Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de Football de l’Équipe de France
63 € 90 €
Voir le deal

 

 À nous quoi sert le Français ?

Aller en bas 
5 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty
MessageSujet: À nous quoi sert le Français ?   À nous quoi sert le Français ? - Page 2 EmptyDim 17 Mai 2009 - 22:33

Rappel du premier message :

À quoi nous sert le français si nous n'arrivons pas à maitriser la langue. L'intention de Shabba est bonne mais parfois il n'arrivait malheureusement pas à comprendre les questions de l'animateur.. Est-ce le stresse ? Même quand l'animateur lui à dit aurevoir il n'a pas compris... Est-ce la faute de notre système scolaire ?

http://hmipix.com/web/index.php?option=com_content&task=view&id=98&Itemid=67


Interrogé sur Radio France Internationale (RFI), à l'émission Couleur Tropicale, le musicien de Djakout Mizik parlait de sa carrière. L?intégralité de cette interview avec l?animateur Claudy Siar.




Claudy Siar : On est dans la nouvelle génération du compas, Shaba Djakout, bonne arrivée Shaba?



Shaba : Hé Salut Claudy, hé Salut Annabelle. Je suis fier d?être ici à RFI. Hé, salut tout moun.



CS : Justement, cet album solo, lorsqu?on l?entend? Shabba Djakout évidemment résonne à l?oreille des mélomanes et des inconditionnels de compas? le nom de l 'orchestre Djakout Mizik?



Shaba : Oui, hé, mon orchestre, c'est Djakout, le nom d'atisse, c'est Shabba. Pouquoi Shabba ? Pouquoi le nom Shabba (rires nerveux) ? J'ai transpiré par un artiste jamaïcain nommé Shaba Ranks, j'ai voulu utiliser ce nom, Shabba, comme mon nom d?atisse.



CS : Alors, il faut que tu nous raconte, à la fois, ton histoire à toi en solo et l'histoire également de ton orchestre, un des orchestres les plus puissantes de la nouvelle scène compas et donc haïtienne. Parle-nous de toi, comment as-tu commencé avec la musique, Shabba Djakout ?



Shaba : Hé Shaba Hé C'estShaba oui (rires nerveux). Hé j'ai commencé hé dans mon quatier, hé jai fait Cannelle, in groupe quatier, j'ai fait Cannelle, in groupe quatier, et j'ai fait Zorro Zorrobel, in groupe compas en 1997 avec léquel j?ai enregistré in canaval et j'ai (?) Djakout en 1999, depuis lors c?est mon groupe, Djakout.



CS : Justement, Djakout Mizik se produit régulièrement un petit peut partout dans le monde. La France a adopté le groupe?



Shaba : Djakout, pour les Haïtiens, c?est numéro 1. Dans lé monde entier, à New-York, Canada, Boston, partout, c?est numéro 1?



CS : Et en France aussi? en France aussi...



Shaba : En France aussi, aux Antilles aussi, Matinique, Guadeloupe, Guyane? Partout, tous les Haïtiens, Guadeloupéens, tout le monde aime Djakout.







CS (souriant) : Alors, moi je connais un Haïtien, que tu connais certainement aussi, qui vit au Togo, qui régulièrement fait venir des orchestres haïtiens au Togo, il s?appelle Lolange. Il n?est pas dans la musique, c?est quelqu?un qui est dans le monde des affaires. C'est un mélomane un vrai passionné de musique, «sé ou timoun a konpa», comme on dit. As-tu envie toi aussi avec l?orchestre ou en solo de fouler la terre africaine ?







Shaba :Hé? bon? hé? j?espère mon solo, mon album solo CASSER la baraque. J?espère? hé? moi, je ne suis pas un artiste solo, j?ai mon orchestre, mon orchestre, c?est Djakout... jé vais en Afrique, je vais avec mon groupe. Tu comprends ?







CS : Ouais (surpris), bien sûr.







Shaba : Je vais avec mon groupe Djakout (pouffant) pour? pour? chez nous c?est comme ça (n?y tenant plus), NOU PRAL KRAZE, NOU PRAL METE DIFE, nou pral kraze sa la, eh so, j?attends ça.



CS : Bon écoute, nous aussi on attend ça. En ce moment, Djakout Mizik est basé aux Etats-Unis ou en Haïti ?



Shaba : Non en Haïti, en Haïti, en Haïti, hé?je vais jouer à Miami, New-York, tous les mois. Hé? mais hé?Katye jeneral Djakout se ann Ayiti.







CS : Shaba Djakout, l?album Piti pirèd, c?est une spéciale recommandation. Shaba, merci d?avoir été là.







Shaba : Pi piti pirèd (rires). Vu mon physique, le public, si il ne me connaît pas peut penser à un gars d?un grand gabarit. J?ai l?animation que je mets sur scène, pourtant je suis petit de physique.



CS : Mais pas au niveau du talent, toi-même tu sais. Salut Shaba.


Shaba : ouais, ouais, ouais, pas au niveau du talent (rire).
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À nous quoi sert le Français ?   À nous quoi sert le Français ? - Page 2 EmptyMar 19 Mai 2009 - 20:39

Marc a écrit:
Sasaye a écrit:
Nou pa gen san franse, ni mem ras ak yo, tankou Kebekwa.


Si les haitiens étaient des africains de souche comment expliquerions-nous que les haitiens ont la peau moins foncée que la grande majorité des africains d'une part et, d'autre part , qu'est-ce qui fait que la langue d'enseignement(manuels, livres ) est le français.

Joel, Je ne suis pas fou et je n'ai pas ecrit ni pensé que nous sommes des descendants directs des français. Ce que je veux que vous sachiez et que vous niez par la haine des français que peu importe que vous disiez ; la culture haitienne est la fois Africaine que française.
antre sa lan kalbas tett ta'w.

Les Africains du Cap-vert sont plus claire que nous.
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9915
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À nous quoi sert le Français ?   À nous quoi sert le Français ? - Page 2 EmptyMar 19 Mai 2009 - 22:07

T-NEG a écrit:
[quote

Les Africains du Cap-vert sont plus claire que nous.

Cap vert a été colonisé par quel pays ? Quelle est la langue officielle de ce peuple? Leur code civil. Parlez-moi de tout cela et je vous reviendrai par la suite.

Merci de votre attention
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À nous quoi sert le Français ?   À nous quoi sert le Français ? - Page 2 EmptyMar 19 Mai 2009 - 22:12

elephant


Dernière édition par lent=slow le Lun 7 Sep 2009 - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9915
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À nous quoi sert le Français ?   À nous quoi sert le Français ? - Page 2 EmptyMar 19 Mai 2009 - 22:21

Citation :
Zansèt ki te goumen yo kite yon kokenn eritaj idantitè pou nou, se paske ti Ayisyen pa konn aryen de kilti yo ki fè gaye.

Lan zanzet sayo te genyen anpil ak yon pakett miltat tou wi kite konbatt ak nwa pur dafrik pou te bay nou peyi dayiti. San mele sayo , il faut demander ki kote yo soti . Se fratenisation antt neg ak blan francais ki bay milat wi. C'est un héritage . Quoi qu'on dise ...Bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À nous quoi sert le Français ?   À nous quoi sert le Français ? - Page 2 EmptyMar 19 Mai 2009 - 22:25

Marc a écrit:
Citation :
Zansèt ki te goumen yo kite yon kokenn eritaj idantitè pou nou, se paske ti Ayisyen pa konn aryen de kilti yo ki fè gaye.

Lan zanzet sayo te genyen anpil ak pakett miltat tou wi kite konbatt ak neg nwè pou te bay nou peyi dayiti. San mele sayo , il faut demander ki kote yo soti . Se fratenisation antt neg ak blan francais ki bay milat wi. C'est la raison pour laquelle je crois que nous avons un héritage culturel des colons. Quoi qu'on dise ...Bien sûr.

Milat pa pwodui fratenisation ant blan ak nèg, men violans ak kadejak sou bèl nègrèss nou yo.

Mwen ta renmen Rico ak Joel fè yon ti rapèl de tranch istwa sa a pou tout moun yon fwa pou tout.
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9915
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À nous quoi sert le Français ?   À nous quoi sert le Français ? - Page 2 EmptyMar 19 Mai 2009 - 22:28

Si tous les Allemands n'étaient pas des nazis , tous les colons n'étaient des sauvages. Il y avait pour certains esclaves une sorte de contrat psychologique entre eux et leurs maitres. Ne me demandez pas de vous expliquer ce contrat. C'est connu.
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À nous quoi sert le Français ?   À nous quoi sert le Français ? - Page 2 EmptyMar 19 Mai 2009 - 23:04

Mwen te premye moun ki mansyonen Kapvèt kòm peyi afriken iberik.

Se yon peyi enteresan ke ayisyen te dwe konnen akoz de kilti yo e politik yo.
Se peyi Cesaria Evora ki yon pakèt chantèz ke le monn antye rekonèt.
Se peyi Amilka Kabral, youn lan pi gwo revolisyonè 20èm syèk.

Se peyi tou kote moun yo bèl, fanm yo delisiez e sexy e romantik.
Se yon peyi ki pi devlope pase Ayiti ke nou te kapab asosye e devlope asistans mityèl bilateral.
Yo gen anpil manyè ki sanble ak manyè ayisyen.

Men istwa yo pou Makanri
..............................................................................................
Histoire du Cap-Vert.
Les îles du Cap-Vert restèrent inhabitées jusqu'à l'arrivée des explorateurs portugais en 1456 et à la fondation de Ribeira Grande (Cidade Velha) en 1462 sur l'île de Santiago. Colonie portugaise jusqu'en 1975, l'histoire du Cap-Vert est marquée par deux périodes de prospérité, au XVIIe siècle grâce au commerce des esclaves, puis à la fin du XIXe siècle qui vit l'ouverture des lignes transatlantiques. Entre deux, les sécheresses chroniques dues à la déforestation provoquèrent des famines, accentuées par l'absence d'aide alimentaire.

À partir de 1956, les indépendantistes du Cap-Vert et de la Guinée-Bissau, autre possession portugaise en Afrique de l'ouest, s'allient pour former le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC).

La Guinée-Bissau obtient son indépendance en 1974 et le Cap-Vert l'année suivante. Il était alors question d'une unité entre les deux pays, projet abandonné après le coup d'État en Guinée-Bissau de 1980.
Le Cap-Vert vécut sous un régime d'inspiration socialiste jusqu'en 1990, avec le Parti africain pour l'indépendance du Cap-Vert (PAICV) pour unique parti. Le pays s'ouvrit au multipartisme en 1990.Le 23 juillet 2008, l'OMC accueille le Cap-Vert qui devient alors le 153e pays membre.

Géographie du Cap-Vert.

L'archipel du Cap-Vert se trouve dans l'océan Atlantique, au large des côtes du Sénégal de la Gambie et de la Mauritanie.

L'archipel se divise en deux séries d'îles : au sud les îles de Sotavento (Brava, Fogo, Santiago et Maio) et au nord les îles de Barlavento (Boa Vista, Sal, São Nicolau, Santa Luzia, São Vicente et Santo Antão). Sal est la plus fréquentée.

Le Cap-Vert bénéficie de trois aéroports internationaux : l'aéroport Amílcar Cabral sur l'île de Sal, depuis le 1er novembre 2005 l'aéroport Francisco Mendes sur l'île de Santiago et depuis le 31 octobre 2007 l'aéroport international sur l'île de Boa Vista. Praia, la capitale administrative se trouve sur l'île de Santiago, la plus vaste de l'archipel.

Les îles sont toutes d'origine volcanique, c'est sur l'île de Fogo (île du grand volcan) que se situe le point culminant 2 829 m : le Pico do Fogo dont la dernière coulée de lave ne date que de 1995. La plupart des îles ont un relief escarpé et sont couvertes de cendre volcanique pauvre en végétation. Le climat y est chaud et sec, avec une moyenne des températures située entre 20 à 25°C.

Durant les mois de janvier et février l'archipel subit l'influence des tempêtes de sable venu du Sahara.Le volcan Fogo possède une caldera en arc de cercle d'environ 8 km de diamètre . Les données actuelles précisent qu'elle a subi un effondrement de près de 800 m il y a 250000 ans .Cette caldera récupère les eaux pluviales à la saison des pluies.Ces eaux sont absorbées par le sol très poreux et s'écoulent en sources au bas de la montagne, pratiquement au niveau de la mer ce qui rend très difficile leur récupération .Cependant des forages ont permis d'obtenir de quoi alimenter des citernes.

Culture du Cap-Vert.
La culture du Cap-Vert est d’origine africaine et européenne. Il existe des différents genres de musique comme le funaná, la coladeira, la morna (rendue célèbre dans le monde entier grâce à Cesária Évora), la mazurca ou encore le batuque. La musique kizomba, forme de zouk originaire de l'Angola est populaire chez les jeunes. Ses meilleurs représentants sont entre autres Gil Semedo Moreira, Suzanna Lubrano (qui a gagné un Kora Awards en 2003) et Fero gaita qui vivent aux Pays Bas .

Démographie du Cap-Vert.

Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.
Le Cap-Vert est resté inhabité jusqu'à l'arrivée des colons portugais en 1456 et sa population est issue d'un métissage entre ces derniers et les esclaves importés du continent ouest africain.

De nombreux européens s'installèrent également sur l'archipel (en particuliers des Portugais des Açores et de Madère, ainsi qu'une communauté de juifs espagnols et portugais fuyant l'Inquisition). Ils se sont tous rapidement assimilés.

À l'étroit sur une terre exigüe et peu fertile, la population capverdienne subit de très nombreuses famines jusqu'à l'indépendance du pays en 1975.
Aujourd'hui, l'aide alimentaire a permis d'éradiquer les famines mais le Cap-Vert reste une terre d'émigration, avec davantage de ressortissants vivant à l'étranger (États-Unis, Portugal, France, Luxembourg, Pays-Bas, Sénégal, Suisse, Angola, & Sao Tomé-et-Principe...) que de locaux (environ 700 000 ressortissants à l'étranger pour 500 000 au pays).

Subdivisions du Cap-Vert.
Population : 405 163 habitants (en 2001).
0-14 ans : 42,79% ;
15-64 ans : 50,76% ;
+ 65 ans : 6,45%
Superficie : 4 033 km²
Densité : 100 hab./km²
Frontières terrestres : 0 km
Littoral : 965 km
Extrémités d'altitude : 0 m > + 2 829 m
Climat : de type tropical sec
Espérance de vie des hommes : 66 ans (en 2001)
Espérance de vie des femmes : 73 ans (en 2001)
Taux de croissance de la population : 0,92% (en 2001)
Taux de natalité : 28,71 ‰ (en 2001)
Taux de mortalité : 7,19 ‰ (en 2001)
Taux de mortalité infantile : 53,22 ‰ (en 2001)
Taux de fécondité : 4,1 enfants/femme (en 2001)
Taux de migration : - 12,37 ‰ (en 2001)
Indépendance : 5 juillet 1975 (ancienne colonie portugaise)
Lignes de téléphone : 71 600 (en 2006)
Téléphones portables : 148 000 (en 2007)
Postes de radio : 73 000 (en 1997)
Postes de télévision : 2 000 (en 1997)
Utilisateurs d'Internet :37 000 (en 2007)
Nombre de fournisseurs d'accès Internet : 1 (en 2000)
Routes : 1 350 km (dont 932 km goudronnés) (en 2000)
Voies ferrées : aucune
Voies navigables : aucune
Nombre d'aéroports : 8 (tous avec des pistes goudronnées) (en 2007)
Compagnies aériennes : TACV et Cabo Verde Express
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9915
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À nous quoi sert le Français ?   À nous quoi sert le Français ? - Page 2 EmptyMar 19 Mai 2009 - 23:16

Vous avez répondu exactement à la question posée et je cite les points forts ;

1-La culture du Cap-Vert est d’origine africaine et européenne

2-Colonie portugaise jusqu'en 1975

3-Le Cap-Vert est resté inhabité jusqu'à l'arrivée des colons portugais en 1456 et sa population est issue d'un métissage entre ces derniers et les esclaves importés du continent ouest africain.

Tout cela vous fait penser à quel pays des caraibes ? Hummmmmmmmmmm

Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À nous quoi sert le Français ?   À nous quoi sert le Français ? - Page 2 EmptyMar 19 Mai 2009 - 23:24

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À nous quoi sert le Français ?   À nous quoi sert le Français ? - Page 2 EmptyMar 19 Mai 2009 - 23:59

elephant


Dernière édition par lent=slow le Lun 7 Sep 2009 - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17267
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À nous quoi sert le Français ?   À nous quoi sert le Français ? - Page 2 EmptyMer 20 Mai 2009 - 10:42

[b]Atansyon Marc,

Pran yon ti tan anvan w ekri.Etazini ou wè la se yon peyi ki chaje ak milat wi.Sitou lan Sid lan.
Al di yon ameriken nwa edike ke milat sa yo se lan fratènizasyon ant blan ak nwa yo te fèt.
Si w di yo san y ap pran w pou yon moun ki pa konn de kisa l ap pale.

Yo menm yo di ke milat se rezilta kadejak.
De Leta tankou Virginia ak Carolinas yo ,chaje ak milat.

Ann Afrik menm ,de peyi tankou Angola ak Mozambik gen yon dal milat.
Pòtigè yo se te epesyalite yo pou yo grennen milat ,paske lè yo t ap kolonize lòt kote yo gouvènman pòtigè an te defann yo ale ak fanm pòtigè lan kote sa yo.

Epitou lè franse ak angle te debake ann Afrik ,menm ann Afrik de lwès,yo te gade pijon yo lan kalson yo ,yo pa t ize l?
Marc,
Se Ayiti ki pou ta gen mwens milat ,paske blan franse yo kite Ayiti sa gen plis ke 200zan!
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À nous quoi sert le Français ?   À nous quoi sert le Français ? - Page 2 EmptyMer 20 Mai 2009 - 10:50

Epitou lè franse ak angle te debake ann Afrik ,menm ann Afrik de lwès,yo te gade pijon yo lan kalson yo ,yo pa t ize l?

Dyesèlmevwa?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À nous quoi sert le Français ?   À nous quoi sert le Français ? - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
À nous quoi sert le Français ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: