Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Légendes Pokémon: Arceus Nintendo Switch ...
Voir le deal
49.99 €
Le Deal du moment :
Où trouver My Hero Academia Tome 31 collector ...
Voir le deal
13.50 €

 

 Le declin d'un ministre de la culture

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9952
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Le declin d'un ministre de la culture  Empty
MessageSujet: Le declin d'un ministre de la culture    Le declin d'un ministre de la culture  EmptyMer 24 Fév 2021 - 7:09

Citation du jour

« Personne ne me fera croire que Jovenel Moïse est un dictateur », a soutenu Pradel Henriquez


https://lenouvelliste.com/article/226658/personne-ne-me-fera-croire-que-jovenel-moise-est-un-dictateur-a-soutenu-pradel-henriquez via @nouvelliste


Pradel est devenu ministre parce qu'il a écrit un livre sur le déclin de la culture . Nous constatons qu'avec lui comme ministre sous une administration rétrograde et dictatoriale . La culture est en déclin complet. Ce pauvre ministre doit être ...
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17346
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le declin d'un ministre de la culture  Empty
MessageSujet: Re: Le declin d'un ministre de la culture    Le declin d'un ministre de la culture  EmptyJeu 25 Fév 2021 - 7:36

Pour ca que ca vaut
LETTRE OUVERTE À LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE L’ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE
Madame Louise Mushikiwabo, Secrétaire Générale Organisation internationale de la francophonie
Lettre ouverte à la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie
Ayiti / Péyi kréyolopal
Mercredi, 24 Février, 2021 - 18:21
Le 24 février 2021

Madame la Secrétaire Générale,

Nous, écrivains de langue française, représentants des cinq continents de la francophonie, préoccupés par la situation haïtienne caractérisée par la mise en place d’une dictature, le président de facto Jovenel Moïse se maintenant au pouvoir par la force au-delà de son mandat constitutionnel expiré le 7 février 2021, vous demandons de ne fournir aucun appui à un pouvoir décrié et rejeté par lepouvoir judiciaire haïtien, les églises catholique et protestante, la confédération des barreaux haïtiens, les organismes de défense des droits humains, l’association nationale des magistrats haïtiens, l’opposition politique organisée, nombre d’associations de la société civile, des personnalités haïtiennes appartenant à différents domaines d’activité.

Madame la Secrétaire Générale,

Nous, écrivains de langue française, représentants des cinq continents de la francophonie, préoccupés par la situation haïtienne caractérisée par la mise en place d’une dictature, le président de facto Jovenel Moïse se maintenant au pouvoir par la force au-delà de son mandat constitutionnel expiré le 7 février 2021, vous demandons de ne fournir aucun appui à un pouvoir décrié et rejeté par lepouvoir judiciaire haïtien, les églises catholique et protestante, la confédération des barreaux haïtiens, les organismes de défense des droits humains, l’association nationale des magistrats haïtiens, l’opposition politique organisée, nombre d’associations de la société civile, des personnalités haïtiennes appartenant à différents domaines d’activité.

Nous comprendrions mal que l’insititution que vous dirigez, dont l’existence n’est fondée que sur l’exigence de solidarité réelle avec les communautés et pays de langue française, s’engage avec un pouvoir illégitime qui multiplie les exactions, les décrets et autres mesures liberticides. Vous n’êtes pas sans savoir que le pouvoir utilise des gangs lourdement armés par lui, comme force répressive aux actions meurtrières dans les quartiers populaires. Vous n’êtes pas sans savoir que, lors de manifestations pacifiques, la police haïtienne tire à balles réelles sur les manifestants. Vous n’êtes pas sans savoirqu’Haïti fonctionne sans parlement, sans élus locaux, toutes les échéances électorales n’ayant pas été respectées par le gouvernement de Jovenel Moïse. Seriez-vous assez dupe pour croire que, après la fin de son mandat expiré le 7 février 2021, il voudrait et saurait organiser des élections crédibles !

Nous exprimons notre solidarité envers le peuple haïtien et exhortons l’OIF à soutenir sa demande d’un vrai processus démocratique impliquant la mise en place d’un gouvernement de transition et l’initiation des procès pour crimes de sang et crimes financiers contre les dignitaires du gouvernement de Jovenel Moïse.

Madame la Secrétaire Générale, n’apportez pas votre soutien à la folie dictatoriale dont est victime le peuple haïtien, il y va de votre crédibilité personnelle comme de celle de l’OIF. Ne donnez pas raison à celles et ceux qui voudraient voir en l’OIF un fonctionnariat indifférent aux problèmes réels des peuples constituant les cinq continents de la francophonie.



Signataires :

René Depestre, prix Apollinaire, prix Renaudot

Jean-Pierre Siméon, prix Apollinaire

Mathias Enard, prix Goncourt, prix des cinq continents de la francophonie

Ananda Devi, prix des cinq continents de la francophonie, membre du jury du prix des cinq continents

Antoine Spire, président du Pen Club de France

Jacques Fournier, poète

Jean-Claude Pinson, poète

Francis Combes, poète, éditeur

Yanick Lahens, romancière, prix Femina

Laurent Gaudé, poète, romancier, prix Goncourt

Gilles Perrault, prix Goncourt de la nouvelle, prix Renaudot de l’essai

Addellatif Laâbi, prix Goncourt de la poésie

Claude Favre, poète,

Jean-Marc Bourg, éditeur

Philippe Mathy, poète

Jean Gabriel Cosculluela, poète, éditeur

Jean-Marc Barrier, poète

El Amraoui Mohammed, écrivain

Joël Vernet, écrivain, poète

Jean-Claude Leroy, poète

Arnoldo Feuer, écrivain

Marc Delouze, écrivain, fondateur des parvis littéraires

Marc-Emmanuel Soriano, dramturge, acteur

Lyonel Trouillot, écrivain, membre du jury du prix des cinq continents de la francophonie,

Kettly Mars, écrivaine, présidente du Pen Club Haïti

Guy Régis junior, dramaturge,

Mehdi Chalmers, poète

Evelyne Trouillot, poète, romancière

Jacques Lèbre, poète

Véronique Gentil, poète

Cyrille Gilbert, poète

Malick Diarra, poète, romancier

Denis Lachaud, écrivain, dramaturge, metteur en scène

Jean-Baptiste del Amo, romancier, prix Goncourt du premier roman

Valentine Goby, écrivaine

Felwine Sarr, écrivain, essayiste, prix des cinq continents de la francophonie

Céline Curiol, essayiste, romancière

Christophe Philippe Charles, poète, éditeur

Muriel Barbery, romancière

Camille de Toledo, écrivain, essayiste

Armand Dupuy, écrivain

Miguel Duplan, écrivain, membre du jury du prix Carbet de la Caraïbe et du Tout Monde

Faubert Bolivar, poète, écrivain

Ralph Civil, metteur en scène

Daniely Francisque, dramaturge

Bernard Gaétan Lagier, dramaturge

Vladimir Delva, comédien, directeur artistique

Blandine Voineau, comédienne

Marie Célie Agnant, poète, écrivaine, Prix 2017 de l’Académie des Lettres du Québec

HassaneKassi KOUYATE, Directeur, Les Francophonies-Des écritures à la scène








Pour authentification : Lyonel Trouillot - tel. : 509 4762-7318

Kettly Mars - tel : 509 3612-5284

Revenir en haut Aller en bas
 
Le declin d'un ministre de la culture
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: