse américaine, Andy Levin, à l’instar du CSPJ, le prélat catholique, l’association des Barreaux d’Haiti et autres entités considère que le dimanche 7 février 2021 marque péremptoirement la fin de mandat constitutionnel de l’apprenti-dictateur Jovenel Moise.



« Je suis profondément attristé mais pas surpris que Moïse ait intensifié sa campagne anti-démocratique avec l’arrestation massive de fonctionnaires de l’opposition et d’autres personnes en ce qui devrait être son dernier jour de mandat« , a signalé le US Congresman dans son tweet de dimanche après-midi sur la situation chaotique en Haïti, le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidentale.


Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17047
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir  Empty
MessageSujet: Re: L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir    L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir  EmptyLun 8 Fév 2021 - 6:57



Jovenel Moise passé pour un menteur devant un officiel américain qui n’a cru un seul mot du plan avorté de « l’atteinte à sa vie »
By Rezo Nòdwès -7 février 20210150


Jovenel Moise essaie de créer des événements, à l’instar de François Duvalier, pour tenter de maîtriser une situation.



Dimanche 7 février 2021 ((rezonodwes.com))–Jovenel Moise, un usurpateur de titre, selon un rapport de la Cour des Comptes sur la dilapidation des fonds de Petro Caribe, n’inspire confiance à personne et ses dernières déclarations sur une présumée atteinte à sa vie, sont mises à rude épreuve par un parlementaire américain.

« Sans aucune preuve à l’appui de ses allégations de conspiration d’atteinte à sa vie, Moïse prouve ce que mes collègues et moi avons évoqué« , a indiqué le Congresman américain Andy Levin soulignant à l’encre rouge qu’ « il n’y a aucune chance de la tenue d’élections réelles, d’établissement de démocratie réelle ou de responsabilité réelle tant que celui-ci reste au pouvoir« .

Sans ambiguïté, le Représentant de la Chambre basse américaine, Andy Levin, à l’instar du CSPJ, le prélat catholique, l’association des Barreaux d’Haiti et autres entités considère que le dimanche 7 février 2021 marque péremptoirement la fin de mandat constitutionnel de l’apprenti-dictateur Jovenel Moise.



« Je suis profondément attristé mais pas surpris que Moïse ait intensifié sa campagne anti-démocratique avec l’arrestation massive de fonctionnaires de l’opposition et d’autres personnes en ce qui devrait être son dernier jour de mandat« , a signalé le US Congresman dans son tweet de dimanche après-midi sur la situation chaotique en Haïti, le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidentale.


Revenir en haut Aller en bas
alex jacques
Star plus
Star plus
alex jacques

Masculin
Nombre de messages : 1118
Localisation : Haiti
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Fou de son pays

L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir  Empty
MessageSujet: Re: L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir    L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir  EmptyLun 8 Fév 2021 - 11:50

lol

Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir  Empty
MessageSujet: Re: L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir    L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ex-président Jovenel Moise ne veut pas partir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: