Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état

Aller en bas 
+9
Joel
Marc-Henry
Rico
alex jacques
pierre-alain
piporiko
Sasaye
Rodlam Sans Malice
revelation
13 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
revelation
Super Star
Super Star
revelation

Masculin
Nombre de messages : 3086
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptyVen 27 Juin 2008 - 15:03

Rappel du premier message :

C’est vraiment étrange qu’on doit se résigner à appuyer un coup d’état à un gouvernement qui a été élu démocratiquement par son peuple. C’est vraiment triste et immoral. Mais une telle décision devrait se base sur une nécessité politique et humaine. Il faut qu’il y soit une urgence immédiate. Nous venons de passer prés de 30 ans de dictature, et maintenant une vingtaine d’années de bamboche démocratique et notre condition étant que peuple n’a rien apporte de positive, au contraire elle s’aggrave de mal en pire.

Un coup d’état est’ il l’antidote d’une dictatorship?

Quels sont les signes avant-coureurs d’un dictatorship et quel est le moment propice pour un coup d’état??
On demande de dechouker Président du Zimbabwe Robert Mugabe et le remplacer par qui et par quel system?
Nous arrivons dans un point ou il n’a plus de dictatorship, mais des clan-ships, des groupes des amis politiques, des banquiers ou gambistes qui décident de passer le pouvoir comme un ballon de football en faisant des petites passes l’un a l’autre. Sur le terrain ils changent de position, mais l’équipe reste, donc pas une chance pour des réservistes.
_____________________________________________

A Man Who Once Loved Mugabe
By Anonymous
Sunday, June 29, 2008; B01
HARARE, Zimbabwe -- My father, who lives in Zimbabwe's countryside, wrote me a letter the other day. The 74-year-old man wrote that he had not had soap, cooking oil, sugar or tea leaves -- virtually anything -- for a very long time. Could I help? And if I had any old shoes that I was no longer using, could I send them to him?
I felt castrated as I read his words. Like many Zimbabweans, I am in no position to aid my loved ones; I had been out of a job for a whole year when I got the letter. My father might have forgotten that, or simply been so desperate that he just had to let me know about his plight.
The company I had worked for had closed down without any fanfare, and severance packages were not paid. In an eerie way, the demise of our company mirrored the demise of our country: The bosses at the top had proven adept at ruining the company, not at running it efficiently with the welfare of the people at heart. So we paid the price.
Now here was my father, asking for help I was honor-bound to give but simply could not provide. I was filled with impotent rage -- the same feeling my fellow citizens get as we watch Zimbabwe spiral out of control, caught in the turbulence of bad, self-serving decisions by the powers that be, ostensibly on our behalf but always at our expense.

In particular, my father's case fills me with simmering fury because he has been a staunch supporter of President Robert Mugabe's party, the Zimbabwe African National Union-Patriotic Front (ZANU-PF), ever since the 1960s, when he had served the liberation fighters in any way he could in their struggle against then-Rhodesia's British overlords. Back in the 1990s, when Mugabe's rule was turning sour, I was amazed still to find in my father's house an official portrait of the president.

When my father was in his early 60s, he wrote to inform me that he had taken up a job in a different district as a secretary for his beloved party. He was eventually forced to retire, and he has been trying to eke out a living as a peasant farmer ever since. My father has been devoted to the party that he says has nurtured him over the years. What does he have to show for it? The very people he has pledged his loyalty to over the decades are the ones responsible for his plight.

It is not just my father who is writing letters of lamentation; almost every one of us has plumbed the bottoms of our hearts every day. We may never write those thoughts down, but each moment we spend agonizing about how we are going to make ends meet is, in essence, the sending of a plea -- one that no one, sadly, seems to be able to answer.
T
he hope of change offered by the March 29 presidential election has been ruthlessly and systematically crushed, and all that remains is the stains of our butchered dreams. Like my father, we have all been betrayed, treated shoddily and been victimized for daring to speak our minds. In Zimbabwe, if you question a wrong or criticize an injustice, you are labeled a member of the opposition Movement for Democratic Change. Since the regime rabidly calls the opposition puppets of the West, that label can have dire consequences.

One relative, a tobacco seller in his early 40s, was particularly bitter about the youth militia that is carrying out most of the regime's dirty work: boys and girls barely out of their teens who are ordering elderly men and women about with impunity. "Tisu tirikutonga," they declare: We are the ones in power and control. And so they are.

"What hurts me the most," my relative said, "is that at my age, I have to live in constant fear. To come here to Harare, we had to ask for permission, and on our return, we have to go and report that we are back. . . . I am not a politician. I just want to earn a decent living and get by."

"The problem is that there are people who did not tell Mugabe the truth," another relative pointed out. "They lied to him that he was still popular. When he came to address rallies, they bused people from all over the province, and it was the same crowds that were ferried to the different venues, most of them forced. When Mugabe saw them teeming in their multitudes, dutifully cheering and applauding him, he thought they truly loved him."

No longer. If anything, our trials and tribulations have deepened with the failure of March 29 to materialize into meaningful change -- a stillborn hope that haunts us.
There is a surreal quality to the crisis unfolding here. For the many citizens who depend on the state media, it is business as usual, featuring robust coverage of Mugabe's campaign appearances. Opposition leader Morgan Tsvangirai's withdrawal from the run-off vote that was held Friday was treated like a non-event. One neighbor, a devout soccer fan, observed, "This is like having a penalty shootout with only one team.

" But Mugabe seems to see nothing wrong with banging the ball into an empty net, then sprinting down the field celebrating his victory. In fact, he does not seem to mind playing the entire match on his own. As long as he is playing, all is well with him.

But for the rest of us -- for my father, my relatives and friends, my country -- all is not well. The other day, a devout Mugabe supporter had assured a friend of mine that once Mugabe had clinched his victory, the terrible inflation wracking the economy would go down, probably a day or so after his inauguration.

Such people seem to believe that diesel could come out of a rock. We ordinary Zimbabweans do not deal with inflation by making unrealistic assurances; we deal with it in its grittier, raw form, in our day-to-day struggle for survival. Last week, Zimbabwe's dollar fell a staggering 80 percent on the country's illegal currency markets as people hunkered down before the presidential runoff. In barely a week, the price of a loaf of bread -- which can be found only on the black market -- has shot up from $1 billion to more than $6 billion, but even that could have changed by the time this article appears. In less than two weeks, we have watched the fares for a commuter omnibus, our common means of public transportation, shoot up from $500 million to a price somewhere in the billions.

In Zimbabwe, we talk of these billions without batting an eyelid. A friend from my neighborhood has a 4-year-old son who is in kindergarten. The other day, I saw this boy holding a wad of $50 million notes; unless they all amounted to a billion of our dollars, he could not buy a mere sweet with them.

Even our kindergarteners have to be billionaires these days. Zimbabwean tycoons now talk in terms of quadrillions of dollars. I still haven't been able to get my essentially artistic mind around denominations with nine zeroes, much less 15. You should see the people frowning, trying to count the bank notes.

As I count, I think of my father. His needs cannot be met, let alone my own. The skyrocketing rise in the cost of transport and basic goods, most of which can be bought only on the black market, means that what one earns is less than what one must spend on survival. Yet day in and day out, people trek to and from work.

I can only conclude that we have all been turned into criminals of one kind or another, selling and buying on the black market in order to make ends meet -- which they barely do. And all we want is better lives for ourselves and our children -- and an aging father who once believed in Robert Mugabe.
The author is a Zimbabwean writer. The Washington Post is withholding his name for safety reasons.

How to Handle Dictators
Wednesday, June 25, 2008; Page A12 Washington Post
In a June 22 Outlook commentary,
"The Only Answer to the Mugabes of the World May Be a Coup," Paul Collier advocated encouraging coups to topple dictators and achieve "improved governance" in "such sad little states as Zimbabwe and Burma."
For him, those countries' governments are equivalent to their leaders, President Robert Mugabe and Senior Gen. Than Shwe.
But history shows that coups beget counter-coups. While living and working in Southeast Asia and sub-Saharan Africa, I witnessed sprees of illiberal governance that only worsened the prospects for democratic rule in those places. And if developed countries were to adopt Mr. Collier's recommendation, Mr. Mugabe would be likely to interpret that approach as vindicating his contention that neocolonial rule is the cause of Zimbabwe's ills.
The government in a country such as Zimbabwe or Burma is not merely a strongman but a collection of interests and groups.
Western countries should step up external pressure on the ruling cliques and support local initiatives that promote good governance.
This course is morally right and politically wise.

http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/gallery/2008/03/31/GA2008033101298.html?hpid=topnews

http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/africa/7476754.stm

http://news.bbc.co.uk/2/hi/africa/7476712.stm
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptyVen 27 Juin 2008 - 22:35

Je suis d'accord ;il nous faut un leader de l'acabit de Georges Washington, de Simon bolivar pour creer une grande federation africaine;ainsi les etats riches pourront aider les pauvres.Cette division de l'afrique est la cause de la faiblesse de ces pays.C'est à cette cause que Nelson Mandela devrait consacrer sa vie.Est-ce pourquoi j'admire tant Fidel ;il a compris la nécessité de la solidarité entre les pays pauvres de la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptyVen 27 Juin 2008 - 22:46

Rodlam Sans Malice a écrit:
Je suis d'accord ;il nous faut un leader de l'acabit de Georges Washington, de Simon bolivar pour creer une grande federation africaine;ainsi les etats riches pourront aider les pauvres.Cette division de l'afrique est la cause de la faiblesse de ces pays.C'est à cette cause que Nelson Mandela devrait consacrer sa vie.Est-ce pourquoi j'admire tant Fidel ;il a compris la nécessité de la solidarité entre les pays pauvres de la planète.

Vous venez de faire passer le message tant attendu depuis ce matin dans ce sujet.

Bonne Nuit et à Demain!
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17236
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 7:43

[quote="colocolo"]revelation,

Subtilement, vous vous amusez à me piquer. Je n'ai jamais été un boursier de l'Etat qui jouissait d'un chèque "zombi" ou les faveurs d'un tyran. Etant originaire des déshérités de Raboteaux, je suis toujours reconnaissant envers la société haitienne qui m'a donné une chance pour devenir un homme. Mais je n'ai aucune dette envers aucun politicien haitien et je suis libre de penser. Mes dettes sont envers les contribuables haitiens qui m'ont supporté depuis ma naissance.

Dans le cas de Mandela, je n'ai rien contre lui. Mais il doit modérer ses propos envers
Mugabe car le peuple zimbabwéen, et l'afrique toute entière, se trouve dans une situation difficile. Ce n'est pas le moment de condamner ni d'envenimer le feu. Mandela aurait mieux fait auparavant et dénoncé les Anglais qui asphyxient ce petit peuple depuis ce conflit.

Malice,

Il n'est de mon intention de dire que les colons francais étaient meilleurs. Par contre, vous souvenez que Bob Marley était à Zimbabwe pour célébrer l'indépendance de ce pays. Si la Jamaique avait plus, elle pourrait peut-etre donner plus. C'est ainsi que je fais reference à Haiti qui a toujours supporté toute l'Afrique francophone avec ses faibles moyens. Au moins, les enseignants haitiens auraient pu apprendre ce peuple à lire et écrire comme ils l'ont fait au Canada, au Zaire, et ailleurs.


Je ne voulais pas opiner sur le sujet du Zimbabwe parce que je suis sur que ce que nous lisons dans la presse occidentale n'est pas toute la vérité.
Colo,
attention à ce que vous pensez de l'Afrique.Pendant que les haitiens enseignaient en Afrique ,quel est le pourcentage d'haitiens en Haiti qui savait lire et écrire?
Sur le sujet de l'éducation ,ne parlons pas des haitiens,NOUS SOMMES LES PIRES.
Certains aussi critiquent THABO M BEKI sur le sujet du Zimbabwe.Ce brillant intellectuel (oui,il est un vrai) sait exactement ce qu'il fait.
Il ne va pas contribuer à la déstabilisation du ZIMBABWE pour que l'Afrique du Sud ait un grand problème sur les mains.
Les Etats Unis et les pays européens envoient les pieds ,parce que le colosse Sud Africain n'est pas en train de se laisser faire.
MBEKI sait très bien que quand les pays de l'Europe et les Etats Unis parlent de démocratie (pour les autres),ils ne sont pas convaincants.
Regardez ce que la France a fait au Togo,il n'y a pas très longtemps avec la famille AYADEMA.
Je suis sur que THABO M BEKI resoudra la crise au Zimbabwe ,à sa façon,sans grande effusion de sang.

Et puis COLO,les Zimbabweens sont beaucoup mieux éduqués que les haitiens,sur tous les points!

Le pourcentage d'alphabétisés au ZIMBABWE est 91% de la population (d'après le CIA WORLDFACT BOOK).
Pas besoin d'ajouter ,rien de plus.


Dernière édition par Joel le Sam 28 Juin 2008 - 9:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 9:28

joel a écrit:

Et puis COLO,les Zimbabweens sont beaucoup mieux éduqués que les haitiens,sur tous les points!

Joel,

Le fait, que le Zimbabwe a un plus grand taux de gens alphabétisés que nous, ne signifie pas que nous ne pourrions pas les aider. Allez voir la liste des pays que nous avons déjà aidé dans le domaine Education et vous allez changer cette phrase.

Vous avez raison en ce qui concerne
THABO M BEKI.

Hier
à l'ONU, l'Afrique du Sud a rejeté un texte de résolution rédigé par la Grande Bretagne. Ce texte aurait déclaré les élections illégitimes et ouvriraient la porte à de plus lourdes sanctions contre ce petit peuple. Il faut rappeler que la Russie et la Chine ont supporté l'Afrique du Sud dans cette démarche.

Malice,

Comme nous avons dit hier, THABO M BEKI veut que cete crise au Zimbabwe soit gérée par l'Afrique elle-meme, l'Union africaine (UA).

Cliquez ici pour lire l'article complet
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17236
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 9:44

Colo,

Nous ne pouvons pas aider un pays comme le Zimbabwe,ils ont bien de meilleures écoles et Universités que nous.
Ce qui se produit en afrique australe ,est remarquable ,c'est la première fois qu'un pays de l'Afrique ,je veux parler de l'Afrique du Sud,tient tète aux anciennes puissances coloniales et néo-coloniales.
Ce matin j'ai entendu JACOB NZUMA sur la BBC ,le secrétaire de l'ANC donc le successeur de MBEKI et prochain président de l'Afrique du Sud ,parler de la crise au Zimbabwe.
Il dit que l'ANC est en pourparlers avec le ZIMBABWE et ils résoudront la crise.
Leur but est un gouvernement de coalition entre le MDC et le ZANU-PF et faciliter la retraite du président Zimbabween qui malgré ce que certains pensent de lui et ses dérives ,est le héros national du Zimbabwe.
C'est un homme qui a passé toute sa jeunesse dans la brousse combattant les colonialistes anglais!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 9:55

Joel,

Pouvez-vous lire ces 2 paragraphes?

La Chambre de commerce de Porto Rico vient de décerner à un universitaire haïtien le prix Zenith de l’éducation pour l’année 2008.

Le docteur Paul René Latortue, doyen de la Faculté d’administration d’entreprises de l’Université de Porto Rico, est récompensé pour « le succès croissant des réformes qu’il a introduites au niveau universitaire dans les programmes d’éducation en gestion d’entreprises, pour l’éligibilité obtenue en matière d’accréditation internationale, et pour le nouveau positionnement de la Faculté dans la région des Caraïbes et de l’Amérique Centrale », annonce l’Université.

http://www.alterpresse.org/spip.php?article7376

Il ne faut jamais sous-estimer les capacités d'un Haitien.


revelation,

Faisons un retour sur Nelson Mandela.

Meme après la lutte contre l'Apartheid, l'Occident n'a pas libéré
Nelson Mandela. C'était une facon de pouvoir le controler.

Savez-vous que jusqu'à hier Nelson Mandela était considéré comme un "terroriste" aux yeux de Bush et Washington tout entier?

Cliquez ici pour lire l'article complet
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 9:56

Oui il faut que cette Union Africaine ait l'autorité et les moyens necessaires pour eviter les guerres civiles en Afrique.On penserait qu'apres l'hecatombe du Rwanda les africains prendraient une resolution pour donner à cette organisation plus de moyens militaires pour epargner aux innocents les massacres de ce genre,mais helas, comme partout les politiciens se contentent de creer des bureaucraties sans leur donner les moyens pour remplir leurs missions.

je suis contre l'ingerence des puissants pays dans les affaires des petits,cependant quand des megalomanes maintiennent leurs concitoyens dans l'opprobe et la misère il incombe à l'ONU ou a des organisations regionales comme LOEA ou UEA de liberer ces pays.On ne peut pas permettre que des milliers de gens soient sans abri et nourriture parce qu'un vieillard delinquant et mechant veuille s'accrocher au pouvoir après avoir passé pres de trente ans au timon des affaires de son pays.Le President Mugabe est-il le seul zimbabween capable de diriger son pays?

Ce fut une négligence combien de fois Georges Bush n'a-t-il pas invité Nelson mandela à la maison blanche.J'ai vu Georges Bush soutenir Nelson Mandela pour descendre les marches de l'entrée de la maison blanche.Il avait meme sollicité ses conseils avant l'invasion de l'Iraq.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17236
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 10:16

Attention messieurs,

Le massacre du Rwanda ne serait pas possible sans l'appui de la France et de la Belgique.
Les miliciens de l'INTERMAWHE avaient été entrainés et armés par les "paras" français.
Les français n'avaient pas prévu qu'une telle hécatombe se produirait,mais ils voulaient que les Tutsis (anglophiles) soient écrasés pour que le pouvoir soit gardé par les francophiles Hutus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 10:23

Rodlam Sans Malice a écrit:
On ne peut pas permettre que des milliers de gens soient sans abri et nourriture parce qu'un vieillard delinquant et mechant veuille s'accrocher au pouvoir après avoir passé pres de trente ans au timon des affaires de son pays.Le President Mugabe est-il le seul zimbabween capable de diriger son pays?

Malice,

Il faut enlever cette phrase. Meme le leader de l'opposition n'osera pas traiter ainsi le fondateur de leur patrie.


Rodlam Sans Malice a écrit:
Ce fut une négligence combien de fois Georges Bush n'a-t-il pas invité Nelson mandela à la maison blanche.J'ai vu Georges Bush soutenir Nelson Mandela pour descendre les marches de l'entrée de la maison blanche.Il avait meme sollicité ses conseils avant l'invasion de l'Iraq.

Malice,

Il ne peut avoir de négligence dans les dossiers de sécurité nationale des Etats-Unis.

C'était une facon de museler Nelson Mandela. C'était une facon de l'obliger à faire une "soi-disant" réconciliation avec les oppresseurs. C'était une facon de l'obliger à ne pas toucher aux intérets des blancs.

Comme il a respecté ses engagements, aujourd'hui, il est retiré de la liste des terroristes.
Nelson Mandela a une grande influence sur toute l'Afrique, pour ne pas dire le monde, donc il fallait le museler.
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 10:32

J'aurais bien voulu enlever la phrase dont vous faites allusion mais comment considerez-vous quelqu'un qui vole des elections pour se maintenir au pouvoir malgré le rejet de la majorité de ses concitoyens?Oui les zimbabweens doivent apprecier les luttes du president pour la liberation de leur pays du joug colonial ,cependant on lui a deja decerné les honneurs et gloires qu'il merite pendant près de trente ans.

Si maintenant le peuple zimbabween qui est le seul souverain decide de le remplacer il devrait se courber à sa volonté ;tel devrait etre le comportement d'un gentilhomme et d'un vrai patriote..S'il ordonne le massacre des citoyens qui exercent leur droit humain de choisir librement leurs dirigeants ,alors il n'y a pas d'autres adjectifs pour decrire sa conduite.m'auriez-vous condamné pour l'emploi de ces adjectifs à l'egard de certains megalomanes de notre pays?

"il ne peut avoir de negligence dans les dossiers de la securite des etats-unis."Colo

Il vous faudra lire les recommendations et les critiques de la Commission Hamilton qui a investigué les causes de la tragedie de Septembre 2001 pour comprendre certaines negligences des services d'intelligence des Etats-unis .Un ancien agent de la CIA vient d'ecrire un livre :"Your government failed you" j'oublie son nom pour le moment.je l'acheterai la semaine prochaine .il a decri quelques aspects de l'incompetence de certains responsables qui ont permis la destruction des tours jumelles de New York.


Dernière édition par Rodlam Sans Malice le Sam 28 Juin 2008 - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 12:13

Le Zimbabwe dénonce les méthodes de contrôle néo-coloniales


Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 975293-1214907

Lors d’une réunion du Conseil de Sécurité des Nations-Unies convoquée le 23 juin par les Britanniques, l’ambassadeur du Zimbabwe à l’ONU, Boniface Chidyausiku, a désamorcé la tentative de résolution contre son pays. Il a expliqué à la tribune qu’il y a « de nombreux cas de supporters du MDC-T revêtissant les atours du Zanu-PF et agressant la foule » (le MDC, Mouvement pour un changement démocratique est le parti du leader de l’opposition Morgan Tsvangirai, et le Zanu-PF est le parti du président Robert Mugabe).


« C’est une stratégie dépassée, utilisée lors du combat pour la libération par les Selous Scouts, a-t-il expliqué, et avec la prédominance des Selous Scouts dans le MDC-T, ce qui se passe est évident ». Ce parallèle entre les violences électorales au Zimbabwe et le modus operandi des Selous Scouts pendant la lutte pour la libération, avait été soulevé dans un article du LPAC lundi, et les propos de l’ambassadeur Chidyausiku ont été publié dans le Zimbabwe Herald et repris sur allafrica.com.

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Selous_scouts2 Les Selous Scouts étaient une unité de l’armée Rhodésienne créee en 1973 par le gouvernement colonial britannique pour combattre la guérilla indépendantiste opposée à l’Empire britannique, et opérait notamment en recrutant des soldats noirs qui se faisaient ensuite passer pour des membres de la guérilla.

A New York, la Grande-Bretagne cherchait à faire passer une résolution par le Conseil de Sécurité pour déclarer illégitime le 2e tour de l’élection, sapant ainsi la crédibilité d’un nouveau gouvernement Mugabe et ouvrant la porte à un soutien « légitime » pour que Morgan Tsvangirai devienne président.

Après l’intervention zimbabwéenne et celle de l’ambassadeur Sud-africain, les 15 membres du Conseil de Sécurité ont décidé qu’il ne serait pas légalement convenable de faire arrêter l’élection et d’installer autoritairement au poste de Président le candidat des Britanniques.




Vendredi 27 Juin 2008






Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Unknown http://www.solidariteetprogres.org

Dans la même rubrique:
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 12:14

Vous voyez comment Mungabe a des gens sur ce forum qui croient toujours en lui. Pour la simple raison qu'il developpe le même profil d'une certaine facon que Aristide. Ce petit prêtre des bidonvilles qui reveillait les consciences des riverains de Port-au-Prince au temps de la dictacture des militaires. Il avait connu un regain de popularité qui depassait un politicien comme Sylvio Claude qui militait depuis avant 1986 en pleine dictacture de Jean-Claude Duvalier. Ce militant témeraire a connu les bastonnades des sbires de Jean Claude Duvalier et même l'emprisonnement. Tandis que Aristide malgré ses sorties contre les regimes militaires profitait de l'expérience democratique appelée vulgairement par Henry Namphy '' banboch demokratik''.

Il se trouve qu'aujourd'hui le heros qui luttait par la force des armes contre l'Apartheid dans son pays n'est l'ombre de lui-même. Mungabe est un tyran non ce grand défenseur des opprimés de Zimbabwe. Il est condamné à perdre le pouvoir, ses heures sont comptées. Portant il utilise les forces de la police et des militaires pour voler les élections pour se maintenir au pouvoir.

C'est là que je voulais en venir Même si dans un passé le contexte politique du pays était de moindre ampleur que celui du Zimbabwe. On trouve des similitudes entre ces deux leaders qui avaient le don d'attirer les faveurs du peuple. Mais l'histoire nous prouve que tous les deux ont dérivé, ils n'étaient plus les même personnages qui faisaient l'entente générale. Au contraire Aristide va attirer les foudres des étudiants, de la classe moyenne et des citoyens des quartiers defavorisés dans un GNB qui va le chasser du pouvoir.

Mungabe doit connaitre aussi son GNB en Zimbabwe. Ce peuple doit s'armer de courage pour affronter ce président tortionnaire à l'instar de Aristide. Et je peux vous assurer qu'il y aura des brèches dans le camp des militaires. Et c'est comme cela un pays comme l' Afrique du Sud peut intervenir pour aider le peuple du Zimbabwe. Si les gens de ce pays ne veulent pas prendre de chance pour manifester pacifiquement dans un GNB pour jeter ce ridicule dictateur Mungabe, l'avenir du Zimbabwe sera compromis pour les années futures
.


Dernière édition par Rico le Sam 28 Juin 2008 - 12:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17236
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 12:18

Colo,
Revenons au Congo.
Comment se fait il qu'en 1960,les Nations Unies avient fait appel aux haitiens comme cadres pour la "construction" de ce pays ,et il faut l'avouer que c'était une tasse d'eau dans cet océan qu'est le Congo.

le Congo avait une puissance coloniale qu'était la Belgique qui avait ravagée ce pays et n'avait pratiquement rien laissèe.
En 1960,on pouvait compter sur les doigts de la main,ceux qui avient complété l'école secondaire dans cet immense pays qu'est le Congo.
Il faut garder une certaine perspective sur le role néfaste qu'avait joué les puissances dites coloniales.

Quant à Mugabe ,ses dérives n'avaient commencé que pendant ces dernières années.C'est un type qui avait bati 5 fois plus d'écoles qu'il en avait trouvé durant les 5 premières années de son administration en mème temps qu'il donnait son aide aux différentes luttes de libération dans le sous continent,parmi lesquelles l'ANC de l'Afrique du Sud.
Ce n'est pas pour excuser la façon dont MUGABE a agi ces dernières années .Il aurait pu avoir émulé son compagnon de combat NELSON MANDELA ,mais aussi gardons une certaine perspective!
Et vous Rico,il vous faut trouver un moyen pour introduire le nom d'Aristide dans n'importe quelle discussion!
La situation au Zimbabwe n'a rien à voir avec celle d'Haiti.Au contraire si le peuple avait déchouqué les GNBis on aurait une toute autre situation en Haiti


Dernière édition par Joel le Sam 28 Juin 2008 - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 13:23

Marc,

En marque de solidarité avec le peuple du Zimbabwe, pouvez-vous mettre la photo de leur leader sur la galerie du portail?

Merci pour votre collaboration!

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 President%20Mugabe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 14:04

Marc,

Cette marque de tolérance témoigne votre grandeur et surtout la longévité pour ce forum ou toute tendance est la bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6208
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 14:06

Colo

J'ai mis ce portrait au portal non pas en solidarité avec le peuple Zimbabwe mais en solidarité avec un membre du forum. A noter qu'il a perdu les élections dès le premier tour.

Ici tout le monde a le même droit. le droit d'exprimer ses opinions librement.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
pierre-alain
Star
Star
pierre-alain

Masculin
Nombre de messages : 325
Age : 51
Localisation : Lille (Nord de la France)
Loisirs : Acualités politiques
Date d'inscription : 14/01/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 14:31

pour les besoin de la discussion , un lien sur la situation au Zimbabwe:

http://www.france24.com/fr/20080327-elections-zimbabwe-mugabe-inflation-election-tsvangirai-makoni-harare
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 15:57

Le président zimbabwéen Robert Mugabe s’est dit ouvert à la négotiation avec quiconque le souhaite, mais après la conclusion logique du processus légal engagé car le second tour de l’élection présidentielle est la priorité et doit être organisé comme le veut la Constitution, a rapporté le quotidien local The Herald du mercredi 25 juin.

Lors d’un rassemblement mardi dans l’ouest du Zimbabwe, M. Mugabe a déclaré "Nous sommes ouverts, ouverts à la discussion, mais nous avons nos principes".

"S’ils (l’opposition) ont des problèmes, ils peuvent les exposer, c’est comme cela que sont nés les amendements d’Aippa et Posa", a-t-il ajouté.

M. Mugabe a rappelé que la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) n’avait de vocation à servir que de forum pour les pays membres. "Mais ceux qui veulent s’imposer à nous et faire des bruits idiots ne nous gêneront pas", a-t-il décalré.

Le président a souligné que le gouvernement ne tolèrerait aucune ingérence d’où qu’elle soit car les Zimbabwéens décideront eux-mêmes si les élections sont libres et justes.

"Nous sommes un Etat souverain et les élections sont les nôtres. Nous accepterons d’être jugés si ce jugement est objectif. Si vos motivations sont autres, gardez-les. Le verdict nous appartient, à nous peuple du Zimbabwe. Ils peuvent crier aussi fort qu’ils voudront à Washington et à Londres, notre peuple aura le dernier mot", a asséné M. Mugabe.

Le Zimbabwe, a souligné M. Mugabe, est prêt à repousser et résister à toute menace ou ingérence dans son système politique.

http://www.labanlieuesexprime.org/article.php3?id_article=2779
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6208
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 16:08

Colo

Ah oui après avoir usurpé le pouvoir il se dit prêt à négocier. gade jan yon neg mettdam.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Invité
Invité



Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 16:14

Marc-Henry a écrit:
Colo

Ah oui après avoir usurpé le pouvoir il se dit prêt à négocier. gade jan yon neg mettdam.

Marc,

Tout d'abord, chaque nation a ses principes.

Aujourd'hui, la course électorale est terminée et c'est l'heure de la réconciliation à l'image d'Obama et Clinton. J'espère que Morgan Tsvangirai sera à la hauteur de cette unité nationale pour le bonheur du Zimbabwe.
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6208
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 16:21

Citation :
Aujourd'hui, la course électorale est terminée et c'est l'heure de la réconciliation à l'image d'Obama et Clinton. J'espère que Morgan Tsvangirai sera à la hauteur de cette unité nationale pour le bonheur du Zimbabwe.

Oh non , il n'y a pas deux façons de gagner une élection. Que ce soit à Zimbabwe où je ne sais plus. Il y a un vote , un homme pour gagner la majorité.

Enfin bref, Clinton a accepté le verdict contrairement à notre granmoun neg an afrik ki refize pedi privilege li yo . Avez-vous vu son palais personnel ? je vais vous l'envoyer par email car je ne sais pas comment l'afficher au forum.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
ed428
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 359
Localisation : USA
Loisirs : Reading
Date d'inscription : 30/01/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 16:26

Se sou chan de guere ke mesye te pran pouvwa yo. Mesye te fe deszane yo tap goumen kont lot fos etranje ki tap oprese e sipote enmi yo. E menm apre yo te finn libere peyi yo, kominote entanasyonal pat janm ede yo tout bon. Libete: Se pran pou w pran l.!!!!!!!! Wi se pou yo negosye lan sak lan avantaj yo e lan sa yo kwe ki bon pou peyi yo. Li pa fasil le yon neg finn mete vi li andanje, li pase anpil ane, e fe anpil sakrifis pou libere peyi yo le fini pou yo remet pouvwa yo non de yon konsep ki rele demokrasi. Ala traka pou tout neg ki vle pran zam pou libere peyi yo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 16:28

Vous pouvez m'envoyer ces photos et j'aurai le courage de les afficher sur ce forum. Il ne faut pas croire que je veux donner une carte blanche à quiconque.

ZImbabwe d'abord et non à l'Ingérence des colons!

Nous avaient-ils invité à les aider lors de l'enquete sur l'assassinat de Diana?
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 16:45

C'est toujours au nom de la souverainneté nationale que les dictateurs du monde ont commis les pires atrocités.C'est au nom de la souverainnete nationale que Pol Pot a converti le Cambodge a un "killing field"Que Staline et Hitler ont commis ces hecatombes que nous deplorons tous.

Il faut dans certains cas intervenir pour epagner les innocents.Je ne disconviens pas que les imperialistes se sont servis de cette couverture humanitaire parfois pour envahir des pays dont ils convoitent les richesses.mais il ne faut pas non plus pratiquer la politique de l'autruche et permettre aux megalomanes de massacrer des innocents qui refusent de se courber à leur volonté de se maintenir au pouvoir per fas et nefas.

On devrait former un Tribunal international composé des plus eminents juristes et politiciens pour evaluer ces situations ou un groupe de malfaiteurs sous le controle d'un megalomane meprisent les droits de la majorité des citoyens.La vie d'un homme ne doit pas avoir plus de valeur que celle de millions de ses concitoyens quelqu'en soit les services qu'il a rendus dans le passé.Nous autres haitiens qui fumes victimes de cette megalomanie devrons nous montrer solidaires aux zimbabweens.Ceux qui sont au bord de la table ne permettront jamais que d'autres viennent leur oter leurs nourritures;ils feront tout pour deshonorer ceux qui veulent les remplacer meme par le bulletin de votes.Alors dans ces situations il incombe à l'humanité de trancher.Comme la dit Martin Luther king :"Une injustice envers un homme ou une femme est une injustice envers tous les hommes et toutes les femmes."Monsieur Mugabe doit se retirer;il n'est pas indispensable.Qu'il se retire maintenant ou dans dix ans il partira quand meme un jour.Ou sont Hitler,Pol Pot, Staline, Mussolini, Sadham, Mobutu et tous les autres dictateurs qui ont gouverné leur pays en tuant des millions de leurs concitoyens?Quand apprendrons -nous la vanité du pouvoir?


Dernière édition par Rodlam Sans Malice le Sam 28 Juin 2008 - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17236
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 EmptySam 28 Juin 2008 - 16:48

colocolo a écrit:
Marc-Henry a écrit:
Colo

Ah oui après avoir usurpé le pouvoir il se dit prêt à négocier. gade jan yon neg mettdam.

Marc,

Tout d'abord, chaque nation a ses principes.

Aujourd'hui, la course électorale est terminée et c'est l'heure de la réconciliation à l'image d'Obama et Clinton. J'espère que Morgan Tsvangirai sera à la hauteur de cette unité nationale pour le bonheur du Zimbabwe.

Oui,ce vieux rat n'est pas un saint,mais ces mèmes pays que faisaient ils quand Aristide avait accepté de négocier.C'est l'une des raisons que THABO MBEKI a déclaré à ces pays "Ne touchez pas à mon pote"
Mbeki sait ce qui est arrivé dans un pays comme Haiti.
L'Afrique du Sud détient la clé du conflit ;sans eux Mugabe ne pourrait pas résister pas mème une semaine.
JACOB ZUMA a déclaré ce matin qu'ils trouveront une solution à l'amiable sans une effusion de sang.
Pour l'histoire ,n'oublions pas que c'est la CIA qui avait fait savoir au gouvernement apartheid Sud Africain ,ou se cachait Nelson Mandela ,au début des années 60s
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état   Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Monde-
Sauter vers: