Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -33%
-130€ sur le volant de course LOGITECH G29 ...
Voir le deal
269 €

 

 Les Haïtiens de Montreal passent à l’action

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Les Haïtiens de Montreal passent à l’action Empty
MessageSujet: Les Haïtiens de Montreal passent à l’action   Les Haïtiens de Montreal passent à l’action EmptyLun 18 Déc 2006 - 20:06

GANGS DE RUE... / Les Haïtiens de Montreal passent à l’action

Par Valérie Dufour, Le Journal de Montréal

Aux prises avec un éventail de problèmes allant de la délinquance au chômage chronique, la communauté haïtienne de Montréal a décidé de passer à l’action.

La communauté haïtienne à un taux de chômage de près de 16 %, soit le double de la moyenne québécoise. Le décrochage scolaire, le sous-emploi des jeunes diplômés et l’attraction pour les gangs de rue y sont également plus marqués que dans le reste de la population.

Le Conseil national des citoyennes et citoyens d’origine haïtienne (CONACOH) a annoncé hier matin la tenue d’états généraux qui se tiendront de janvier à avril prochain.

Il s’agit de la plus vaste consultation jamais menée auprès de cette importante communauté culturelle comptant 130 000 personnes. Le projet de 150 000 $ est financé à hauteur de 40 % par Patrimoine Canada.

Prise en charge

« Nous attendons tout le monde. Qu’ils soient professionnels, étudiants, membres d’associations, artistes, artisans ou chauffeurs de taxi. Nous voulons les entendre. Le but est que la communauté haïtienne se prenne en charge par elle-même », explique la vice-présidente du CONACOH, Ninette Piou.

Sur le terrain, la nouvelle a été accueillie avec intérêt. « Les jeunes décrochent des diplômes et ils ne trouvent pas de travail. Ça cause de gros problèmes sociaux et il faut les régler. Je vais certainement donner un coup de main », signale Marie Pierre, employée dans une épicerie de Montréal- Nord.

«L’État entretient la communauté dans son état. Il est très difficile de se placer, même quand on a des diplômes. Il y a beaucoup de chômage et il y a beaucoup de travail au noir. Cela dit, notre communauté ne souffre pas plus que les autres communautés ethniques de Montréal», raconte un autre résidant du quartier qui n’a pas voulu s’identifier.

«Il faut un bon environnement pour se développer. Quand tout le monde d’une même communauté est regroupé dans un endroit, c’est un peu comme vivre dans un ghetto. Ça n’aide pas à s’ouvrir aux autres », souligne de son côté Edvie Baptiste, qui travaille dans un salon de coiffure de Montréal-Nord.

« Mais il n’y a pas que des problèmes. On doit concentrer nos efforts sur l’avenir de nos jeunes, sur le développement de leurs compétences et sur la réussite scolaire. On veut un diagnostic et des solutions », insiste Claudel Toussaint, membre du comité qui dirige les consultations publiques.

Des forums publics se tiendront de janvier à mars. Ces consultations serviront ensuite à alimenter les débats des états généraux, qui se tiendront du 19 au 22 avril.

La communauté haïtienne au Québec

74 470 personnes déclarées au recensement de 2001. En réalité, ils sont près de 130 000, car plusieurs membres de la communauté sont nés ici . 41,1 % sont nés au Québec. Le français est la langue maternelle de 53 % des gens, mais le créole est largement utilisé. Taux de chômage : 15,9 %. Revenu moyen : 19 502 $, comparativement à une moyenne québécoise de 28 886 $ . 24,9 % du revenu des femmes haïtiennes provient de programmes gouvernementaux 59 % de la population est catholique La communauté haïtienne représente 40 % de l’ensemble des communautés noires du Québec.

lundi 18 décembre 2006
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Les Haïtiens de Montreal passent à l’action Empty
MessageSujet: Re: Les Haïtiens de Montreal passent à l’action   Les Haïtiens de Montreal passent à l’action EmptyLun 18 Déc 2006 - 20:52

mwen renmen tande lè ayityen ki ap viv a letranje vle pran desisyon pou yo resoud pwoblem yo.Men sa ke mwen remake nou toujou ap blame swa leta swa lot kominote yo ki degaje yo kreye travay pou tet yo.map bay yon ekzanp de koreyen ki rete nan Queens nan new York.Mwen sonje mwen te rete nan yon katye o debi ane 70 yo ;lè mwen fek rive nan katye sa se te italyen ak irlandè ki te genyen preske tout komers nan katye.Bon lè
nwa komanse rantre nan katye yo komanse vann bizniss yo. 99% de bizniss sayo se koreyen ki ashte yo ak kiben ak kolonbyen ;ke se Dry Cleaning, laundromat, super maket. salon de bote.tout net pa genyen 5 nwa ki genyen biznis sa yo tadis ke popilation rego park dwe vinn pre 15 % moun nwa si li pa plis.pouki sa se koreyen yo ak kiben ak kolombyen ki ashte biznis sayo epi nwa ameriken ak ayityen ak jamayiken ak trinidadyen pa ashte yo.Se paske mwen pa konnen si se yon ta esklavaj la ki rete nan nou ,nou pa entreprenè nou toujou depann de lot moun ki pou ba nou travay.

Toutan se plenyen nap plenyen se diskriminatyon nap bay responsab eta nou e byen nap toujou rete nan men pwoblem yo;nap plede aprann yon paket pwofesyon ki pa itil anyen pou nou kreye byen ak servis pou popilatyon non e byen nap toujou genyen plis delenkan e plis pwoblem shomaj.Se nou ki pou kreye bank pa nou pou lè nou beswen prete lajan pou nou rouvri yon biznis yo pa diskrimine kont nou.Nou tout beswen kay pou nou rete se pou genyen konpayi konstriktyon ki bati kay pou nou, se pou nou ashte nan biznis pa nou tankou jwif yo.konsa lajan kominote ya a rete nan kominote , se la penn pou yon moun ap gade nan 125 street nan harlem konbyen bizniss ki genyen se pou blan yo ye se jis dernyèman ke nwa nan harlem ap fè yon jefo pou yo genyen pwop biznis payo .menm yon bank nwa ki te genyen yo blije fermen li epi lè w tande konbyen kob komite nwa o Zeta Zuni genyen wap mande pouki sa bank saa te bezwen fermen.Fok nou fè enstitutyon pa nou yo konfyans tou.Jenn gaso nou yo aprann metye manyel tankou elektrisyen ,tuyoteri , mason,shapantye, ebenist, mekanisyen se pa nou tout ki ka dokte ,avoka , injenyè, men nan peyi isit nanpren sot metye.mwen te pito yon bon mekanisyen tan mwen se yon avoka medyok.nanpren sot metye se moun sot ki genyen, map gade yon kalite kontremet ki genyen o Zeta Zuni neg sa yo ekri liv ,nou genyen show nan television.etc.map gade yon fanm meksiikenn yap montre nan tv lotrejou ki ap ashte kay ki an movez eta epi li repare yo.si w gade korvet fanm saa ap kouri ,kay kote li rete.epi li pa sanble yon moun ki genyen oken vye konpleks li pa zentelektyel komokyel.(lol)

Fok nou sispann plenyen se nou ki pou kreye devlopman kominote kote nap viv la.O lye nap shashe travay ka moun ,kreye pwop travay nou. aprann servi ak dis dwet nou.Si mwen te jenn gason toujou ke mwen tap rekomanse vi m kopulyè ya nanpren anyen ki pou te fem al travay ak moun anko.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Haïtiens de Montreal passent à l’action
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Mi-temps :: Tribune libre - Nap pale tèt kale-
Sauter vers: