Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -49%
Roborock S5 max
Voir le deal
274 €

 

 Code noir,bible et émancipation

Aller en bas 
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Code noir,bible et émancipation Empty
MessageSujet: Code noir,bible et émancipation   Code noir,bible et émancipation EmptyJeu 7 Mai 2009 - 12:48

"notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint-Esprit,
est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié, est mort et a été enseveli,
est descendu aux enfers,
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis
à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d'où il viendra juger
les vivants et les morts."
Le champ symbolique de ce"singulier petit pays" est très peu labouré.
L'usage des sciences sociales demeure dans sa condition mineure, au
sens de Kant,malgré l'épaisseur et la profondeur de la posture
identitaire.Noir, les mots et les choses du code noir ne correspondent
nullement à sa nouvelle signification en la Constitution
impériale(1805). Une nouvelle épistémê (Foucault) fait son apparition,
qui marque une coupure épistémologique(Althusser) en ce qui concerne
l'étude des A.I.E.(appareils idéologiques d'État) en Haïti.
L'idéologie de la hiérarchie des races et de la supériorité de
l'occident, comme idéologie dominante, va être formalisée, non pas à
partir du code noir mais plutôt de l'expansion coloniale au temps de
"l'impérialisme, stade suprême du capitalisme"(Lénine), C'est la
commande politique qui pose les jalons de l'idéologie de l'inégalité
des races,-de "l'égalité des races " répond Anténor Firmin-, tout
comme, Le point IV de Truman lance le discours scientifique sur les
inégalités du développement, dans le cadre de l'invariant: la
supériorité naturelle de l'occident.
Or, dans le cas d'Haïti, c'est la lutte pour l'émancipation portée par
la révolution, qui va redonner un sens autre à la notion de noir. la
Constitution(1801) de Toussaint Louverture proclame l'interdiction des
esclaves dans l'île et y fait Français tous les habitants.
L'expédition Leclerc y fut la réplique, qui resta lettre-morte, devant
la détermination de l'armée indigène. Tous les habitants de l'île
libérée sont des Haïtiens-Constitution impériale(1805)-, y compris les
Allemands et les Polonais qui s'étaient solidarisés avec l'armée
indigène.
La désignation du maître est rebaptisée. L'émancipation chasse
l'infériorisation, la stigmatisation.Aujourd'hui, Granneg est un
internaute
Des "places à vivre " du maître, le mouvement pionnier refait la carte
géographique de l'île: les lakou,les sociétés,le carnaval, le rara,
les lwa travaillent et dansent, en réinterprétant la Bible, le
catéchisme, l'Ange conducteur des âmes dévotes dans la voie de la
perfection chrétienne par Goret,etc, bien avant le Concordat(1860).
L'anthropologue Rémi Bastien, membre de la première mission de
l'UNESCO dans le monde et dont le chef était Alfred Métraux, qui a
écrit "le vaudou haïtien" en a fait une description de la vie
paysanne. L' anthropologue français Marcel D'Ans lui a rendu hommage
en contribuant à l'édition de ce livre.
Dans la plaine des Gonaïves, les célébrations des trois lakou n'ayant
qu'un rite se déclinent ainsi. Badjo, rite Nago,le 6janvier, les Rois,
Souvenance, rite Rada, la Résurrection, les Pâques, rite Congo,
l'Assomption. L'empereur Faustin 1er a participé aux apparitions de la
Vierge, à Port-au-Prince et à Ville-Bonheur, bien la vague des
réapparitions de la Vierge et des pèlerinages en Europe. Les ligues
conte la vaudou n'ont pas pu déloger le bassin Saint- Jacques à la
plaine du Nord ni le rejet n'est sorti gagnant du génocide culturel à
l'encontre de la religiosité populaire.
À l'issue de cette croisade, une vive polémique eut lieu entre des
intellectuels haïtiens, particulièrement Jean Price-Mars, le premier
chercheur haïtien en sciences sociales, pour lui , le vaudou
représente une religion, au sens scientifique du terme, et Jacques
Roumain, qui a reçu une formation en ethnologie, ils sont
co-fondateurs du Bureau d'Ethnologie, et le clergé. Là encore,
l'église dut céder, comme auparavant l'expédition Leclerc; celle-là
admit la recevabilité des traits culturels, tout en lui refusant le
statut cultuel. Le tambour et le créole firent leurs entrées dans les
églises.; et plus tard apparaît dans le protestantisme le compas
évangélique.
Parler des affinités électives entre le vaudou et le catholicisme en
ce qui concerne le double aspect du corps humain, à la fois mystique
et biologique,. Quelle horreur ! De l'homologie entre vendredi saint
et la résurrection,et la zombification. Du sacrilège qui doit
s'accompagner de mon excommunication.Comment traiter le dogme de
l'Immaculée Conception, scientifiquement? À Lourdes, un comité
scientifique authentifie les cas qui ressortissent au miraculeux et
non à la thérapie clinique.
Dans le vaudou, où chaque personne y va de ses spéculations, c'est un
ensemble de croyances et de pratiques ordonné par les esprits qui
chevauchent leurs adeptes. La recherche de l'explication scientifique
réside plutôt, d'une part dans la problématique du corps, à la fois
mystique, le corps humain est le véhicule de la manifestation des
esprits, et biologique.; la notion du corps uniquement biologique
n'existe pas dans le vaudou.
De l'autre, la sociologie des pratiques religieuses, les profils des
membres du corps sacré, les intermédiaires entre les esprits et les
croyants ou adeptes qui vont faire de la consultation, par exemple,
les taux des lwa qui travaillent, les conditions sociales des
vaudouisants,etc..
Du code noir, en passant par les velléités du génocide cultuel pour
aboutir à la loi sur le vaudou comme religion, ce qui est toujours
enjeu, c'est l'espace culturel haïtien comme espace de liberté et
d'égalité, contrairement à l'inculture politique des classes
dominantes et dirigeantes.

Pr Vernet Larose
Revenir en haut Aller en bas
 
Code noir,bible et émancipation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: