Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-49%
Le deal à ne pas rater :
Makita P-52093 150 mm hexagonale DIN standard Plat -Lot de 8 mèches
12.61 € 24.80 €
Voir le deal

 

 QU'EST-CE QU'UN INTELLECTUEL?

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

QU'EST-CE QU'UN INTELLECTUEL? Empty
MessageSujet: QU'EST-CE QU'UN INTELLECTUEL?   QU'EST-CE QU'UN INTELLECTUEL? EmptyDim 22 Mar 2009 - 15:04

J'AI RECU CE TEXTE D'UN AMI.JE ME PROPOSE DE LE PARTAGER AVEC VOUS

Ton texte invite à une réflexion qui est très importante pour le projet d’une nouvelle Haïti. La question centrale qui est soumise au débat suscite en fait plusieurs autres questions et questionnements. Il y en a trois que je souhaite relever et analyser ici :
1) Qu’est-ce qu’un intellectuel ?
2) Quel rôle joue la structure mentale des individus dans le naufrage dont ils sont l’objet en Haïti ?
3) Enfin, comment briser ce que certains peuvent concevoir comme étant une fatalité ?
1) Sur la première question.
Je ne veux pas m’étaler sur la problématique de la fonction sociale de l’intellectuel. Dans un article que tu as écrit récemment, tu avais déjà fait un rapide tour d’horizon des différentes conceptions qu’on a pu avoir de cette figure. Ce qui m’interpelle davantage, ce sont les critères (ou leur absence) que nous retenons pour reconnaître le statut d’intellectuel à certains diplômés en Haïti. Petite anecdote : Un jour, j’ai eu à entendre un élève de rhéto se décerner le titre d’intellectuel. Et un autre élève de philo de le lui contester sous prétexte qu’il n’avait pas encore réussi son examen et accédé à la classe de philo. Dans une autre circonstance, j’ai eu une petite discussion avec un ancien confrère avocat qui s’était senti offusqué du fait qu’un autre confrère ait mis en doute sa qualité d’intellectuel, vu qu’il est avocat. Ces anecdotes illustrent la facilité avec laquelle, le premier diplômé en Haïti revendique et se décerne le statut d’intellectuel. Plus il est détenteur de diplômes, plus son aura d’intellectuel s’agrandit à ses yeux.

Cette usurpation, à mon sens, du statut d’intellectuel est révélatrice d’une certaine inclination chez nous à la facilité. En effet, les diplômés ne veulent pas consentir les sacrifices que l’accès au statut d’intellectuel impose. L’intellectuel en France, aux US et autres pays qui ont après tout théorisé le concept, est une figure qui a produit une pensée et dont le travail a permis l’avancement de la communauté. Ce n’est pas une reconnaissance à priori, mais la consécration d’un véritable travail intellectuel, concret, connu de tous et qui a aidé à mieux comprendre, à améliorer ou à élever le niveau matériel, spirituel, éthique ou esthétique de la collectivité. L’obtention des diplômes universitaires, même les plus élevés ou recherchés, n’est qu’un premier pas. Il doit être suivi de cette œuvre sociale qu’il faut construire sur la durée.

Il nous faut sortir de cette complaisance afin que les diplômés comprennent que sans ce travail acharné et utile pour la collectivité, ils ne pourront pas accéder à la reconnaissance du statut d’intellectuel. Cela les invitera à travailler, à s’adonner à cette ascèse de la réflexion pour être des éclaireurs capables de nous guider dans la compréhension de notre vécu collectif pour son amélioration. Cette exigence ne sera que bénéfique à notre communauté.
Me basant sur ce qui précède donc, je me demande combien d’entre ceux qui ont échoué en Haïti sont des intellectuels dans le vrai sens du terme. S’ils l’étaient auraient-ils échoué si piteusement?

2) Par rapport à la deuxième question
Dans les nombreuses discussions que j’ai pu avoir avec des compatriotes, détenteurs de diplômes (y compris doctorat) et qui, à ce titre, revendiquent le titre d’intellectuel ou se conçoivent comme tel, j’ai toujours été frappé par une certaine schizophrénie chez beaucoup d’entre eux. Combien de fois, n’ai-je pas entendu celui-ci ou celle-là dire dans une discussion : « mettons les théories de coté et parlons de la réalité ». Par cela, ils n’entendaient nullement inviter à une discussion épistémologique sur telle ou telle théorie par rapport à la réalité dont elle est censée rendre compte. (ce qui serait encore une démarche intellectuelle et rationnelle acceptable). Non, il s’agissait pour eux de mettre de coté toute approche rationnelle de la question en discussion pour s’abandonner à un traitement de la question à partir du sens commun, des traditions, préjugés ou idées reçues. Souvent, ces « intellectuels » haïtiens ne vivent pas en accord avec les principes et règles scientifiques ou rationnels. Ils ne conçoivent pas leur savoir comme étant une part intégrante d’eux-mêmes. Ce n’est que qu’un instrument pour s’octroyer ce statut qui leur permettra de parvenir à d’autres fins (sur le plan économique ou politique ou encore social). C’est quelque chose qui leur permet de, peut être briller, dans une discussion de salon ou de se faire valoir auprès de certains cercles. C’est aussi un motif pour se justifier à ses propres yeux de son mépris des autres.

Pourquoi nos « intellectuels » sont broyés par le système ? Pour moi, ils ne sont nullement victimes d’un « système haïtien » auquel ils n’ont pas su résister. Le système a toujours été en eux. Ils sont le système et n’aspirent qu’à le perpétuer. C’est d’ailleurs ce système qui leur permet de s’approprier le titre d’intellectuel si facilement. Je ne sais pas quelles sont tes expériences à toi Daly, mais j’en ai rencontré des tas qui ne couraient après les diplômes que pour aller plus tard se positionner en tant qu’intellectuels afin d’en tirer les avantages auxquels j’ai fait allusion tantôt. Ils n’ont jamais renoncé au mode de fonctionnement et aux schémas mentaux qui nous ont mis et nous maintiennent dans l’état de délabrement collectif dans lequel nous sommes. Une fois replacés dans le contexte haïtien, le savoir acquis reste ce qu’il a toujours été pour ces individus : une couche de vernis permettant de faire illusion, mais qui cache ce fond, cette structure mentale paralysante de laquelle ces intellectuels n’ont jamais voulu se départir. Le savoir n’amène aucun changement dans l’être profond de beaucoup de ces intellectuels qui ont échoué.

4) Comment s’en sortir
Il faudrait que ceux qui œuvrent pour la nouvelle Haïti deviennent plus exigeants. Qu’on ne consente à reconnaître le statut d’intellectuel (un clerc, dans le sens du fameux pamphlet de Julien Benda) qu’à ceux qui auront accepté et fait le parcours ardu de la production d’une pensée, d’une réflexion. Cela aura pour effet de faire comprendre aux jeunes générations qu’il s’agit d’une reconnaissance qu’il faut mériter et qui ne se gagne qu’avec le travail. Restaurer la valeur travail dans ce domaine aussi. Il faut arrêter la complaisance. Redonner aux mots et concepts leur vrai sens, même dans le contexte haïtien.

A bientôt,

Materneau

Kenbe la
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

QU'EST-CE QU'UN INTELLECTUEL? Empty
MessageSujet: Re: QU'EST-CE QU'UN INTELLECTUEL?   QU'EST-CE QU'UN INTELLECTUEL? EmptyDim 22 Mar 2009 - 15:43

Que les zombis apprennent et cessent de piafer comme des enfants à la lecture des copies des pretentieux.(lol)
Revenir en haut Aller en bas
 
QU'EST-CE QU'UN INTELLECTUEL?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: