Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Forfait Sosh Série limitée : 40 Go pour ...
Voir le deal
9.99 €

 

 200 AYISYEN ap debake chak jou an MATINIK-Pwoblem ou pa pou MATINIKE yo

Aller en bas 
AuteurMessage
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17260
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

200 AYISYEN ap debake chak jou an MATINIK-Pwoblem ou pa pou MATINIKE yo Empty
MessageSujet: 200 AYISYEN ap debake chak jou an MATINIK-Pwoblem ou pa pou MATINIKE yo   200 AYISYEN ap debake chak jou an MATINIK-Pwoblem ou pa pou MATINIKE yo EmptyMar 8 Juin 2021 - 12:24

Sa a se yon ATIK sou yon SIT MATINIKE.Fe jijman pa nou!

https://montraykreyol.org/article/200-haitiens-chaque-jour-en-martinique-et-alors

Mardi, 8 Juin, 2021 - 11:11
Le quotidien "France-Antilles" nous annonce qu'environ 200 Haïtiens entrent clandestinement chaque jour à la Martinique, le plus souvent par la commune du Prêcheur proche de l'île de la Dominique où ceux-ci font une première escale.

Ce chiffre (émanant de qui ? de quelle autorité locale ou étatique ?) a de quoi donner du grain à moudre à la fois aux assimilationnistes forcenés et aux noiristes. Les premiers parce qu'ils y voient une sorte d'invasion, 200 par jour faisant 6.000 par mois et 6.000 par mois faisant 72.000 par an, chiffre à mettre en regard des 4.000 Martiniquais qui quittent leur pays chaque année, le plus souvent sans espoir de retour. Nul étonnement donc à ce que le vote Marine Le Pen ait progressé, en particulier dans certaines communes du nord sans qu'on puisse les attribuer aux "Métros" puisque ces derniers préfèrent s'installer à Sainte-Luce, aux Trois-Ilets ou au Diamant qu'à Grand-Rivière, Basse-Pointe, Macouba ou Le Prêcheur.

Les seconds à savoir les noiristes parce qu'ils y verront sans doute un moyen de contrer le fameux "génocide par substitution" même si à peine 1% de ces clandestins sont régularisés. Il est vrai que ce pourcentage ne tient pas compte du fait qu'une femme haïtienne qui accouche d'un bébé en Martinique est inexpulsable jusqu'à ce que ce dernier ait atteint l'âge de 18 ans. Il est aussi vrai que si les forces de police traquent les Haïtiens dans les villes (Fort-de-France, Lamentin, Robert, Ducos etc.), elles ferment les yeux apparemment et à la grande satisfaction des Békés sur ceux qui travaillent dans les plantations de banane où ils sont surexploités. De véritables petits "bateys", ces enclaves semi-esclavagistes où croupissent les immigrés haïtiens à Saint-Domingue, se sont ainsi constitués dans le nord de la Martinique au vu et au su de tout le monde. Ce qui explique qu'on voit des Haïtiens travailler le dimanche dans certaines plantations !

Ici, il faut faire un sort au concept fumeux ou racialiste de "génocide par substitution".

En effet, l'arrivée, fut-elle massive, d'Haïtiens est une bonne chose pour la Martinique non pas "parce qu'ils sont noirs comme nous" et autres sottises mais bien parce qu'ils ne menacent ni notre culture ni notre identité. Un Haïtien n'a pas besoin d'interprète pour parler avec un Martiniquais et ses pratiques musicales, culinaires, médicinales, magico-religieuses etc...sont très proches des nôtres et contribuent à nous enrichir. Il est par conséquent grand temps de remplacer le concept glauque de "génocide par substitution" par celui de "génocide par décréolisation" (ou "démartinicanisation" puisqu'apparemment le terme "créole" donne des boutons à certains).

L'arrivée ou l'installation de 72.000 Haïtiens par an (pour autant que ce chiffre soit avéré) est une excellente chose comme celle des Dominiquais et des Saint-Luciens d'ailleurs car tous ces gens partagent une identité très semblable à la nôtre. A l'inverse, l'arrivée du même nombre d'immigrés d'Europe, d'Afrique, d'Amérique du sud ou d'Asie constitueraient, là oui !, un génocide par substitution.

Notre problème n'est pas un problème génétique ou racial mais bien identitaire et culturel. Il s'agit pour nous de persévérer dans notre être, dans ce que nous sommes car respecter les ancêtres, c'est d'abord et avant tout protéger l'héritage culturel qu'ils nous ont légué.

Revenir en haut Aller en bas
 
200 AYISYEN ap debake chak jou an MATINIK-Pwoblem ou pa pou MATINIKE yo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Histoire d'Haiti-
Sauter vers: