Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-42%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Extreme PRO 128 Go
39.99 € 68.99 €
Voir le deal

 

 HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE

Aller en bas 
+2
Doub-Sossis
piporiko
6 participants
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptySam 19 Avr 2008 - 13:09

19 avril 2008
Haïti, le ventre des pauvres sous contrôle des ploutocrates.
HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Arton6502-38801 LOTY MALEBRANCHE Camille
Au moment où les émeutes de la faim font rage, il est un aspect essentiel que le cas d’Haïti révèle à tous : la volonté du nord ploutocratique à contrôler le ventre des pauvres du Sud. En Haïti, le dumping des denrées étasuniennes subventionnées par l’État étasunien pour détruire la production locale sans subvention ni moyens, a fini par avoir raison de l’alimentation produite sur place.


Victime de cette concurrence déloyale éliminatrice des agriculteurs pauvres, la république haïtienne est peu à peu devenue une sorte de cloaque des produits agricoles, avicoles et piscicoles de bas étages des Etats-Unis. À un pays qui mangeait opulemment sa viande saine, ses vivres, ses fruits (bananes, oranges, corossols, melons, papayes, ananas, cachimans) et ses céréales naturelles et en exportait, on a fini par imposer les poulets aux hormones, toutes sortes d’abats d’oiseaux, des rebuts de poissons méphitiques des piscines de Miami, poissons déjà de carne que les repus malades des Usa refusent sur leur table elle-même si peu hygiénique. Il faut aussi dire ici que le homard, la langouste et le poisson haïtiens sont pêchés en haute mer par des chalutiers étasuniens qui n’en laissent que les petits aux haïtiens qui ne disposent guère de technique de pêche pouvant rivaliser avec les étasuniens violant les eaux territoriales haïtiennes en toute aisance.

Bref survol historique d’une marche au supplice.

En 1971, Bébé Doc n’a été - à la mort de son père, le cannibale François Duvalier - accepté et investi président haïtien par le département d’État étasunien, que pour initier ce genre de changements alimentaires susdits au pays, avec l’intervention du Fmi et de la Banque mondiale avec ses organismes régionaux. On s’est mis à remplacer par un cheptel porcin rose venu des Etats-Unis, le cheptel porcin noir d’Haïti tué par un certain organisme spécialisé en l’enraiement de la peste porcine africaine soi disant imminente en Haïti. Ledit organisme d’élimination des porcs haïtiens, nommé Peppadep, opérait sous l’instigation étasunienne via la banque interaméricaine de développement et avec l’appui complice d’autres pays continentaux tels le Canada, ce bon larbin en toutes basses œuvres des étasuniens, qui a fait pression sur le gouvernement haïtien selon le fallacieux prétexte de prévention de ladite peste porcine d’ailleurs jamais vérifiée au pays selon les paysans éleveurs ! C’est à croire que David Cooper avait raison de traiter de « porchumain » le bourgeois du nord, lequel bourgeois, dans cette occurrence particulière, a bel et bien évincé la race proprement porcine, sa rivale ! On a également tué la volaille haïtienne par une armée de mangoustes répandues en Haïti, encore une fois par les Usa pour combattre une prétendue dangereuse infestation ophidienne du pays ! Il faut dire qu’en Haïti, pays à forte majorité paysanne et à tradition vaudoue où l’attachement familial à la terre excède le profane pour s’ancrer dans une mystique que les paysans désignent sous le nom créole de « bitasyon », c’est-à-dire (habitation), sorte de microfundi logeant les plantations et les planteurs qui les considèrent comme domaine des esprits et des ancêtres parmi les vivants où ces planteurs paysans menaient leur dure existence besogneuse sans encadrement de l’État moloch haïtien, nourrissant alors le pays, fournissant des produits d’exportation tout en entretenant un lopin de polyculture de subsistance. La politique de Wilson de transformer les terres haïtiennes en domaines étasuniens pour les latifundi exclusivement voués à la canne à sucre et à d’autres produits d’exportation à la solde de la Banana Fruit, avait échoué même au plus fort de la première Occupation yankee du pays allant de 1915 à 1934. La résistance paysanne, malgré les mitrailleuses et les massacres, avait empêché l’application de la politique économique de la puissance continentale qui l’avait réussi dans bien d’autres pays du continent. Alors, comme par revanche, après la mort de papa doc (François Duvalier) l’immonde et rétrograde criminel contre l’humanité néanmoins quand même nationaliste sur certains points, notamment au sujet de l’autarcie alimentaire du pays, les étasuniens ont donc sauté sur l’occasion, acceptant et adoubant à la tête d’Haïti, Jean-Claude Duvalier - fils et dauphin de François, jeune ignare de 19 ans - qui ne connaissait alors que le tir, le volant et le sexe. Ainsi, le département d’État étasunien avait, à la tête de l’État haïtien, son instrument de destruction de l’autarcie alimentaire du pays. Question de réaliser enfin le rêve étasunien de détruire quoique par un crime économique sans précédent, cette autarcie alimentaire haïtienne, ravageant triomphalistement le bastion d’autonomie voire de rébellion résistante d’un petit pays à tradition révolutionnaire qui avait mis Napoléon avec son expédition de plus de 40.000 de ses meilleurs hommes de troupe en déroute en 1803 et renvoyé bredouilles, au sujet de la transformation agraire préconisée par Wilson, des dizaines de milliers d’étasuniens pillards ayant mis à sac comme dans un western la banque nationale d’Haïti, avant la désoccupation et le départ des yankees en 1934. L’on sait par ailleurs que les présidents étasuniens Jefferson au 19ème siècle et F.D.Roosevelt au 20ème siècle ne cachaient pas leur haine pour « cette peste indépendantiste et antiesclavagiste de nègres qui ont pris leur indépendance par les armes » (1) ! La fierté des masses haïtiennes de toujours dire non aux prédateurs colonialistes, racistes, négrophobes et affameurs de la planète avait enfin été rayée du paysage, touchant le fond de l’abysse par les assauts d’un commerce déréglementé par les Etats-Unis infligeant un supplice impitoyablement orchestré contre Haïti.

Fin de l’histoire et victoire criminelle et affameuse du dumping.

L’imposture criminelle diabolique du dumping s’est allègrement poursuivie à la chute de Jean-Claude renversé à la suite de soulèvements populaires en février 1986. Le Cng (conseil national de gouvernement) qui succéda à Jean-Claude, ouvrit le pays aux produits peu couteux des Etats-Unis - parce que subventionnés par l’État étasunien - désormais vainqueurs dans leur politique de destruction de la production agricole haïtienne. Les États-Unis purent donc poursuivre leur abomination raciste et antihaïtienne avec la bénédiction de la politique-alibi du Cng prétendant combattre sans nuance et de cette manière expéditive, la cherté de la vie. Ainsi, le riz, le pois, la farine, le lait en conserve et bien d’autres produits comme des pieds de poulets made in Usa ont bombardé les marchés publics haïtiens à des prix providentiels pour les acheteurs à faible revenu, mais enclenchaient le désastre d’aujourd’hui sans que les gouvernants haïtiens, hommes de mains des étasuniens, crient gare ou intervinssent d’une quelconque façon !

Avec la fin des années 90, le néolibéralisme et ses menus fretins dits économistes que je ne citerai pas pour ne pas leur faire de la publicité, on entendit sur les ondes de certaines radios haïtiennes comme un évangile du salut économique par la libéralisation du marché pour libérer le peuple haïtien de la misère. Ces piètres émules tropicaux d’Alain Mink, lui-même répugnant, ont convaincu les classes moyennes et petits-bourgeois que les Etats-Unis veulent du bien au pays et qu’il fallait faire pression sur le pouvoir pour qu’Haïti s’ouvre encore plus à un dumping qui se préparait déjà à se convertir en prix exorbitants une fois la mise à mort de l’agriculture et de l’élevage haïtien totalement réussie et définitive... L’Usaid, l’usis, l’Iri, le Food for care… tous organismes étasuniens en Haïti nourrissaient et nourrissent ces sortes de mufles économistes pour mystifier intellectuellement des imbéciles des classes moyennes scolarisées, certains secteurs désinformés des masses et mythifier ce qui est en fait un mécanisme simplet de destruction d’un pays par l’escroquerie de la concurrence déloyale du plus riche pays du monde. Avec leur lugubre succès contre Haïti, non seulement les étasuniens se débarrassent de leur salissure de produits sans valeur, vendent leurs saletés rédhibitoires à prix inabordables aux haïtiens ; mais, ce qui est du terrorisme exterminateur, ils ont aujourd’hui la clef du ventre des haïtiens, le terrifiant pouvoir de créer des famines factices pour détruire tout gouvernement ou mouvement patriote voulant changer de politique pour transformer le faciès patibulaire de ce pays valétudinaire et martyrisé !

La nouvelle terreur du monde est donc la faim comme arme de destruction massive des peuples entre les mains de quelques transnationales et d’états du nord qui leur garantit leur règne de jungle où la vie des peuples du sud et des petits états de la périphérie, n’est rien qu’une marche létale au supplice planifié.

(1) Propos de Jefferson repris en d’autres mots par Roosevelt sur l’indépendance haïtienne.

Né en Haïti, Camille Loty Malebranche a enseigné la philosophie en terminale dans plusieurs écoles dont le Collège Gérard Gourgue. Il a etudié la philosophie à titre personnel. Il a publié plus d’une cinquantaine d’articles dans les quotidiens haitiens Le Nouvelliste, Le Matin, L’hebdomadaire Haiti en Marche.
Revenir en haut Aller en bas
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptySam 19 Avr 2008 - 14:31

Camille wou lagé anpil vérité atè men sé pa nécéssair pou itilizé anpil gwo mot fransé pou impréssioné zot Ok..
Kinbé la
Revenir en haut Aller en bas
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptySam 19 Avr 2008 - 14:40

CE TEXTE EST TIRE D'UN JOURNAL DE GAUCHE BELGE:"LE GRAND SOIR"
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptySam 19 Avr 2008 - 16:02

mezanmi nap blije ekskize m paske nou konnen mwen pa ka di "God damn amerika :paske se pa youn chenn yo te mete nan pye m pou m te vinn la e ni yo pa kenbe m .wi se vre mwen rekonesan a koz de poul mouri map manje yo men se pa paske youn moun ekri franseuu byen poum aksepte tout vye radot san sans ke li ap ekri.

premyèman eske se ameriken ki te mete youn kod nan kou nou pou fè nou te aksepte jean claude Duvalier/eske se ameriken ki di nou vinn achte manje lakay li?mwen pa ka konprann youn peyi ki vle touye ayisyen anba grangou e se nan peyi saa ke preske 1.3 milya dola ap soti chak ane pou ede ayisyen.menm elektyon pou nou fè se yo ki ban nou lajan ,menm pou palman fonktyone se Anbasadè meriken ke presidan la chanb lan mande konkou.Lè syklonn frape ayiti se yo ki premye pote nou sekou.lotrejou se yo ki mete lame yo o servis Aristide pou li te ka retounnen o pouvwa.nou menm di si se pa lajan ke dyaspora voye an ayiti anpil moun tap mouri ak grangou klorox la;

jodya goch kavya a ki desorganise ki pa ka pran pouvwa malgre tout fasilite ki genyen pou yo te pran pouvwa pou yo te fè sa yo di ke yo ka fè yo vle mete responsabilite elit repiyan sou moun rich nan peyi nord yo.Balivern saa mwen pa ka aksepte l ditou.Depi mwen ti jenn jan map tande evanjil sa se ameriken ki la koz.chak pep defann enterè yo ,si yo konnen ke fok yo sibvantyone agrikiltè yo pou yo pwodwi anpil manje nan peyi ya pou yo pa depann de lot peyi ki pou nouri pep ameriken nou pa ka fout ap plede peye youn paket birokrat initil mete anbasad tout kote , achte machinn ba depite, ba diplomat bonus ,kreye youn paket ministè initil ak youn paket depite ak senatè Premye Minis ki fè gouvenman koute two chè pou ti peyi ya epi pou nou ap ba moun manti di se ameriken ki la koz.yo fout prete nou lajan se nan bank swiss nou voye yo sere si se pa lexus nou achte ak lajan yo.nou decherpiye lajan depi li panko menm rantre nan peyi ya.Konbyen lajan gouvenman latorti sot jwen ki sa li fè ak lajan sa yo ,eske se pa youn paket moun nou mete nan depatman zafè etranje ki volo 76 milyon goud ;se ameriken ki fè volo dwet long ap vole tout lajan peyi ya?gade tet nou nan mirwa moral la na wè ki jan nou led anvan nou blame lot moun.

mwen pa iyore genyen youn sektè rasis o Zeta Zuni non,men di ke se ameriken ki la kos nou pran kriz alimantè ya se pa vre. eske se youn revolver yo te mete nan tanp moun ki te aferme tè leta pou yo plante sa yo beswen?Depi tan Shada kite peyi ya ki sa nou fè ak tè sayo?mezanmi banm vanm pou mwen al la gonav; se vre mwen pat rive nan ti let fen yo men kanta pou radot se pa nou se yo saa mwen bouke tande l.tou tan nap ba lot moun responsab neglijans nou, mank disiplinn nou, koriptyon nou ,egoyism nou,e byen nou fek komanse ap soufri grangou klorox.gen lot ti peyi ki di yo lan merd eske yo nan grangou klorox?Si tou tan nap mande yo charite se normal pou yo foure dyol yo nan zafè nou paske lè pep la ap kouri pou misè nwa se sou plaj miami yo vinn mouri.
Revenir en haut Aller en bas
sassa
Senior


Féminin
Nombre de messages : 34
Localisation : france
Loisirs : couture
Date d'inscription : 07/05/2008

HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptyDim 11 Mai 2008 - 10:36

si nous avons compris tout cela, travaillons alors dans l'autre sens. haiti a quand même des enfants qui sont intelligents, nous ne sommes pas les derniers de la planète!
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptyLun 12 Mai 2008 - 9:33

Sassa

Vous avez raison .Si les accusations du philosophe mal branché sont fondées ,haiti devrait rompre ses relations diplomatiques avec les Etats-Unis et le Canada et leur declarer la guerre comme l'avait fait le president Lescot lorsqu'il disait :"je declare la guerre à L'Allemagne et a l'Empire Japonais."car les actes cités dans sa diatribe sont provocateurs de guerre.

Un pays qui introduit des mangoustes sur le territoire d'un autre pour detruire ses volailles ,un pays qui vend des abats mephitiques de ses oiseaux pour la consommation des haitiens dont le pays est devenu un cloaque pour les dechets toxiques des Etats-unis devrait etre traduit devant le tribunal international pour crime contre l'humanité.Et pourtant c'est de ce pays que depend le ventre des millions d'haitiens.C'est grace à la générosité de ce pays qu'on ait pu eradiquer le pian ,la malaria en haiti.C'est grace à l'aide de ce pays que fonctionne le gouvernement haitien.

je ne defends pas ici le diable.j'etale ma confusion.De deux choses l'une:ou bien les haitiens sont des laches et des imbeciles qui ne controlent pas leur pays ou bien Mr Malebranche qui réside au pays des larbins est mal informé;il propage des balivernes pour faire l'etalage de ses connaissances en employant de gros mots pour epater la galerie.
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptyLun 12 Mai 2008 - 11:24

Confusion, balivernes, propagandes, politique raciste, globalisme injuste et intransigeant, impérialisme dévastateur.

En plusieurs fois, le nom "Monsanto" a été prononcé sur ce site sans que l'on sache réellement ce que cette compagnie représente dans la déflagration et la destruction de l'agriculture des pays en développement.

Bientot le paysan du tiers-monde ne pourra planter le riz, le mais, le blé et les denrées traditionnelles sans la permission et le paiement de patentes pour ces produits.

Les engrais dont les Etats-Unis controlent la production, ne pourront servir à ensemencer, qu'une seule fois. Forcant le cultivateur à acheter les memes engrais après la première récolte.

Tous ces éléments font partie de la soupe amére que nous sommes forcés de consommer.

Si un intervenant trouve des erreurs d'information et de sources, il serait bien de les relever et d'éclairer ceux qui sont moins informés.

Mais on ne peut passionnement prendre la défense d'un état prédateur, sans réfuter les accusations proférées contre lui.

On ne peut etre plus royaliste que le roi, ou bien comment est-ce-qu'un Haitien peut etre plus américain qu'un pasteur Wright ou Jesse Jackson ou Louis Farrakan?

On peut taxer M. Malebranche de grandiloquent, pédant et grand-diseur, mais il est difficile de le disqualifier comme mal-informé.
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:37

Vous pouvez m'adresser des reproches quand vous le desirez.Oui j'ai mentionné la Compagnie Mosanto dont je detiens des actions pour montrer les efforts que les scientists americains fassent pour augmenter le rendement de leur production agricole.Si la Compagnie Mosanto depense des sommes en recherche et developpement pour produire ces engrais ,mais grand Dieu faut-il bien qu'elle soit recompensée pour ses efforts Exige-t-elle que l'on achète ses produits?Pourquoi nos agronomes ,au lieu de s'occuper uniquement de la politique ,ne s'adonnent pas aussi à des recherches pour produire des engrais de meilleures qualités?Pourquoi les cubains ne s'inquietent pas de la famine et des prix exhorbitants des produits americains?

La compagnie Mosanto detonne -t-elle des bombes chimiques pour detruire les terres fertiles des pays sou-developpés qui les empechent de produire aseez d'aliments pour nourrir leur population ;ou bien est-ce la negligence de ces pays pour combattre l'erosion, la deforestation qui soit responsable de cette catastrophe que nous constatons?

J'ai bien dit ma reconnaissance envers les Etats-Unis m'empèche de dire:" God damn america".Et personne me demandera de le faire car on ne m'avait pas enchainé pour m'emmener ici;et on ne me retient pas non plus.le jour ou j'aurais envie de dire :God damn America je ferai ma valise et retournerai chez moi.Aussi longtemps que je reside ici je dois respecter l'hospitalite qu'on m'accorde ;je critique quand c'est necessaire ,mais je ne peux pas maudire le pays.Ceux qui le font devraient penser tout d'abord à retourner en afrique comme l'avait fait Dubois;Les Pasteurs Wright et Louis Farkahan devraient organiser un mouvement similaire à celui de Marcus Garvey pour inciter les afro americains qui detestent les etats-unis de retourner en Afrique.Alors et alors seulement je comprendrai leurs injures .C'est illogique de maudire un pays ou l'on reside.le monde est grand ;il y a d'autres pays ou l'on peut vivre.

je suis fatigué d'entendre ces eternelles complaintes.Si les Americains sont vos ennemis ,alors elisez un gouvernement pour rompre vos realtions diplomatiques avec les etats-unis;demandez a l'ambassadeur americain de vider les lieux et rappelez votre ambassadeur.Vou ne pouvez pas me convaincre de votre haine et de votre repugnance quand vous leur demandiez continuellement de vous aider.C'est encore l'année dernière votre President et votre Premier Ministre sont venus solliciter leur concours et vous voulez me dire que vous etes indignés de leur mechancete?je ne suis pas plus royaliste que le roi ,mais je reconnais le droit de chaque peuple de prendre les mesures nécéssaires pour le bien -etre de leur population.C'est a vous de prendre les mesures pour les empecher de vendre leurs produits chez vous.I am tired of crying like babies,God damn it.
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptyLun 12 Mai 2008 - 16:27

Sanmalis,
Mwen konnen ou trè sansib pou Meriken. Se dwa w e pèsonn pa di w pou pa rekonesan.
Men ou pakab mande lot moun pou yo sansib mem jan avè w pou moun sayo.
Se nomal pou w defann yo sitou si w pa vle wè sa yap fè.

Mwen pa t sonje se te wou kite nonmen non Monsanto, men ou byen kapab pa konnen, konpaniy saa se youn lan pi move konplotè ki genyen.
Yap chèche monopolize e pran patant sou tout manje ki genyen sou latè.
Yo gen anpil pouvwa ak gwo envestisè.
Lè yo vivi avèk sa; moun pral mouri grangou tout kote e se sak ki komanse deja.
Kwè m, monfrè, sak ap pase jodya se pa yon aksidan.

---------------------------------------------------------------------------------------


Ethical Investing
Monsanto Terminator Technology -- Worldwide Famine & Starvation

Monsanto Unethical Investment Page / Ethical Investing Home Page



Monsanto is in the process of acquiring and patenting their newest technology, known as "Terminator Technology." This technology is currently the greatest threat to humanity. If it is used by Monsanto on a large-scale basis, it will inevitably lead to famine and starvation on a worldwide basis.

Billions of people on the planet are supported by farmers who save seeds from the crops and replant these seeds the following year. Seeds are planted. The crop is harvested. And the seeds from the harvest are replanted the following year. Most farmers cannot afford to buy new seeds every year, so collecting and replanting seeds is a crucial part of the agricultural cycle. This is the way food has been grown successfully for thousands of years.

With Monsanto's terminator technology, they will sell seeds to farmers to plant crops. But these seeds have been genetically-engineered so that when the crops are harvested, all new seeds from these crops are sterile (e.g., dead, unusable). This forces farmers to pay Monsanto every year for new seeds if they want to grow their crops.

In less rich countries, hundreds of millions of people rely heavily on small farms which produce foods for the region. If these farms begin to use Monsanto's terminator technology, and cannot afford to buy new genetically engineered seeds from Monsanto the following year, many of the people in the region may starve. Under normal circumstances, food could be brought in from other regions. However, many of those other regions will likely have the same problems with famine due to Monsanto's terminator technology.


"It's terribly dangerous," says Hope Shand, "half the world's farmers are poor and can't afford to buy seed every growing season, yet poor farmers grow 15 to 20% of the world's food and they directly feed at least 1.4 billion people - 100 million in Latin America, 300 million in Africa, and 1 billion in Asia. These farmers depend upon saved seed and their own breeding skills in adapting other varieties for use on their (often marginal) lands."

What is even more frightening is that traits from genetically-engineered crops can get passed on to other crops. Once the terminator seeds are released into a region, the trait of seed sterility could be passed to other non-genetically-engineered crops making most or all of the seeds in the region sterile.


Camila Montecinos, an agronomist with the Chilean organization, CET, has another concern, "We've talked to a number of crop geneticists who have studied the patent," she says. "They're telling us that it's likely that pollen from crops carrying the Terminator trait will infect the fields of farmers who either reject or can't afford the technology. Their crop won't be affected that season but when farmers reach into their bins to sow seed the following season they could discover - too late - that some of their seed is sterile. This could lead to very high yield losses. If the technology is transmitted through recessive genes, we could see several years of irregular harvests and a general - even dramatic - decline in food security for the poorest farm communities."

Because of the worldwide condemnation of terminator seeds, Monsanto appears to be verbally distancing itself from its own technology that it is in the process of acquiring. Even without the threat of this technology Monsanto is contributing significant to the destruction of health and environment around the world. But if this technology is released by Monsanto, it could spell disaster for hundreds of millions of people around the world. How anyone could invest in such a company is difficult to imagine!

Other resources for Monsanto Terminator Technology information on the Internet:


Terminator: Profiting By Spreading Sterility (RAFI Web Page)
Pure Food Campaign - Help Stop the Terminator







Disclaimer

http://www.ethicalinvesting.com/monsanto/terminator.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptyLun 12 Mai 2008 - 16:49

Sasaye a écrit:
Sanmalis,
Mwen pa t sonje se te wou kite nonmen non Monsanto, men ou byen kapab pa konnen, konpaniy saa se youn lan pi move konplotè ki genyen.
Yap chèche monopolize e pran patant sou tout manje ki genyen sou latè.
Yo gen anpil pouvwa ak gwo envestisè.
Lè yo vivi avèk sa; moun pral mouri grangou tout kote e se sak ki komanse deja.
Kwè m, monfrè, sak ap pase jodya se pa yon aksidan.

Il y a des réflexions que je ne m'attendais pas à lire d'un personnage comme sasaye.

Les médicaments sont brevetés et patentés, alors pourquoi les gènes améliorés destinés à l'agriculture ne le peuvent pas?

C'est la seule facon pour ceux qui ont investi leur temps et argent dans la recherche de récupérer un peu leur effort.

C'est l'une des contraintes de l'agriculture améliorée.
Contrairement à l'agriculture traditionnelle, les grains obtenus de la récolte des gènes améliorés ne peuvent pas servir comme semences. Le paysan est condamné à acheter les semences améliorées entre les mains des grands laboratoires ayant contribué à améliorer ces espèces.

L'agriculteur peut toujours renoncer à ces gènes améliorés.

Le paysan est libre de choisir le type d'agriculture qu'il désire et chaque type a ses avantages et inconvénients.
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptyLun 12 Mai 2008 - 17:31

"l'agriculteur peut toujours renoncer à ces gènes ameliorés;le paysans est libre de choisir le type d'agriculture qu'il desire "Colo

On ne colle pas une arme a la tempe des paysans pour acheter ces engrais.Seule la verité nous affranchira de ces beaux diseurs et verbeux qui nous agacent toujours avec les memes complaintes sans qu'ils fassent quelque chose pour remedier à leur dependance du maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptyLun 12 Mai 2008 - 17:42

Rodlam Sans Malice a écrit:
"l'agriculteur peut toujours renoncer à ces gènes ameliorés;le paysans est libre de choisir le type d'agriculture qu'il desire "Colo

On ne colle pas une arme a la tempe des paysans pour acheter ces engrais.Seule la verité nous affranchira de ces beaux diseurs et verbeux qui nous agacent toujours avec les memes complaintes sans qu'ils fassent quelque chose pour remedier à leur dependance du maitre.

En théorie pure, voila ce que devrait etre le role du ministère de l'agriculture: préparer des semences, engrais, pesticides pour les agriculteurs haitiens.

Etant failli à leur mission, la production nationale est en chute libre.
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptyLun 12 Mai 2008 - 18:11

Mesye,

Mwen pa gen entere bay manti sou Monsanto.
Enfome nou. Lan mem link ke m voye banou yo, gen lot aksyon ke konpaniy saa fè.

Chèche konnen. Enfomasyon yo disponib.

Peyizan pagen oken chwa lè se yon sèl sous ki pral distribye tout pwoduy patante yo.

Si nou pa wè l jodya, na wè l demen.

C'est l'une des contraintes de l'agriculture améliorée. Contrairement à l'agriculture traditionnelle, les grains obtenus de la récolte des gènes améliorés ne peuvent pas servir comme semences. Le paysan est condamné à acheter les semences améliorées entre les mains des grands laboratoires ayant contribué à améliorer ces espèces.

Se sa menm ma p di: Lè yo fè peyizan an al achte angrè chak ane, lè l te konn sèvi ak plant yon rèkol pou l plante pwochen nan, se apovri yo apovri l plis.

Yap kontinye fè rechech pou yo kontrole pwa ak legim tou.

Si nou pa konnen: Gen yon ka lan Kanada kote Monsanto asiyen yon gwo fèmye lan Kanada, paske yo di fèmye ya sevi avèk mayi GMO san lisans.
Lè yo fè envestigasyon, yo jwenn van voye pollen mayi fèmye a kote ya ki te gen kontra ak Monsanto. Donk mayi saa vin pouse an menm tan ak pa premye fèmye a.

Konpany famasetik patante medikaman e yo sou presyon blije aksepte prodiksyon generike yo apre yon tan, paske yo mande tèlman chè pou medikaman ke la plipa moun malad lan gwo peyi pakab peye yo e moun lan peyi pov pakapab achte yo ditou e yo mouri pa milye poutèt sa.

Donk ou pakab konpare medikaman avèk manje tout moun bezwen pou yo viv.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptyLun 12 Mai 2008 - 19:52

2 choses sont possibles dans le cas qui concerne l'agriculture haitienne:

  1. l'Etat met en place son laboratoire et sa banque de semences, d'engrais et de pesticides; les agronomes, déjà rénumérés par l'Etat haitien, conduisent les recherches destinées à améliorer les semences et espèces utilisées par le paysan

  2. le paysan continue dans son mode d'agriculture traditionnelle
L'Etat haitien doit faire un choix stratégique. Le 2e choix n'est pas trop intéressant car notre agriculture traditionnelle ne pourra jamais offrir la sécurité alimentaire à 10 millions de personnes.

Les grands laboratoires ne vont jamais distribuer gratuitement leurs années de recherche. Ils ont investi leur temps et argent et aujourd'hui ils espèrent tirer profit de leur investissement.

Honnetement, c'est ce genre de débat qu'il faudra avoir au parlement haitien au lieu de gaspiller le temps sur les actes de naissance des grand-parents d'Ericq Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptyLun 12 Mai 2008 - 22:09

colocolo a écrit:
Sasaye a écrit:
Sanmalis,
Mwen pa t sonje se te wou kite nonmen non Monsanto, men ou byen kapab pa konnen, konpaniy saa se youn lan pi move konplotè ki genyen.
Yap chèche monopolize e pran patant sou tout manje ki genyen sou latè.
Yo gen anpil pouvwa ak gwo envestisè.
Lè yo vivi avèk sa; moun pral mouri grangou tout kote e se sak ki komanse deja.
Kwè m, monfrè, sak ap pase jodya se pa yon aksidan.

Il y a des réflexions que je ne m'attendais pas à lire d'un personnage comme sasaye.

Les médicaments sont brevetés et patentés, alors pourquoi les gènes améliorés destinés à l'agriculture ne le peuvent pas?

C'est la seule facon pour ceux qui ont investi leur temps et argent dans la recherche de récupérer un peu leur effort.

C'est l'une des contraintes de l'agriculture améliorée.
Contrairement à l'agriculture traditionnelle, les grains obtenus de la récolte des gènes améliorés ne peuvent pas servir comme semences. Le paysan est condamné à acheter les semences améliorées entre les mains des grands laboratoires ayant contribué à améliorer ces espèces.

L'agriculteur peut toujours renoncer à ces gènes améliorés.

Le paysan est libre de choisir le type d'agriculture qu'il désire et chaque type a ses avantages et inconvénients.

Bon mésié kap voyé monté yo sé pa koulia so-called 'Terminator Technology' sa existé 'stérilité male' se li ke yap itilizé pou fè kwazement hybride nan mayi ak kèk lot kilti poupwodwi sémans amélioré ki fè dépi nan année 60 yo avek révolition vert rendement moyen pa hecta kilti sayo nan péyi dévlopé kontinié ap ogmenté preké 3-4% pa année..sé yon nan rézon ki fè épi gras ak sibvantion yo pwodwi plis a mwen chè ...dayènoupa gen chwa kontinié ogmanté randement aské popilatiuon mondiale la ap kontinié ogmanté ssitou nan tiè monde épi kantité tè arab ou ka kiltivé ap vin pi piti...

Sasé yon, koulia map vini sou Monsanto ki vlé protéjé investissement nan R&D genetic engineering li fè nan yon série de kilti ki resitant ak yon seri hèbicide,li kréer yon lignée de semans ki self-sterile ki vlé diw JETTER APRÈS USAGE menm jan ak yon razwar jettab. Eske nap pouswib Gillete tou?
Sempman sèl bagay ki differan sémans sé yon matièere vivante la nature, mwen dakor sé yon teknoloji ki ka krée famine mondiale sil ta pran janm, si gouvèlman péyi sansib yo pa intèdi téknoloji sila lakay yo...Ankor sot kibay imbecil ki pa pran...
Revenir en haut Aller en bas
kafedous
Junior


Masculin
Nombre de messages : 12
Localisation : pòtoprens
Loisirs : internet
Date d'inscription : 12/09/2007

HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Un article absolument profond   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE EmptyVen 3 Avr 2009 - 14:17

Mwen konprann avec bann moun ki pa fin konn byen li lan fowòm saa, fò yo ta rayi Mesye Malebranche. Epi se bann vye aysisyen nèg nwè tizòrèy anraje sa yo ki vle pou moun apresye yo. Nou frekan, nou pa respekte moun ki gen lespri nou pa respekte konesans epi nou gen foli fè fowòm lide! Bann grimas, nou raz.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty
MessageSujet: Re: HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE   HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: