Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal

 

 encore une commission

Aller en bas 
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

encore une commission Empty
MessageSujet: encore une commission   encore une commission EmptyVen 20 Fév 2009 - 8:44

Haïti-Présidence-Commissions

Investiture de deux nouvelles commissions présidentielles : La réforme constitutionnelle et judiciaire à l’ordre du jour
Le Président René Préval s’en prend à la constitution de 1987, mais se défend indirectement de vouler imposer une autre charte fondamentale

jeudi 19 février 2009,

Radio Kiskeya



Le Président René Préval a procédé jeudi à l’installation de deux nouveaux groupes de travail chargés respectivement de produire des recommandations relatives à la réforme constitutionnelle et à l’amélioration du système judiciaire.

La première commission présidentielle dont le coordonnateur est le constitutionnaliste Claude Moïse, a pris son baptême du feu sous une nouvelle salve du chef de l’Etat contre la charte fondamentale de 1987 décrite comme une « « source d’instabilité permanente ». Lors d’une cérémonie organisée au Palais national (siège de la Présidence), M. Préval a, dans son allocution de circonstance, a fait ressortir la nécessité d’identifier les lacunes de la constitution dans le cadre du processus de révision qui doit être initié.

En conviant les différents secteurs du pays à s‘impliquer dans ce projet, le Président de la république a aussi reconnu qu’aucun groupe ne peut unilatéralement imposer des modifications substantielles de la constitution sans se heurter à la « résistance de la population dans ses différentes composantes politiques et sociales ». Avec le mot dialogue comme leitmotiv, René Préval a voulu donner l’assurance qu’il n’est nullement animé de la volonté d’imposer à la nation une nouvelle constitution taillée sur mesure, comme certains secteurs le soupçonnent à tort ou à raison.

Intervenant à son tour, le coordonnateur du groupe de travail a mis l’accent sur l’importance d’un véritable dialogue entre les différents secteurs vitaux de la société autour d’un débat inclusif sur le processus d’amendement constitutionnel. Claude Moïse attribue à la structure de l’Etat les conflits politiques en cascade à l’origine du recul d’Haïti, malgré les « clauses d’exaltation anti-dictatoriales au goût du jour de la loi mère ».

Forte de 17 membres, la commission présidentielle sur la réforme constitutionnelle qui dispose d’un mandat de quatre mois est composée comme suit : Coordonnateur, Claude Moïse, Cary Hector, Edith Lataillade, Jerry Tardieu et Serge Henri Vieux (membres du comité exécutif) ; Jean-Claude Bajeux, Françoise Bouzy Bonhomme, Charles Cadet, Yves Cristallin, Gérard Dorcely, Camille Junior Edouard, Frédérick Lavaud, Yanick Mézile, Marie-Marthe Paul, Charles Suffrard, Daniel Supplice, Sybille Théard Mews (membres).

Quant au coordonnateur de la deuxième commission devant promouvoir la réforme judiciaire, Micha Gaillard, il a dressé un tableau très sombre de la situation actuelle de la justice marquée en particulier par son inaccessibilité aux citoyens et la corruption qui gangrène le système. Porte-parole de la Fusion des sociaux-démocrates, M. Gaillard, qui souligne l’indépendance de la commission vis-à-vis de l’Exécutif, s’engage à travailler avec ses collègues en faveur de l’établissement d’un système judiciaire moderne et équitable.

La commission comprend 18 membres (outre Micha Gaillard) : Sylvie Bajeux, Carl Braun, Jean Rosier Descardes, Florence Elie, Aviol Fleurant, Alix Jean, Jean Reynold Jean-Pierre, Axène Joseph, Néhémy Joseph, Ketly Julien, Jean Lhérisson, Thierry Mayard Paul, Jean Renel Sénatus, Willy Sénatus, Marie-Carme Sinéas, Vénus Marie Myrthée Thébaud et Serge Henri Vieux.

Las cérémonie d’investiture des deux groupes de travail s’est déroulée notamment en présence de la Première ministre Michèle Pierre-Louis, des membres de son gouvernement, des présidents du Sénat, Kelly Bastien et de la Chambre des Députés, Levaillant Louis-Jeune ainsi que des membres du corps diplomatique.

L’installation des deux groupes de travail a été précédée d’un exposé liminaire du recteur de l’Université Quisqueya, Jacky Lumarque. spp/Radio Kiskeya
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



encore une commission Empty
MessageSujet: Re: encore une commission   encore une commission EmptyVen 20 Fév 2009 - 10:06

Quand Préval va-t-il former une commission pour gérer la présidence haitienne???
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

encore une commission Empty
MessageSujet: Re: encore une commission   encore une commission EmptyVen 20 Fév 2009 - 11:09

je comprends vos reactions face à la creation de ces deux nouvelles commissions,d'ailleurs Preval n'avait-il pas deja formé une commission pour evaluer la Constitution de 1987.Quelles furent les recommendations de la precedente commission?Les politiciens partagent le gateau en pretendant travailler pour le pays.mais il faut reconnaitre aussi l'urgence de ces problèmes .Ce n'est pas tant la formation des commissions qui me chagrine .c'est le laxisme de ces commissionneurs pour produire les resultats.On ne peut pas nier l'irrelevance de la Constitution de 1987 dans cette conjoncture de misère generalisée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




encore une commission Empty
MessageSujet: Re: encore une commission   encore une commission Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
encore une commission
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: