Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Xiaomi Mi Days sur eBay : 15% de réduction
Voir le deal

 

 mercredi 6 mai 2009 KLOURE PÒT, POU RETOU A KA FÈT PI VIT Pour obtenir notre in

Aller en bas 
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

mercredi 6 mai 2009 KLOURE PÒT, POU RETOU A KA FÈT PI VIT  Pour obtenir notre in Empty
MessageSujet: mercredi 6 mai 2009 KLOURE PÒT, POU RETOU A KA FÈT PI VIT Pour obtenir notre in   mercredi 6 mai 2009 KLOURE PÒT, POU RETOU A KA FÈT PI VIT  Pour obtenir notre in EmptyJeu 7 Mai 2009 - 12:11

mercredi 6 mai 2009





KLOURE PÒT, POU RETOU A KA FÈT PI VIT




mercredi 6 mai 2009 KLOURE PÒT, POU RETOU A KA FÈT PI VIT  Pour obtenir notre in Palmante
Pour
obtenir notre indépendance et nous libérer du joug de l’esclavage, Il a
fallu seulement deux centaines de patriotes conséquents et sérieux
mettant de côté leurs problèmes personnels pour se concentrer sur les
priorités du moment: la libération d’un peuple. Au début de la
révolution, il y eu tout comme aujourd’hui des gens mal intentionnés
qui ne pensaient qu’à eux-mêmes, essayant de sauvegarder leurs
bénéfices en servant fidèlement leurs maîtres. D’autres se prenaient
pour des maîtres tout simplement parce qu’ils pouvaient goûter aux
restes des repas de leurs bourreaux. Ce geste qui constituait pour
ceux-là un privilège les poussait à développer un complexe de
supériorité vis a vis de leurs compagnons d’esclavage. Ce qu’ils ne
réalisaient pas c’est que le colon, lui, les méprisait et ne
s’intéressaient qu’aux bénéfices tirés de leur service. De ce fait, ils
n’étaient pas indispensables.

Malheureusement pour notre
patrie, l’histoire tend à se répéter. Plus près de nous, en l’année
2004, certains de nos frères de lutte ont encore tenté par ignorance ou
par un malencontreux trou de mémoire, de nous rejeter dans les geôles
tortueuses de nos anciens bourreaux, oubliant que le colon reste et
demeure vis-à-vis de ses anciens esclaves cet être froid qui ne pense
qu’à ses avantages et ses propres intérêts.

De nos jours, tout
comme à l’époque esclavagiste, il est aisé pour certains de servir les
intérêts du colon, même quand la récompense n’est que des miettes de la
table du maître. A ceux-là nous disons qu’il est temps de garder les
yeux fixés sur le prix. Ne nous laissons pas détourner de notre but par
de fausses promesses d’un maître qui n’a pour nous ni respect, ni
sympathie. Nous devons, à l’instar de nos ancêtres viser plus haut. Il
est de notre devoir de citoyens de lutter pour l’amélioration des
conditions de vie de nos fils et filles, de nos pères et mères. Mettons
de côté nos différends, nos différences, nos intérêts triviaux et
égoïstes, bref tout ce qui pourrait nous séparer. mercredi 6 mai 2009 KLOURE PÒT, POU RETOU A KA FÈT PI VIT  Pour obtenir notre in Chaine1Utilisons plutôt nos talents, notre détermination pour la mise en place d’un système fonctionnel et démocratique.

Vous,
tous politiciens, intellectuels, professionnels… rejoignez la masse
haïtienne dans son combat. Elle sait et a toujours su qu’elle n’a rien
à perdre puisqu’elle est déjà en agonie. Tout ce qu’elle veut c’est de
s’assurer que ses enfants et ses petits-enfants ne continuent pas à
vivre ce même calvaire qu’elle a vécu toute sa vie. La masse ignorée et
piétinée a déjà les yeux rivés au but et rien ni personne ne peut la
faire dévier. Elle a depuis longtemps mis de côté ses intérêts mesquins
pour penser au bien du plus grand nombre. Regroupons-nous mes frères et
ainsi gagnerons-nous la bataille contre l’ignorance, la faim et la
misère.

Après, Toussaint, Dessalines, Capois.., il nous a fallu
presque deux décennies pour voir émerger parmi nous un génie de leur
trempe. Ce phénomène politique, Jean Bertrand Aristide, le défenseur et
le héros de la masse populaire haïtienne ne mérite pas la punition qui
lui est infligée. N’oublions qu’il n’était qu’un jeune prêtre quand il
a osé croire et convaincre un peuple désespéré et meurtri, qu’il était
encore possible d’espérer et de rêver à un avenir meilleur. Ce héros
qui malgré les enjeux et à ses risques et périls a su tenir tête aux
puissants de ce monde pour contrecarrer le plan machiavélique de
l’international refusant de leur vendre la terre de Dessalines. Exilé
depuis bientôt cinq ans on continue à travers ses propres compagnons de
lutte à lui faire payer son audace et sa bravoure. Ainsi, le colon
continue-t-il à nous intimider pour nous empêcher d’oser encore une
fois. Mais ce qu’il semble oublier, ce sont les racines profondes et
nombreuses qui constituent le mouvement de la masse populaire
Lavalassienne déterminée à ne plus se laisser ignorer et fouler aux
pieds.

Plus de fausses promesses! Plus de faux espoirs! Plus
de compromis! Le peuple a passé son mot d’ordre: mobilisons-nous pour
le retour de notre leader historique, le Dr. Jean-Bertrand Aristide.
Mobilisons-nous pour la paix des âmes de nos ancêtres.
mercredi 6 mai 2009 KLOURE PÒT, POU RETOU A KA FÈT PI VIT  Pour obtenir notre in ARISTIDE3
Il
nous a fallu plus de deux cents ans pour trouver un président haïtien à
la trempe du Dr. Aristide. Un homme aimé et respecté de son peuple.
Haïti a déjà connu son Barack Obama, son Gandhi, son Mandela à travers
le Président Aristide. Un homme qui a réalisé beaucoup avec si peu.
Adulé par la masse populaire, mais haïs par ses antagonistes qui ne
sont heureusement que minoritaires. Mais attention, nous ne devons tout
de même pas les sous-estimés. Car à travers le temps et l’histoire des
différents pays, les libérateurs et surtout ceux qui osent lutter et
gagner la victoire du peuple ou de la majorité se voient souvent trahis
et sacrifiés par cette minorité ingrate et égoïste.

La masse
haïtienne n’a pas la mémoire courte. Elle n’est ni une ingrate, ni une
traître. Elle est d’une clairvoyance exceptionnelle et arrive toujours
à identifier ses vrais amis. Elle garde et gardera toujours en mémoire
celui qui l’a libérée du joug de la dictature et qui lui a toujours
donné le courage d’espérer à un avenir meilleur pour ses enfants.

Mobilisons
toutes nos forces pour assurer le retour du Dr. Aristide, est le mot
d’ordre du peuple et la seule formule capable de créer une
réconciliation nationale durable. KLOURE PÒT, POU RETOU A KA FÈT PI
VIT, est nécessaire et même indispensable pour convaincre le reste du
monde que le Dr. Aristide reste et demeure le leader incontestable de
la majorité des masses défavorisées.

KLOURE PÒT, POU RETOU A KA FÈT PI VIT. YON SÈL NOU FÈB, ANSANM NOU FÒ, ANSANM, ANSANM, NOU SE LAVALAS.




Publié par
Fanmi Lavalas
Revenir en haut Aller en bas
 
mercredi 6 mai 2009 KLOURE PÒT, POU RETOU A KA FÈT PI VIT Pour obtenir notre in
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: