Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 HAITI:Capacités dans la production des oeufs

Aller en bas 
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

HAITI:Capacités dans la production des oeufs Empty
MessageSujet: Industrie agro-alimentaire: les oeufs   HAITI:Capacités dans la production des oeufs EmptyLun 9 Oct 2006 - 18:42

Analyse de la filière d'importation d'oeufs de la R.D vers Haïti


Pour finaliser ses travaux de recherches sur la dynamique des relations commerciales entre la République Dominicaine (R.D) et Haïti, le Laboratoire sur les relations haïtiano-dominicaines (Larehdo) a présenté en juillet dernier les résultats d'une étude sur la filière d'importation d'oeufs de table de la R.D en Haïti. Soit la dernière d'une série de six études menées par le Larehdo grâce à l'assistance financière de la Commission Européenne dans le cadre d'un programme de sécurité alimentaire.

Dans ce rapport de recherche présenté par le consultant de la INESA l'agr. Henry Chatelain, l'intervenant a tout d'abord présenté les traits caractéristiques du secteur avicole haïtien marqué ces dix dernières années par une dégradation de la production d'oeufs de consommation et une importante augmentation du volume d'oeufs importés en Haïti.

Estimation de la production des oeufs

Les oeufs de table en Haïti proviennent de 2 sources, à savoir l'élevage traditionnel et l'élevage moderne. Aux dires de M. Chatelain, 800 mille exploitations agricoles paysannes sont répertoriées en Haïti et des enquêtes menées par la FAMV, révèlent que le nombre moyen de poules élevées par exploitation tourne autour de six. Ainsi, la taille du cheptel poules créoles se chiffraient à environ 4.8 millions. Des travaux menés par Audalbert Bienaimé relatent que 80% des poulets indigènes sont élevés en milieu rural et 20% en milieu urbain. Ce qui évaluerait la population de poules créoles à environ 6,4 millions.

A raison de 20 oeufs par an par poule, la production traditionnelle s'élèverait selon Henry Chatelain à environ 66 millions d'oeufs par an ou 5.5 millions par mois. En supposant, dit-il que 70% de cette production sert à la reproduction et 30% aillent sur le marché, l'offre d'oeufs créoles n'est que de 1,6 millions par mois pour une valeur de 12.8 millions par mois soit l'équivalent de 153.6 millions de gourdes par an. Cependant en raison de l'absence d'infrastructures routières et l'éclatement de la production, cette offre atteint difficilement les marchés urbains.

La production intensive

Elle est le fait d'un ensemble de petits et de quelques grands producteurs élevant des races de pondeuses améliorées. Le nombre de pondeuses élevées oscille entre 30 et 40 mille. En se basant sur une moyenne de 285 oeufs/an par poule, la production intensive tournerait autour de 11. 4 millions d'oeufs par an soit moins d'un million par mois. En additionnant la production traditionnelle et celle intensive, la production nationale avoisine les 77.4 millions d'oeufs par an soit 6.45 millions par mois.

A noter que l'élevage traditionnel et l'élevage intensif font tous deux face à des contraintes qui sont respectivement :

- manque de connaissances techniques, les prédateurs, les mortalités importantes;

- d'ordre social;

- professionnelles;

- d'ordre économique;

- liées aux insuffisances de politiques agricoles.


La filière d'importation

Les oeufs importés en Haïti proviennent de deux sources, des Etats-Unis d'Amérique (EUA) et de la R.D. Les oeufs importés des EUA arrivent par bateau dans des containers réfrigérés ou par avion. Ils sont destinés exclusivement aux supermarchés. Les chiffres relatifs à l'importation d'oeufs des EUA ne sont pas disponibles. Toutefois, indique l'intervenant, certains l'estiment à environ à 10% de l'importation totale d'oeufs en Haïti.

L'offre dominicaine d'oeufs de consommation

Les oeufs font partie des 12 produits agricoles prioritaires bénéficiant des protections de l'Etat dominicain. La RD est approvisionnée principalement par 12 grandes compagnies de production d'oeufs de table dont 8 produisent aussi des oeufs fertiles pour les poulettes de remplacement. La RD a une capacité installée pour produire 8 millions de poules pondeuses, mais elle n'en élève que 5 millions. Ce qui lui confère une capacité de production d'environ 115 à 125 millions d'oeufs par mois. Elle fait partie des 9 pays où l'aviculture est très développée. En témoigne le nombre d'emploi généré par ce secteur, soit 35 mille.

Suite de l'etude: http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=34765&PubDate=2006-10-07
et
http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=34824&PubDate=2006-10-07
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

HAITI:Capacités dans la production des oeufs Empty
MessageSujet: Re: HAITI:Capacités dans la production des oeufs   HAITI:Capacités dans la production des oeufs EmptyLun 9 Oct 2006 - 20:31

Men sot bwè yon ginger beer Jamaiken ou kwè se bon pou ki sa noou paka pwodwi ginger beer ayityen tou.Poukisa Dominiken ka pwodwi tou ze sayo enou menm pa pwodwi mwatye sa yo pwodwi men ki bo lajan pep la te dwe ale se pa nan ashte bel mashinn ba politysyen.2 agronom pase 5 ane a la tet peyi ya epi prodiktyon agrokol peyi ya pi mal pase anvan yo te o pouvwa .Koulyè ya yo pran poz Tonton Noel yo pou yo koromp politisyen ti souffri ak mashinn de lux.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

HAITI:Capacités dans la production des oeufs Empty
MessageSujet: HAITI:Capacités dans la production des oeufs   HAITI:Capacités dans la production des oeufs EmptyMer 11 Oct 2006 - 19:07

ECONOMIE

HAITI:Capacités dans la production des oeufs Une_panier

Mise en contexte
Le secteur privé se fait entendre par la voie de l'agronome Carl Dejoie qui estime que que la production et la commercialisation des oeufs de table sont des creneaux d'excellence pour Haiti.

Son approche est basée sur les 4 critères qui suivent:

- Industrie d'assemblage accesible au pays avec la technologie qui est transférable en Haiti comme dans les autres pays qui excellent dans ces creneaux.

- Technnologie accesible en matière de vaccin et de médicament pour produire des oeufs.

-Production à consommation diféré,: L'oeuf peut prendre jusqu'à trois semaines sans être avariée pour joindre la table du consommateur.

Produit à service unitaire: Le coût de production de 2 à 3 gourdes pour l'oeuf fait un produit accessible à 8 millions personnes de personnes. Le prix unitaire à 5 gourdes d'un tel produit hautement nutritif est abordable.

Il demeure que le secteur de l'aviculture bénéficie de l'aide du Gouvernemnt Dominicain qui va à l'encontre des règles du libre marché et des accords régionaux.

Le dumping de ce produit menace la production et la commercialisation de ce produit sur le marché local. SANS UNE INTERVENTION SOUS FORME DE SUBVENTION OU RÈEGLEMENT DE LITIGE DEVANT LES TRIBUNAUX, LA JEUNE ECONOMIE NATIONALE A BIEN DU CHEMIN À SUIVRE.

Lisons le reportage du journal Nouvelliste sur la question
Haïti a les atouts pour être compétitif sur le marché de la production des oeufs"


Participant à la présentation du rapport d'étude sur la filière d'importation des oeufs de table de la République Dominicaine en Haïti en juillet dernier, par le Laboratoire des echanges haïtiano-dominicaine (Larehdo) l'agronome Carl Déjoie estime que la production des oeufs de consommation constitue l'une des rares activités pour laquelle Haïti est compétitive.

Argumentant son point de vue qui n'a pas reçu l'adhésion de les participants à cette rencontre, le professeur Déjoie, membre de l'association haïtienne pour la promotion de l'élevage (AHPEL) s'appuie sur quatre facteurs qui jouent en faveur d'Haïti dans le cadre d'un tel projet:

a) Une industrie d'assemblage-. L'agriculture moderne fonctionne comme une industrie d'assemblage où le producteur ou l'éleveur haïtien a la possibilité d'importer la plupart de ses ingrédients (soja, maïs, vitaminés) des Etats-Unis et produire l'oeuf à un coût inférieur à celui payé pour l'importation du même produit à l'instar de l'éleveur dominicain qui applique ce procédé depuis plusieurs années. Cela lui a valu de se classer parmi les neuf pays ou l'aviculture est très développée. Sa production d'oeufs accuse quotidiennement un excédent de 20%, (soit environ 1 million d'oeufs par jour) qu'il importe en Haïti;

b) La technologie accessible à tous.- Le paquet technologique transférable en tout temps, dans tous les milieux. Qu'il soit en Allemagne, au Zimbabwe ou en Haïti, le procédé pour produire des oeufs est le même partout : une poule en bonne santé, ayant accès à tel type de nourriture, de vaccin et de médicament, pond un oeuf, un produit de standard universel. Tout ceci sont des facultés que les producteurs haïtiens ont leur portée.

c) Un produit à consommation différée.- Les problèmes relatifs à la capacité de conservation d'un produit destiné à la consommation, ne concernent pas les oeufs de table. Un oeuf produit aux fins fonds du département du Sud ou de la Grand'Anse peut être transporté trois semaines après à Port-au-Prince pour être vendu et consommé sans aucun risque d'être avarié;

d) Produit à service unitaire.- Les capacités nutritives de l'oeuf font de ce dernier un produit à service ou à consommation unitaire, c'est-à-dire une personne un oeuf. Ainsi, même la personne la plus démunie est à même de se procurer les cinq gourdes pour s'acheter un oeuf dont le coût de production est compris entre 2 et 3 gourdes. Cela représente un marché de huit millions de consommateurs potentiels.

Tous ces avantages et bien d'autres encore montrent que la production d'oeufs est un type de production pour laquelle Haïti est compétitif soutient le professeur Déjoie qui préconise la voie diplomatique pour pallier les problèmes qui pourraient résulter d'une telle concurrence avec la République voisine. Car, en atteignant une telle performance, Haïti ferait perdre à la R.D le bénéfice de ses 20% d'exportation mensuelle d'oeufs vers Haïti, soit environ 7.8 millions de dollars mensuellement.

A rappeler que depuis environ une décennie, le volume de l'offre des oeufs dominicains et la stratégie de leur prix empêchent le producteur d'oeufs haïtien d'écouler ses oeufs sur les marchés de rue locaux. Ce dumping pratiqué contre l'oeuf local est le principal facteur limitant la production d'oeufs en Haïti. Pendant ce temps, l'aviculture est l'un des secteurs bénéficiant de la protection de l'Etat dominicain en dépit du libre-échange et de certains autres accords régionaux.

Cyprien L. Gary
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

HAITI:Capacités dans la production des oeufs Empty
MessageSujet: Re: HAITI:Capacités dans la production des oeufs   HAITI:Capacités dans la production des oeufs EmptyMer 11 Oct 2006 - 21:41

Sim an ayiti mwen leve maten mwen manje 2 ze ,yon bout bannann ou byen yon moso manyok .yon moso vyann mwen ka depanse 20 goud ki vo $0.50,si genyen twa mou nan kay la 60 goud $1.50; mal nan travay sim pran yon ti losyè nan travay ver midi kombyen li ap koute. ,bon sipose mwen mare vant mwen jis mwen rive lakay .mwen ka depanse yon 3 dolla anko pou 3 moun manje ki donk fok yon moun dwe genyen o mwen 200 goud apeu pre 5 dola pou manje 2 fwa pa jou pou yon fanmi de twa moun. sa fè deja 150 dola pa mwa.e loye konbyen yon shanm kay koute ,kombyen elektrisite koute,transpo si moun lan ap travay lwen.Bon dapre sa mwen li la e moun yo di ki pa genyen menm yon dola pa jou e sa yo di ki fè 250 dola pa ane yo. ki jan yo fè viv?Eske Alexis ak Preval ap panse ki jan pou yo ba moun sayo yon ti koupon alimantè pou yo ka manje menm yo repa pa jou.Eske yo panse bati site pou yo; lekol piblik pou ti moun yo ; bagay sa yo mwen pa tande li pale de sa menm .Se yon kestyon lame ,jandameri ,mashinn pou palmantè.Kouman moun sayo ki pa genyen menm 2 dola pa jou pou yo manje yo pa ayisyen?

E nou etonne ke kidnaping ap fè raj nan peyi ya.Mwen tande ke se 20 000 ayisyen ke dominikani repouse shak mwa an ayiti ki sa gouvenman fè poul akeyi moun sayo ,ki jan yo manje kote yo rete?Se pa di ke fok depite jwen moyen pou yo ale nan pwovens non e pi yon lot kalite pa ka menm manje.Ou paka vle pou yon gwoup moun ap viv tankou Goldenberg epi pou majorite ap vale van epi ou konprannn ou ka genyen sekirite ak trankilite. Li pa posib.Tout bet jennen mode.se yon lwa natirel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




HAITI:Capacités dans la production des oeufs Empty
MessageSujet: Re: HAITI:Capacités dans la production des oeufs   HAITI:Capacités dans la production des oeufs Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
HAITI:Capacités dans la production des oeufs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche nous parle de Little Haiti
» Après Lavalas le parti 'Louvri Baryè' de Renaud Bernadin dans la tourmente
» Toto Constant n'a pas peur d'etre deporte en Haiti
» Haïti - i-Votes :Spectaculaire remontee de Mirlande Manigat
» HAITI: NAP BOULE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: