Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -49%
Roborock S5 max
Voir le deal
274 €

 

 Des leaders politiques envisagent de créer un front commun

Aller en bas 
+4
Marc
Joel
Rico
obsèvatè
8 participants
AuteurMessage
obsèvatè
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 200
Localisation : la nature
Opinion politique : ....
Loisirs : ....
Date d'inscription : 18/06/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyMer 4 Mar 2009 - 8:33

Un
rapprochement entre des leaders politiques de l'opposition est
intervenu le week end écoulé lors d'une rencontre en République
Dominicaine.

Déjean Bellizaire ( MNP – 28), Charles Henry Baker (Respect), Himmler
Rébu (Greh), Myrlande Manigat (RDNP) et Henry Robert Sterlin seraient
sur le point de former un front commun et envisagent de designer des
candidats uniques aux prochaines joutes.

La rencontre a été organisée à l'initiative de la Coalition pour la
Défense de la Constitution (Codeco). Le conseiller juridique de la
Codeco, Antony Alouidor, révèle que l'organisation avait tenté en vain
de nouer des contacts avec les autorités gouvernementales et
législatives haïtiennes. " Nous avions décidé de travailler avec des
leaders politiques crédibles afin de rétablir la légalité
constitutionnelle ", explique t-il assurant que la rencontre a eu lieu
à Santo Domingo afin de bénéficier d'une certaine sérénité.

" Les leaders que nous avons choisi sont des démocrates, des
progressistes et des nationalistes ", insiste M. Alouidor qui plaide
pour une réduction du nombre des partis politiques haïtiens.

Intervenant à la rubrique Invité du jour de radio Métropole, M.
Alouidor a fait valoir que la rencontre a été un point de départ dans
le dialogue entre des leaders politiques haïtiens qui doivent définir
leur politique. " Le groupe n'est pas fermé ils sont prêts à accepter
de nouveaux membres ", ajoute t-il.

Le responsable de la Codeco suit de près le processus de reforme de la
constitution soulignant que des acquis du système politique ne doivent
pas être remise en cause.


À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyMer 4 Mar 2009 - 9:49

Se byen Demokrasu ap pran jarèt nan peyi Dayiti. Eske sa vle di anbisyon politik Rebi , Belizaire ak Baker fini o detriman MADANM MANIGA KI PRAL SÈL KOK CHANTE POU KANDIDA GWOUP SA POU PREZIDANS. Ki fom vreman alyans sa pral pran. Zafè mwen pap kite pou wou pou se wou pou kite pou mwen eske ekip sa pral montre bonn fwa yo nan mete dlo nan diven yo vreman.

Paske se toujou yon bann kabrit tomazo ki nan deryè pouvwa, kant se yon grenn selman ki dwe finalman envesti. Bon pou Harry vantbèf ki rol li gen pou jwe nan yon pwochen gouvenman koalisyon sa. Eske se pral pwochen minis pwopagann ak enfomasyon ki pral bannou anpil bèf, san kache verite. Lousi menm ki rol li pral jwa nan gouvenman sa.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17137
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyMer 4 Mar 2009 - 9:53

Wipip,

Belizaire,Baker,Rebu se demokrat.
Ala kote w tande papa!

Mesyedam yo ap konplote pou yom wè ki jan pou yo fè pwochen koudeta a.

Mwen ta renmen konnen sa k di lan reyinyon sa a .Kijan y ap fè pou yo pa kite ansyen pè an retounen.
Paske si sa fèt bal lan ka fini vre wi!
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Technicien


Masculin
Nombre de messages : 65
Localisation : Aquin-Haiti
Loisirs : culture de pitimi
Date d'inscription : 30/12/2007

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyMer 4 Mar 2009 - 10:53

On en a vraiment besoin d'un grand parti politique de droite en Haiti. J'encourage ces messieurs démocrates à s'unir pour la patrie.
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyMer 4 Mar 2009 - 11:38

Au lieu de faire un rapprochement politique entre eux, ces messieurs et dame feraient mieux de faire un rapprochement avec la population et épouser sa cause pour un vrai démarrage.

Mais on connait leur histoire passée.
Se sont-ils repentis?
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyMer 4 Mar 2009 - 12:13

Sasaye a écrit:
Au lieu de faire un rapprochement politique entre eux, ces messieurs et dame feraient mieux de faire un rapprochement avec la population et épouser sa cause pour un vrai démarrage.

Mais on connait leur histoire passée.
Se sont-ils repentis?

E koken kap pale o non popilasyon ki lè menm yo pral leve 2 men yo anlè mande padon. E REMÈT TOUT LAJAN, BYEN LETA YO VOLO. Eske sa pran pouswit menem si sa pran anpil tan pou sèvi ak yo.
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyMer 4 Mar 2009 - 12:42

Mwen pa konprann repons w a, Riko.

Pou m klarifye komantè m nan, mwen vle di ke mesye sayo pran yon refi kategorik pandan dènye eleksyon 2006 la, avèk yon vòt ki apeprè 2%.

Si yo vle fòme yon pati, se pou yo mete yo lan pozisyon pou elektora sipote yo.
Apwoche patizan, kreye yon baz, vini ak pwogram pou fè peyi a devlope.

Mwen pap pale de koken ak vòlò lajan.
Ni Lavalas, ni GNBis.

Ann pale peyi.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyMer 4 Mar 2009 - 14:11

Sasaye a écrit:
Mwen pa konprann repons w a, Riko.

Pou m klarifye komantè m nan, mwen vle di ke mesye sayo pran yon refi kategorik pandan dènye eleksyon 2006 la, avèk yon vòt ki apeprè 2%.

Si yo vle fòme yon pati, se pou yo mete yo lan pozisyon pou elektora sipote yo.
Apwoche patizan, kreye yon baz, vini ak pwogram pou fè peyi a devlope.

Mwen pap pale de koken ak vòlò lajan.
Ni Lavalas, ni GNBis.

Ann pale peyi.

Men Sasaye koken ak volo kap detounen lajan se peyi a menm ki pran move kou. Se saliye komsi mouche volo kap dapiyan detounen fon se zafè papa ak maman yo, se eritaj legal. Ala de koze, komsi sa pa zafè peyi sa yo finn decherpiye.

Ki pwogramm lot koken ki pase ak repase sou pouvwa reyalize. Anyen kanta mesye sayo mande pou yo voye liy pwogramm pati politik yo, yo pibliye e souvan Maniga, Rebi, ak dekonnen sou yo. ANT DI E FÈ SE 2 BAGAY DIFERAN. AN ATANDAN ESKE YO PA GEN PLIS KREDIBLITE KE ZOT KI PA KANPE SOU ANYEN E KI PA REYALIZE ANYEN.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17137
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyMer 4 Mar 2009 - 17:31

webmestre a écrit:
On en a vraiment besoin d'un grand parti politique de droite en Haiti. J'encourage ces messieurs démocrates à s'unir pour la patrie.


Mestre,

Un parti de droite n'a pas trop de chances de gagner des élections en Haiti.
Pas dans un pays si pauvre.Regardez ce qui se passe en Amérique Latine ,combien de partis de droite se trouvent au pouvoir ,mème dans des pays avec des classes moyennes beaucoup plus larges qu'en Haiti.

Vous ètes en Haiti,vous avez entendu ces messieurs parler à la radio.Ils parlent de chimères,pour souvent qualifier les habitants des quartiers populaires.
Comment ces messieurs vont ils gagner des élections libres ,par miracle?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyMer 4 Mar 2009 - 19:08

J'ai une question, pourquoi faire une rencontre en sol étranger ??? Si je veux créer un parti pour faire des elections au Québec, je vais pas aller au Manitoba
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17137
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyMer 4 Mar 2009 - 19:45

T-NEG a écrit:
J'ai une question, pourquoi faire une rencontre en sol étranger ??? Si je veux créer un parti pour faire des elections au Québec, je vais pas aller au Manitoba


Nèg,
Se paske mesye sa yo,pa politisyen vre.politik yo se fè magouy,se bay koudeta.

Bon se pa sa ,madan Maniga gen anbisyon pou l vin prezidan.Bon annatadan kisa manmzèl ap fè pou l ede ,pou l soulaje mizè pèp lan.
Poukisa manmzèl pa kreye yon fondasyon.
Nenpòt fondasyon;ki te kap sou edikasyon,pou ede alfabetizasyon elatriye.
Alòs prezidans lan se byen fanmi l te mouri kite pou li?
Kòm manmzèl se yon HYPPOLITE ,li vle pran eritaj bizawèl li?
A la traka!
Revenir en haut Aller en bas
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyMer 4 Mar 2009 - 20:14

djouniol a écrit:
Un
rapprochement entre des leaders politiques de l'opposition est
intervenu le week end écoulé lors d'une rencontre en République
Dominicaine.

Déjean Bellizaire ( MNP – 28), Charles Henry Baker (Respect), Himmler
Rébu (Greh), Myrlande Manigat (RDNP) et Henry Robert Sterlin seraient
sur le point de former un front commun et envisagent de designer des
candidats uniques aux prochaines joutes.

La rencontre a été organisée à l'initiative de la Coalition pour la
Défense de la Constitution (Codeco). Le conseiller juridique de la
Codeco, Antony Alouidor, révèle que l'organisation avait tenté en vain
de nouer des contacts avec les autorités gouvernementales et
législatives haïtiennes. " Nous avions décidé de travailler avec des
leaders politiques crédibles afin de rétablir la légalité
constitutionnelle ", explique t-il assurant que la rencontre a eu lieu
à Santo Domingo afin de bénéficier d'une certaine sérénité.

" Les leaders que nous avons choisi sont des démocrates, des
progressistes et des nationalistes ", insiste M. Alouidor qui plaide
pour une réduction du nombre des partis politiques haïtiens.

Intervenant à la rubrique Invité du jour de radio Métropole, M.
Alouidor a fait valoir que la rencontre a été un point de départ dans
le dialogue entre des leaders politiques haïtiens qui doivent définir
leur politique. " Le groupe n'est pas fermé ils sont prêts à accepter
de nouveaux membres ", ajoute t-il.

Le responsable de la Codeco suit de près le processus de reforme de la
constitution soulignant que des acquis du système politique ne doivent
pas être remise en cause.


À suivre...

KONPLOTAY,KONPLOTAY.LES ASSASSINS REVIENNENT SUR LES LIEUX DE LEUR CRIMES.EPI ANTHONY ALOUIDOR ,SE YON ANSYEN KOMISE GOUVENMAN SOU REJIM MILITE YO WI.SE KOURI ,LI TE KOURI KITE PEYI A.SE SA YO KI DEMOKRAT LA?
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyJeu 5 Mar 2009 - 7:07

Non merci.
Par vocation, un parti de droite s'associe aux intérets contraires à ceux de la majorité de la population.

Il trouve ses intérets dans les grandes finances, les armements, le profit aveugle.
Il ne se soucie point des besoins sociaux de la population, y compris l'éducation.

Un tel parti peut fonctionner dans les pays développés ayant une base sociale dejà établie: USA avec Bush, Italie avec Berlusconi ety même le Canada avec Harper.

Mais un pays comme Haiti ne peut se développer sous l'égide d'un parti de droite.
Revenir en haut Aller en bas
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyJeu 5 Mar 2009 - 11:54

Haiti's Government Arrests Ex-President In Coup That Failed


AP


Published: Friday, April 5, 1991



var articleToolsShareData = {"url":"http:\/\/query.nytimes.com\/gst\/fullpage.html?res=9D0CEFDE133CF936A35757C0A967958260","headline":"Haiti's Government Arrests Ex-President In Coup That Failed","description":"\nThe Government of President Jean-Bertrand Aristide arrested his predecessor today on charges of complicity in an unsuccessful military coup in January.\n\nThe former president, Ertha Pascal-Trouillot, has said she was held for 10 hours at gunpoint during the Jan. 6 coup attempt, which was led by Roger Lafontant, an interior minister under the former Haitian dictator, Jean-Claude Duvalier.","keywords":"","section":"world","sub_section":"world","section_display":"World","sub_section_display":"World","byline":"AP","pubdate":"April 5, 1991","passkey":null};
function getShareURL() {
return encodeURIComponent(articleToolsShareData.url);
}
function getShareHeadline() {
return encodeURIComponent(articleToolsShareData.headline);
}
function getShareDescription() {
return encodeURIComponent(articleToolsShareData.description);
}
function getShareKeywords() {
return encodeURIComponent(articleToolsShareData.keywords);
}
function getShareSection() {
return encodeURIComponent(articleToolsShareData.section);
}
function getShareSubSection() {
return encodeURIComponent(articleToolsShareData.sub_section);
}
function getShareSectionDisplay() {
return encodeURIComponent(articleToolsShareData.section_display);
}
function getShareSubSectionDisplay() {
return encodeURIComponent(articleToolsShareData.sub_section_display);
}
function getShareByline() {
return encodeURIComponent(articleToolsShareData.byline);
}
function getSharePubdate() {
return encodeURIComponent(articleToolsShareData.pubdate);
}
function getSharePasskey() {
return encodeURIComponent(articleToolsShareData.passkey);
}








    • Linkedin
    • Digg
    • Facebook
    • Mixx
    • My Space
    • Yahoo! Buzz
    • Permalink




writePost();









The Government of
President Jean-Bertrand Aristide arrested his predecessor today on
charges of complicity in an unsuccessful military coup in January.

The
former president, Ertha Pascal-Trouillot, has said she was held for 10
hours at gunpoint during the Jan. 6 coup attempt, which was led by
Roger Lafontant, an interior minister under the former Haitian
dictator, Jean-Claude Duvalier.

Mr. Lafontant and other
supporters of the 29-year Duvalier family dictatorship briefly took
over the Government, seeking to overturn the results of the December
election in which Father Aristide, a leftist priest, was chosen as
Haiti's first democratically chosen president.

Father
Aristide's leftist ideology is anathema to Haiti's conservative
military and religious leadership. But key army units failed to rally
behind Mr. Lafontant, and he was arrested and jailed and is now
awaiting trial. Mrs. Pascal-Trouillot's interim government was
restored, and she handed over power to Father Aristide as scheduled on
Feb. 7.

President Aristide has accused his predecessor of corruption, although no specific charges had been filed.
A
Government prosecutor, Anthony Alouidor, said on Radio Antilles, an
independent station, that Mrs. Pascal-Trouillot had been accused of
complicity in the attempted coup. Mr. Alouidor did not specify the
charges or explain the basis for the Government's allegations.

"We have enough in hand now to warrant her arrest," he said, without elaboration.
Mrs.
Pascal-Trouillot, a former Supreme Court judge, took power in March
1990 with the military's consent after the military government of
Lieut. Gen. Prosper Avril resigned in the face of wide popular protest.
Today, she was brought to the Port-au-Prince courthouse to be charged,
then driven to the national penitentiary.

Photo: Ertha
Pascal-Trouillot, former President of Haiti, who was arrested on
charges of complicity in a failed coup in January. (Carole Devillers)
Revenir en haut Aller en bas
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyJeu 5 Mar 2009 - 12:02

COALITION POUR LA DEFENSE DE LA CONSTITUTION
CODECO D'HATI
225-24 105th Avenue, Queens Village, New York, 11429
Telephone: 718-776-4471
Site Web: www.codecohaiti.populus.org




New York, le 18 Juillet 2008


Son Excellence Monsieur Georges W. Bush
Président des Etats-Unis d’Amérique
White House
Pennsylvania Avenue
Washington, D.C.
En ses Bureaux

Monsieur le Président,

J’ai l’honneur de vous faire parvenir cette lettre, conjointement
rédigée par la Coalition pour la Défense de la Constitution, CODECO d’
Haiti, et la Radio Focus Internationale de New-York, dans le but de
vous faire part de la tragédie du peuple haitien et des étrangers
séjournant dans le pays depuis l’avènement du gouvernement dirigé par
Monsieur René Garcia Préval élu dans les conditions que vous savez à la
date du 7 Février 2006.

Sans doute, Excellence Monsieur le Président, les rapports
diplomatiques, les notes de synthèse en provenance du Département
d’Etat auront déjà mis votre conscience et votre vision du monde libre
en face du drame d’une population civile désarmée devant des bourreaux
qui n’ont rien à envier aux tyrans politiques qui, depuis les années de
la 2e après guerre mondiale laissèrent un héritage infame aux pays
martyrs du Tiers-Monde.

Après le «fléau aristidien», excisé grâce à votre généreuse sollicitude
le 29 Février 2004, le peuple haitien croyait terminer son holocauste.
Malheureusement, le pire n’était pas arrivé!

Pour ceux-là et celles-là de nos compatriotes qui ne sont pas versés
dans la connaissance des faits de la psychologie clinique: René Garcia
Préval pouvait sembler moins dangereux que son frère siamois
actuellement en Afrique du Sud...Quelle erreur!

Aujourd’hui que l’impunité est érigée en système de gouvernement, que
le kidnapping règne dans toute sa frayeur, honteusement encouragé par
les mains impies des hommes au pouvoir et de leurs complices de la
communauté gauchiste sud-américaine venus à leur secours pour leur
prêter main forte, que reste-il à nos frères de sang et de race sinon
que de recourir à l’instar des philosophes du 18e siècle, à la vision
philantropique d’humanistes tels que vous, ayant compris opportunément
que les «talibans» ne peuvent pas passer.

Chez nous, en Haiti, personne n’est exempt! Les enfants comme les
adultes sont froidement assasinés, tel par exemple ce collégien de
l’institution scolaire Ernst Vaval, sise à la ruelle Nazon à
Port-au-Prince, dont le cadavre défiguré s’avéra méconnaissable.

Le scandale de l’ingouvernabilité: nouvelle technique mise en place par
la gauche anarcho-populiste déstabilise les institutions avec l’impasse
volontaire dans le choix d’un premier ministre d’envergure; ce qui met
à l’aise le président René Préval qui ne veut point d’équilibre à ses
tendances pro-caligula.

La misère ravage le pays; la faim noue les tripes, le pouvoir d’achat
se rétrécit, et Haiti, notre pays, agonise... Qu’allez-vous donc faire
pour notre collectivité nationale privée d’élites par ces disciples
d’Aristide partisans du renouvellement par le bas?

Que ferez-vous pour les haitiens tenaillés par la peur de descendre de
l’escalier de l’avion lorsqu’ils s’en reviennent à leur patrie
bien-aimée.

Nous avons écrit cette lettre comme l’auraient fait ceux-là qui se
plient découragés devant les terroristes recourant aux méthodes
d’Hamas.

Pour terminer: la Coalition pour la Défense de la Constitution, CODECO
d’Haiti, et Radio Focus Internationale de New-York ont l’honneur et le
plaisir de croire que votre âme chevaleresque s’émouvra en recevant
cette lettre de patriotes haitiens héritiers des «héros de Savannah»
qui savent que comme dans les treize colonies à l’époque de
l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique du Nord: «la liberté n’a pas
de prix et l’homme n’a pas de frontières».

Nous attendons votre réponse et profitons de la circonstance pour, au
nom de la philosophie du monde libre, de l’humanisme avancé et de la
mobilisation en faveur des droits de l’homme, vous exprimer à l‘avance,
nos sentiments de gratitude, de reconnaissance éternelle pour tout
concours éventuel que vous apporterez au changement dans le bon sens de
l’histoire pour la terre opprimée d’Haiti.

Nous vous exprimons aussi du plus profond de notre coeur nos voeux
constants de succès dans la gestion quotidienne de votre pouvoir pour
le bien-être du peuple américain et celui des autres nations de la
planète.

Très haute considération,

Pour la Coalition pour la Défense de la Constitution:

Daniel Wellington, Coordonnateur

Yolaine Anglade, Secrétaire

Yvrose Charles, Conseillère

Marie Bernard, Conseillère

Jude St Phar, Conseiller

Anthony Alouidor, Conseiller Juridique

Jacques Pardovany, Trésorier

JeanCarlo Chatelain, Porte Parole


Pour la Radio Focus Internationale de New York:

Harry Joseph, Directeur

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyJeu 5 Mar 2009 - 12:04

La Gauche ou Le Socialisme

Les universitaires Georges Bourgin et Pierre Rimbert définissent le socialisme comme « une forme de société dont les bases fondamentales sont les suivantes :
1.Propriété sociale des instruments de production ;
2.Gestion démocratique de ces instruments ;
3.Orientation de la production en vue de satisfaire les besoins individuels et collectifs des hommes.

La Droite ou le Capitalisme


Le capitalisme est un système économique et social. Les définitions du terme se distinguent par les poids différents qu'elles accordent aux caractéristiques suivantes:
• la propriété privée des moyens de production
• la recherche du profit et sa justification
• la liberté des échanges économiques et la concurrence économique
• l'importance du capital, les possibilités de l'échanger (spécialement en bourse), de l'accumuler et de spéculer ;
• la rémunération du travail par un salaire.



Y a-t-il un parti politique en Haiti qui peut se se déclarer de Droite ou de Gauche??? NON


Mesie, sispann meli-melo sa a.
Revenir en haut Aller en bas
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyJeu 5 Mar 2009 - 12:05

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun LOGOKODE
COALITION POUR LA DEFENSE DE LA CONSTITUTION
CODECO D'HATI
225-24 105th Avenue, Queens Village, New York, 11429
Telephone: 718-776-4471
Site Web: www.codecohaiti.populus.org
E-mail:codecohaiti2006@yahoo.com



New York, le 18 Juillet 2008


Aux Distingués membres du Parlement Haïtien
Palais Législatif
Cité de l’Exposition (Bicentenaire de l’Indépendance)
Port au Prince, Haïti.

Honorables et Distingués Parlementaires Haïtiens,

L’actuelle conjoncture d’impasse institutionnelle jointe au panorama
d’une crise économique sans précédent dans nos annales de peuple nous
incite aujourd’hui en qualité de Coordonnateur de la Coalition pour la
Défense de la Constitution, CODECO d’Haïti, et de Radio Focus
Internationale de New York, à vous faire parvenir cette lettre dans le
but de vous faire part des justes alarmes empoignant le cœur des
haïtiens vivant en diaspora.

La guerre larvée qu’entretient l’Exécutif avec le Législatif dans la
gestion du dossier du premier ministre constitue et représente l’épine
dorsale des préoccupations inévitables qui germent dans l’esprit de
tout investisseur et tout visiteur intéressé à venir sur nos rives.

Les soucis des uns et des autres ont raison de s’approfondir quand on
connaît le dossier terroriste des hommes au pouvoir depuis le
kidnapping organisé sur la personne de l’ancien ambassadeur : Monsieur
Clinton Knox.

La douleur de nos compatriotes ayant famille sur place en Haïti, croit
de jour en jour à cause des nouvelles désobligeantes et tragiques qui,
par le biais des ondes leur fait part non seulement des actes de
brigandage du Pouvoir mais des actes d’homicide perpétrés par des
bandits qui vont aux pires excès.

La tolérance visible et remarquable des dirigeants à l’endroit de ces
cancers de la démocratie haïtienne n’a d’égale que les intérêts
souterrains et les louches compromissions d’un gouvernement de la
désolation nationale avec le gangstérisme qui rapporte gros aux
partisans et bénéficiaires du terrorisme d’Etat.

Le chaos social qui s’est installé enrichit plus d’un, surtout
lorsqu’ils ont des visées sur des entreprises juteuses telles que la
Teleco, l’APN, l’AAN…Il n’est un secret pour personne que des groupes
de déstabilisation économique du pays formant le consortium du groupe
de Bourdon est en relation permanente et étroite, notamment en matière
de pillage de la gazoline, avec le président Préval et sa clique.

Il est aussi clair et évident que ces derniers ont besoin de champ
libre pour se livrer à toutes sortes de spéculations et que par
conséquent l’existence d’un parlement démocratique fait obstacle à leur
volonté d’enrichissement illicite…

Conscients des dangers qui vous menacent et qui pèsent sur l’avenir de
la démocratie locale , nous autres, de la Coalition pour la Défense de
la Constitution, CODECO d’Haïti et de Radio Focus Internationale de New
York avons pris la décision patriotique de conscientiser tous nos
compatriotes à quelques secteurs qu’ils puissent appartenir, sur la
délicatesse des enjeux de l’heure, ainsi que sur les menaces de
dictature personnelle que nous décelons d’ores et déjà dans la
personnalité trouble du président Préval : un rescapé du communisme des
années 1960, tant à Moscou qu’à Prague…

Le duel qui, depuis les premiers moments du pouvoir prévalien oppose le
Parlement à l’Exécutif, a comme arrière plan le désir autocratique du
chef de l’Etat de gouverner par décret.

Evidemment vous nous direz que 2008 n’est pas 1996…Ce à quoi nous vous
répondrons d’emblée : « Durant l’année en question, la MINUSTAH n’était
pas présente au pays, pour, dans les coulisses, encourager ou sinon
soutenir le président Préval dans ses manœuvres au caractère tout à
fait sordide. »

Cette lettre vous parvient donc à un moment où nous avons pris la
détermination de mobiliser nos compatriotes et la conscience
universelle contre les pratiques criminelles de « l’Etat voyou » passé
maître dans la perfidie , l’incompétence, la méchanceté, et surtout
l’art de faire la sourde oreille.

En l’occurrence, les coresponsables de la CODECO et de Radio Focus
Internationale ont l’honneur de vous faire part de leur entière
solidarité dans le renforcement des institutions républicaines face à
une présidence satrape qui ne fait qu’approfondir la misère des masses
et se détériorer l’état général de l’activité économique.

Nous savons qu’il est de votre devoir de vous assurer de notre
solidarité pleine et entière surtout à un moment où le chef de l’Etat a
choisi volontairement Madame Michelle Duvivier Pierre-Louis, pour
exaspérer l’opinion, et amorcer une crise de dépérissement total de
l’Etat en vue de la promotion des intérêts mesquins particuliers…

Parodiant ce mot juste de Victor Hugo à savoir que «l’exilé emporte sa
patrie au bout de la semelle de ses chaussures», c’est donc avec
douleur que nous assistons à la disparition de notre société, non
seulement privée de modèle, mais encore livrée corps et biens à la
fureur accapareuse du pouvoir…

Soyez sûrs que nous suivons vos actes à la loupe, et que nous osons
croire que vous serez magnifiques et incorruptibles pour le bien de la
patrie commune.

Les générations montantes vous en seront gré et la patrie éternelle vous en gardera une fière reconnaissance.

Que la Morale soit votre boussole; que le sens du bien commun vous
anime, que le respect des valeurs transcendantales vous aide à bâtir un
monde nouveau fondé sur l’instauration des mécanismes d’équilibre
harmonieux entre vous et un Exécutif aux appétits d’ogre.

Puisse l’avenir épargner au pays les fléaux de la désorganisation
économique causée parla mauvaise gestion de la Res Publica par des
dirigeants improvisés venus sur place pour s’enrichir sur le dos du
peuple misérable à l’aide de la démagogie; des fausses promesses et des
vaines tromperies qui aboutirent en définitive à l’affaire de Montana
du 7 Février 2006.

Conscients qu’il y a lieu de compter avec des éléments sains de votre
assemblée, nous vous transmettons à toutes fins utiles cette lettre
destinée à faire connaître au peuple haïtien qu’il n’est pas seul dans
la lutte contre les affameurs du pays, les membres du crime organisé
vivant sous l’ombrelle du pouvoir.

Que ces réflexions vous soient opportunes et vous permettent de tenir
bon face au délire prévalien qui, depuis le départ du premier ministre
Alexis prend les couleurs d’une offensive à la Chavez susceptible de
conduire la barque nationale vers l’irréparable.

Préparons ensemble en l’occurrence un avenir meilleur pour les
générations à venir en refondant l’Etat sur des bases solides grâce à
une armée, qui avec sa consœur, la Police Nationale, viendra mettre la
population à l’abri des fureurs du banditisme et de la complicité
évidente des gouvernants avec les forces de l’ombre qui n’ont aucun
souci de voir disparaître le pays.

Recevez, compatriotes Sénateur et Députés, l’expression de nos sincères
hommages et celle de nos vœux d’indépendance de la conscience érigée en
rempart romain face aux anarchistes passés à l’école de la Russie et de
Bakounine.


Pour la Coalition pour la Défense de la Constitution:

Daniel Wellington, Coordonnateur

Yolaine Anglade, Secrétaire

Yvrose Charles, Conseillère

Marie Bernard, Conseillère

Jude Saint-Phard, Conseiller

Anthony Alouidor, Conseiller Juridique

Jacques Pardovany, Trésorier
JeanCarlo Châtelain, Porte Parole


Pour la Radio Focus Internationale de New York:

Harry Joseph, Directeur


HARRY JOSEPH PA KA VINN PALE SOU MOUN.SE VOLE LI YE.LI ENPLIKE NAN FE KOB SOU DO KONPATRIOT AN DOMINIKANI.LE GOUNEMAN AN TE RAPLE LI,LI TE KOURI NOUYOK.KI SE SA AKI LIDE .MWEN PAMENM KWE MOUCHE KONN SIGNEN NON LI BYEN.


Dernière édition par piporiko le Jeu 5 Mar 2009 - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ed428
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 359
Localisation : USA
Loisirs : Reading
Date d'inscription : 30/01/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyJeu 5 Mar 2009 - 12:26

Li klè ke tout moun gen dwa bay opinyon yo, selman nou ta renmen konnen depi ki lè anpil lan nou de jij. Vrèman nou kabap repwoche chak endividi sa yo pou sa yo te di, te fè, e pou pozisyon politik yo. Antouka, endividi sa yo konpetan, yo gen entegrite, e apa de Mr. Rebu ki te peye pou patisipasyon l lan koudeta 1991 la, nou pat wè okenn dwog dilè, chimè, volè, asasen, moun gi gen gwo dosye sou do yo, ak lot dirijan san karaktè ki zanmi moun sa yo.
Nou panse ke se te yon reyinyon trè pozitiv, e nou voye yon gwo kout chapo bay CODECO ki te pran inisiyativ sa a ak tout patisipan yo. Li lè pou tout ayisyen konsekan e ki gen bonn volonte, sak lavalas, makout, demokrat, pwogresis elatrye, mete tèt yo ansanm pou sove Ayiti ke nou tout di nou renmen. Ayibobo!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyJeu 5 Mar 2009 - 12:31

J'aimerais voir de pareilles unions non pas pour aller accaparer le pouvoir politique mais pour aller investir et créer du travail dans le pays.

Tout ti Ayisyen bezwen prezidan men yonn pa vle kree travay pou popilasion an, kijan yo pral ede popilasion an menm?

Ala traka pou pèp sa a!
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyJeu 5 Mar 2009 - 16:02

Depi yon moun ap defann konstitutyon malatchyong saa ou montre m kareman ou pa pragmatik ou vle perpetye menm vye fom retrogad de gouvenman ki pap janm ba malere yon souf ak Grangou kloroks.Duvalyerist, fiyolist, lavalasyen,komilis, sosyalis dejoyist pwogresis mete tet nou ansanb pou nou voye Doktè Guy Theodore monte.Li lè pou nou remize dinosor ak pakapala yo.se politik selman yo konn fè ;an nou mete yon fesè a la tet peyi ya.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyJeu 5 Mar 2009 - 19:07

Rodlam Sans Malice a écrit:
Depi yon moun ap defann konstitutyon malatchyong saa ou montre m kareman ou pa pragmatik ou vle perpetye menm vye fom retrogad de gouvenman ki pap janm ba malere yon souf ak Grangou kloroks.Duvalyerist, fiyolist, lavalasyen,komilis, sosyalis dejoyist pwogresis mete tet nou ansanb pou nou voye Doktè Guy Theodore monte.Li lè pou nou remize dinosor ak pakapala yo.se politik selman yo konn fè ;an nou mete yon fesè a la tet peyi ya.

Doktè Theodore fè yon brèch nan kan lavalas li retire Malice nan fè nwa. Wouyyyyyy ki sera le swivan, Pipo ak Joel pa kite bato lavalas la sonbre ak nou. Kite bato plen move rat koule, kay kraze plen pinèz boule.
Revenir en haut Aller en bas
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyJeu 5 Mar 2009 - 19:54

Rico a écrit:
Rodlam Sans Malice a écrit:
Depi yon moun ap defann konstitutyon malatchyong saa ou montre m kareman ou pa pragmatik ou vle perpetye menm vye fom retrogad de gouvenman ki pap janm ba malere yon souf ak Grangou kloroks.Duvalyerist, fiyolist, lavalasyen,komilis, sosyalis dejoyist pwogresis mete tet nou ansanb pou nou voye Doktè Guy Theodore monte.Li lè pou nou remize dinosor ak pakapala yo.se politik selman yo konn fè ;an nou mete yon fesè a la tet peyi ya.

Doktè Theodore fè yon brèch nan kan lavalas li retire Malice nan fè nwa. Wouyyyyyy ki sera le swivan, Pipo ak Joel pa kite bato lavalas la sonbre ak nou. Kite bato plen move rat koule, kay kraze plen pinèz boule.


OU KONNEN SE MENM AYISYEN DOMESTIK YO.DOK LA AN SEVIS KOUMANDE.MWEN TE TANDE LI TAP KLEWONE SOU RADYO KARAYIB "li se zanmi obama".
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17137
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyVen 6 Mar 2009 - 3:25

Mwen pa menm pèdi tan m li yon bagay ke HARRY JOSEPH ekri se tan pèdi.
Pandan premye koudeta a ,misye se te vwa mesye FRAPH yo lan Nouyòk lan yon emisyon radyo.
Misye se te kavalye polka youn lan gran manm Fraph lan ,mwen bliye non misye ;misye te konn vini sou emisyon radyo l lan ak li.
Mwen sonje mosye te toujou lan polemik ak mesye Lavalas yo ki te genyen yon emisyon sou Radyo MEDGAR EVERS COLLEGE lan Nouyòk.

Misye te konn akize mesye sa yo sou radyo l lan ke yo te vle touye l.
Misye te gen yon jan tou depi te gen eleksyon ann Ayiti,li ye konn di sou radyo l lan ke li genyen lan bon ti mamit ke Dominiken yo ap rasanble twoup pou yo anvayi Ayiti.
Misye te fè sa alavèy eleksyon prezidansyèl lan an 1994.

Mwen sonje tou ,jan misye te konn voye monte sou do nèg tankou PIERRE CHARLES,DENIS elatriye ;se lè mesye sa yo pa t ko kase kòd ak Lavalas.
Misye te konn akize mesye sa yo de kominis,kastris elatriye.
Kou mesye sa yo kase kòd ak Lavalas ,misye se te chouchou yo.

Pipo,
Ansyen Divalyeris sa a ,se pa vòlò sèlman misye vòlò ,misye reprezante tout sa ki genyen negatif lan moun ki ap fè politik ann Ayiti!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun EmptyVen 6 Mar 2009 - 12:21

Nou sonje se Sen Domeng, blan an te voye Guy Philip ale oganize koudeta a.

Eske se pa menm bagay la ke blan ap repete la a anko?


Bagay sa a sanble ak yon konplo, ou yon koudeta elektoral kap prepare. Men IRI ladan li kan mènm.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty
MessageSujet: Re: Des leaders politiques envisagent de créer un front commun   Des leaders politiques envisagent de créer un front commun Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Des leaders politiques envisagent de créer un front commun
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: