Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-45%
Le deal à ne pas rater :
Clé USB 3.0 SanDisk Ultra 128 Go (vitesse de lecture jusqu’à ...
18.56 € 33.99 €
Voir le deal

 

 Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9818
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School EmptyVen 30 Nov 2007 - 7:53

PROXÉNÉTISME / Turgeau : des jeunes se débauchent…

Par Marc-Kenson Joseph

Les policiers ont mis fin, samedi dernier, à une rencontre d'un type particulier dans une maison du haut de Turgeau, laquelle, selon des riverains, servait de lieu de débauche. Des dizaines de jeunes, dont des mineurs, ont été interpellés.

Chaque mardi et vendredi, parmi les centaines d'écoliers et d'étudiants qui empruntent la rue Jean-Paul II, des dizaines vont au « Paradis haïtien », une propriété privée. Souvent même pendant les heures de classe, ils viennent s'y amuser, bambocher, rencontrer des copains, filles ou garçons… Au moins trois fois par mois, le samedi, des « pool party » torrides y sont organisés. Parmi les participants, une majorité de mineurs.

« Les mardis et les vendredis, c'était réservé à un petit clan et cela finissait toujours dans l'orgie », chuchote Jeannot, 22 ans, voisin et familier des lieux. Un coup d'oeil apide des journalistes du Matin à travers un interstice de la porte d'entrée dévoile une grande maison entourée d'une cour boisée et d'une grande piscine… C'est là que des mineurs des deux sexes prenaient plaisir à échanger des propos, des blagues pas très catholiques, des faveurs de toutes sortes… Les voisins, inquiets et scandalisés par tout ce va-et-vient, ont décidé d'en informer les autorités policières.


Une centaine d'interpellations

Samedi dernier, il devrait justement y avoir une « pool party », certains parlent même d'une orgie. Alerté, le parquet de Port-au-Prince décide d'intervenir. Vers 14 heures, le quartier est bouclé. Les policiers procèdent à l'interpellation de près d'une centaine de jeunes âgés de 13 à 25 ans.

« Vous savez, dans ce pays, on décide de faire ce que l'on veut, n'importe où », dit Frantz Thermilus, directeur de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), où tout ce beau monde a été conduit pour y passer la nuit. « Parmi eux, il y avait des homosexuels des deux sexes. Le propriétaire de la maison, un jeune Américain dans la vingtaine, est luimême hermaphrodite ». À la DCPJ, les jeunes ont été gardés dans la salle de conférence de la Brigade de lutte contre le trafic des stupéfiants (BLTS) avant que leurs parents ne viennent les chercher le lendemain. « On n'a procédé à aucune arrestation car il n'y a pas eu de flagrant délit », explique le directeur de la Police judiciaire, ajoutant que le parquet de Port-auPrince poursuivait cependant son enquête.


Source : Le Matin
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9818
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Re: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School EmptyVen 30 Nov 2007 - 8:58

La semaine dernière j'ai assisté à une conférence sur la prostitution juvénile à l'université de Montréal et je n'en croyais pas à mes oreilles. Les jeunes sont hyper sexualisés à un point tel que plusieurs organismes communautaires sentent le besoin de mettre en place des stratégies communes pour prévenir la prostitution juvénile à Montréal. Il faut dire que Montréal est devenu un lieu de tournage de film pornographique dans cette Mondialisation du marché du Sexe.

Si l'on tient compte de l'article de M" Joseph, on ne parle pas de la prostitution mais des expériences sexuelles des jeunes adolescents et adolescentes voire des jeunes adultes haïtiens qui se donnent des rendez-vous dans une maison afin de satisfaire leurs désirs sexuels et cela par des échanges sexuels collectifs. (orgies).

Quelles sont les causes psychosociales de ce phénomène en Haïti ?

Que ce soit à Montréal ou en Haïti, les jeunes ont les mêmes désirs sexuels. Il y a d’abord des rites de passage à l'adolescent toute culture confondue ou les jeunes expérimentent de la drogue . Ils testent leurs orientations sexuelles. C'est ce que l'on appelle le passage à l'initiation de l'adolescent; vie-mort-résurrection.
Besoin de séduire.
Le besoin de pouvoir ( je fais ce que je veux avec mon corps)...
Le passage à l’acte
Etc.

Comment intervenir ?

Je veux m'adresser tout d'abord aux parents haïtiens;
1- Le système parental haïtien est trop fermé, trop rigide et ces parents doivent se mettre à l'évidence que leurs jeunes ont des pulsions sexuelles très développées.
2- les parents doivent se rendre compte que leurs enfants ne sont plus des enfants et qu'ils peuvent être sexuellement actifs ou ont le potentiel de le devenir.
3- Les parents doivent en parler franchement avec leurs jeunes de leur sexualité.
4- Faire preuve d'ouverture pour éviter justement que leurs jeunes font des expérimentations sexuelles collectives comme c'est le cas dans l'article du journaliste le Matin Monsieur Joseph. EN 2007 ce n'est pas normal que la sexualité soit encore un sujet tabou dans la relation parent/enfant dans la société haïtienne. Il faut changer cette mentalité pour mieux prévenir et réduire les conséquences de l’hyper sexualisation des jeunes dans la société haïtienne.

Quelles sont les conséquences de l'hyper sexualité des jeunes?La precocité sexuelle des jeunes?
-Consommation de drogue,
- maladie transmise sexuellement
- Gossesse precoce
- décrochages scolaires.

En guise de conclusion, je voudrais dire aux lecteurs pour terminer que les jeunes suivent de plus en plus la mode à la télé et ont pour modèles de Stars Hip hop américaines. Qu'est-ce qu'on voit dans les vidéos ? On banalise l'acte sexuel. On semble dire aux jeunes si vous n’êtes pas hyper –sexuels, vous n’êtes pas IN et les jeunes consomment bien ces messages vus dans les vidéos de musiques. Les filles portent des G-string. Elles exposent en public leurs bedons,Bref leurs corps comme exposés comme les produits que l’on voit dans les vitrines des grands magasins...
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6208
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Re: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School EmptyVen 30 Nov 2007 - 9:17

Est-ce la conséquence de l'hyper sexualisation des jeunes ? Voyez-vous même ?

La situation familiale n’est pas
vraiment reluisante dans la communauté
haïtienne, si l’on se fie aux chiffres
les plus récents fournis par
Statistique Canada dans le cadre
d’une enquête réalisée à partir des
données compilées en 2001.

Par Média Mosaique

En effet, dans ce rapport reçu à l’agence de presse «Média Mosaïque», Statistique
Canada révèle que «plus de 30 % de toutes les femmes d’origine haïtienne âgées de
25 ans et plus vivant au Canada étaient des mères seules» en 2001.

Seulement 10% des Canadiennes de cet âge le sont

Un pourcentage qui illustre très bien l’ampleur de ce malaise. Car, à titre de
comparaison, l’organisme fédéral estime que cette situation (de mères vivant
seules) affecte seulement 10% de toutes les femmes canadiennes dans ce groupe d’âge.

Toutefois, au-delà du cas particulier des femmes, d’une manière générale, ce
sont «les Canadiens d’origine haïtienne (qui) sont sensiblement plus susceptibles
que le reste de la population d’être des parents seuls».

«En 2001, 20 % de ceux qui étaient âgés de 25 ans et plus étaient des parents
seuls, comparativement à 6 % des Canadiens dans l’ensemble de la population qui
faisaient partie de ce groupe d’âge», lit-on dans l’enquête.

Mariage et union libre dans cette communauté

Par ailleurs, les Haïtiens vivant au Canada ne figurent pas non plus parmi les
Canadiens qui se marient le plus. «En 2001, seulement 43 % des Haïtiens âgés de 25
ans et plus étaient mariés, comparativement à 59 % de tous les Canadiens dans ce
groupe d’âge», a-t-on calculé.

Ils sont, en revanche, «moins susceptibles de vivre en union libre», précise
l’enquête. Statistique Canada note que «7 % de ceux qui étaient âgés de 25 ans et
plus vivaient en union libre, comparativement à 10 % de leurs homologues dans
l’ensemble de la population», en 2001.
La suite de l'article:
http://www.mediamosaique.com/afficherNouvelle.asp?newsId=1287&bc=d1efd7

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Invité
Invité



Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Re: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School EmptyVen 30 Nov 2007 - 9:34

D'après vous, les religions qui préconisent les valeurs du mariage et interdisent le divorce peuvent-elles freiner ce mal?
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6208
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Re: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School EmptyVen 30 Nov 2007 - 9:54

La réponse est négative. C’est NON!
Il faut comprendre qu'il y a une nouvelle réalité sociale des jeunes. L'église a été démasquée et vous conviendrez avec moi que les religions n'ont plus de crédibilité pour faire de la morale aux jeunes. Les prêtres et les pasteurs des églises protestantes ont perdu toute crédibilité morale d'inculquer des bonnes valeurs à la société. De plus , avec les nouvelles technologies, il est difficile de modifier les comportements des jeunes dans la Mondialisation de l'hyper sexualité .
-L'environnement transforme les enfants ( ce qui explique leur sexualité précoce). Des filles de 13 ans ressemblent à des filles de 20 ans.
- Comme je disais plus haut, il y a les médias ou la mode influence de plus en plus nos jeunes. Il suffit de regarder le phénomène de la violence en Haiti pour comprendre que la télévision influence nos jeunes.

EN final, je ne veux pas faire peur aux lecteurs et parents mais je suis presque certain que l'on peut pas arrêter l'hyper sexualisation des jeunes mais on peut essayer de réduire les méfaits , les conséquences sur la société.Bref, je pense que les parents doivent changer leur mentalité pour l'adapter aux nouvelles réalités sociales des jeunes en 2007. Comment?

1-Reforme du système éducatif haïtien
2-Formation des intervenants sociaux, il faut écouter les jeunes pour mieux les accompagner.
3-Force est de reconnaître que l’on ne peut plus faire confiance aux pasteurs qui sont aussi coupables que les prêtres catholiques qui ont violé des milliers de jeunes et forniquer avec les jeunes dans les années antérieures pendant qu'ils prechaient l'abstinence sexuelle avant le mariage. Comprenez-vous quelque chose ?

Anpil lot bagay

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
revelation
Super Star
Super Star
revelation

Masculin
Nombre de messages : 3086
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Re: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School EmptyVen 30 Nov 2007 - 11:16


Il ya 2 problèmes a ce débat et il faut les traiter différemment.

Il y a la prostitution qui est un métier, et il y a le débauchage qui est le plaisir sexuelle bénévole, et gratis. En veux-tu ? En voilà !

Marcher a moitie-nue dans les rues avec des G-string et leurs pantalons porter aux genoux, cela n’a rien avoir avec l‘hyper sexualisation de nos jeunes, car il y a d’autres qui sont aussi hyper sexuel et qui ne le font pas.

Le débauchage de nos jeunes d’aujourd’hui est le résultat d’une société en chute libre.

Comment remédier a ce problème ? Offrir aux jeunes d’autres alternatives.

Par exemple, si les programmes des Télés sont répulsifs, il faut faire pression sur les propriétaires de ces media pour qu’ils offrent des jeux éducatifs et des prix aux gagnants.



Révélation

Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6208
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Re: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School EmptyVen 30 Nov 2007 - 12:34

Je vous remercie pour votre intervention Revelation. D'entrée de jeu, j'avais pris soin de dire que l'article ne traite pas de problème de prostitution juvénile, mais il ne faut l'exclure dans le débat car ce qu'à relater le journaliste peut être le début d'une demande de la prostitution juvénile en Haiti. A remarquer que l'auteur de l’article a parlé des jeunes adultes de 18 à 25 ans plus des jeunes de 13 ans. Il ne faut rien exclure ici lorsqu'on sait qu'il y a une demande Mondiale pour le sexe dans cette catégorie. L'appétit vient en mangeant dit-on?
Il faut comprendre que si les jeunes font des orgies pour s’affirmer. On peut aussi dire qu'ils peuvent aussi être influencés par les pimps (les gangs de rue ) pour se prostituer.

Revelation a écrit :
Citation :
Marcher a moitie-nue dans les rues avec des G-string et leurs pantalons porter aux genoux, cela n’a rien avoir avec l‘hyper sexualisation de nos jeunes, car il y a d’autres qui sont aussi hyper sexuel et qui ne le font pas.

En effet, on ne peut pas dire que toutes celles qui s'habillent de cette façon sont sexualisées. En revanche, je peux vous dire que leurs modèles à la télé sont hyper sexualisés. Avez-vous vu comment sont vêtues les filles dans les bandes de vidéos. Avez-vous compris le scenario des vidéos ?

Dans un de mes travaux j'ai eu à observer des jeunes de toutes les catégories sociales. Je suis allé dans les bars. Je les ai observés dans les écoles, dans les parcs pour constater des choses que l'on ne parle pas dans les salons, à la maison. Ils font des expériences innovatrices dont je vous en fais grâce des détails.

Je voudrais pour terminer que vous sachiez que la mode influence terriblement la sexualité des jeunes. Je voudrais que vous sachiez que les jeunes veulent faire des expériences et des nouvelles expériences sexuelles.

Enfin , savez-vous c'est quoi la mode sexuelle actuellement? la fellation, le sexe oral chez les jeunes.
A suivre.

PS: Porter des G-string ne signifie pas que vous êtes activement sexuellement. C'est la mode actuelle. Mais si on tient compte que la mode influence les jeunes. Si l'on tient compte que les pulsions , les appétences sexuelles des jeunes sont très développées. Il ne fait aucun doute que le reportage reflete en quelque sorte la réalité sociale des jeunes d'aujourd'hui .

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
revelation
Super Star
Super Star
revelation

Masculin
Nombre de messages : 3086
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Re: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School EmptyVen 30 Nov 2007 - 18:19


Marc Henry a dit :
Citation :
Je voudrais que vous sachiez que les jeunes veulent faire des expériences et des nouvelles expériences sexuelles. Enfin, savez-vous c'est quoi la mode sexuelle actuellement? La fellation, le sexe oral chez les jeunes.
Nouvelles expériences !!

Quelles nouvelles expériences peut-on faire avec des actes sexuels vieux depuis Adam et Eve?

Je couche avec ma femme toujours les mêmes façons et nous sommes satisfaits.

Si on fait des expérimentations avec l’acte sexuel cela pourrait donner d’autres noms à cet acte et on peut même dépasser les bornes et les limites morale de cet acte et tomber dans la criminalité.

Je ne jamais vue une chienne téter ou sucer les couilles d’un chien avant de se faire pénétrer.

Je ne jamais vue 2 animaux du même sexe commettant l’homosexualité.

L’homme est le seul animal qui veut pousser l’acte sexuel aux plus hauts degrés possibles.



Il y a rien de beau en faisant des nouvelles expériences sexuelles.

2 jeunes qui s’aiment, peuvent jouir juste seulement en se regardant et en imaginant une pénétration virtuelle.



La meilleur façon de résoudre ce vagabondage et débauchage organisés, et structures par les malandrins et les canailles de toute poil, c’est de créer un environnent éducatif ou les enfants peuvent apprendre des le bas-âge.



Il faut que les maisons de commerce, les media, et d’autre business organisent des jeux éducatifs et sportifs et distribuer des prix. Ouvrir des bibliothèques gratuites pour les jeunes, avec internet café fonctionnant 24/24.

Organiser des jeux virtuelles comme le tennis, le basket, le foot, le hockey etc.



Cette affaire de corruption, vol, kidnappings, sexe illégal en plein jour sur un soleil de plomb dans un pays tombe en décadence de Sodome et Gomorrhe cela doit prendre fin.

Prenons donc nos responsabilités en main pour ne pas attirer la malédiction divine.



Révélation

Revenir en haut Aller en bas
Excel
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 272
Localisation : Léogane
Opinion politique : denonse diktateu
Loisirs : manger di riz ak pwa
Date d'inscription : 10/07/2011

Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Re: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School EmptySam 26 Nov 2011 - 0:34

Haïti-Délinquance

La police interpelle des écoliers en pleine débauche dans un night-club
Musique, sexe et drogue étaient ce vendredi au menu du programme « After School » au Club Stanley dont le propriétaire a été placé en garde à vue ; la police annonce la fermeture du dancing qui serait un lieu d’orgies sexuelles accessible aux mineurs
Publié le vendredi 25 novembre 2011
Une vingtaine de jeunes écoliers en uniforme ont été brièvement interpellés vendredi en début de soirée suite à une descente policière dans un club de danse du Bois-Verna (centre de Port-au-Prince) dénommé Stanley Club dont le propriétaire a été placé en garde à vue pour organisation d’activités licencieuses et illicites.

L’opération a été conduite par des agents du sous-commissariat du Canapé-Vert au moment où les jeunes participaient à un programme musical hebdomadaire baptisé « After School ».

Si les parents des adolescents ont pu les récupérer un à un, en revanche, le propritétaire du club, Stanley Matteis, a été retenu et soumis à un interrogatoire.

L’inspecteur divisionnaire Joël Casséus, responsable du sous-commissariat, précise que les mineurs interpellés consommaient de l’alcool, fumaient de la marijuana dans l’ambiance torride du Club Stanley où, à la diffusion d’un tube très libertin, les filles, debout sur la pointe des pieds, la tête renversée vers l’avant, soulevaient leurs jupes. Le reste n’était plus qu’une simple formalité pour les garçons invités à se coller à leurs fesses.

Plusieurs centaines d’écoliers participaient à cette énième édition d’After School et seraient pour la plupart partis avant l’arrivée de la police, informent les autorités qui annoncent la fermeture du dancing.

spp/Radio Kiskeya
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Re: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School EmptySam 26 Nov 2011 - 16:08

Ki bon model yo genyen devan yo ,sa pa ka etone nou.Yon nonm ki konn ap griyen deyel sou cha kanaval,ki ap di tet kale byen bande ;pi gwo kalite li di li genyen se yon bwa ki twop pou li ke li ap vante tout la sent jounen se li ke yo vote pou Presidan .ki donk se yon peyi ki pa degringole tout jan:moralman, spirityelman, ekonomikman, fizikman,kiltirelman.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Re: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School EmptySam 26 Nov 2011 - 19:23

Ce n'est pas un phénomène propre à Haïti .. Si vous iriez jeter un coup d'oeil dans les fêtes qui se font ici à Montréal que se soit dans les sous-sols ou encore dans les salles .. Laughing . Disons que il n'y que les linges qui bloquent.
Revenir en haut Aller en bas
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
ainsi ne soit-il

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Re: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School EmptySam 26 Nov 2011 - 20:11

Ayiti se Thailande zon' Karayib la depi kèlk jou.

Depi JCD te fin byen chita sou pouvwa'l, tout vye mès te fin tounen la mod an Ayiti. Mwen dakor ak Rev la ansesanske sosyete a dekadan. Ayiti a fè move chemen. Avènman Sweet Mickey sa a sou pouvwa, se pou montre'n a kèl pwen peyi a fini. Jodi a, pitit Satan gen dwa ap fóse men'w lan konspirasyon pou peyi w tounen yon dezyèm Thailand.

Mwen te di'l depi lontan ke se yon konspirasyon yon gwoup lajan ki ap konspire kontr Ayiti paske Ayisyen serye pa antre lan on seri de vye koze. Apa li papa, Sweet Mickey pa kanpe li di ke l'ap jwenn lajan pou plan li yo ka avanse menm san èd abityèl yo. Li gen yon kote li pwal foure dwèt li pou l'soti ak tout chans sa a. Gen yon sètèn kominote 4 grenn yo di ki rich pa mal.

Gade non, on dirè ke se on konsiy ki pase, lan menu deroulan a tout endividi tout endividyèl vle met moun okouran eksperyans yo. Ala bèl bagay se lè fanm ak gason ap ranmase betis anba vant anba bouch blan. Ofond, lè w tande yon seri de endividi ap defand demokrasi, tout gen agenda politik yo.

Mande'm kote blan a te jwenn adrès e-mail Martine la tourmente. Vye nèg ap toujou rete vye nèg. Fout tonè, gen nèg ki ta pran anpil baf, anpil savat si m'te konn koute kolè'm. Sweet Mickey renmen yo pale de li, an byen ou an mal pa fè diferans. Yon jou n'a konn ki moun sa yo ki ap sponsorize Sweet Mickey konsa a.

Se dyabl la ki tonbe sou Ayiti. Dessalines te pale yo.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Re: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School EmptyDim 27 Nov 2011 - 0:00

Swett mickey ka jwen lajan vre wi men se sal pral fè ak lajan yo.men yon kote li ka jwen lajan fèmen tout anbasad ak tout konsila ki pa itil peyi ya anyen.redwi nonb minis ak sekeretè deta.Kontwole birokrati nan administyratyon piblik la.gen neg ki pral dim men se leta ki pi gwo anploye ;sa sa vle di se pou leta anploye moun pou yo kale wes; li jounal nan biro nan anbasad e nan konsila?Si ayisyen te renmen frè ak sè yo yo te renmen peyi yo depi jou tranbleman de tè ya te pase fok Preval te fèmen tou biro leta ki pa rapote lajan nan tresor piblik.poul te ka jwen lajan poul te retire moun yo anba tant le plus vite posib.Jodya kolera ap touye plis moun o lye li ta diminye chaj leta poul jwen lajan poul konbat kolera, poul retire moun yo anba tant yo, poul ba ayisyen dlo pwop ,ranmase fatra nan la ri non se pa sa li ap fè.Men yo pa ka ranmase fatra la ri men yo genyen yon Minis du tourisme ,yon genyen yon minis de la kilti.Fok nou avwe dirijan ayisyen yo se yon paket malpwop.Gary Vicotr ki genyen rezon.Genyen twop Aliburon malpwop a la tet peyi ya.Map mande ki jan pou yon moun fè ap sikile an ba la vil nan malpwoprete saa epi pou pa anvi vomi.Mwen tande yon moun di :"nobody is smiling "ki jan pou yon moun ki ap viv nan salte saa ka souri?Map mande tet mwen ki kalite touris ki ap vinn visite yon peyi sal konsa.
Revenir en haut Aller en bas
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
ainsi ne soit-il

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Re: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School EmptyDim 27 Nov 2011 - 1:03

Gen yon seri de biwo w toujou anvizaje pou yo ta fèmen yo, men, LGR, mwen bije ap mande'm se se nou k'ap peye moun ki chita lan biwo sa yo. Ayiti se yon nasyon subaltèn ki pa menm ka boukle bidjè'l. Bidgè Ayiti depase PIB'l, nou pa menm ka anprente lajan ankor. Bon, nou wè se Ayisyen aletranje misye bezen plimen, sè ke ti peyi a pa ret venn ankor. Ki gwo projè nasyonal ki pou ta konvenk moun yo met sou pye an Ayiti menm si gen efor ki fè. Anvan anyen n'ap tande se etranje ak vwazen k'ap bati lekol, k'ap jere zon touristik tankou Citadelle. Ki taks konsa k'ap antre lan trezó piblik san ke yo pa detounen'l, san ke yo pa eskroke'l. Yon peyi kote w ka achte pèmi ak papye la lan syèkl n'ap viv la. Se pa sèl an Ayiti sèl non koripsyon kon sa ekziste men Ayiti tro piti e li pa gen ase pou se lan main volè l'al tonbe.

Finalman m'te tande lan bouch jenn moun lan peyi a yon lót fason d'panse olye ke se chita ap mande pou etranje vin envesti kote ki pa gen enfrastrikti, kote moun pa ase prepare. Kapitalis konn lan santimantalite ak moun. Pense ke goudougoudou a pwal atire senpati tout envestisè. Men souwete jenn moun sa yo anpil siksè ki te vin lan echanj bor isit pou aprand mye ki jan pou yo bati prop antrepriz yo. Li fout lè pou on seri de komèsan pa gen monopol lan produi k'ap antre an Ayiti. Se pou LEta Ayisyen asoupli sèvis dwanye pou pèmèt Ayisyen natif natal fè komès antre yo, pou diminye dominasyon vampi levanten, patripóch, elatrèy yo lan sektè komèsyal lan peyi a. Men se pa sa ki la a k'ap janm fè sa.

Bill Clinton pa dwe'n eksplikasyon lan desizyon l'ap pran. Tèt Marteau, le soudoyé, le prostitué pa bezwen enkyete'l paske salè'l ak gwo don lan main gouvènè yo, tout asire. Shit! jodi a lide'm tonbe sou Hillary Clinton. I really don't like that woman. Ge yon provèb ki di se tchenbe enmi a w pre si w vle suiv li, se sèl a ki pou ta fè'l ret lan kestyon yo. Lè w byen gade manmzèl fè plis tan ap travay pou peyi'l la ke prop mari prezidan'l wi. Yo tou fè yo kado Ayiti pour services rendus. Tout se wangatè. Se p mwen ki di, se lan CNN lan bouch defen Bob Novak koze a te soti.(lol)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty
MessageSujet: Re: Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School   Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un  party after  School Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Haiti-délinquance : La police arrête des écoliers dans un party after School
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: