Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD ...
Voir le deal
59.91 €

 

 EN RÉPONSE À L'APPEL DE LA CONAP: Lettre ouverte

Aller en bas 
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

EN RÉPONSE À L'APPEL DE LA CONAP: Lettre ouverte Empty
MessageSujet: EN RÉPONSE À L'APPEL DE LA CONAP: Lettre ouverte   EN RÉPONSE À L'APPEL DE LA CONAP: Lettre ouverte EmptyJeu 14 Déc 2006 - 21:14

EN RÉPONSE À L'APPEL DE LA CONAP: Pour faire pression, il faut des actions concrètes et conjointes

Concernant les déportés criminels


par Odette Roy Fombrun

Parce qu’ils reconnaissent qu’Haïti ne peut pas combattre seule l’insécurité, les membres des Nations unies, en premier chef les États-Unis, financent la Minustah. Comment peuvent-ils accepter qu’on déverse dans ce pays des criminels qui arrivent pour la plupart sans famille d’accueil, sans argent, sans possibilité de trouver du travail, donc prêts à utiliser tous les moyens de survie dont le sale et lucratif métier de kidnappeur ?

De plus, ces pays qui accordent tant d’aide à Haïti, ne peuvent ignorer les charges que cette déportation représente pour ce pays reconnu être le plus pauvre de l’hémisphère, dépourvu de prisons et de centres de réinsertion adéquats.

En conséquence, la déportation de criminels – même légale – vers Haïti est à l’heure actuelle injuste, inhumaine, inamicale, déplorable, devrait donc être condamnée par les Nations unies, par l’OEA, par les Organisations de droits humains et par tous les Haïtiens unanimement.

Interventions

Dans le but d’apporter mon appui aux efforts de protestation du gouvernement haïtien, j’ai eu à lancer un appel au gouvernement américain dans une Lettre ouverte à l’ambassadeur des États-Unis. (Nouvelliste14 août 2006, p.20).

Je suggère aux organisations, associations, partis politiques… et à la diaspora de bombarder les Nations unies, l’OEA et évidemment le gouvernement des États-Unis d’Amérique de lettres similaires,de requêtes, de pétitions accompagnées de multiples signatures.

Il nous faut obtenir :

- que les États-Unis et tous les pays qui envisagent de le faire, reviennent sur leur option de déporter vers Haïti des criminels notoires;

- que la communauté internationale, et surtout les États-Unis, aident à préparer des centres de détention et des centres de réinsertion avant de retourner au pays les Haïtiens, reconnus comme tels par Haïti et qu’en conséquence notre pays a le devoir d’accueillir ;

- que la rééducation soit à la charge du pays qui a mal éduqué.

Concernant le kidnapping

À situation d’exception, il faut des approches d’exception.

a) Que les hommes de lois et de droits, peut-être sous le leadership du barreau de Port-au-Prince, se dépêchent de préparer un projet de loi pour la création d’un Tribunal d’exception temporaire ayant pour mission de juger tous les coupables de kidnapping.

b) Que le gouvernement désigne ou construise un lieu de détention hors de la capitale, hautement sécurisé par toutes les forces conjointes de la PNH et de la Civpol pour y enfermer les criminels.

c) Que l’on impose à de tels prisonniers des activités de services à la communauté comme fabrication de bureaux, bancs, tableaux pour les écoles publiques…

Pour certains, l’anarchie que cette insécurité provoquerait justifierait une mise sous tutelle d’Haïti et pour d’autres cette anarchie faciliterait le retour d’Aristide.

Le Matin, jeudi 14 décembre 2006
Revenir en haut Aller en bas
 
EN RÉPONSE À L'APPEL DE LA CONAP: Lettre ouverte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Mi-temps :: Tribune libre - Nap pale tèt kale-
Sauter vers: