Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -43%
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris ...
Voir le deal
599 €

 

 L'Économie, une chose trop sérieuse pour la aisser aux Économistes

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

L'Économie, une chose trop sérieuse pour la aisser aux Économistes Empty
MessageSujet: L'Économie, une chose trop sérieuse pour la aisser aux Économistes   L'Économie, une chose trop sérieuse pour la aisser aux Économistes EmptySam 21 Mar - 9:06

L'Économie,
une chose trop sérieuse
pour la aisser aux Économistes

par Gérard Bissainthe

Si les économistes --et les Financiers-- étaient si forts, ils auraient vu venir la "Crise" et ils lui auraient barré la route. Or on a littéralement volé, détourné des centaines de milliards à leur barbe, on a échafaudé la plus grande catastrophe financière de tous les temps à leur barbe et c'est lorsque le bœuf est passé (et Dieu sait s'il était gros le bœuf) qu'ils demandent à tue-tête de fermer la barrière. Ça rappelle que les États-Majors militaires d'un pays des plus habiles dans l'art de la guerre avaient une fois construit pour des sommes colossales (des milliards aussi) une Ligne Maginot prétendue invincible qui n'a jamais pu tirer un seul coup de canon sur l'ennemi qu'elle devait arrêter.
La grande erreur du calcul très "économiste" ci-dessous est qu'elle ne tient pas co mpte d'un aspect essentiel de la question: l'argent dont nous parlons ici (les mille milliards ou les trillions de dollars) n'a qu'une valeur "fiduciaire" ; autrement dit ces milliards ont une valeur non point absolue, mais relative, relative aux circonstances de temps et de lieu. Donnez 104 millions de dollars au bédouin dans le désert, il ne pourra rien en faire et il préférerait de beaucoup que vous lui donniez une bouteille d'eau. Je me rappelle qu'une fois en 1973 je me suis retrouvé downtown Manhattan un dimanche midi avec en poche un seul billet de 100 dollars qu'aucun restaurant ne voulait accepter, parce qu'en ce temps personne n'acceptait un billet de 100 dollars d'un inconnu. J'avais dû me passer de lunch. Avec un billet de 5 ou 10 dollars j'aurais été plus riche en ce temps et en ce lieu. Donnez aujourd'hui 104 millions de dollars a un paysan de Trou Coucou en les mettant pour lui sur un compte en banque de New York ou de Genève. Comme il ne peut utiliser un carnet de cheque, qu'il n'a pas de téléphone, ni Internet, il n'ira pas bien loin.
Nous avons toujours été dans une sorte de jeu de cartes où le plus fort choisit "l'atout"=2 0d'autorité. Jusqu'ici l'atout a été "The Almighty Dollar". Les Européens se disant plus vertueux, plus altruistes et se croyant plus malins ont voulu et veulent encore remplacer le Dollar par l'Euro. Pour les petits ça ne va pas beaucoup changer... la donne. Et puis, surtout pour les petits, l'Europe c'est "l'Ancien Maitre" qui a perdu ses colonies (les Etats-Unis comme Haiti en étaient une) et qui veut aujourd'hui redorer son blason, tout en renflouant son porte-monnaie. Est-ce que "the Devil we don't know (the Euro) will really be better than the Devil we already know (the Dollar)" ? That's the question ! Je n'ai pas la réponse. En tout cas une chose est certaine c'est la conclusion suivante.
CONCLUSION
Ce n'est pas la mondialisation, comme le pensent les "Internationalistes " (en Haiti ils se confondent avec nos Soussous), qui va nous sauver. Mais au contraire l'ENDOGENISATION. Le salut ne va pas venir du "Grand Large", sauf lorsque ce "Grand Large" est un prolongement du pays intérieur, à20savoir la Diaspora.
En d'autres termes, comme je n'ai jamais cessé de le dire, la solution du problème d'Haiti est en Haiti.
Gérard Bissainthe
gbis@club.fr
20 mars 2009
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

L'Économie, une chose trop sérieuse pour la aisser aux Économistes Empty
MessageSujet: Re: L'Économie, une chose trop sérieuse pour la aisser aux Économistes   L'Économie, une chose trop sérieuse pour la aisser aux Économistes EmptySam 21 Mar - 20:03

J'apprecie bien ce texte .je me demande si ce metier ou profession existe bien.President Carter qui n'est pas un imbecile disait:Si on presentait un problème à 10 economistes on aurait 10 solutions differentes.Les theories economiques sont -elles universelles dans leur application?Est-ce pourquoi certains programmes echouent;on veut appliquer des solutions qui ne tiennent pas assez compte de la specificité du pays.

Depuis des decennies des organisations internationales et des pays comme les Etats-unis ,le Canada ,la France ,l'Allemagne, le Venezuela accordent soit des prets ou des dons aux haitiens ,malgè toute cette aide le pays val de mal en pis.la corruption existe dans tous les pays,haiti n'a pas son monopole;tous les dirigeants haitiens ne sont pas tous des voleurs et des incompetents; pourquoi n'arrivent-ils pas à satisfaire les besoins meme essentiels du peuple haitien?pourquoi les economistes n'ont-ils pas pu epargner cette catastrophe?

La catrastophe est due à l'entètement des dirigeants tant nationaux qu'internationaux à roder autour de la plaie sans oser la guerir.Il y a un déséquilibre entre les moyens de production de l'economie haitienne et sa population.Aussi longtemps que ce déséquilibre persiste et s'agrandit et bien la misère s'aggravera.

La première priorité de tout action visant à ameliorer la qualité de vie des haitiens est le controle des naissances.Haiti n'a pas les moyens pour nourrir 9 millions de personnes et dans dix ans cette situation s'empira.Nous préférons regarder de l'autre coté pour ne pas voir cette réalite au nom d'une morale desuète.nous nous etonnons de l'insalubrité qui règne dans nos villes sans comprendre sa cause.Comment peut-on loger, eduquer ,donner des soins de santé à une population qui s'accroit continuellement tandis que les moyens de production du pays diminuent?Doit-on etre economiste pour comprendre cette réalité?

Haiti peut-elle imiter les memes structures politiques ,sociales et administratives des pays developpés?c'est etonnant de constater comment des haitiens intelligents defendent une Constitution qui exige des depenses faramineuses chaque deux ans pour elire des Senateurs au moment ou le peuple manifeste pour reclamer plus de pains.On n'a qu'à analyser le budget de l'exercice en cours pour comprendre pourquoi ces gens meurent de faim.

Le plus paradoxal dans cette situatiuon est l'entètement de ceux qui pretendent aider à perpetuer les memes methodes.On accorde des prets et des dons pour realiser des elections inutiles au lieu de trouver une solution permanente à la desertification du pays.On exige l'application du neoliberalisme economique sans tenir compte de la capacité de production du pays et on s'etonne des bidonvilles qui poussent comme des champignons aux alentours de toutes les villes du pays.Comment le paysan haitien pouvait-il rester chez lui si la terre ne peut plus le nourrir et l'envahissement du marche par les produits importés l'enlève tout moyen de gagner sa vie.Si certains economistes reconnaissent parfois la specifité du pays,ils ne prevoient pas pour autant la modalité pour accroitre les moyens de production du pays.Ils prefèrent theoriser ou proposer des solutions qui ne correspondent pas à notre réalité.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Économie, une chose trop sérieuse pour la aisser aux Économistes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: