Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -13%
PC portable 16,1″ Honor MagicBook Pro 16
Voir le deal
699 €

 

 Carl Brouard: le protocole du buveur

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Invité
Invité



Carl Brouard: le protocole du buveur Empty
MessageSujet: Carl Brouard: le protocole du buveur   Carl Brouard: le protocole du buveur EmptySam 14 Mar 2009 - 22:53

Carl Brouard: le protocole du buveur

Carl Brouard: le protocole du buveur Dominiquebatravil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Carl Brouard: le protocole du buveur Empty
MessageSujet: Re: Carl Brouard: le protocole du buveur   Carl Brouard: le protocole du buveur EmptyDim 15 Mar 2009 - 8:41

Pour ceux qui ne le savent pas, je vous rappelle que ce monsieur est le plus grand écrivain haitien des temps modernes.

Regardez comment il a hypnotisé son assistance.

Carl Brouard: le protocole du buveur _3101230copy
Revenir en haut Aller en bas
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Carl Brouard: le protocole du buveur Empty
MessageSujet: Re: Carl Brouard: le protocole du buveur   Carl Brouard: le protocole du buveur EmptyDim 15 Mar 2009 - 8:45

colocolo a écrit:
Pour ceux qui ne le savent pas, je vous rappelle que ce monsieur est le plus grand écrivain haitien des temps modernes.

Regardez comment il a hypnotisé son assistance.

Carl Brouard: le protocole du buveur _3101230copy

L'UN DES MEILLEURS CRITIQUES D'ART DU PAYS.MENM LE LWA FANMILI AP MALTRETE LI,OU WE LAP MACHE SAL ,SOU KOU YON KOCHON:SA LI EKRI SE BAY TRES SIPERYE.DODO BON VRE,TOUT BON.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Carl Brouard: le protocole du buveur Empty
MessageSujet: Re: Carl Brouard: le protocole du buveur   Carl Brouard: le protocole du buveur EmptyDim 15 Mar 2009 - 8:54

piporiko a écrit:
L'UN DES MEILLEURS CRITIQUES D'ART DU PAYS.MENM LE LWA FANMILI AP MALTRETE LI,OU WE LAP MACHE SAL ,SOU KOU YON KOCHON:SA LI EKRI SE BAY TRES SIPERYE.DODO BON VRE,TOUT BON.

Pipo,

Sa lwa yo gen ap misie?
Revenir en haut Aller en bas
revelation
Super Star
Super Star
revelation

Masculin
Nombre de messages : 3086
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

Carl Brouard: le protocole du buveur Empty
MessageSujet: Re: Carl Brouard: le protocole du buveur   Carl Brouard: le protocole du buveur EmptyDim 15 Mar 2009 - 12:41

Citation :
Carl Brouard: le protocole du buveur
Il précise être revenu en Haïti en 1986, à la faveur de départ en exil de Jean Claude Duvalier, après avoir connu des « échecs universitaires » en Belgique. Il se place dans la catégorie des écrivains qui ont connu « la malédiction et la gloire précoce ».
«

Boire selon Brouard » est un thème osé, comme si dans la vie haïtienne, il y aurait un interdit, un péché même de mentionner le rôle de la boisson chez des artistes depuis le 19 siècle jusqu'à nos jours.

le poète Carl Brouard dans sa vie quotidienne, dans son refus de s'adapter aux principes moraux de sa classe sociale, dans ses sombres amours avec les filles du peuple, dans ses relations privilégiées avec le président François Duvalier, dans ses prières pour les buveurs titubant entre les automobiles de la ville et, surtout, dans cette manière iconoclaste de vivre constamment au bord de la déchéance, entre les égouts, les vieux couloirs et l'anarchisme
.

Sa ke’m reproche mesye sa yo se ke anpil nan moun sa yo ki te fils de la revolution e bousye sou Francois Duvalier te jwen bous pou yo al etidye an Belgique gratis ti cheri au frais de la princesse Haiti. Sou fre tet pep ayisyen.
M'te gen konsin'm ki tap etidye an Europe to e ki tap rakonte nou le bousye duvalierist sa yo rive nan peyi blan, yo resevwa lajan yo chak mwa. Yo pa jamb etidye ni dekroche okenn diplom.

Yo chita pedi tan yo pale franse tout jounnen avek zanmi afriken frankofonn yo, pran poz poet sosyalist yo, bwe vodka, fimen achich, raze fanm blanch e patisipe nan tout rally politik under ground kap fet.

Le Jean Claude finn tombe e mesye sa yo retounnen nan peyi avek tet yo chaje ak doktrinn kominist e yo pa we lot bagay pou yo fe ke kontinye bwe tafia, pran poz poet yo, pale franse, ekri bel diskou pou politisyen, mache nan tout resepsyon, file madam moun serye e pran poz militant aktivist yo pou monte tet pep la kont klass boujwaz la.

M’ap tou profite voye yon gwo kout chapo bay tout lot mesye yo ki etidye anpil pou dekwoche yon diplom e memm sak pa gen yon men ki ranpli devwa sitwayen yo, ki travay di, okipe fanmi yo e respekte byen lot moun.

Tout lot tafiate kap vinn kwiye mize yo e repantans yo banou nan vye poem e atik militant ke yap ekwi tout jounen pap itil pep la annyen. Se manje ke pep la bezwen!!

Revelasyon
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Carl Brouard: le protocole du buveur Empty
MessageSujet: Eske se de Poet saa na p pale?   Carl Brouard: le protocole du buveur EmptyDim 15 Mar 2009 - 13:23

Carl Brouard: le protocole du buveur SpaceCarl Brouard: le protocole du buveur Brouard
photo des archives du CIDIHCA, D.R.
vers 1930

Carl Brouard naît le 5 décembre 1902 à Port-au-Prince d'une famille bourgeoise. Son père, Rafaël Brouard, est un négociant de la Place ; sa mère, Cléomie Gaetjens, une bourgeoise puritaine. Le couple a eu quatre enfants. Brouard vit une enfance heureuse dans les frais ombrages de Bizoton. En octobre 1907, Carl Brouard est inscrit à l'école Erima Guignard. En 1912, il est accepté au Collège des Pères du Saint-Esprit en classe de huitième. Il est déjà un grand amateur du Moyen-Âge. L'année d'après, il quitte le Collège du Saint-Esprit pour étudier sous la supervision de Catts Pressoir, alors en deuxième année de médecine.
Carl Brouard a seize ans quand les marines débarquent en Haïti. Le jeune Brouard en est meurtri : « 28 juillet 1915. L'Américain foulait notre sol. Bien qu'alors en pantalons courts [...] la mélancolie dilata nos yeux ». En 1919, Brouard achève son cycle d'études scolaires chez Catts Pressoir. C'est un jeune homme curieux qui se nourrit de la vision nationaliste de Jean Price-Mars, auteur de La vocation de l'élite.
À vingt ans, Brouard se brouille avec son père. Alcoolique, le jeune Brouard mène une vie de bohème, qui effraie les gens de sa classe sociale et il commence à s'intéresser au vaudou.
Les parents de Carl Brouard partent pour la France où le jeune Brouard séjourne brièvement, fasciné par la vie parisienne. En 1922, il revient au pays où il suit de près les débats de son temps et considère Price-Mars comme « le seul écrivain à avoir eu de l'influence sur sa génération ».
Amoureux d'Anna Lerebours, femme d'origine modeste, Brouard l'épouse en 1936. De cette union, naîtront deux filles, Cléomie et Olga.
En 1927, Brouard fait paraître son unique recueil Écrit sur du Ruban rose. La même année, à la parution de La Revue indigène, on le retrouvera membre du comité de rédaction à côté des écrivains Émile Roumer, Normil Sylvain, Jacques Roumain, Antonio Vieux, Philippe Thoby-Marcelin et Daniel Heurtelou. Brouard collabore à La Trouée, revue éphémère fondée en 1927 par Richard Salnave, Daniel Heurtelou, Max Hudicourt et Jacques Roumain.
En 1928, Brouard publie un article dans lequel il affirme : « Après tout, le vaudou est notre seule originalité » à la suite de la parution du monumental essai Ainsi parla l'oncle de Jean Price-Mars. Il s'initie au vaudou. En 1929, Brouard devient gérant-responsable du journal Le petit impartial. Comme ses précédents directeurs Georges Petit et Jacques Roumain, il sera emprisonné. La cause : une interférence de lignes dans le compte-rendu du procès de Roumain : « Louis Borno s'est hissé au rang de malfaiteurs » au lieu de « au pouvoir ».
Brouard prend une part active dans la vie culturelle haïtienne, en publiant des articles critiques sur Stéphen Alexis, Jacques Roumain, Jean Price-Mars entre autres.
En 1930, reprochant aux marxistes haïtiens leur vision sociale étroite, Brouard évite le cénacle de Jacques Roumain et intègre le groupe Les Griots, composé des trois D : Louis Diaquoi, Lorimer Denis et François Duvalier. Chef de file des Griots, Brouard travaille à valoriser le folklore haïtien et écrit cette célèbre formule : « Nous remîmes en honneur l'assotor et l'açon ».
Carl Brouard continue à écrire et à publier dans les journaux, mais son errance et sa vie de bohème ne lui permettent pas de poursuivre son œuvre.
En 1963, les amis de Carl Brouard, à l'initiative de l'historien Roger Gaillard, forment le « Comité Soixantième Anniversaire de Carl Brouard » qui publie une anthologie des œuvres de Brouard sous le titre de Pages retrouvées.
Affaibli et miné par l'alcool, Carl Brouard meurt à Port-au-Prince en novembre 1965, seul, en pleine rue. Il aura des funérailles officielles. Chantées le 29 novembre, les funérailles, dit un journal de l'époque, étaient officielles et populaires.
La renommée de Carmen Brouard (1909-2005), la sœur du poète, était fondée sur son talent musical de pianiste et de compositrice. Parmi une intéressante contribution à la musique de chambre et aux formes concertantes, Carmen Brouard a aussi consacré un intérêt à de nombreux poètes en créant des cycles de mélodies, empruntant à Michel Garneau, Omar Khayyam, Gary Klang, Marie Laurencin, Émile Nelligan, Sri Aurobindo, Rabindranath Tagore et Walt Whitman. Deux poèmes de son frère Carl Brouard – « Prière » et « Quand je serai mort » – se trouvent ainsi insérés dans son cycle Reflets d'âme.
En 2004, les Éditions Mémoire d'encrier à Montréal reprennnent les textes de Carl Brouard (poésie, prose) dans leur collection « Anthologie secrète » (lire la « Présentation » par Rodney Saint-Éloi).
La présentation biographique de Carl Brouard pour « île en île » est adaptée, avec permission, de la « Chronologie » de l'Anthologie secrète de Carl Brouard (Mémoire d'encrier, 2004), pages 127-128.
Carl Brouard: le protocole du buveur Blue



<BLOCKQUOTE>
Oeuvres principales:


Poésie:



  • Écrit sur du Ruban rose. Port-au-Prince: à compte d'auteur, 1927.
  • Pages retrouvées; œuvres en prose et en vers. Groupées par les soins du Comité soixantième anniversaire de Carl Brouard. Port-au-Prince: Éditions Panorama, 1963. En vers et en prose. Port-au-Prince: Presses Nationales d'Haïti, 2005.
  • Anthologie secrète. Montréal: Mémoire d'encrier, 2004.

Littérature pour la jeunesse:



  • Les aventures de Malice et de Bouqui. Illustrations de Robert Bigaud (Djoby). Port-au-Prince: Editions Christophe, 2000, 30p.
</BLOCKQUOTE>
Carl Brouard: le protocole du buveur Blue


<BLOCKQUOTE>
Sur Carl Brouard:



  • Berrou, F. Raphaël et Pradel Pompilius. Deux poètes indigénistes: Carl Brouard et Émile Roumer. Extraits tirés de l'Histoire de la littérature haïtienne (de Berrou et Pompilus), Tome 3. Port-au-Prince: Editions Caraïbes, 1974.
  • Gaillard, Roger. La destinée de Carl Brouard: essai accompagné de documents photographiques, d'un choix de textes et d'une suite chronologique. Deux illustrations, de Rose-Marie Desruisseaux et de Patrick Vilaire. Port-au-Prince: Deschamps, 1966.
  • Rochette, Bruno. « Famille, on vous hait ». Le Monde diplomatique (août 2002): 26.
</BLOCKQUOTE>
Carl Brouard: le protocole du buveur Blue


<BLOCKQUOTE>
Traductions:


In English:



  • "Nostalgia" and "Art in the Service of the People" (excerpt). Trans. J. Michael Dash. "The Poetic Renaissance: Five Poems Philippe Thoby-Marcelin, Carl Brouard, Leon Laleau, Emile Roumer". (Trans. J. Michael Dash.) A Haiti Anthology: Libète. Charles Arthur and J. Michael Dash, eds. Princeton (New Jersey): Markus Wiener, 1999: 298, 301-302.
</BLOCKQUOTE>

Carl Brouard: le protocole du buveur Space
Carl Brouard: le protocole du buveur Lo
Liens sur Carl Brouard
Carl Brouard: le protocole du buveur Space
<BLOCKQUOTE>
sur « île en île » :



  • « Présentation » de Carl Brouard, par Rodney Saint-Éloi (2004).
  • Six poèmes de Carl Brouard : « L'Heure », « Nostalgie », « Nous », « Vous », « Je vais vous dire » et « Ô Loulouse ».

ailleurs sur le web :



  • Edna Worthley Underwood Papers. Auteure et traductrice, Edna Worthley Underwood a gardé une correspondance avec Carl Brouard dont elle a traduit des poèmes en anglais. Ces archives sont disponibles à la bibliothèque de Kansas State University.

Retour:



  • littérature haïtienne
  • littérature @ « île en île »
</BLOCKQUOTE>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Carl Brouard: le protocole du buveur Empty
MessageSujet: Re: Carl Brouard: le protocole du buveur   Carl Brouard: le protocole du buveur Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Carl Brouard: le protocole du buveur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: