Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -41%
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à ...
Voir le deal
9.99 €

 

 Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptyJeu 25 Déc 2008 - 15:38

NEO-LIBERALISME </B>

Ouvrier haïtien: le grand perdant

PORT-AU-PRINCE, 21 Décembre - L'ouvrier haïtien est doublement perdant. Il s'est sacrifié dans l'espoir que les bas salaires consentis attireraient des emplois.

Aujourd'hui que le monde est en débandade, il risque plus qu'avant de retourner sur le pavé.

En un mot, tout est dit.

L'un des principaux critères assignés à un pays comme Haïti par l'économie globale c'est maintenir les salaires aussi bas que possible pour tenir la comparaison avec les pays de même niveau.

L'ouvrier haïtien touche 70 gourdes par jour, soit 1 dollar 80 US.

Son homologue dominicain touche 4 fois plus pour le même temps et la même tâche.

La dernière augmentation du salaire minimum date d'avant le renversement d'Aristide en 2004.

L'autre condition idéale, disait-on, pour attirer les investissements étrangers, c'est maintenir bas aussi la valeur de la monnaie haïtienne par rapport au dollar américain.

Ce qui augmente considérablement la valeur du dollar investi par l'étranger dans l'économie locale. Réduit d'autant son revient et augmente davantage son chiffre d'affaires.

L'ouvrier perd triplement...

Il faut aujourd'hui 38 gourdes environ pour 1 dollar. Au moment fort de la crise politique (2003-2004), le taux de change était de 50 pour 1.

Mais ces deux dernières années, il aurait pu redescendre normalement à au moins 20 gourdes pour 1 dollar. L'ouvrier perd triplement puisque cette ristourne faite à l'investisseur étranger sur chaque dollar investi c'est autant de perdu pour lui, c'est un manque à gagner, c'est une autre partie de sa force de travail déjà payée au plus bas, qu'on lui enlève.

De la même façon, l'entrepreneur haïtien se trouve injustement taxé puisqu'il doit commander à un taux faussement ravalé de la monnaie locale. Lui aussi est un autre grand perdant du système. Pas étonnant que presque toutes les petites industries haïtiennes aient disparu durant ces dix dernières années.

Aucune mesure d'accompagnement...

Nous ne sommes pas le seul pays qui traite avec le système de la délocalisation des emplois industriels vers des pays à plus bas revenus, donc supposés être moins regardant sur les salaires, et plus bas votre niveau de vie, encore plus bas les salaires. Un cercle infernal.

Par contre, Haïti est le seul pays qui n'offre à celui auquel on demande pareil sacrifice... d'abord aucune mesure d'accompagnement.

Celle-ci pourrait être (comme en Chine ou ailleurs) des restaurants ou des magasins communautaires, des crèches pour les enfants en bas âge quand la mère est au travail, des transports en commun à meilleur coût.

Une carte justifiant son statut d'ouvrier(ère) pourrait être obligatoire pour bénéficier de ces facilités.

Mais ici rien. Absolument rien.

Force de travail en liquidation...

Aujourd'hui que tout s'écroule comme un château de cartes, que les rares emplois ouvriers sont menacés aussi de disparition dans les prochains mois avec la montée irrésistible de la récession mondiale, prévoit-on une compensation même modeste pour ces derniers?

Non.

Ceux auxquels on a exigé un aussi grand sacrifice (accepter de mettre sa force de travail en liquidation), ce sont les seuls dont on n'entend point parler dans les déclarations des responsables. A de rares exceptions.

Les cultivateurs qui ont été éliminés du marché par les importations massives de produits alimentaires (et aussi bien sûr par les ouragans), se voient promettre la réhabilitation des infrastructures agricoles, des motoculteurs, des engrais à prix de subvention etc.

Les agro-industries locales disparues sous le choc de l'abaissement total de nos barrières douanières ouvrant le pays à une concurrence quasi déloyale des produits importés vendus souvent à des prix de dumping (riz, savon, médicaments etc) sont tout à fait désignées pour la création éventuelle d'un mécanisme de crédits soit par l'Etat, soit par quelque institution internationale autorisée.

Beaucoup (trop) de salive...

Les employés du secteur public ont bénéficié dans le même temps d'une augmentation régulière de leur salaire, en conformité avec le coût de la vie. Du moins autant que faire se peut.

Par contre personne ne parle d'une quelconque compensation pour l'ouvrier de factory. Ni pour ce qu'il a déjà consenti. Ni pour quand il se retrouvera éventuellement demain à nouveau dans la rue. Haïti ignorant totalement le concept de l'assurance-chômage. Ni au propre, ni même au relatif.

La question mérite d'être soulevée. Plus peut-être que celle d'une augmentation du salaire minimum qui fait couler beaucoup (trop) de salive mais dont peut-être il n'y aura bientôt personne pour en bénéficier.

Haïti en Marche, 21 Décembre 2008
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6208
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptyVen 26 Déc 2008 - 12:30

Citation :
Par contre, Haïti est le seul pays qui n'offre à celui auquel on demande pareil sacrifice... d'abord aucune mesure d'accompagnement.

Et pourtant j'en connais un entrepreneur haitien qui aide ses ouvriers ( en Cantines, Santé, transport).

Entre rien du tout et avoir 1,80$. Que proposez-vous aux ouvriers haitiens ? Et puis ce ne sont pas tous les ouvriers haitiens qui gagnent 1,80 $. Vous n'avez pas parlé du salaire des contremaitres, des secrétaires, comptables qui travaillent aussi dans ces usines...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptyVen 26 Déc 2008 - 15:49

Marc,
Soyons clair et sans ambiguité.
-Une exception ne change pas la règle générale.

-Ce montant représente le salaire minimum.
Beaucoup d'ouvriers dans cette catégorie ne touchent même pas ce montant.

-Nulle part, un contremaitre, une secrétaire ou un comptable ne gagne le salaire minimum.

D'ailleurs, il y a un vent de changement.
Il y a eu récemment une entente entre le gouvernement et le secteur des affaires pour une forte augmentation du salaire minimum. (voir le forum que j'ai poste sur ce sujet).

Si les exploiteurs pérenniaux ont pu reconnaitre la nécessité de cette augmentation, pourquoi défendons-nous encore ce salaire indigne?

Le gouvernement a proposé 200 gdes/jour.
Après negotiations, le secteur patronal a proposé 150 gdes/jour.

Donc l'ouvrier doit voir sa pitance se doubler sous peu.
C'est un énorme progrès que nous devons tous applaudir.
Revenir en haut Aller en bas
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptyVen 26 Déc 2008 - 16:03

De combien a augmente le cout de la vie au cours des dernieres annees en Haiti.

On fait un debat sur l'augmentation du salaire minimum, mais nul part, je n'entends parler de l'augmentation du cout de la vie dans les discussions.

L'article pose tres bien le probleme, dans le sens ou le salaire minimum est un element (peut-etre meme l'un des moins importants) dans une toute une gamme d'elements a considerer pour ameliorer les conditions de vie du travailleur haitien.

Mais en Haiti, on ne va jamais au fond des choses, on se contente de rester en surface et magouiller.
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptyVen 26 Déc 2008 - 17:58

Gwotoro, il y a certainement plusieurs facteurs qui contribuent à l'amélioration des conditions de vie de nos ouvriers: bénéfices sociaux, assurance-maladie, assurance-chomage, logement à bon marché, écoles, et tant d'autres.

Cependant, il y a lieu de se rejouir, parceque partant d'une condition d'extrême denuement, l'ouvrier va quand-même beneficier d'une augmentation de son pouvoir d'achat jusqu'ici quasi-inexistant.

Ce n'est qu'un pas. Esperons que les autres suivront.
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6208
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptyVen 26 Déc 2008 - 19:42

Sasaye

Pourvu que le salaire minimum demeure compétitif sur le marché de l'emploi ,je n'ai aucun problème à cela.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptyVen 26 Déc 2008 - 19:52

Avant la grande compétition sur le marché mondial, le travailleur Haitien doit pouvoir se nourrir pour atteindre un niveau de productivité compétitif.
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6208
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptyVen 26 Déc 2008 - 19:58

Les entrepreneurs doivent aussi faire face à la compétition sinon ils ne pourront pas créer des jobs. C'est aussi une réalité. Dans ce sens , l'état devra jouer sa partition. Sécurité, éducation , santé et investir dans l'agriculture.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptySam 27 Déc 2008 - 8:28

Comme l'a indique l'article, aujourdhui en Haiti, ce n'est pas la renumeration des ouvriers (renumerations peciniaire et sociale) qui impose une contrainte a la competitivite des entrepreneurs haitiens sur le grand marche international.

En fait, ce n'a jamais ete cela...
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptySam 27 Déc 2008 - 12:58

Si la main-d'oeuvre à bon marché était la principale attraction des investisseurs, Haiti serait le pays le plus attrayant de la région, vu son niveau de salaire; le plus bas de toute l'Amerique.

Où est donc passée cette ruée qui cherche à investir dans les pays à salaire de misère?

Cet argument accomode les employeurs locaux qui en profitent pour augmenter leur marge.
Revenir en haut Aller en bas
Jude
Super Star
Super Star
Jude

Masculin
Nombre de messages : 1803
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptySam 27 Déc 2008 - 13:05

Sasaye a écrit:
Si la main-d'oeuvre à bon marché était la principale attraction des investisseurs, Haiti serait le pays le plus attrayant de la région, vu son niveau de salaire; le plus bas de toute l'Amerique.

Où est donc passée cette ruée qui cherche à investir dans les pays à salaire de misère?

Cet argument accomode les employeurs locaux qui en profitent pour augmenter leur marge.
Faux Sasaye car cette main-d'oeuvre bon marché n'existe pas en Haïti.
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptySam 27 Déc 2008 - 16:09

Jude, j'aurais aimé partager votre souhait, mais je ne le trouve pas.

Je comprendrais votre assertion si vous preniez le temps de nous expliquer comment "cette main-d'oeuvre à bon marché" n'existe pas en Haiti.
Revenir en haut Aller en bas
Jude
Super Star
Super Star
Jude

Masculin
Nombre de messages : 1803
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptySam 27 Déc 2008 - 16:50

Les entreprises étrangères ne peuvent pas avoir accès à cette main d'œuvre donc c'est comme si elle n'existait pas.
Revenir en haut Aller en bas
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptyDim 28 Déc 2008 - 0:18

Et pourquoi les entreprises etrangeres n'ont pas acces a cette main-d'oeuvre?
Revenir en haut Aller en bas
Jude
Super Star
Super Star
Jude

Masculin
Nombre de messages : 1803
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptyDim 28 Déc 2008 - 3:48

Lois, corruption, climat social. Ai-je vraiment besoin de vous expliquer quelque chose d'aussi basique ?
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptyDim 28 Déc 2008 - 11:22

Oui, il faut élaborer et faire valoir votre point de vue, les raisons qui motivent votre position, etc...

Une phrase ne suffit pas pour alimenter le débat.
Et cela s'applique à tous les sujets.
Revenir en haut Aller en bas
Jude
Super Star
Super Star
Jude

Masculin
Nombre de messages : 1803
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant EmptyDim 28 Déc 2008 - 15:09

Sorry, je n'ai pas vraiment le temps de devoir tout expliquer à chaque fois en ce moment. Mes contributions devront rester brèves. Ceux qui ne comprennent pas c'est juste qu'ils ne connaissent pas Haïti et qu'ils font semblant de s'y intéresser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant   Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: