Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ d’achat
Voir le deal

 

 Quelques remarquables chefs d'etat haitiens

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Joel
Super Star
Super Star



Masculin
Nombre de messages : 17428
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Quelques remarquables chefs d'etat haitiens Empty
MessageSujet: Quelques remarquables chefs d'etat haitiens   Quelques remarquables chefs d'etat haitiens EmptyVen 19 Nov 2021 - 8:53

Je commence avec FLORVIL HYPPOLYTE (26 MAI 1828-24 MARS 1896)

Hyppolite n'a pas ete traite avec "kindness" dans les manuels des FRERES DE L'INSTRUCTION CHRETIENNE.

J'ai lu un petit livre qu'avait ecrit HYPPOLITE que l'on peut trouver sur le site de la BIBLIOTHEQUE NATIONALE FRANCAISE.
Ce qu'il disait est ce que n'importe patriote haitien pouvait dire en 2021.

HYPPOLITE etait l'ami personnel de FREDERICK DOUGLASS qui n'avait cesse de parler de parler d'HYPPOLITE en termes elogieux.
Pour tomber dans l'ANECDOCTE,le MARCHE EN FER sur la GRAND RUE, qui existe encore,etait construite par HYPPOLITE.

Ce que dit WIKIPEDIA a propos de FLORVIL HYPPOLITE:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Louis Mondestin Florvil Hyppolite (26 mai 1828 - 24 mars 1896) était un général qui a été président d'Haïti du 17 octobre 1889 au 24 mars 1896.

Florvil Hyppolite
Florvil Hyppolite photo officielle.jpg
15e président d'Haïti
En fonction
du 17 octobre 1889 au 24 mars 1896
Précédé par
François Denys Légitime
succédé par
Tirésias Simon Sam
Ministre de l'agriculture et de la police
En fonction
du 1er septembre 1888 au 5 octobre 1888
Président
Pierre Théoma Canal Boisrond
Précédé par
Morin Montasse
succédé par
François Denys Légitime
Membre du Gouvernement Provisoire d'Haïti
En fonction
du 24 août 1888 au 5 octobre 1888
Président
Pierre Théoma Canal Boisrond
Président du Gouvernement Provisoire d'Haïti
En fonction
du 3 octobre 1879 au 26 octobre 1879
Précédé par
Joseph Lamothe
succédé par
Lysius Salomon
Détails personnels
Née
Louis Mondestin Florvil Hyppolite
26 mai 1828
Cap-Haïtien , Haïti
Décédé
24 mars 1896 (67 ans)
Port-au-Prince , Haïti

Hyppolite est né en 1827 au Cap-Haïtien dans une bonne famille haïtienne d'origine métissée française et africaine. [1] Il était bien éduqué et est entré en politique dans la campagne présidentielle de Faustin Soulouque . [1] Pendant la révolution de 1865 il s'est distingué en tant que soldat. [1] Après la guerre, il revient à la politique locale et ne figure dans la vie publique qu'au renversement du président Lysius Salomon par le général François Denys Légitime en 1888. [1] Il est alors chef du général Seïde Thélémaque dans la partie nord. de la république. En 1889, il mena une révolte contre le président Légitime. [1]

Le 9 octobre 1889, Hyppolite est élu président d'Haïti pour un mandat de sept ans par l'Assemblée constituante, réunie aux Gonaïves . [2] Hyppolite a prêté serment le 17 octobre. [2]

Dès son accession à la présidence, il doit faire face à l'affaire du Môle Saint-Nicolas , incident diplomatique au cours duquel les États-Unis tentent d'acquérir le Môle Saint-Nicolas par intimidation. [2] Les États-Unis ont envoyé une flotte à Port-au-Prince dans une démonstration de force, qui a provoqué une protestation dans tout Haïti. [2] Le président Hyppolite a été contraint d'adopter une position anti-américaine ferme d'autant plus qu'il était soupçonné d'être en sympathie avec les Américains. [2] Anténor Firmin , alors secrétaire d'État haïtien aux Relations extérieures, refusa d'accorder tout territoire aux Américains, invoquant la Constitution d'Haïti, qui interdisait l'aliénation de toute partie du territoire. [2]

L'affaire du Môle Saint-Nicolas réglée, le gouvernement Hyppolite a dû s'entendre avec la légation de France à Port-au-Prince concernant sa pratique récente d'accorder des naturalisations sur le territoire haïtien. [2] Les natifs d'Haïti qui prétendaient être d'origine française se rendaient à la légation et se faisaient enregistrer comme citoyens français. [2] Le Secrétaire d'État haïtien aux Relations extérieures s'est engagé à mettre un terme à cette pratique. [2] Après de longues négociations, la France finit par céder ; il a ordonné à son ministre à Port-au-Prince d'annuler les noms de tous ceux qui n'avaient pas eu le droit de les faire enregistrer. [2]

L'ancien président François Denys Légitime , qui s'était enfui en Jamaïque , est à l'origine de plusieurs soulèvements contre Hyppolite, que Hyppolite réprime avec succès. [1] Pour empêcher de futurs soulèvements, il a exécuté leurs chefs. [1] C'était sa politique d'exclure les étrangers de l'île car il prétendait qu'ils avaient suscité des insurrections. [1]

Néanmoins, Hyppolite a eu des relations amicales avec toutes les puissances étrangères. [2] En 1892, le Vatican a prouvé sa bonne volonté envers la République d'Haïti en accréditant un Délégué et Envoyé extraordinaire à Port-au-Prince. [2] Voulant étendre son commerce et faire connaître ses produits à l'étranger, Haïti a participé à l' Exposition de Chicago , où il a remporté de nombreux prix prestigieux. [2]

Le président Hyppolite consacra toute son attention aux travaux publics du pays. [2] Des quais ont été construits dans plusieurs ports; de grands marchés ont été érigés à Port-au-Prince et au Cap-Haïtien. Dans plusieurs villes, des canaux ont été construits pour la distribution d'eau aux maisons privées. [2] Les lignes télégraphiques reliaient les principales villes de la République à peu près au même moment où le téléphone a été introduit pour la première fois. [2] Les routes ont été maintenues en bon état; l'agriculture et le commerce prospérèrent. [2] Il est maintenant devenu possible pour Haïti de racheter sa dette intérieure, sur laquelle elle payait des intérêts au taux de 18 pour cent l'an; à cet effet, un emprunt de 50 000 000 francs à 6 % l'an fut lancé à Paris en 1896. [2] Ce fut le dernier acte important du gouvernement d'Hyppolite. [2]

Décès Éditer
À l'âge de 69 ans, Hyppolite n'était pas en bonne santé depuis un certain temps. [2] Néanmoins, il a refusé de se reposer comme on lui avait conseillé de le faire. [2] Contre l'avis de son médecin, il décide d'entreprendre un long voyage jusqu'à Jacmel pour y réprimer un soulèvement. [2] [3] Il partit le 24 mars 1896, à trois heures du matin, mais avant même d'avoir eu le temps de quitter Port-au-Prince il tomba mort de cheval, dans une « crise d' apoplexie » , à une courte distance de l'Executive Mansion. [2] Ses funérailles ont eu lieu le 26 mars. [2]

Parce que la forte personnalité du président Hyppolite plutôt que son parti maintenait son gouvernement au pouvoir, on craignait que sa mort ne précipite une révolution. [1] Cependant, le Conseil des secrétaires d'État a pris en charge les affaires du Gouvernement jusqu'à l'élection de son successeur. [2] Le nouveau président, Tirésias Simon Sam , a été élu au siège vacant le 1er avril par le Sénat et la Chambre des représentants, et a été installé sans que la révolution redoutée ne se produise. [1]


Les références Éditer
" Le défunt président Hyppolite d'Haïti " . Le Chautauquan . XXIII : 238. Mai 1896. Domaine public Cet article incorpore du texte de cette source, qui est dans le domaine public .
Léger, Jacques Nicolas (1907). Haïti, son histoire et ses détracteurs . New York; Washington : Le pub Neale. Co. p. 245-247. Domaine public Cet article incorpore du texte de cette source, qui est dans le domaine public .
Hale, William Bayard (15 mai 1902). "Le Désordre en Haïti" . L'Indépendant . 54 : 1181.
Bureaux politiques
Précédé par
Monpoint Jeune
(Provisoire)
Président d'Haïti
1889-1896 succédé par
Tirésias Simon Sam
Dernière modification il y a 4 mois par CaptainEek
ARTICLES LIÉS
François Denys Légitime
Victoire Jean-Baptiste
Affaire Môle Saint-Nicolas
Wikipédia
Le contenu est disponible sous CC BY-SA 3.0, sauf indication contraire.
Politique de confidentialité Conditions d'utilisationBureau

Marc H aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star



Masculin
Nombre de messages : 17428
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Quelques remarquables chefs d'etat haitiens Empty
MessageSujet: Re: Quelques remarquables chefs d'etat haitiens   Quelques remarquables chefs d'etat haitiens EmptySam 20 Nov 2021 - 7:16

LYSIUS SALOMON

Dans mes petites recherches sur SALOMON;j'ai trouve que SALOMON etait l'un des rares representants de la BOURGEOISIE qui a defendu la memoire de DESSALINES.
A la chute de BOYER en 1843,devant la CATHEDRALE des CAYES ,SALOMON avait offert une forte defense de l'EMPEREUR.
La memoire de DESSALINES faisait peur a la classe des grands possedants;parce que des REVOLTES avaient eu lieu ,surtout dans le SUD ,parmi les PAYISANS(Revoltes d'ACAAU et de GOMAN) qui demandaient la concretisation des promesses faites par DESSALINES ,de partager les RICHESSES du pays.
Selon DAVID NICHOLLS dans son livre FROM DESSALINES TO DUVALIER;SALOMON avait meme mis en doute ,le fameux MASSACRE DES FRANCAIS attribue a DESSALINES.
D'apres SALOMON (rapporte par DAVID NICHOLLS)c'etait l'un des moyens utilises par les POSSEDANTS pour noircir la memeoire de DESSALINES.
Le premier acte pose par CHARLES RIVIERE HERARD,c'etait d'exiler le jeune SALOMON dans la partie est de l'ile a NEYBA.
La DOMINICANIE faisait encore partie de la REPUBLIQUE D'HAITI.
SALOMON avait ete rappele par FAUSTIN SOULOUQUE .Il jouissait d'un role de presque premier ministre sous le gouvernement de SOULOUQUE
Pendant la GUERRE DE L'INDEPENDANCE CUBAINE;le general ANTONIO MACEO ,le chef de l'ARMEE "MAMBI" (80000 hommes) avait fait 2 VISITES en HAITI ,pour etudier un PAYS dirige par un NOIR.Il avait rencontre SALOMON;c'etait tres risque pour SALOMON,car l'ARMEE ESPAGNOLE etait a deux pas de nos portes .CUBA etant le pays le plus proche de nous apres certes LA DOMINICANIE.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Louis Étienne Félicité Lysius Salomon (30 juin 1815 - 19 octobre 1888) a été président d'Haïti de 1879 à 1888. On se souvient surtout de Salomon pour avoir institué le premier système postal d' Haïti et pour son vif enthousiasme pour la modernisation d'Haïti. [1]

Louis Etienne Lysius Salomon
Salomon 200.jpg
13e président d'Haïti
En fonction
du 26 octobre 1879 au 10 août 1888
Précédé par
Pierre Théoma Canal Boisrond
succédé par
François Denys Légitime
Membre du Gouvernement Provisoire de la République d'Haïti
En fonction
du 3 octobre 1888 au 23 octobre 1888
Ministre des Finances , du Commerce et des Relations extérieures
En fonction
du 3 octobre 1888 au 3 novembre 1888
Précédé par
Joseph Lamothe
succédé par
Charles Laforesterie
Ministre des Finances, du Commerce, des Relations extérieures, de la Justice, de l'Éducation et des Cultes
En fonction
du 14 février 1851 au 15 janvier 1859
Président
Faustin Ier
Précédé par
Lui-même (Finances, Commerce et Relations Extérieures)
Jean-Baptiste Francisque (Justice, Education et Culte)
succédé par
Victorin Plésance (Finances et Commerce)
André Jean-Simon (Relations étrangères et Éducation)
Jean-François Acloque (Justice et Culte)
Ministre des Finances, du Commerce et des Relations extérieures
En fonction
du 9 avril 1848 au 14 février 1851
Président
Faustin Soulouque (en tant que président)
Faustin I (en tant qu'empereur)
Précédé par
Alexis Dupuy
succédé par
Lui-même (Finances et Commerce)
Louis Dufresne (Relations étrangères)
Détails personnels
Née
30 juin 1815
Les Cayes , Haïti
Décédé
19 octobre 1888 (73 ans)
Paris, France
Parti politique
parti national
Enfants
Ida Salomon Faubert
Sa fille Ida Faubert était une poétesse française.

Contenu
Début de la vie
Salomon est né en 1815 aux Cayes . Sa famille était influente dans la petite élite noire du sud. Proéminent et instruit, sa famille se heurtait souvent à l' élite mulâtre relativement plus puissante du sud d'Haïti. Sous le régime de Charles Rivière-Hérard , les Salomon sont recherchés pour arrestation après une violente bataille avec les mulâtres et exilés à Neyba . Lorsque Faustin Soulouque est arrivé au pouvoir, Salomon est revenu avec d'autres puissants dirigeants noirs pour servir le nouveau gouvernement. Salomon est devenu ministre des Finances sous Faustin et a commencé à monopoliser les transactions d'exportation de café et de coton, à gérer les importations étrangères par le biais de monopoles d'État et à imposer des prélèvements sur le capital.. En conséquence, la contrebande et la piraterie ont explosé sous le règne de Soulouque. Après la chute de Soulouque, Salomon a été exilé à Paris et à Londres, où il a beaucoup lu et voyagé.

Devenir président
Le 18 août 1879, Salomon retourna en Haïti et devint président avec un énorme soutien du peuple. Son plan en tant que président était de redémarrer l'éducation publique, de régler les problèmes financiers d'Haïti, de restaurer la productivité agricole, d'améliorer l'armée et de réparer l'administration publique. En moins de quatre mois, il créa la Banque nationale et, en 1880, il reprit le paiement de la dette envers la France. Les années 1880 ont vu d'énormes efforts de la part de l'administration Salomon pour moderniser Haïti. Il adhère à l' Union postale internationale et émet son premier timbre-poste. En octobre, il a accordé à un câblo - opérateur britannique le droit de relier Port-au-Prince et Kingston, en Jamaïque, et en 1887, il négocie pour relier Môle-Saint-Nicolas à Cuba . Il restructure la faculté de médecine, importe des professeurs de France pour les lycées, etc. Les Forces armées d'Haïti ont été réorganisées à 16 000 et affectées à 34 régiments d' infanterie et 4 régiments d' artillerie . Salomon a également réorganisé la répartition des rangs dans l'armée, qui ne comprenait que des soldats et des généraux.

Complots et rébellion
Moins de quatre mois après la présidence de Salomon, des réfugiés haïtiens de Kingston étaient en contact avec la communauté d'élite de Port-au-Prince afin d'organiser un coup d'État. Lorsque Salomon est allé visiter le sud, le général Nicolas s'est rendu à Saint-Marc pour planifier un autre coup d'État, mais a rencontré des soldats du gouvernement. En 1883, les rebelles haïtiens en exil de la Jamaïque et de Cuba , dont Jean-Pierre Boyer-Bazelais et Delormes, ont atteint les côtes haïtiennes pour lancer un autre coup d'État contre Salomon.

Alors que Salomon a réglé certains des problèmes d' Haïti , il a également drainé des ressources pour payer la dette d'Haïti envers la France. Au cours de 1881-1882, une épidémie de variole s'est propagée dans tout le pays et a consommé la plupart des finances de ces années. En avril 1883, les infâmes Cacos du nord se rebellent contre Salomon et son administration, mais sont écrasés par les troupes gouvernementales mêlées d'anciens piquets .

De 1884 à la fin de sa présidence, Salomon fait face à de nombreuses rébellions des Cacos. En mai, les Cacos du sud se sont rebellés à Jérémie et en juillet, Jacmel s'est rebellé. En octobre, une énorme explosion a éclaté entre les forces gouvernementales de Salomon, les rebelles exilés de Cuba et de la Jamaïque, et les Cacos de différentes villes du sud et du nord. Les flammes ont englouti les archives et les bâtiments du gouvernement, et des meurtres de masse ont été infligés à la classe d'élite, aux étrangers et aux marchands. Ce conflit était connu sous le nom de « Semaine sanglante ».

Suite à la rébellion, l'inflation a augmenté et un scandale appelé « l'Affaire des Mandays » est devenu connu impliquant la banque nationale, un directeur français, un comptable en chef britannique et le gouvernement haïtien.

Démission et décès
En 1886, Salomon a été « réélu » pour un mandat de sept ans en raison de sa réécriture de la constitution. En 1887, Port-au-Prince se rebelle à cause du manque de liberté individuelle et du système tyrannique de la république. Les représentants du gouvernement ont retiré le soutien de Salomon et en 1888, Le Cap s'est rebellé dans le nord. Accablé par les défis politiques auxquels il est confronté, Salomon quitte Haïti et retourne à Paris, où il meurt au numéro 3 de l' avenue Victor-Hugo le 19 octobre 1888.

Voir également
Haïti
Les références
Haïti, son histoire et ses détracteurs Par Jacques Nicolas Léger , U. Mich, 2006, , 235-236

Marc H aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H


Masculin
Nombre de messages : 9998
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Quelques remarquables chefs d'etat haitiens Empty
MessageSujet: Re: Quelques remarquables chefs d'etat haitiens   Quelques remarquables chefs d'etat haitiens EmptySam 20 Nov 2021 - 11:47

Merci Joel
C'est enrichissant .
On apprend l'histoire d'Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Quelques remarquables chefs d'etat haitiens Empty
MessageSujet: Re: Quelques remarquables chefs d'etat haitiens   Quelques remarquables chefs d'etat haitiens Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques remarquables chefs d'etat haitiens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Tribune Libre-
Sauter vers: