Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de Football de l’Équipe de France
63 € 90 €
Voir le deal

 

 Préval, 3 ans plus tard

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Préval, 3 ans plus tard Empty
MessageSujet: Préval, 3 ans plus tard   Préval, 3 ans plus tard EmptySam 16 Mai 2009 - 20:49

Jeudi, 10 août 2006 08:30


L'homme d'affaires Charles Henry Baker, ex-candidat à la présidence aux élections du 7 février 2006, salue la prise de position du Président René Préval qui a lancé mercredi après-midi une sévère mise en garde aux bandits armés qui terrorisent la population. Toutefois, il apelle le chef de l'Etat à doner un ultimatum aux gangs pour qu'ils remettent effectivement leur arsenal.

"C'est très important, il faut donner aux terroristes un ultimatum et passé ce délai tout contrevenant serait passible de mort", a déclaré Charles Henry Baker qui intervenait jeudi matin à la page "Invité du jour" de Radio Métropole. "Si les bandits refusent de remettre leurs armes, il faut passer à l'action", a-t-il encore déclaré demandant à ce que tous les quartiers de non droit soient libérés du joug des gangs armés.

L'homme d'affaires haïtien qui réagissait sur les informations selon lesquelles le Président René Préval aurait rencontré cette semaine des chefs de gangs au Palais national dans le cadre du dialogue annoncé, a fait comprendre qu'il s'agit d'un mauvais précédent. "Le fait de recevoir des bandits recherchés par la Police au siège de la présidence peut, en quelque sorte, légitimer leur mouvement et mettre en danger la vie des agents de l'ordre", a-t-il laissé entendre.

Le président haïtien René Préval a lancé, mercredi après-midi, une sévère mise en garde aux bandits qui sèment le deuil dans la région métropolitaine de Port-au-Prince depuis plusieurs mois. Le chef de l'Etat a fait savoir aux détenteurs d'armes illégales qu'ils n'ont pas d'autre choix que de remettre leur arsenal ou mourir.

"Le dialogue dans le cadre du programme Désarmement Démobilisation et Réinsertion (DDR) ou la mort", a martelé le président René Préval dans une déclaration à la presse. M. Préval entendait apporter une précision concernant les propos tenus à l'occasion de la visite du secrétaire général de l'ONU en Haïti.

"On n'a pas bien compris mes propos. Si un bandit veut remettre ses armes il faut qu'il trouve quelqu'un avec qui dialoguer", a-t-il déclaré expliquant que la notion de dialogue utilisée ici ne signifie nullement que je tolère ou que j'appuie les gangs armés. "Ma stratégie consiste à associer force et dialogue", a-t-il ajouté.

A titre d'avertissement, le président Préval a souligné que 17 bandits ont déjà été tués dans des affrontements avec les forces de l'ordre cette semaine. Il a également fait savoir que les casques bleus de la Minustah sont sur le point de reprendre le contrôle de Cité Militaire, zone en proie à la violence des gangs armés depuis plusieurs semaines.


Hé bien, 3 ans plus tards: Les bandits terrorisent toujours les rues, aucune stabilité et donc rien n'a changé...
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Préval, 3 ans plus tard Empty
MessageSujet: Re: Préval, 3 ans plus tard   Préval, 3 ans plus tard EmptyDim 17 Mai 2009 - 4:57

Mwen pa kwè ke bagay yo rete menm jan an, Site Simone pa ekzanp ki te zonn de non dwa ke milisyen yo te pran an otaj pa genyen menm tansyon an anko kote anyen pat ka fonsyone. Jodi a genyen komisarya tou nèf, genyen biznis tankou telefon selilè ki ouvri sikisal nan zonn lan. Mwen pa di sa bon nèt, men genyen amelyorasyon konpare ak tan kote sanzave tankou Dread Wilme ak Amaral te genyen dwa de vi ou lanmo sou tout pezib sitwayen ki rete nan Site a.
Revenir en haut Aller en bas
 
Préval, 3 ans plus tard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: