Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile ...
Voir le deal
72 €

 

 Et si Aristide revenait?

Aller en bas 
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Et si Aristide revenait? Empty
MessageSujet: Et si Aristide revenait?   Et si Aristide revenait? EmptySam 21 Mar 2009 - 9:46

Et si Aristide revenait?

Serge Charbonneau (veliserdi@hotmail.com)
Envoyé Le vendredi 13 mars 2009 08:00



Haïti, l'optimisme...
C'est bien difficile!

L'optimisme, juste une lueur ! Bah! C'est toujours mieux que rien peut-on se dire.
Mais, en contrepartie, pourrait-on dire autrement?

Imaginez un titre: «Haïti, il n'y a plus rien à faire... »
«Ce pays n'a plus aucun espoir...»
«Haïti, est un pays perdu... à vendre!»

Non, voyons un titre comme ça, c'est impossible.
Pourtant, lorsqu'on a renvoyé Aristide, après lui avoir peaufiné l'image du «méchant-de-qui-venaient-toutes-les-calamités» en Haïti, on aurait pu titrer, et ce sans se tromper (on le constate aujourd'hui): «Haïti, est un pays perdu!»
Quelle tristesse!

Aristide a été un espoir, le premier depuis près de deux siècles de misère. Depuis leur indépendance de 1804, achetée à gros prix à la France, 150 millions de Francs-Or, ce qui correspond à plusieurs milliards en monnaie d'aujourd'hui. Haïti a réussi, en vidant totalement ses coffres qui depuis ne se sont jamais remplis (sauf ceux des dictateurs), en 1925, je crois, à faire son dernier versement à la France.
La France qui a pillé tout l'or de l'île, qui s'est servie des esclaves pour cultiver le lucratif sucre et qui a soutiré tout ce qu'elle pouvait de cette riche île qu'ils ont ruinée. Une belle Histoire!

Aujourd'hui, on titre: « Haïti - Lueur d'optimisme »

On oublie facilement le passé, même le passé récent (diabolisation de Aristide, l'anti américain, l'anti-corruption, l'anti-néocolonialisme), on évite le présent et on nous parle du futur: une lueur d'optimisme!

On devrait dénoncer vertement ce coup d'État, mené par les États-Unis et soutenu par la France, le 29 février 2004.

On devrait approfondir ce qu'est le groupe des 184.
Qui est Andre Apaid propriétaire des quinze plus grosses industries d'Haïti (du pays en fait).

Qui donc alimentait la folie des Chimères?

Parler d'optimisme, c'est se fermer les yeux sur la réalité. Ce pays est exploité, corrompu et c'est la porte d'entrée dont se servent les cartels de drogues pour alimenter l'énorme et lucratif marché US.

Il faut étudier mieux qui est vraiment Jean-Bertrand Aristide dont on a délibérément terni, diabolisé l'image avant de l'enlever et l'expulser du pays.
Ce coup d'État applaudi par l'aveuglement volontaire du monde du «bien» a été une des pires entraves à l'évolution d'Haïti.

Le Parti d'Aristide est toujours interdit en Haïti. C'est la démocratie du «bien».

Les manifestants brandissant les affiches d'Aristide à l'arrivée de Ban Ki-moon et de Bill Clinton, il y a quelques jours, sont significatifs.

La question de M. Taillefer est des plus pertinente:
« Qu'ont donc vu Ban Ki-moon et Bill Clinton cette semaine en Haïti qui les autorise à faire preuve d'optimisme devant l'avenir de la petite île? »

Ban Ki-moon a promis de placer le pays «en tête des priorités de la communauté internationale».

Entre vous et moi, vous souvenez-vous d'un seul pays pauvre qui a été sorti de son marasme par les pays du «bien»?
Pas un seul!
On peut même dire qu'ils ont été aidés à demeurer dans leur misère et leur pauvreté. Tout ce que les riches pays du «bien» ont fait, c'est d'envoyer quelques "plasters" pour les maintenir à la limite du gouffre inacceptable moralement.

Ban Ki-moon a déclaré: «Haïti se trouve à un tournant»!
Une vraie farce!
Haïti se trouve à un tournant depuis que les noirs se sont affranchis!
Et Haïti se trouve dans la merde depuis que la France les y a mis et depuis que les États-Unis les y ont maintenus.

Clinton, lui pour ne pas être en reste, a déclaré: «c'est la première fois que j'ai vraiment le sentiment que ce pays a une chance de se sortir des profondeurs de la pauvreté».

Ça donne envie de mettre tous ces dirigeants du «bien» dans une fusée et les expédier dans l'espace.
Je vous convie l'an prochain à la même date, pour constater de l'effet de ces «puissants» mots.
Des mots, des mots, des mots... les nouvelles sont faites de mots, très peu d'actions.
Haïti est dans la merde et est mené par une oligarchie, "descendante" des Duvaliers. Un gouvernement corrompu qui protège les nantis de la folie de ceux qui meurent de faim et qui garde le pays au service des intérêts étrangers, c'est-à-dire, des cartels de drogues.

Je peux me tromper, mon analyse aurait besoin de preuves tangibles pour être validée, cependant on constate que Haïti est dans la merde la plus complète. La pauvreté n'a pas reculé d'un poil. La violence a diminué, mais cette violence de 2004 avait été attisée pour éliminer Aristide qui était un peu trop Haïtien et un peu trop pour les pauvres.
Le jour de son départ, M. Bush, le sourire plein la figure, annonçait l'envoi de Marine pour calmer le pays.

On élimine les dirigeants "déplaisants" aux pays du «bien» en mettant ces pays à feu et à sang (comme au Zimbabwe que l'on fait souffrir intentionnellement pour renverser ce nègre qui a toujours refusé d'être au service des intérêts des étrangers)

Il y a eu 7 à 800 milliards pour sauver des banques aux ÉU. Combien pour sauver Haïti qui meurt depuis ses trois ouragans successifs?
L'Être Humain n'a guère de valeur!
Ce n'est pas du pessimisme, c'est la simple réalité.

«Les pays riches, qui font passer leur pingrerie pour de la générosité...»

On en arrive à Obama!
Celui qui agit plus qu'il ne dit.
Tout un changement dans ce monde des pays du «bien».
Obama, jusqu'ici, agit. Il dit peu et il agit rapidement en fonction de ce qu'il dit.
Obama est noir, Haïti est le pays noir d'Amérique.
Obama est une lueur d'Optimisme pour Haïti.

L'an prochain, si Haïti va mieux, sûrement Obama y aura participé... au grand dam de plusieurs!


Serge Charbonneau
Québec
Revenir en haut Aller en bas
 
Et si Aristide revenait?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: