Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Bon plan rentrée : PC portable Asus à 319€
319 € 397 €
Voir le deal

 

 Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti

Aller en bas 
+2
Rodlam Sans Malice
gwotoro
6 participants
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti Empty
MessageSujet: Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti   Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti EmptyDim 28 Jan 2007 - 11:16

MANIFESTATION PACIFIQUE samedi 3 février2007

Contre l'Occupation Étrangère en Haïti

Les forces des Nations Unies(MINUSTAH)en Haiti soutenues par la France, les É tats-Unis & le Canada — continuent leur assaut sanglant contre la majorité défavorisée, ciblent les(leaders) et supporteurs du mouvement démocratique.

Cette Manifestation à Montréal vient seconder une campagne menée par les masses populaires d'Haïti contre l'occupation de leur pays par le biais des forces de l'ONU (MINUSTAH,)

Demandons à l'ONU-MINUSTAH de quitter Haïti.

Rassemblement Midi Départ A 1hPM

Lieu: Square Dorchester (Coin Peel, Rene Levesque)

Pour plus d'information contactez [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] or
bazfanmilavalasmontreal@yahoo .ca
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti   Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti EmptyDim 28 Jan 2007 - 11:49

Jan mwen konprann sitiyatyon peyi ya jodya ,mwen wè ke se pep la ki ap pran katoush nan men solda etranje ,men lame ti manshet la ap kontinye blayi moun a tè nan Martissant menm jan yo te ap fè sou gouvenman interimè ya san yo pa enkyete.

Byen ke mwen te ekri youn teks kote mwen te mande eske Minustah la se te youn mal nesesè.Sa ki fè mwen te ekri teks sila se pase mwen te genyen youn perez ke apre depa Minustah fos fè nwa yo ka fè youn lot dapiyan sou pouvwa la anko.Yo ka ba Preval youn pakala .Men jodya devan vyolans ke mwen wè ki ap fet nan bidonvil yo e sa mwen vinn aprann de misyon saa map mande tet mwen si li pa pi youn mal ke youn byen. Si nou pa vle ke yo rete anko fok nou mande gouvenman pou li pran responsabilite li pou li fome youn ko ki ka ede la polis la si ta genyen dezod nan peyi ya ,Ko saa fok nou fè sakrifis pou li kreye nan youn bref delè pou li ranplase MINUstah tourista la.

Fok nou pran leson konsekans move zak nou yo pase si jodya se Minustah solda etranje ki nan peyi ya se nou tout ki responsab sa se a koz de youn lit eternel pou youn pouvwa ke nou pa ka menm ka fè anyen ak li.O lye nou mete tet nou ansanb pou nou travay pou nou pa gaspiye ti ressous nou yo ,nou tout se deye plas leta nou ye e depi nou pa nan youn gouvenman pou nou ap kale wes se pou li tonbe, li lè li tan pou nou fè mea culpa nou pou nou di sa pa dwe janm rive anko. Nou kapab rebati peyi ya si nou mete tet nou ansanb.
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9904
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti   Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti EmptyDim 28 Jan 2007 - 13:55

Moi je m'engage à boycotter cette manifestation qui est contraire à la recherche de la stabilisation politique, sociale et économique dont le pays a besoin pour sortir dans cette misère noire. Comment peut-on demander le départ précipité de la Minustah quand on n'a pas d'alternative sécuritaire à la force étrangère ?

Oui, le départ précipité d'Aristide a bousculé l'ordre des choses en Haïti. Cependant, on devrait apprendre dans le renversement d'Aristide une chose; Ne précipitez pas les choses en Haïti! Car nous avions vu ce qui s’était passé en 2004-2005, ne recommençons pas les mêmes erreurs.
Il va sans dire que la Minustah devra rester le temps qu'il faudra pour assurer la stabilité politique qui est la condition sine quo non du développement de la société haïtienne. Il faut prendre la chance qui passe pour réorganiser notre pays.

SOlidarité haitienne pour relever les défis des prochaines années. Cessons de jouer à l'autriche. Ouvrez nos yeux. Marre centi nou pou peyi dayiti ka vansé pi devan...
Revenir en haut Aller en bas
Jude
Super Star
Super Star
Jude

Masculin
Nombre de messages : 1852
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti   Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti EmptyLun 29 Jan 2007 - 15:42

C'est un message empli de bon sens, Marc !
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6208
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti   Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti EmptyLun 29 Jan 2007 - 22:09

J'ai reçu cet article par email ce matin et je pense que l'auteur souhaiterait le voir affiché au forum ... Toutefois, je réaffirme mon engagement de boycotter cette manifestation. Car la solidarité dont Haïti a besoin ces temps-ci requiert plus qu'une manifestation dans les rues mais nécessite une manifestation dans les poches $. Autrement dit, cette solidarité devrait plutôt se traduire par l'accompagnement, par la formation, bref par une aide massive dans le domaine de la santé, de l'éducation, du logement, de la nourriture, etc.
----------------------------------------------------------------------------


Voici l'article en question

Rappel: 7 février, 2ieme Journée de Solidarité avec Haïti aux 15 pays et 4 continents
36 villes se sont ralliées à la journée de solidarité avec Haïti

Des manifestations seront organisées au Brésil, au Chili, au Pérou, en Bolivie, aux USA et au Canada - pays qui ont fourni des troupes pour les forces militaires de l'ONU en Haïti -- également, en Afrique du Sud, à Mexico, en Irlande, en Angleterre, à Guyana, à Venezuela, en Haïti et d'autre part aux Caraïbes. Les villes à forte population d'Haïtiens aux USA et au Canada seront mobilisées, y compris Montréal, Miami, New York y Boston. Le 7 février, à New York, il y aura une manifestation d'un groupe de solidarité avec Haïti devant les locaux de l'ONU. A San Francisco et à Los Angeles ce sera le consulat du Brésil qui sera visé. Le Brésil, qui a le commandant militaire de l'ONU en Haïti, est responsable pour les massacres commis presque chaque jour, avec des armes de fort calibre, sur des femmes, des hommes et des enfants de Cité Soleil.


Haïti vit un moment critique. La répression s'intensifie mais la résistance populaire continue. La solidarité de chacun peut jouer un rôle clef dans la lutte pour la vie contre la mort qui s'y déroule actuellement.

Vive la deuxieme Journée Internationale de Solidarité avec le Peuple Haïtien, 7 février 2007!

Un Appel à manifester


Participez à la Journée de Solidarité le 7 Février 2007 avec le Peuple d’Haiti!



*** Non à l’occupation militaire étrangère!

*** Non à la guerre contre le peuple haitien!

*** Respectez la souveraineté d’Haiti!



Cher Activiste en solidarité avec Haiti,



Les forces armées des Nations Unies en Haiti (MINUSTAH), appuyées par les Etats-Unis, la France et le Canada continuent leurs agressions sanguinaires contre la majorité pauvre, spécialement contre les leaders et les sympathisants du mouvement populaire démocratique lavalas.



Le 22 Décembre 2006, environ 400 soldats des Nations Unies ont commis un acte d’agression qui dura une journée entière à Bois-Neuf, un quartier de Cité Soleil. Ce fut une opération réalisée avec la même ampleur que le massacre du 6 Juillet 2005, dans le même quartier. Il y eut beaucoup de blessés et de morts du côté des civils. Depuis le “Massacre de la Nativité”, les forces des Nations Unies ont, plusieurs fois avec leurs armes, attaqué Cité Soleil, et plusieurs enfants sont morts.



En réaction à cette situation, la Fondation Trente Septembre, une organisation des victimes des coups d’état de 1991 et de 2004 qui travaille depuis 11 ans, a lancé un appel pour que se réalisent des manifestations le 7 Février 2007 dans plusieurs villes du monde. Cette dâte ramène l’anniversaire de la chute du dictateur Jean Claude “Baby Doc” Duvalier, en 1986. En Haiti, des manifestations vont être organisées, et nous aussi, nous devons faire de même.



Cet appel pour faire du 7 Février 2007, une Journée Internationale d’Action, est appuyé par des représentants de plusieurs organisations populaires en Haiti dont:

· Le Comité de Défense des Droits du Peuple Haitien

· La Confédération des Travailleurs Haitiens

· Femmes Victimes Debout

· Collectif des Parents et Amis des Prisonniers Politiques

· Coordination Nationale des Organisations des Droits Humains



Cette Journée Internationale d’Action du 7 Février 2007, fait partie de la campagne populaire contre l’occupation d’Haiti par les Nations Unies et les Etats-Unis, campagne qui se terminera le 15 Février 2007, jour où le Conseil de Sécurité de l’ONU se réunira pour renouveler son mandat sur Haiti.



Nous devons agir en solidarité avec nos frères et nos soeurs Haitiens et Haitiennes cuyos espiritus indominables en resistencia a la represión no se dejan vencer.



La campagne internationale de 2005 en solidarité avec Haiti

Le massacre du 6 Juillet 2005 par les troupes de l’ONU à Cité Soleil engendra une campagne internationale qui a culminé en Action de Solidarité dans 15 villes et 5 pays le 21 Juillet 2005. La campaña tuvo el éxito de penetrar al bloqueo en los medios de comunicación, exponiendo las verdades del masacre.



Cet évènement fut suivi de la première Journée de Solidarité avec Haiti le 30 Septembre 2005, lorsque des actions coordonnées ont été organisées dans 47 villes et 17 pays, sur 4 continents où a été dénoncée l’occupation sanguinaire de l’ONU et des Etats Unis et fut exigé le respect de la souveraineté d’Haiti et la démocratie.



Aujourd’hui, la répression de l’ONU et des escadrons de la mort, des groupes paramilitaires (comme l’Armée des Petites Machettes), créés par la Police Nationale d’Haiti contre les activistes du mouvement populaire et contre les communautés, continue. En plus des cas d’assassinats, ils se livrent également à des abus sexuels, des attaques, des incendies, des arrestations arbitraires, des détentions prolongées, illégales et sans aucune charge. Les forces de l’ONU sont impliquées dans ces actions.



Nous lançons cet appel pour que chaque ville organise sa propre activité en solidarité avec Haiti le 7 Février 2007 (ou autour de cette date) pour culminer en une mobilisation mondiale.



Cette activité peut être une marche, une manifestation, une réunion publique, une veillée, une réunion dans un espace fermé… pour supporter les demandes suivantes:



· Non à l’occupation de l’ONU et des Etats-Unis – Respectez la souveraineté d’Haiti

· Non au kidnapping, aux assassinats, aux massacres, aux abus sexuels par les troupes de l’ONU, la Police et les paramilitaires sous le contrôle de la police

· Libération des prisonniers politiques – Non aux détentions illégales

· Le Président Aristide doit pouvoir librement retourner en Haiti – Respectez la Constitution haitienne

· Une investigation indépendante sur le coup d’état du 29 Février 2004 qui destitua le President Aristide

· Les perpétrateurs du coup d’état et des massacres doivent être livrés à la justice – Indemnisations pour les victimes



Unissons-nous pour cette mobilisation. Dites nous par téléphone ou par courrier électronique quel type d’activité que vous allez réaliser le 7 Février 2007 (ou autour de cette date) pour que nous puissions faire avancer cette campagne. Contactez vos proches et camarades dans d’autres villes pour implémenter ce mouvement.




Au nom du Comité de Coordination de ce 7 Février, Journée de Solidarité avec le Peuple Haitien,



Lavarice Gaudin, Veye Yo

Lovinsky Pierre-Antoine, Fondasyon Trant Septanm

Margaret Prescod, Global Women's Strike

Dave Welsh, Délégation Syndicale et de Droits Humains en Haiti



Pour Contact avec le Comité de Coordination du 7 Février,

Par téléphone: + 1 510 847 8657

Par courrier electronique a [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti


Dernière édition par le Lun 29 Jan 2007 - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
joel leon
Junior


Masculin
Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 21/08/2006

Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti   Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti EmptyLun 29 Jan 2007 - 22:12





HAITI : PREMIERE VICTIME DE LA TENTATION IMPERIALE DU BRESIL.

« Assurer la sécurité publique, c’est veiller a ce que nul ne soit tue ou ne soit victime d’une forme quelconque de violence ».

Amnistie internationale







En Haïti des qu’on parle de Brésil, on se refere au football, au roi Pele ou au carnaval de Rio, qui constitue une merveille artistique et culturelle. Si vrai que le gouvernement a utilise la sélection brésilienne de football, le 18 août 2004, pour jouer un match qualifie « Pour la paix » contre la sélection haïtienne de football, dans sa croisade de gagner les cœurs et les esprits des haïtiens. Ce jour la fut un tourment aux patriotes haïtiens qui ont vu nos compatriotes applaudir les joueurs brésiliens au détriment de nos nationaux. Et, pour nous crucifier d’avantage, joueurs et dirigeants se sont rendus en république voisine pour y passer la nuit, cela signifie que nous ne sommes pas digne d’honorer l’hospitalité des vedettes brésiliennes. Passons !

Et pourtant, d’un point de vue géopolitique et stratégique, la réalité brésilienne est radicalement différente et est guidée par l’engouement a étendre son influence sur les autres pays de la région.



La façon la plus simple de définir l’impérialisme est : « Celui qui cherche a étendre son autorité sur d’autres » ( notamment plus petit). Le Brésil, avec sa présence militaire en Haïti est entre dans une phase ou c’est necessaire de faire des victimes afin de protéger son statu de puissance regionale, avec 40% de l’économie sud-américaine sous contrôle. C’est un processus normal, les empires comme les systèmes ont pris naissance dans « Le sang et la sueur ». La domination n’a pas de cœur, même si les unes sont plus féroces que les autres, toutes sont basées sur le besoin impérieux d’hégémonie pour pouvoir piller les richesses des autres au profit de leurs peuples, castes ou tribus. Dans ce contexte du 21e siècle, ou la complexité du monde élargi est plus difficile a gérer, le jeu des alliances est plus important que jamais. Il y a trop de convulsions dans le monde, trop de feux a éteindre, trop de peuples sont en ébullition…il faut d’autres partenaires, moins puissants certes, mais capable de s’imposer dans des conflits a faible intensité pour sauvegarder les intérêts des plus puissants. Ainsi s’est amené le Brésil.



Les Etats-Unis et la France n’ont pas fait choix du Brésil par hasard. Ils connaissent ses ambitions impériales de deuxième maître de l’hémisphère du point de vue économique, son obsession a entrer dans le cercle sacre du conseil de sécurité, son expérience dans la répression et le meurtre, et d’étendre la production et la culture brésilienne un peu partout dans la region. Lorsqu’ils ont sollicite son service, ils savent pertinemment que le président Da Silva Lula ne pouvait résister a cette proposition, pour cela il faut sacrifier les liens et convictions idéologiques afin de remplir sa carte de conquête. Ainsi, les américains, canadiens et français ont légué au pays des favelas( bidonvilles) le mal d’apprenti tuteur, eux trop occupes a combattre les autres convulsions du monde.



La mission du Brésil de Lula est de stabiliser Haïti. En termes non diplomatiques, Brésil doit jouer un rôle de police. Les revers enregistres en Somalie dans les années 1994-95 et l’enlisement irakien et afghan sont top actuels pour qu’on s’aventure dans une autre demelee ou des noirs s’affrontent sans merci. Dasilva Lula s’est abuse des liens culturels serres unissant les deux peuples, d’Haïti et du Brésil, pour mettre en application sa politique conquérante.



PROGRESSISTES HAITIENS ATTENTION !



Certains progressistes haïtiens se laissent piéger par la logique de proximités idéologiques en gardant un silence complice face a l’agression brésilienne contre Haïti, qui est un viole du premier chapitre de la doctrine de monde libre, l’autodétermination des peuples. L’occupation d’Haïti est assurée par l’armée brésilienne avec 1200 hommes et de quelques dizaines de policiers qui, deliberement fusillent les pauvres et couchent nos femmes avec appétit. Ce comportement est digne de tout occupant, donc l’état brésilien n’est pas un état progressiste, au contraire il est predataire et execute les sales besognes de l’impérialisme. Apres le départ de Jean-claude Duvalier en 1986, ceux qui ont contribue a la perpétuation du régime par la terreur et la torture ont été devenus gênants. Albert Pierre, allias « Ti boule », le tristement célèbre tortionnaire, a été invite a s’embarquer au Brésil, un état qui n’a signe aucun traite d’extradition avec Haïti. « Ti boule » est reste la sans être inquiete jusqu'à sa mort tranquille, sans pouvoir rendre des comptes de ces crimes odieux et établis. Donc, il y a des antécédents non regles entre les deux états qui méritent a ce que des chercheurs jettent un coup d’œil afin de dévoiler s’il n’existe aucun rancœur historique de l’état brésilien contre Haïti. Dans ce nouveau rôle de policier, Brésil est il moralement compétent a jouer ce rôle ?



BRESIL EST IL MORALEMENT APTE A STABILISER HAITI ?



Brésil n’a pas été épargne malheureusement, comme ce fut le cas du Venezuela, au caudillisme des années de 1970 et 1980. Le peuple brésilien a connu la dictature militaire féroce comme nous autres d’Haïti. Mais contrairement a nous , Lula n’a pas aboli l’armée ni même l’épuré, et voilà qu’en vingt cinq ans cette armée répressive se propulse sur le plan international comme gardienne de la démocratie et de la stabilité. Je me demande au nom de quelle morale que cette mission est attribuée a l’armee brésiliene si ce n’est celle de l’ironie.

Rappelez-vous que j’avais mentionne le caractère répressif du Brésil, qui a joue beaucoup dans son choix comme le nouveau maître d’Haïti. Dans un document publie en 2005 par l’amnistie internationale, Brésil a affiche 52.2 homicides pour chaque 100.000 jeunes, tandisque les Etats-Unis ont 32.2 homicides sur 100.000 et l’Italie 2.1 homicide pour chaque 100.000 jeunes. Cela dit que ce pays est beaucoup plus malade qu’Haïti en matière de sécurité publique, par contre le Brésil est choisi comme chef de mission de stabilisation en Haïti.

L’amnistie internationale a poursuivi pour dire que : « Le fait d’avoir la peau noire est un facteur de risques supplémentaires », la police brésilienne est raciste et explique pleinement les interventions assassines des forces armées brésiliennes dans les quartiers pauvres, tels que cite soleil, bel-air etc. .L’amnistie internationale a défini comme suit comment assurer la sécurité publique dans un pays : « Assurer la sécurité publique, c’est veiller a ce que nul ne soit tue ou ne soit victime d’une forme quelconque de violence ». Les forces publiques brésiliennes ont a leurs actifs de nombreux cas de massacre dans leurs propres pays, ainsi le 31 mars 2005, « 29 personnes ont été tuées a Baixada Fluminense(…) d’hommes armes appartenant a la police militaire…entre 8 :30 et 11 heures, ouvrant le feu aux passants »



Massacre de prisonniers sans armes a la prison carandiu, a Sao Paulo en 1992.

Des enfants qui dormaient sur les marches de cathédrale de Candaleria en 1993 ont été liquides.

Des habitants d’une favela (bidonville) de vigario, les militants de droits de la terre en 1997 a Eldorado dos Carajas, tues.

Les policiers de Sao Paulo et Janeiro appuyés par l’armée ont tue pour la seule année 2003, 2110 personnes, qu’ils ont qualifie de légitime défense.

« Au Brésil, le nombre des homicides est l’un des plus élevés au monde », 17 millions d’armes légères circulent au Brésil, 9 millions sont détenues en toute illégalité.

Donc, les deuils que sèment les forces d’occupation en Haïti, dominées fortement par le Brésil, font partie d’une série de pratiques nationales transférées au sein de l’institution dirigée par un commandant Brésilien. Avec ce « Permis de tuer » délivré par le gouvernement Preval/Alexis aux occupants, a l’occasion de la fête de Noël, nous devons nous attendre au pire en matière de crimes délibères.



PRESIDENT LULA, EST IL CONSCIENT DE SON ROLE DE BOURREAU ?



D’après un analyste haïtien, Mr Camille Chalmers, « des 20 membres de l’état-major de la Minustah, il y a à peine deux Sud-américains. Les autres sont états-uniens, français, italiens et canadiens », propos rapportes dans RISAL. Meme si apparemment le Brésil semble en contrôle de la situation, mais dans les coulisses l’alliance amercicano-franco-canadienne a le vrai contrôle. On a légué aux soldats latinos le rôle répressif des pauvres .J’ai l’impression que les ambitions de Lula le rendent aveugle, cet état de fait peut porter le président brésilien a commettre des crimes odieux, comme c’est le cas d’Haïti aujourd’hui.

La position des patriotes haïtiens doit être ferme et sans ambages face au comportement agressif des forces d’occupation, car nous représentons le dernier carre des indigènes. Qu’il s’agit d’américains, de français, de canadiens ou de n’importe quel peuple, des qu’ils traversent nos frontières, n’ont d’autres objectifs que nous subordonner. Notre devoir de peuple conscient, est de les combattre jusqu'à ce qu’ils partent.

Ce sont les intérêts nationaux brésiliens qu’ils défendent en Haïti, ils sont prêts a tout pour cela, ceci est valable aussi aux autres états présents au sein de la MINUSTAH. Il faut remarquer qu’il n’y a pas de forces vénézuéliennes ou cubaines en Haïti, cela dit que Lula(Brésil), Michelle Bachelet(Chili) , Nestor(Argentine) et autres états pourraient refuser l’offre. S’ils décident d’être en Haïti, ils ne sont rien d’autres que des occupants. Ils contribuent tous a humilier notre peuple, notre grandeur historique et notre culture, donc ils ne sont pas des amis. Lula a prefere d’obéir les appels américains, canadiens et français que ceux du peuple haïtien qui résistent heroiquement contre l’occupation.

Ils sont arrogants au même titre que tout envahisseur. Le général sortant qui a commande les troupes de la MiNUSTAH, est tellement confortable dans son apparat d’occupant tuteur, qu’il a exige a ce qu’on revienne avec les forces armées d’Haïti, jadis dissoute. C’est un calcul sur mesure qu’a fait le gouvernement brésilien. L’armée d’Haïti qui s’était transformée en parti politique a été l’œuvre de l’occupation américaine de 19 ans, son rôle a été de poursuivre l’occupation longtemps après le départ des marines. Le Brésil qui a le commandement des troupes de la MINUSTAH, souhaite avoir cette même responsabilité de créer une armée nationale en vue de maintenir un contrôle substantiel sur l’ensemble des institutions nationales par l’intermédiaire de sa structure militaire laissée dans le pays.



En conclusion, tous les pays latino-américains qui font partie de la force d’occupation en Haïti ne font que défendre leurs intérêts nationaux au détriment de notre dignité de peuple, notre grandeur historique et culture. Brésil, pays qui a la commande des troupes, répond a ses ambitions geo-strategiques, mais qui vit sur le plan interne une situation de violence plus dramatique que celle d’Haïti. Progressistes haïtiens, toute occupation conduit nécessairement a l’humiliation, il n’y a pas de bons occupants, ils sont tous mauvais et massacreurs . L’essentiel il faut combattre l’occupation du pays jusqu'au départ des derniers soldats etrangers.

JOEL LEON

[email][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/email]

philadelphia

journaliste



Revenir en haut Aller en bas
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti   Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti EmptyLun 29 Jan 2007 - 22:49

Pour ma part, je crois que tous ceux qui demandent le depart des forces de l'ONU devraient pousser leurs reflexions plus loin et proposer des pistes de solution pour pallier a l'absence de ces forces.

Trop souvent dans notre histoire, on proteste contre des situations sans meme reflechir un peu aux consequences possibles de notre action du moment et ainsi prendre la "moins pire" des solutions. Ce qui a chaque fois nous ramene plus loin de l'objectif soi-disant poursuivi. On pourrait citer des exemples dans notre histoire recente.

Mais, que voulez-vous, la planification est une plaie pour bon nombre d'entre nous.

Je crois que, quand on se dit, du mouvement populaire, on a une obligation supplementaire de ne pas se contenter d'etre pour ou contre une chose, on se doit de reflechir et de planifier le futur autant que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti   Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Manifestation Contre l'Occupation Étrangère en Haïti
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Mi-temps :: Tribune libre - Nap pale tèt kale-
Sauter vers: