Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Ki egzanp gouvenman Preval vle bay pou rekipere ti aran J.Duvalier an Swiss

Aller en bas 
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Ki egzanp gouvenman Preval vle bay pou rekipere ti  aran J.Duvalier an Swiss Empty
MessageSujet: Ki egzanp gouvenman Preval vle bay pou rekipere ti aran J.Duvalier an Swiss   Ki egzanp gouvenman Preval vle bay pou rekipere ti  aran J.Duvalier an Swiss EmptyDim 27 Juil 2008 - 19:04

Haïti
L’argent maudit des Duvalier
jeudi 23 août 2007 par Louis-Alexandre JACQUES

Plus de 20 ans après le départ précipité d’Haïti de Jean-Claude Duvalier, la Suisse n’a toujours pas réglé la question des comptes bancaires de l’ex-dictateur. Dès la fin du mois d’août, ce dernier pourrait récupérer plusieurs millions de dollars, en toute légalité.
Apparemment, seule une poursuite judiciaire engagée par le gouvernement haïtien pour les violations des droits de l’homme perpétrées durant la dictature de Jean-Claude Duvalier (1971-1986), pourrait permettre à la justice suisse de poursuivre le gel des fonds de l’ancien dictateur au-delà de la fin août 2007. Mais, pour l’instant, Port-au-Prince n’a toujours pas tenté de s’engager sur cette voie.

Le 20 juillet dernier, plusieurs ONG suisses impliquées dans la coopération avec Haïti ont ainsi expédié une lettre au premier ministre haïtien lui demandant d’entamer des poursuites contre l’ancien dictateur. Tout cela pour récupérer l’argent extorqué sous le régime de Jean-Claude Duvalier et le restituer à la population haïtienne. Le compte dont il est question dans cette affaire contient 7,6 millions de francs suisses (6,7 millions de dollars canadiens). Il a été bloqué sur ordre du Conseil fédéral suisse en 2002, au terme d’une longue saga judiciaire. Mais la somme ne constituerait que la pointe de l’iceberg puisque Port-au-Prince accuse l’ancien dictateur « d’avoir détourné plus de 100 millions de dollars sous le couvert d’œuvres sociales », d’après des informations recueillies par l’Agence France Presse.

En attendant que le gouvernement haïtien bouge, la Coordination Haïti-Europe, qui regroupe plusieurs ONG engagées en Haïti, a elle aussi envoyé une lettre, cette fois-ci au ministère haïtien des Affaires étrangères. De plus, selon Claire-Lise Zaugg de l’organisation de coopération Plate-Forme Haïti de Suisse, les autorités suisses effectueraient présentement des démarches pour trouver une solution de rechange à la restitution des biens de M. Duvalier. Il va de soi que la Suisse craint de voir son image ternie par cette affaire qui traîne depuis plus de 20 ans.

En fait, le ministère suisse des Affaires étrangères estime que les lois actuelles ne peuvent pas empêcher le déblocage des fonds Duvalier. « La Suisse est et doit rester un État de droit » a sèchement indiqué la direction du droit international public du ministère dans une lettre à Plate-Forme Haïti, le 29 mai dernier. Reste qu’une révision de la loi concernant les avoirs des dictateurs en Suisse pourrait bien se révéler nécessaire plus tôt que prévu. À la fin 2008, le pays sera aux prises avec un autre problème épineux du même genre, puisque ce sera alors au tour des fonds du défunt zaïrois Mobutu d’être remis à ses héritiers.

Pour l’instant, l’espoir d’empêcher le déblocage des fonds Duvalier semble reposer entre les mains du gouvernement de Port-au-Prince. On peut cependant douter que ce dernier agisse. Un habitué de la coopération avec Haïti n’y voit rien de très étonnant : « Haïti n’a pas d’expertise en droit international en plus de manquer de temps et d’argent. » Selon des informations provenant de l’AFP, Haïti aurait pourtant fait une demande d’entraide judiciaire à la Suisse. Comble d’ironie, la Suisse n’y aurait pas donné suite puisqu’elle exigeait en contrepartie des garanties sur le respect des droits de l’homme, ce qu’Haïti n’a pu lui fournir !

En désespoir de cause, les membres de Plate-Forme Haïti de Suisse ont écrit une lettre à la présidente de la Confédération helvétique pour la prier d’agir. Ils estimaient que la situation chaotique qui règne à Haïti, les gouvernements qui se succèdent ainsi que le désabusement de la population en général permettent d’expliquer bien des lenteurs.

Reste que ce qui choque encore plus les défenseurs des droits des Haïtiens dans toute cette histoire, c’est la lenteur de la Suisse elle-même. Difficile de concevoir qu’elle ne soit pas parvenue à trouver une solution à un problème sérieux et prévisible... depuis 1986.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Ki egzanp gouvenman Preval vle bay pou rekipere ti  aran J.Duvalier an Swiss Empty
MessageSujet: Re: Ki egzanp gouvenman Preval vle bay pou rekipere ti aran J.Duvalier an Swiss   Ki egzanp gouvenman Preval vle bay pou rekipere ti  aran J.Duvalier an Swiss EmptyDim 27 Juil 2008 - 20:10

Depi kelke tan nou tande yon zafè ti kaka aran lajan la Swiss gen pou remèt ansyen diktaktè Janklod Duvalier ki an degraba. Mouche kanpe sou don fanatik li yo kap travay byen di nan Nouyok. La Swiss ki sanble anbarase ak lajan sa mande pou Janklod fè prèv lajan ki dwe soti nan bonn kondisyon. Adyero tout santenn milyon finn anglouti pou se grimas pou 4 milyon ero ak pousyè tout bri sayo.

Men li sanble gouvenman Ayisyen kap entèvni pou rekipere ti som saki o zanlantou 7 milyon dola meriken. Men rejim Peval kanpe sou yon bit vag. Ayiti ki gen pa gen ekspetiz nan zafè konsa, kap twouve ed jiridik la Swiss li ta sanble.

Men kote m vle vini menm si lajan te pral nan poch yon avoka se pou leta AYISYEN TE MONTRE DIJILANS, PRAN AKSYON. NOU DWE TRASE EGZANP NAN ZAFÈ KORIPSYON SA, DEKOURAJE DIRIJAN DWÈT SIPERYÈ LONG NAN VOYE YON BON SIGNAL.

Nou pa tande menm yon ti komantè minis jistis peyi a sou bagay sa. Se yon endiferans konplè, Se komsi pa vle gen mezi prejidisyab kap vinn nwi lot aloufa, volo potansyèl ki nan koripsyon. Se la mwen di se yon peyi kote ti nèg fèe sayo vle. Mezanmi popilasyon mal enfome ak zotorite ki bèbè ki refize pale

Yon ti egzanp depi plis yon lane yon konpayi ap fouye nan zonn Twou di No pou ranmase lo. OKENN NOT , ANYEN PA JANM DI KONBYEN GOUVENMAN GEN KOM RETONBE NA ZAFÈ LO SA OU BYEN YO PA TWOUVE ANYEN. Talè wou pral tande eskonbrit nan bagay sa.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ki egzanp gouvenman Preval vle bay pou rekipere ti aran J.Duvalier an Swiss
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: