Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
33 € 55 €
Voir le deal

 

 REFLEXION DE ELSIE HAAS SUR LE FILM DE raoul peck

Aller en bas 
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

REFLEXION DE ELSIE HAAS SUR LE FILM DE raoul peck Empty
MessageSujet: REFLEXION DE ELSIE HAAS SUR LE FILM DE raoul peck   REFLEXION DE ELSIE HAAS SUR LE FILM DE raoul peck EmptyMer 15 Avr 2009 - 15:29


Le réalisateur haïtien, Raoul Peck, tourne un film qui s'appelle : Moloch Tropical.
Qui est donc ce Moloch ? - avant de s'être fait tropicalisé par le réalisateur.
Il s'agit d'un dieux "exotique", je veux dire par là, non-occidental,
Un peu comme Attila, personnage asiatique -qui figurait dans le titre d'un autre réalisateur haïtien, Arnold Antonin.
Qui lui, de son côté, a fait dans le GNB contre Attila. Autrement dit civilisation contre barbarie.
Les
GNB (grenn-nanbounda) symbolisant la civilisation forcément occidentale
et Attila/Aristide la barbarie forcément relevant des
Bougnouls,Asiatiques, Indiens, Africains et autres Aborigènes.
Ah ! ce que c'est quand même d'avoir été éduqué chez les bon pères Blancs.
C'est une éducation qui reste, même après quelques accidents de parcours chez les marxisants.
Ca vous donne des références, une façon de voir le monde dans le registre le cowboy civilisé et l'Indien barbare.
Défense même de sourire et revenons à Moloch.
Lui,
n'est pas un guerrier sanguinaire impitoyable, dportrait totalement
eurocentré d'Attila par ailleurs, comme les auteurs de ce livre l'ont
montré :
Un nouveau livre sur Attila loin des clichés occidentaux
http://elsie-news.over-blog.com/archive-12-29-2007.html

Abandonnons donc Attila à son sort pour revenir à Moloch qui, lui, fait dans le dieu assoiffé de sangs d'enfants, je dirais même mieux de bébés.
Voici une des définitions trouvées sur Salon.com, fort bon site d'ailleurs.

En anglais ça donne ça:

Moloch was a
god worshipped in the ancient Middle East and in northern Africa. He
demanded the blood-sacrifice of children. Infants were taken to a huge
brazen image of the god whose mouth gaped open to reveal the fires of
Topeth. The babies were tossed inside while priests of Moloch clanged
cymbals to drown out the screams of immolating humanity. Sometimes
there would be long lines as mothers would wait their turn to do homage
to the ghastly deity.


Traduction "banann" par moi ça donne ça :
Moloch
était un dieu vénéré dans l'ancien Moyen-orient et en Afrique du Nord.
Il réclamait pour sacrifice du sang d'enfants. De jeunes enfants
étaient menés dans une énorme représentation du dieu, dont la bouche
ouverte montrait les feux de Topeth. Les bébé étaient poussés à
l'intérieur, pendant que des prêtres faisaient résonner des cymbales
pour couvrir le son des cris de l'humanité immolée. Parfois il pouvait
y avoir de longues files de mères attendant leur tour pour rendre
hommage à la vorace déïtée.


Voici donc une représentation de Moloch, (non tropical) empruntée à ce texte, où elleest utilisée comme métaphore du capitalisme.

REFLEXION DE ELSIE HAAS SUR LE FILM DE raoul peck 6a00d834530d9f69e201116900e4f6970c-320wi


par Elsie HAAS


Je vous ai offert un apperçu de la signification de Moloch, Dieu babylonien assoiffé de sang d'enfants dans la légende.
Moloch Tropical ?
Et qui, dans l'Occident chrétien, va faire une riche carrière de monstre sanguinaire.
Des
Moloch il y en a partout : des tableaux , des morceaux de musique (hard
rock), des pièce de théâtre, des bandes dessinées, des livres,etc.

Il existe aussi un film qui s’appelle "Moloch"

REFLEXION DE ELSIE HAAS SUR LE FILM DE raoul peck Moloch-images
Il a été réalisé par Alexandre Sokurov, un cinéaste russe
Il est sorti en
1999
Je crois d'ailleurs qu'il a été sélectionné à Cannes, cette année-là.

Il raconte un Adolf Hitler vu sous un certain angle.
Voici un extrait de la présentation du film :
Allemagne, printemps 1942.

Une forterrese inquiétante perchée au-delà des
nuages. Une femme seule danse nue le long d’imposantes esplanades. Elle
attend l’arrivée d’Adi, son bien-aimé, le Fuhrer. Les chrétiens
considèrent que l’amour nous sauve. Mais se sauve-t-on en aimant un
monstre ? C’est la question centrale de ce projet…

http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=7865
Et les images de la bande annonce, où on voit effectivement la femme nue entrain de danser
Par voix de presse on a appris que Raoul Peck a commencé le tournage de son prochain film qui s’appelle également
Moloch, mais tropical celui-ci.
Moloch Tropical qui sera tourné, après Royal Bonbon
lui à Sans Soucis, dans la Citadelle que le pauvre Roi Christophe a crû
bien faire en la bâtissant comme symbole de la liberté, avec toutes
les contingences de l'époque .
et qui pour les héritiers du Duvaliérisme reconvertis au « colonialisme positif »,
est devenu le symbole même de la répression.

REFLEXION DE ELSIE HAAS SUR LE FILM DE raoul peck Royal-Bonbon1
Royal Bonbon, Moloch Tropical.
On pourrait s’amuser à intervertir les mots :
Bonbon Tropical, Royal Moloch
ou bien Moloch Bonbon, Royal Tropical.
Dans le même genre existe aussi
GNB contre Attila
Qui pourrait donner GNB contre Moloch ou
GNB contre Royal Bonbon
REFLEXION DE ELSIE HAAS SUR LE FILM DE raoul peck Hercule-contre-moloch Il existe également un "Hercule contre Moloch"

Les déclinaisons sont nombreuses mais au final,
ça donne toujours : « ya bon banania », c'est-à-dire : méchant oriental,nègre, bougnoule, indien contre Bon Blanc

On va me répliquer que les auteurs ont le droit de faire du « Bonbanania ».
Certes, c'est leur droit.
Le
président de la République française, n’a-t-il pas déclaré dans son
discours à Dakar que l’homme africain n’était pas entré dans l’histoire
?
On va me dire que les auteurs ont le droit de tourner dans des lieux historiques à partir du moment où ils en ont l’autorisation du gouvernement.
Bon, c’est également vrai.
Par
contre, j'imagine difficilement l’Etat français donner son autorisation
pour tourner dans les châteaux de Versailles, un film qui aurait pour
titre « Moloch Hexagonal » ou "Moloch Royal"

O
u bien l’Etat belge pour un film concernant le roi Léopold avec pour titre :« Moloch Wallon »
Ou bien le département Corse pour un film avec pour titre
« Moloch Méditerranéen».
Ou bien l'Etat egyptien avec
"Moloch Nubien"
Ou bien l'Espagne avec "Moloch Ibérique" autour des aventure de Christophe Colomb, qui bon sang de bonsoir n'a pas laissé traces ni de Taïnos, ni d'Arawaks sur l'île d'Haïti.

Les nationalistes "banann "me rétorqueront fièrement, qu’Haïti est un "singulier petit pays"
Et que les Haïtiens font ce qu’ils veulent de la manière dont ça leur chante.
Par exemple, s'ils ont envie de vivre 29ans sous une dictature, ils le font.
S'ils veulent faire un coup d'Etat pour virer un président 8 mois après son élection, ils le font, etc,etc.
Et ce n’est surtout pas à "l’Etranger" de venir leur donner des leçons.

Soit.
Sauf que le budget de l’Etat dépend à 70% des prêts étrangers.
Sauf que le budget de Moloch Tropical dépend à ? des financements étrangers.
C'est kifkif bourricot question indépendance du choix de la politique économique ou de la politique culturelle.
Qui donne, ordonne.

Ce qui me chiffonne dans ce projet c’est l’assimilation inévitable entre le Roi Christophe,
-puisque l'histoire se passe dans la citadelle qu’il a construite, un
roi si clairvoyant qui face à la forteresse de difficultés qu’il
avait devant lui s’est suicidé, seul exemple, je crois dans
l’histoire des gouvernants haïtiens, -l’assimilation de Christophe
donc, qui avait sur les bras un pays entouré d’ennemis, une population
qui sortait d’années de guerre, une nation à construire de A à Z, avec Hitler, ou avec un monstre assoiffé de sang de bébés.

Vous allez me dire aussi, qu’il est tout à fait naturel qu’un VIP du "Collectif Non" à la commémoration du bicentenaire de l’indépendance, puisse trouver des appuis à la télévision française pour tourner un Moloch Tropical
dans la Citadelle, une forteresse élevée pour se protéger d'un
éventuel retour des Français, d'une éventuelle restauration de
l’esclavage, perspectives qui hantaient Christophe, comme l'a si bien montré Aimé Césaire dans sa pièce : "La Tragédie du Roi Christophe".



Vous allez me dire aussi, qu’il n'y a rien de surprenant à ce qu’un membre dominant du "Collectif Non" à la commémoration du bicentenaire de l'indépendance, produise un film ayant pour titre Moloch tropical.

Vous
allez me dire aussi, que même Bush, si Colin Powell n'avait pas
"découvert" les armes de destruction massives, y serait allé de son
petit "Moloch Moyen-oriental " pour justifier sa guerre en Irak.


Peut-on se sauver en aimant un monstre? C'est la problématique du Moloch sur Hitler


La propagande révisioniste sous forme poétique et allégorique, on la voit venir de loin :
"Haïtiens vous êtes des chimères, vous avez crû pouvoir bâtir votre indépendance (vous sauver) en aimant des monstres.
Nous, qui sommes des êtres doués de raison et non d'émotion, nous voulons vous protéger de vous-mêmes, de votre amour puéril pour des monstres.
Sans le boycott de la commémoration du bicentenaire de l’Indépendance, vous seriez aujourd’hui dans la terreur et blablabla..."
Le tout agrémenté par la jolie frimousse de l’ancienne reine de beauté française, dans le rôle je suppose de la belle Haïti_ en l'occurence l'épouse de Moloch- passionnément éprise d’un monstre
.

Il s'agit,
certes, d'hypothèses et de déductions à partir d'une suite logique de
questions: qui-fait quoi-comment- avec qui-pourquoi ?
Mon sentiment, totalement personnel, c'est qu'Haïti n'avait pas besoin, en ce moment particulier de son histoire, d'un film qui s'intitule Moloch Tropical - avec toute la connotation négative que cela charrie-à ajouter à la liste des produits qui ternissent son image. C'est pas sympa pour nous autres Haïtiens..


Mais, il est vrai que c'est de bonne guerre.
Celle
que mènent sur tous les fronts, celui de la culture, celui de
l'économie, celui de la politique, celui de l'audio-visuel, celui de
l'internet,
les comédiens et les cardinaux en costumes.


Enfin ! Sa ou vle !
Que voulez-vous !
"Que peut-on attendre d'une élite qui boycotte la commémoration du bicentenaire de l'indépendance de son pays !"



par Elsie HAAS publié dans : Réflexions perso



--~--~---------~--~----~------------~-------~--~----~
Revenir en haut Aller en bas
 
REFLEXION DE ELSIE HAAS SUR LE FILM DE raoul peck
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jurassic World en streaming VF HD DVDRIP GRATUIT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: